jeudi 30 septembre 2021

What I did in September 2021

 


A la croisée entre été et automne, ce fut un mois un peu fourre-tout, essentiellement studieux mais ponctué de belles surprises: les chouettes séances photos aux cabanes de Rensiwez, l'éblouissement inattendu du Jardin Enchanté, un lunch-musée inopiné avec M brune que je n'avais pas revue depuis notre séjour à Munich au printemps 2019, la conversation la plus franche que j'aie jamais eue avec Kiki et une invitation de dernière minute à aller passer le week-end chez ma soeur. 

mercredi 29 septembre 2021

10 things I love Wednesday #55





1. "Les plus belles librairies du monde". Certaines où je suis allée et dont je garde un souvenir ébloui; d'autres que je ne demande qu'à visiter. Cadeau de moi à moi, que vous retrouverez forcément dans ma sélection de livres à offrir pour Noël prochain!

mardi 28 septembre 2021

Le versant positif des troubles sensoriels

 


Quand je me suis mise en quête d'un diagnostic d'autisme, c'était pour trouver un traitement adapté à mon trouble anxieux, et rien d'autre. Je pensais qu'à titre personnel, ça ne m'apprendrait et ne changerait rien. Surprise: j'avais tort. J'ai déjà parlé ici de l'immense déculpabilisation que ce diagnostic m'a apportée. En faisant sauter la surcouche émotionnelle qui venait s'ajouter à tous mes sujets de stress, il m'a immédiatement aidée à diminuer l'intensité de mes angoisses. Et sur du plus long terme, un autre phénomène inattendu est venu me fournir des solutions pratiques pour gérer ces dernières.

lundi 27 septembre 2021

Les conversations absurdes #108


Conversation sur Messenger

SOEUR CADETTE: Tiens, voici mon premier article de presse, je te l'envoie pour ne pas me faire gronder de ne pas l'avoir fait!

MOI, après avoir admiré son portrait tiré à quatre épingles, le récap de sa brillante carrière et sa déclaration d'intention pour l'avenir de sa boîte: Quelle classe!

SOEUR CADETTE: Je ne m'habitue pas. Heureusement, je ne connais pas grand-monde qui lit Brols & Bidules de Mon Secteur d'Activité. 

MOI: Je peux le poster sur Facebook pour me vanter d'avoir des gènes en commun avec toi?

SOEUR CADETTE: Je préfère pas STP.

MOI: Pas de souci. 

SOEUR CADETTE: *Emoji bisou*

MOI: RBAY

SOEUR CADETTE: Trop djeuns pour moi.

MOI: Right back at you. Et c'est pas spécialement djeuns.

SOEUR CADETTE: Trop bilingue.

MOI: Elle se foutrait pas un tout petit peu de moi, la présidente de Grosse Boîte Américaine Où Tout Le Monde Parle Anglais Tout Le Temps?

SOEUR CADETTE: *Emoji ange* Elle n'oserait pas. 

MOI: Elle fait bien, maintenant qu'elle m'a fourni des documents compromettants. *Emoji diable*

SOEUR CADETTE: C'est pas digne de toi de faire du chantage.

MOI: On se connaît? *Emoji pleure de rire* Emoji pleure de rire* *Emoji pleure de rire*


dimanche 26 septembre 2021

La semaine en bref #194

 


Lundi:

Ravie de découvrir que "Ted Lasso", la série la moins cynique et la plus bienveillante du moment, a fait un carton mérité hier soir aux Emmy. 

mercredi 22 septembre 2021

10 things I love Wednesday #54

 


1. Les bouchons d'oreille Eargrace. Recommandés par M brune, ils tiennent bien grâce à leurs mini-"ventouses" et filtrent les bruits extérieurs sans les bloquer complètement. Autrement dit, je ne me coupe pas de mon environnement sonore et je peux toujours tenir une conversation, mais je ne suis plus submergée par le brouhaha ambiant, surtout dans les transports en commun où je n'ai aucun moyen de m'échapper. Je pense qu'ils me seront également très utiles dans les cafés et les restos où la musique sera trop forte. Pour le prix, je suis absolument ravie - et si je les perds ou les casse, ça ne sera pas la fin du monde comme avec des écouteurs super chers.

dimanche 19 septembre 2021

La semain en bref #193

 


Lundi:

Mon généraliste est stupéfait quand je mentionne mon diagnostic d'autisme ("Ca fait 20 ans que je vous soigne et je n'en me suis jamais douté une seule seconde"). La grosse boule que j'ai sur la cheville? Non, ce n'est pas un lipome comme je le pensais; ça ressemble plutôt au genre d'amas de tissus fibreux qui se forme après plusieurs entorses. Sauf que je n'en ai jamais fait une seule. A côté de ça, excellente nouvelle: après plus d'un an à flirter avec les 15, ma tension est redescendue au niveau acceptable de 13. C'est bien, parce que je peux cesser de me restreindre sur le fromage. Mais ça signifie que gérer mon stress et mon angoisse n'est pas juste une question de confort psychologique: c'est ma santé globale qui est en jeu. 

J'utilise le reste de ma journée de "remise en route après une longue absence" pour recevoir le sympathique technicien des services de dératisation, acheter le premier muscat de la saison, m'offrir un gros bouquet de mini-oeillets rouges, découvrir que ma boulangerie de rechange est désormais tenue par deux hommes dont un beau barbu (et qu'elle vend de délicieuses chouquettes), réceptionner une commande Carrefour pour une fois correcte en tout point, prendre rendez-vous dans un centre de radiologie facile d'accès, contacter une entreprise de nettoyage qui passe chercher mes tapis cracras deux heures plus tard et commander une plaque vitro-céramique. Enorme satisfaction de cocher plein de trucs d'un coup sur ma To Do List. 

vendredi 17 septembre 2021

Toutes les fois où je me suis sentie vieillir

 


Le jour où le présentateur du JT a annoncé que les Terminales plancheraient le lendemain sur l'épreuve de philo, et où j'ai réalisé que j'avais mon bac depuis 10 ans. 

La première fois qu'un ado m'a spontanément vouvoyée et appelée "Madame". 

jeudi 16 septembre 2021

[BELGIQUE] Expo "Jardin enchanté" à l'Art Sanctuary de Jodoigne

 


Tout a commencé par une pub Facebook. D'habitude, je les passe très vite: elles sont si épouvantablement mal ciblées que ça en est risible (la même semaine, des produits pour bébé et une convention obsèques... Décide-toi, l'algorithme: j'ai 30 ans ou 80?). Mais là, il était question d'un mystérieux jardin enchanté dans un patelin belge dont je n'avais jamais entendu le nom. Les visiteurs ne tarissaient pas d'éloges dans leurs commentaires - toujours possiblement pipeautés. J'ai cliqué sur le lien, et mes yeux se sont mis à saigner en découvrant le site web 1.0 le plus hideux et mal fichu de la création

mercredi 15 septembre 2021

10 things I love Wednesday #53

 


1. "Only murders in the building". Dans cette mini-série en 10 épisodes, un improbable trio d'amateurs de vrais crimes (interprétés par Steve Martin, Martin Short et Selena Gomez) s'efforce d'élucider un meurtre survenu dans leur immeuble et lance un podcast sur le sujet. L'atmosphère est assez particulière, et le scénario tient bien en haleine. Sur Disney+.

dimanche 12 septembre 2021

La semaine en bref #192

 


Lundi:

Chouchou part à Knokke pour un séminaire de deux jours. C'est rare que je me retrouve seule dans l'appart de Bruxelles... Qui c'est qui va faire l'étoile de mer dans le lit cette nuit? Et finir toute seule l'excellente chakchouka qu'il a cuisinée hier soir?

 J'étais sur une suite "livres de femmes de la rentrée littéraire 2021" assez fabuleuse - que du 4 ou du 5 étoiles sur GoodReads - quand soudain... Le roman qui raconte la vie d'une ado en banlieue parisienne à la fin des années 90, "oscillant entre le trivial et le terrible", voit en fait l'héroïne se livrer à la prostitution enfantine pour se payer des fringues de marque. Nope, ça ne va pas être possible. Et si ça avait été mentionné sur la 4ème de couv, ça m'aurait évité de l'acheter puis de le rapporter au magasin. 

samedi 11 septembre 2021

21 choses à faire cet automne



C'est la rentrée! Même si je ne suis plus étudiante depuis très longtemps, je trouve cette période de l'année toujours très stimulante, d'autant qu'elle coïncide avec le début de ma saison préférée. Et comme je me sens pleine d'énergie et de motivation depuis quelques mois, j'ai rédigé une liste de choses que je souhaite absolument faire d'ici les fêtes, ou dont j'ai envie qu'elles soient faites même si je ne vais pas nécessairement kiffer le process - certaines traînent depuis des années, et je voudrais bien les mettre derrière moi une bonne fois pour toutes. 

vendredi 10 septembre 2021

La petite gibecière Dupond Durand (avec un code promo)

 


Je n'avais pas acheté de sac depuis deux ans. Un peu parce que la pandémie ne me laissait pas tellement d'occasions d'user ceux que j'avais ou de m'en lasser; un peu parce que la seule pièce que je n'avais pas déjà dans ma garde-robe et dont j'aurais eu envie pour compléter mes nouvelles tenues cottage core, c'était une gibecière en cuir marron, et que je n'en trouvais nulle part qui soit à mon goût. 

jeudi 9 septembre 2021

[BELGIQUE] Deux jours au calme chez Henriette

 



En 2018, pour mon anniversaire, nous avions passé une nuit aux cabanes de Rensiwez, dans la Thalia. J'avais tellement adoré cette expérience ("Avec un stock de bouquins suffisant, je pourrais squatter ici un mois entier!") que je m'étais juré de revenir un peu plus longtemps. Arrivée à partir de 15h et départ à 11h le lendemain, ça fait court pour profiter, surtout en hiver... L'an dernier, j'avais donc réservé la Perchée pour deux nuits. Mais aux dates où ça tombait, je craignais d'être coincée à Monpatelin par un confinement. J'ai contacté la gérante, qui a gentiment accepté de me faire un avoir pour plus tard. Et quand j'ai voulu reporter à début septembre de cette année, la Perchée était déjà complète jusqu'au milieu de l'hiver. J'ai donc opté pour la Henriette, une des deux cabanes construites sur les crêtes depuis notre séjour précédent. Les photos étaient sympas, et le site promettait une vue magnifique. 

mercredi 8 septembre 2021

10 things I love Wednesday #52

 


1. "Maisonologue", de Lorraine les Bains. Gros ouvrage illustré à l'aquarelle, ni tout à fait récit biographique ni tout à fait bédé, dans lequel l'autrice raconte sa passion pour les maisons et le rapport qu'elle a entretenu avec les différents lieux où elle a vécu. Au-delà de l'aspect intime, elle replace le sujet dans un contexte très large, abordant entre autres l'acquisition de la notion d'enveloppe chez l'enfant et la dimension politique du logement. C'est aussi beau que passionnant. Si vous avez lu et aimé l'excellent "Chez soi" de Mona Chollet, vous devriez aimer "Maisonologue".

mardi 7 septembre 2021

Les conversations absurdes #107

 

Chouchou est parti en séminaire au bord de la mer pendant 2 jours. Ce qui suit est un échange sur Messenger. 

MOI:






















MOI: Je suis curieuse. 

MOI: Au moment où tu as rangé le lave-vaisselle, tu espérais quoi? Un miracle de la physique?

CHOUCHOU: Lalalalaaaaaa

CHOUCHOU:













CHOUCHOU: On travaille, c'est important. 

MOI: Si vous révisez les bases de la physique (ex: l'eau ne traverse pas la matière solide), je suis pour. 


lundi 6 septembre 2021

La semaine en bref #191

 


Lundi:

Chouchou accepte que Ted Lasso (dont nous venons juste d'entamer la deuxième saison) soit mon mari de télé, puis il cherche longuement qui il voudrait comme femme de télé et décide que ce sera Seven of Nine. Ce qui est très rassurant, c'est qu'à bien y regarder, aucun de nous deux ne fantasme sur un partenaire très éloigné de ce qu'il a en ce moment. 

dimanche 5 septembre 2021

[BRUXELLES] Double Bill au MIMA

 



Le MIMA est l'un des rares musées d'art contemporain que j'apprécie. Je pense avoir vu toutes leurs expos depuis l'ouverture en 2016. Mais le cinéma, ce n'est pas du tout un sujet qui m'intéresse. Aussi, j'étais toute prête à zaper Double Bill, qui propose en parallèle une rétrospective du travail de l'illustrateur belge Laurent Durieux et un retour sur les belles heures du cinéma porno ABC qui a fermé en 2014. Mais je devais une faveur à Chouchou, et il a choisi de l'utiliser pour que je l'accompagne au MIMA samedi dernier. J'ai prévenu: OK pour les réinterprétations d'affiches de films célèbres, mais pour le reste, j'attendrai au café du rez-de-chaussée avec une limonade maison (et peut-être une part de pizza Mamma Roma). 

samedi 4 septembre 2021

Les conversations absurdes #106

 

MOI, tout excitée: Regarde, j'ai reçu mes potions de sorcière!

CHOUCHOU, plissant les yeux pour déchiffrer les étiquettes des flacons que je brandis: "Jus de citrouille"? Mais ça fait pas peur, ça!

MOI, hautaine: J'ai pas besoin d'accessoires pour faire peur; je peux me contenter d'être moi-même. 

CHOUCHOU: Et... "Encre de seiche". Ah, voilà. Bien noire. C'est mieux. Ca au moins, ça fait méchante sorcière.

MOI, choquée: Mais... je veux pas être une méchante sorcière. 

CHOUCHOU, jubilant dans sa barbe: Si, si, une qui mange les petits enfants!

MOI, affolée: Mais enfin, ça fait pas du tout partie de mes projets de vie de manger des petits enfants! Déjà que je culpabilise à chaque beignet de poulet…