Affichage des articles dont le libellé est troc. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est troc. Afficher tous les articles

dimanche 23 février 2014

Troc party 7.0


La date est fixée: ce sera le dimanche 16 mars après-midi, du côté de Stokkel. 

Si vous souhaitez participer, envoyez-moi le plus tôt possible un mail à: leroseetlenoir@hotmail.com pour réserver votre place et être informée de tous les détails. Précisez-moi quelle taille de vêtements et de chaussures vous faites (inutile que vous vous trimballiez d'énormes sacs de choses à donner si vous êtes la seule à faire du 38...), et ce que vous pensez apporter à boire ou à manger pour notre goûter. 

A très vite! 

vendredi 14 février 2014

Troc Party 7.0



Déjà la 7ème édition des troc parties bruxelloises! 


Qu'est-ce que c'est?
Une occasion de vous débarrasser des vêtements, accessoires, bijoux, cosmétiques, brols déco et autres choses faciles à transporter, dont vous ne vous servez pas mais qui sont encore en excellent état et peuvent faire plaisir à quelqu'un d'autre. Ainsi, vous videz vos placards de ce qui vous encombre tout en récupérant de nouveaux trésors pour zéro euro et en passant un après-midi à papoter entre filles. 
(Attention: il ne s'agit pas de troc au sens strict du terme. Nous étalons tout ce qui a été apporté, et chacune se sert sans notion de réciprocité directe. Il y a toujours des filles qui repartent plus chargées qu'elles ne sont arrivées, et l'inverse. Si vous avez des objets de prix dont vous tenez absolument à tirer une compensation, vendez-les plutôt sur internet.)

Qui peut participer?
N'importe qui dans la limite des places disponibles (12-14), sachant tout de même que priorité sera donnée aux "anciennes" ayant assisté à des troc parties antérieures. 

Quand cela aura-t-il lieu?
Trois dimanche après-midi sont possibles: le 9 mars, le 16 mars ou le 13 avril. Si vous êtes intéressée, rendez-vous ici pour indiquer vos disponibilités, et je choisirai la date qui arrange le plus de monde. 

Où cela aura-t-il lieu? 
Du côté de Stokkel, à 10 mn à pied du métro.

samedi 5 octobre 2013

Troc party 6.0


Avis aux Bruxelloises (ou aux filles d'un peu plus loin 
qui se sentent motivées pour se taper le trajet):
J'organise une troc party le dimanche 10 novembre à partir de 14h

Qu'est-ce que c'est?
Une occasion de vous débarrasser des vêtements, accessoires, bijoux, cosmétiques, brols déco et autres choses faciles à transporter, dont vous ne vous servez pas mais qui sont encore en excellent état et peuvent faire plaisir à quelqu'un d'autre. En règle générale, nous donnons ce qui n'a pas trouvé preneuse aux Petits Riens. Ainsi, vous videz vos placards de ce qui vous encombre tout en récupérant de nouveaux trésors pour zéro euro et en passant un après-midi à papoter entre filles.

Qui peut participer?
Les filles que je connais un minimum, soit IRL soit parce que ce sont des commentatrices régulières du blog ou de sa page Facebook.

Où cela aura-t-il lieu? 
Du côté de Stokkel, à 10 mn à pied du métro.

Comment s'inscrire?
Envoyez-moi un mail avec l'intitulé "Troc party" à: leroseetlenoir@homail.com Attention, les places sont limitées à 12; aussi, ne tardez pas à vous manifester si vous êtes libre et intéressée!


lundi 17 septembre 2012

Troc party 4.0: mission réussie!




Nous étions onze pour cette 4ème troc party bruxelloise, réunies hier après-midi chez Miss Sunalee afin que les erreurs d'achat des unes deviennent les nouveaux trésors des autres. Et aussi, un peu, afin de bâfrer une quantité indécente de calories. Nelly avait fait de parfaites madeleines nature super légères; Ness nous avait une fois de plus préparé ses merveilleuses boulettes de viande aux olives vertes, ainsi que des sablés parmesan-thym qui tabassaient leur mémé; j'ai aussi goûté une délicieuse tarte au fromage et tellement d'autres trucs que je ne m'en souviens plus (mais je peux vous dire que je me suis contentée d'une salade verte le soir au dîner). 

A part ça, selon la formule désormais consacrée, nous avons commencé par troquer nos cosmétiques et autres petits brols sur la table de jardin de Miss Sunalee en remplissant nos estomacs; puis, après avoir pris une taille de pantalon chacune, nous sommes passées au salon où nous avons étalé vêtements, sacs, foulards et autres accessoires sur toutes les surfaces disponibles. Chacune a fait son petit marché et commencé ses essayages sur place, dans le couloir, dans l'escalier ou même dans la chambre de l'étage pour les bustiers et autres pièces de lingerie. C'était un joyeux bordel ponctué de petits cris de ravissement, de "Ca te va trop bien!" et de "Ouah, la bombasse!". Bref, bon pour le porte-monnaie autant que pour l'ego. 

Mes prises du jour: cinq vernis à ongles, une robe d'été Noa Noa grise avec de petites touches roses, un bustier en dentelle rouge et noir, une jupe violette à fleurs qui m'ira parfaitement dès que j'aurai perdu 2 kilos de plus, deux tops en mousseline transparente, un pull Quiksilver rouge et rose, un petit sac en feutrine rouge et noir Marina Marinof et un livre d'Aki Shimazaki. Les affaires qui n'ont pas trouvé preneuse (soit quand même quatre gros sacs) seront déposées aux Petits Riens. Après les avoir emballées, nous sommes retournées sur la terrasse pour papoter de tout et de rien, depuis les classiques littéraires les plus barbants - croyez-le ou non, Zola a ses fans - jusqu'à la pilosité de ces messieurs. Puis nous avons repris qui son vélo, qui sa voiture, qui le chemin du métro pour rentrer chez nous moins chargées qu'à l'arrivée mais beaucoup plus ravies. On remet ça au début du printemps? 

vendredi 17 août 2012

Troc party 4.0


Initialement prévue cet été, mais annulée par manque de participantes, la prochaine troc party serait reportée au dimanche 16 septembre dans l'après-midi. Comme d'habitude, ce sera l'occasion de papoter entre filles en grignotant des bonnes choses, en vidant ses fonds de placards et en récupérant de nouveaux trésors. Toutes vos erreurs d'achats sont les bienvenues: vêtements, chaussures, accessoires, bijoux, cosmétiques, brols déco... Les objets doivent juste être neufs ou quasiment. Ceux qui n'auront pas trouvé preneuse seront donnés aux Petits Riens, à moins que leur propriétaire souhaite les récupérer. 

Si vous êtes intéressée, envoyez-moi un mail à: leroseetlenoir@hotmail.com Je ne prendrai AUCUNE inscription faite par un autre biais, sinon je suis certaine d'oublier quelqu'un au moment d'envoyer les instructions pour le jour même (pour l'instant, je ne sais pas encore où ça aura lieu). J'ai déjà noté que Mademoiselle Mars et Ann-Sophie voulaient participer. Un nombre entre 8 et 10 serait idéal: moins, on a un souci de correspondance de tailles; plus, ça devient difficile de trouver quelqu'un pour nous accueillir! A vos placards, prêtes? Triez!

jeudi 5 juillet 2012

Troc Party 4.0


Avis aux Bruxelloises (ou aux filles d'un peu plus loin qui se sentent motivées pour se taper le trajet): j'organise une troc party du côté de Forest le dimanche 15 juillet à partir de 14h. Une bonne occasion d'échanger les vêtements, accessoires, bijoux, cosmétiques, brols déco et autres choses faciles à transporter, dont vous ne vous servez pas mais qui sont encore en excellent état et peuvent faire plaisir à quelqu'un d'autre. En règle générale, nous donnons ce qui n'a pas trouvé preneuse aux Petits Riens. Une bonne manière de vider vos placards de ce qui vous encombre tout en récupérant de nouveaux trésors pour zéro euro. Je demande également à chaque participante d'amener un petit quelque chose à boire ou à manger pendant qu'on papotera et qu'on troquera. Si vous êtes libre et intéressée, inscrivez-vous en m'écrivant à: leroseetlenoir@homail.com A très vite!

mardi 11 octobre 2011

Troc party 3.0


Finalement, comme organiser une nouvelle troc party par l'intermédiaire de mon blog devenait trop compliqué et un poil prise de tête, je me suis contentée de recontacter les anciennes et de leur demander: "Le 9 octobre, vous êtes libres? Ca vous dit?" Et sept d'entre elles ont répondu: "Banco". Avec moi, ça faisait 8, ce qui était un bon chiffre.

Dimanche après-midi, nous avons donc toutes débarqué chez Miss Sunalee avec nos erreurs d'achat des derniers mois et plein de bons trucs à manger: mini-cakes à la courgette et au parmesan, boulettes de boeuf aux olives, madeleines au miel, gâteaux sud-africains avec des vrais morceaux de fée dedans, cookies au chocolat presque pas sucrés et juste moelleux comme il faut, cake au jambon et aux olives, mini-madeleines aux écrevisses et au curry, scones maison avec de la vraie clotted cream, tarte au citron meringuée, et j'en oublie sûrement. Tout en nous goinfrant dégustant ces gourmandises le petit doigt en l'air comme les filles bien élevées que nous sommes, nous avons déballé la première moitié de nos trésors: les cosmétiques, bijoux et petits brols divers. Laissez-moi vous dire qu'on a assisté à un sacré traffic de vernis. J'en ai donné une douzaine, et je suis au regret de dire que j'en ai récupéré moitié autant, dont le OPI Java Mauve-A, le Waikiki Orange de Mavala et le Wild Lilac de Gosh qui vont partir directement à Monpatelin. Heureusement que j'avais pensé à ôter mon DS Mystery inphotographiable avant de venir pour pouvoir procéder à des essais! Sophie, dont le compagnon travaille dans la dernière savonnerie belge, avait apporté un carton entier de savons à l'ancienne dans lequel nous avons toutes pioché allègrement.

Puis nous nous sommes levées pour déployer nos vêtements sur les sièges, et nous avons commencé à fouiller en nous interpelant les unes les autres. "Je suis sûre que cette veste t'irait super bien, et c'est exactement tes couleurs." "La robe, là, elle me serre trop à la poitrine; y'a quelqu'un qui fait moins qu'un bonnet C?" "Tu devrais vraiment les prendre, ces escarpins fuck me; ils te donnent une allure démente." Le salon de Miss Sunalee s'est changé en cabine d'essayage collective, et il y a eu beaucoup d'aller-retour dans le couloir pour aller vérifier dans la glace en pied que telle jupe ne boudinait pas trop ou que tel décolleté ne paraissait pas indécent. Je crois que certaines se sont surprises à emporter des choses qu'elles n'auraient même pas regardées en magasin, et c'est aussi l'intérêt de ces troc party: nous faire découvrir de nouvelles choses en nous encourageant à sortir de notre zone de confort vestimentaire. Les affaires qui n'ont pas trouvé preneuse ont, comme d'habitude, été rassemblées pour être données aux Petits Riens. Les participantes se sont dispersées vers 19h après une après-midi bien remplie. J'adore ces troc party; c'est gai comme tout. Et instructif, avec des sujets de conversation allant de la meilleure manière de préparer des beignets d'aubergine, à la difficulté de réclamer une crème anti-hémorroïdes dans une pharmacie d'un pays dont on ne parle pas la langue (la vie des grands voyageurs n'est pas faite que de moments glamour). On remet ça dans six mois, les filles?

dimanche 25 septembre 2011

Brèves du dimanche


Je suis en train de lire "A Storm of Swords", le tome 3 de "A song of fire and ice" (ou "Game of Thrones", si vous préférez, bien que ce soit en réalité seulement le titre du premier tome de la série). C'est tellement déprimant que je dois me bourrer de Xanax et me restreindre à deux chapitres par soir pour tenir le coup. Vu que le bouquin compte plus de 900 pages, je pense le terminer et vous en faire une critique d'ici 2019.

La Poste belge a repoussé les limites du tolérable en me réclamant plus de 3 euros pour envoyer une carte postale en France, au prétexte que ladite carte postale excédait le format standardisé d'un centimètre. Désormais, je ne posterai plus mon courrier que de France (et je m'en excuse par avance auprès des personnes qui ont gagné un lot à l'un de mes concours: elles devront attendre la deuxième semaine d'octobre pour que je les expédie).

Le swap créatif de Lady Pops est lancé. Je suis très contente de la swapée qui m'a été attribuée; j'ai déjà trouvé la surprise à mettre dans son paquet, et je sais ce que je vais lui fabriquer comme "création personnelle" (sans doute le week-end prochain). Un swap sympa qui ne me ruinera pas, quel bonheur! Les swaps de saison ont - un peu par ma faute, d'ailleurs - vraiment échappé à tout contrôle de ce côté-là, au point que je ne suis pas certaine de faire le prochain car je suis assez fauchée en ce moment.

Un bouleversement survenu cette semaine au travail de Chouchou va nous empêcher de planifier le moindre voyage avant le début de l'année prochaine. Le road-trip californien est mis en stand-by, tout comme le city trip pour lequel j'hésitais entre quatre destinations: Edimbourg, Tallinn, Oslo et Barcelone. Je suis frustration. En attendant, je vais peut-être réaliser un petit carnet de voyage dessiné sur nos vacances à Stockholm.

J'ai passé un bon moment sur le site de Sarenza hier et... je n'ai pas trouvé une seule paire de chaussures qui me plaise. Pas une. Aurais-je atteint l'overdose? Le virus inconnu qui, depuis vendredi soir, me fait gargouiller le ventre comme la tuyauterie d'un immeuble XIXème aurait-il également attaqué un élément constitutif de ma personnalité? Dois-je redouter - ou espérer vis-à-vis de mon portefeuille - que le prochain rhume suscite un brusque désintérêt pour les vernis à ongles?

Cette nuit, j'ai rêvé que j'étais enfermée dans un camp de vacances où il fallait faire du vélo toute la journée (alors que je pleure ma mère au bout de cent mètres en général). Le soir, on mangeait des sandwichs tout secs en faisant du karaoké sur des chansons des années 70. Et une des monos me confiait: "Le vélo, c'est super bon pour la santé; y'a qu'un inconvénient, c'est que ça fait tomber les seins. Dommage pour toi, les tiens tenaient encore bien malgré ton âge". Chouchou, les champignons que tu as mis dans ton risotto de vendredi soir, tu es bien sûr que c'était des cèpes?

mardi 20 septembre 2011

Troc party reportée


Beaucoup des habituées n'étant pas disponibles dimanche prochain, ou pas sûres de pouvoir venir, et les nouvelles n'étant pas nombreuses à vouloir se jeter dans la gueule du loup (nous ne mangeons pas, je vous assure; enfin, seulement les petits gâteaux ou autres gourmandises que vous apporterez!) il me semble plus judicieux de remettre la troc party à une date ultérieure. Mon agenda étant hyper chargé jusqu'en fin d'année, je peux vous proposer le 9 octobre, 27 novembre ou le 4 décembre. Une préférence?

mardi 13 septembre 2011

Petits rappels


- Troc party à Bruxelles le 25: il reste quelques places pour les intéressées.

- Concours bédé Anita: vous avez jusqu'à ce soir minuit pour participer.

- Concours Game of Thrones: parce que je pense avoir l'occasion de faire des photos sympas à Stockholm, la date limite est reportée à mardi prochain (le 20), midi. J'espère que ça permettra à celles qui manquaient un peu de temps pour faire la photo qu'elles avaient imaginée, de participer aussi.

- Vide-dressing: n'hésitez pas à faire circuler le lien auprès de vos amies à petits pieds!

vendredi 9 septembre 2011

Après-midi troc, édition 3.0


Quand: Le dimanche 25 septembre à partir de 14h.

Où: Chez Miss Sunalee, en bordure de Bruxelles, dans un endroit accessible par métro + dix minutes de marche ou en voiture, avec possibilité de se garer assez facilement à proximité.

Quoi: Un "troc" de vêtements, chaussures, sacs à main, bijoux, produits de beauté ou de maquillage et petits brols de déco. Je mets des guillemets à "troc", car il ne s'agit pas d'échange un contre un. L'idée est de vous débarrasser de vos erreurs d'achat ou des affaires qui ne vous vont plus mais qui restent en très bon état, tout en faisant plaisir à quelqu'un d'autre. Vous pouvez repartir plus ou moins chargée que vous n'êtes arrivée... Les affaires qui n'auront pas trouvé preneuse seront données aux Petits Riens (sauf si leurs propriétaires souhaitent les récupérer). Par ailleurs, je demande à chaque participante d'apporter quelque chose à grignoter ou à boire: papoter entre filles tout un après-midi, ça affame et ça dessèche le gosier :)

Comment: Envoyez-moi un mail à leroseetlenoir@hotmail.com pour vous inscrire et me donner une idée de ce que vous pensez apporter comme miam-miam ou comme glou-glou, histoire qu'on arrive à un résultat vaguement équilibré au lieu de se retrouver avec dix tartes salées et rien pour les faire descendre! Les places seront limitées à dix (huit en plus de Miss Sunalee et moi, donc), avec priorité aux filles qui ont déjà participé aux éditions précédentes.

Les compte-rendus des éditions précédentes sont ici et ici.

Participantes: pour l'instant, Sophie, Lady Oscar et Mmarie (sûr), Ingrid et La Princesse (peut-être)

mardi 14 juin 2011

En bref...


- J'ai enfin pris rendez-vous pour me faire tatouer Régis, youhou! Premières photos le soir du 22 juin, si mon bras n'est pas trop rouge. Du coup, en cas de grand beau temps à Lausanne le dernier week-end du mois, je devrai me balader avec des manches longues ou un gros pansement. Heureusement que je n'ai pas (trop) peur du ridicule.

- Je suis sortie victorieuse du bras de fer qui m'opposait à un groupe Facebook au nom fort proche de celui de ce blog, et qui avait carrément piqué mon ancienne bannière pour s'en servir d'avatar. Réclamations massives de mes contacts + dépôt de plainte pour infraction à la propriété intellectuelle, et ça n'a pas traîné: 24h plus tard, Facebook avait retiré la photo litigieuse. Je ne suis pas toujours d'accord avec leurs façons de faire, mais sur ce coup-là, je dis chapeau et merci.

- Vous trouverez désormais, dans la colonne de gauche l'autre gauche (autrement dit: la droite), entre l'Agenda et les Archives, un lien "Ma PAL" qui vous conduira vers la liste de tous mes bouquins en attente de lecture. Le problème de ce système de page Blogger, c'est qu'on ne peut pas commenter dessus. Aussi, je me demande s'il ne serait pas mieux de faire un post bimestriel avec, par exemple, "Ma PAL au 1er juillet", "Ma PAL au 1er septembre", etc. Un avis?

- J'ai enfin réussi à trouver un des géniaux bouquins des éditions suisses Plonk & Replonk chez Cook & Book. Apparemment, Tropismes les diffuse aussi; je passerai peut-être voir s'ils ont les autres. Ou bien, je les chercherai pendant mon séjour à Lausanne, s'il reste de la place dans ma valise une fois que j'aurai terminé mes emplettes de produits Essence, de fromage et de chocolat.

Un cousin gris de Georges-Arthur, immortalisé par Plonk & Replonk

- Le swap avance cahin-caha; ce n'est pas toujours simple de "gérer" une vingtaine de filles aux goûts, aux habitudes et aux caractères très différents, mais ça m'apprend beaucoup de choses et ça me permet de découvrir quelques personnes vraiment intéressantes. Ma boîte à bottines d'homme pointure 43 est déjà bien pleine, et j'ai prévu encore plusieurs séances de shopping: ce samedi chez La Fiancée du Pirate avec Gabrielle, en Suisse à la fin du mois, à Paris début juillet. Si je continue comme ça, c'est un container qu'il va me falloir! Mais c'est si chouette de gâter quelqu'un d'autre et de lui faire découvrir des choses qu'on aime en espérant que ça lui plaira aussi...

vendredi 20 mai 2011

Charité bien ordonnée


Chaque fois que je passe une semaine à Monpatelin, je m'accorde une journée pour aller vadrouiller en ville, surtout s'il fait beau. Comme j'avais un rendez-vous médical en début d'après-midi, j'ai décidé de joindre l'utile à l'agréable et sauté à bord du TER de 10h34 qui m'a amenée à destination en douze minutes. Mon objectif du jour: commencer à remplir la boîte à chaussures destinée à ma swapée.

Le marchand de thé chez qui je me sers en Mariage Frères n'avait pas de mugs du style et de la couleur que j'aurais voulus. Par contre, la Boutique 51 débordait de brols colorés tous plus sympas les uns que les autres. J'ai hésité devant une bouteille design de sirop de cactus presque vert fluo - originale, certes, mais je n'étais pas sûre que la destinataire de mon colis l'apprécie. Idem pour les sucres aux parfums délirants. Au final, j'ai quand même trouvé pour elle deux objets qui remplissaient mon cahier des charges, et pour moi, une bague Pylônes rigolote: une demi-sphère de plastique transparent aux trois quarts remplie de liquide rouge. Charité bien ordonnée, toussa toussa.

A la Fnac, il y avait une promo sur les coffrets DVD de série, 3 pour le prix de 2. J'ai failli prendre la saison 1 de "Veronica Mars" pour faire découvrir ce petit bijou à ma swapée, mais si ça se trouve, elle connaît déjà. Donc, j'ai opté pour les deux premières saisons de "Brothers & Sisters" afin d'occuper les longues soirées en solitaire à Monpatelin, plus la première de "Hero Corp" dont le pitch semble alléchant mais dont je n'ai quasiment pas entendu parler sur le net, ce qui m'inquiète un peu. J'ai également embarqué trois bouquins: un pour ma swapée, plus le dernier Yoko Ogawa et une novella de Jim Dodge appelée "L'oiseau canadèche" qui était marquée d'un autocollant "coup de coeur".

Arrêt obligatoire chez Sephora, d'autant que j'avais reçu des bons de - 20% valables sur trois produits. Je me suis offert la dernière crème teintée Estée Lauder dont j'avais lu beaucoup de bien, plus le vernis shatter rouge d'OPI et le Too Hot Too Pink To Hold 'Em de la collection Texas. (J'ai testé le shatter à peine rentrée chez moi: il craquèle peu et de façon trop régulière; je suis vraiment déçue par rapports aux vernis crack de Debby qui coûtent deux fois moins cher et donnent dix fois mieux).

En passant devant chez Sinéquanone où je n'achète jamais rien, j'ai été happée par la vision d'un foulard noir avec des étoiles blanches et suis entrée pour l'examiner de plus près. Le tissu était trop rêche à mon goût. Par contre, le petit top corail également à étoiles blanches me semblait prometteur. Je l'ai embarqué en cabine d'essayage. Too bad, la fermeture éclair remontait beaucoup trop haut et me gênait dans le cou. "Ca va?" m'a demandé la vendeuse. J'ai répondu par la négative et lui ai montré le problème. Elle a rigolé. "Vous l'avez mis devant-derrière. La fermeture éclair va dans le dos." Passer pour une cruche sidérale même pas capable de regarder où se trouve l'étiquette sur un vêtement: ça, c'est fait. Pas rancunière, j'ai acheté le top de la honte qui, une fois mis correctement, m'allait très bien.

Avant l'heure de mon rendez-vous, j'ai encore réussi à dénicher une bricole pour ma swapée dans l'autre boutique de brols rigolos située face à la cathédrale, des cartes touristiques sympas pour Postcrossing, une garniture de coussin pour la jolie housse La Cerise sur le Gâteau que le facteur m'a apportée récemment, et un registre à tête paresseuse pour faire ma compta à la main. Oui, je suis un dinosaure de la gestion administrative. C'était l'achat le moins fun de la journée et, à 40€, pas le moins cher.

Déjà bien chargée, je me suis dirigée vers la clinique où j'avais rendez-vous. Au secrétariat, j'ai donné le nom d'Etre Exquis comme personne à contacter en cas de pépin. "Ca s'écrit comment?" m'a demandé la secrétaire. Avant que je puisse commencer à épeler, sa voisine de bureau s'en est chargée pour moi. Voyant mon regard interloqué, elle a expliqué en rigolant: "Moi aussi, je m'appelle comme ça, et pendant toute ma scolarité, on m'a demandé si je n'étais pas la soeur ou la cousine de votre ami". Le monde est minuscule.

Puis une troisième personne m'a annoncé qu'à mon arrivée lundi, je devrais régler un "forfait confort" de 15€ non remboursé. "C'est quoi, le forfait confort?" "Avant, on mettait les gens dans des box juste entourés de paravents après leur opération; maintenant, on les met dans des chambres pour qu'ils aient plus d'intimité, et ça a un coût." J'ai protesté que pour passer une heure à récupérer de l'anesthésie, un box me suffirait amplement. "Ah oui mais il n'y en a plus, on les a supprimés." Alors bon, 15€ ne vont certes pas me ruiner, mais si on ramène ça au tarif horaire, quatre murs blancs et un vilain lit à barrière vont me coûter proportionnellement plus cher qu'une chambre design dans un trois étoiles. Cherchez l'erreur.

L'anesthésiste qui va s'occuper de moi lundi a visiblement raté une carrière de comique. Je vous laisse imaginer le registre des blagues qu'on peut faire sur le sujet de la coloscopie, et notamment de la purge préalable obligatoire. Mais oui, j'ai bien compris que ça allait être chiant. Ah ah. Bon, cela dit, il était gentil et rassurant, ce monsieur. Même si je n'étais pas particulièrement inquiète, j'ai apprécié.

Retour en ville. Il était 15h et je commençais à mourir de faim. Un poulet général Tao et un riz thaï pris dans le boui-boui vietnamien habituel ont remédié au problème. Puis je suis passée saluer Christine à la boutique Swarovski, où j'ai vaillamment fait la sourde oreille aux appels d'un mignon petit bonhomme japonisant, style Murakami, tout piqueté de strass et à porter en pendentif. Christine m'a appris que les vernis Mavala, Debby et Rouge Baiser étaient en vente aux Galeries Lafayette voisines: voilà une info intéressante, en l'absence de Monop' dans le coin.

Les doigts cisaillés par mon shopping du matin, je suis allée me poser à la terrasse d'un des bars de la place de l'opéra, où j'ai commandé un diabolo menthe. (J'ai lu tellement d'horreurs sur les effets néfastes de l'aspartame depuis quinze jours que je n'ose plus boire de Coca Light.) J'ai eu pile le temps de terminer le ELLE commencé dans la salle d'attente de l'anesthésiste avant de devoir reprendre le chemin de la gare pour attraper le TER de 17h22. En examinant mes paquets, je me suis rendu compte que j'avais quand même acheté aussi pas mal de trucs pour moi, hum. Mais je le vaux bien. Ce soir, j'ai fait un dîner de fruits: abricots-pêches blanches-cerises Burlat, car à partir de demain, c'est régime sans fibres en prévision de la coloscopie de lundi. Ce week-end sera placé sous le signe des coquillettes-jambon. J'ai hâte :S

vendredi 29 avril 2011

Comme l'huile et l'eau


En principe, j'ai tendance à compartimenter mes amis. Je ne mélange pas les personnes issues d'univers différents depuis le catastrophique dîner de 17ème anniversaire auquel j'avais convié à la fois mes potes de jeux de rôles et mes copains de prépa Sup de Co. Les premiers étaient stone et partis dans un gros délire Donjons et Dragons avant le plat principal; les seconds les regardaient consternés tout en débattant des mérites du dernier bouquin d'Alain Finkielkraut. EPIC FAIL.

Quand j'entends les gens dire qu'ils rêvent que leur partenaire organise, pour une date marquante (leurs 40 ans, au hasard), une grosse fête surprise avec tous leurs amis, un frisson glacé me parcourt l'échine. Outre le fait que mes amis sont éparpillés entre Monpatelin, Nantes, Paris, Lille, Bruxelles et j'en passe, je ne vois vraiment, mais vraiment pas ce qu'ils trouveraient à se dire. J'imagine que la plupart d'entre eux auraient au moins l'amour des livres en commun - et encore. Qui discuterait golf, montres de luxe et 4x4 avec Etre Exquis?

Pourtant, sans y penser, j'ai convié au swap d'été un tas de filles qui n'ont a priori rien en commun. Deux vieilles copines de ma période jeux de rôles pas revues depuis au moins 15 ans; une traductrice et écrivaine de SF; sa soeur créatrice de vêtements; une responsable de bijouterie; une blogueuse belge illuminée; une amie de Chouchou qui vit actuellement en Thaïlande... Et c'est sans compter la diversité des origines des "anciennes" du swap précédent. J'ai hâte de voir si la mayonnaise prendra.

lundi 21 février 2011

Après-midi troc, édition 2.0

Suite à deux désistements ces derniers jours, nous sommes finalement 8 à nous retrouver hier chez Gridou. Il fait gris et moche depuis le début du week-end; un après-midi papote entre filles autour de bonnes choses à boire et à manger s'annonce comme un excellent remède contre la morosité de la météo!

Nous commençons par boire un thé offert par la maîtresse de maison en grignotant les sublimes chouquettes apportées par La Princesse et les délicieux sablés au chocolat maison préparés par Ness. Même si toutes les filles ne se connaissent pas entre elles, les langues se délient très vite! Une fois les gourmandises sucrées débarrassées, nous étalons sur la table produits de soin et de maquillage, ainsi qu'un sympathique assortiment de bijoux. Je vois passer plusieurs paires de chouettes boucles d'oreille que je ne peux malheureusement pas adopter puisque mes perçages se sont refermés depuis belle lurette. Je récupère par contre un joli collier made by La Princesse, un vernis Essie rose ultra-pâle, un masque capillaire Loréal Fiberceutic et une bougie parfumée mandarine-cassis.

Place au salé! Miss Sunalee s'affaire en cuisine pour nous préparer des Cosmopolitan que nous dégustons avec les petits feuilletés salés apportés par Sara. Les conversations vont bon train et en discutant boulot, nous nous rendons compte que la plupart d'entre nous bossent dans le secteur culturel. Je découvre avec surprise que Nelly est à l'origine de notre participation à une émission sur Plug TV, fin 2009. La dernière goutte de breuvage rose avalée, nous passons au plat de résistance: les fringues, chaussures et autres accessoires. Très vite, la chambre de Gridou se transforme en vestiaire collectif plein de filles en collants et en sous-vêtements qui enfilent robes, jupes et petits tops à toute allure avant de courir se regarder dans le miroir en pied du couloir. "Héééé, ça te va super bien!" est l'exclamation qui revient le plus souvent. Beaucoup des pièces mal-aimées (ou mal-portées) par leur propriétaire originelle trouvent rapidement preneuse.

La Princesse, qui déménage très bientôt, est arrivée avec deux énormes valises pleines de fringues parmi lesquels quelques petits trésors vintage et deux ou trois créations totalement improbables. J'essaie une de ses robes, dans les tons bronze et vert, que je n'aurais même jamais sortie du portant dans une boutique: elle me va super bien, et pour le coup, elle n'est redondante avec aucune des fringues que je possède déjà! Je récupère aussi une parfaite petite robe noire de chez Anthropologie apportée par Ness. Miss Sunalee l'avait essayée aussi, mais comme elle en a déjà plusieurs dans son placard et moi aucune, elle me la laisse gentiment. Finissent également dans mon cabas en toile plusieurs robes d'été en coton toutes légères qui seront parfaites pour Monpatelin, un boléro violet qui réchauffera à merveille ma robe-bustier vintage grise si je n'assume pas ma mini-cape en fausse fourrure rouge, et une veste de tailleur anthracite que j'envisage de porter par-dessus une tenue un peu rock'n'roll.

Avec toute cette frénésie d'essayage, nous ne voyons pas le temps passer. Quand nous nous décidons à rassembler les objets qui n'ont pas trouvé de nouvelle propriétaire pour en faire un gros sac qu'Ingrid portera aux Petits Riens, il est déjà 19h - l'heure de se dire au revoir et de regagner nos pénates respectives. Certaines sont plus chargées qu'en arrivant, d'autres moins, mais je pense pouvoir dire que toutes sont ravies de cet après-midi. On remet ça dans six mois?

jeudi 13 janvier 2011

Après-midi troc: date fixée!

Ce sera donc le dimanche 20 février.
Pour l'instant, les participantes seront:
- Sara
- Nelly
- Ness
- Mmarie
- Céline
- Armalite
Ce qui signifie que si d'autres filles sont intéressées, nous pouvons encore accueillir deux d'entre elles.
Ness et Nelly: je n'ai pas d'adresse mail où vous joindre; merci de m'en indiquer une dans un commentaire que je ne publierai pas afin que nous puissions régler les détails logistiques sans passer par ce blog.
Tout le monde: à vos placards, prêtes? Triez!

mardi 4 janvier 2011

On se refait un après-midi troc?

Dimanche après-midi avec Gridou chez Filigranes, on se disait que ça fait chier ces trois mois d'hiver qui s'étendent devant nous avec des journées courtes et froides qui ne donneront pas envie de sortir. Et que du coup, est-ce que ça ne serait pas une excellente opportunité de vider nos placards et d'organiser une deuxième après-midi troc, vu comment on s'était bien marrées à la première?

Donc voilà. S'il y a parmi vous des lectrices habitant Bruxelles ou les environs qui souhaitent se débarrasser de vêtements, de chaussures, mais aussi de bijoux, d'accessoires et pourquoi pas de petits brols de décoration (le tout neuf ou en très bon état), et en profiter pour passer quelques heures à boire, manger et papoter entre filles, qu'elles se manifestent dans les commentaires en précisant pour quelle date elles seraient disponibles. A priori, nous visons un dimanche de février. Comme la dernière fois, Gridou aura la gentillesse de nous accueillir dans son graaaaand appartement situé à proximité des transports en commun. Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas!

Edit: Jusqu'ici, pour le 2ème ou le 3ème dimanche de février, les participantes seraient, en plus de Gridou et moi-même: Miss Sunalee, Sara, La Princesse, Nelly, Ness, Sophie et Mmarie (uniquement pour le 20). D'autres filles intéressées? On doit pouvoir aller jusqu'à 12 en tout.

lundi 6 septembre 2010

Troc party chez Ingrid

Hier après-midi, nous nous sommes donc retrouvées chez Gridou pour une troc party. Outre la maîtresse de maison et moi-même, il y avait là Sara, Céline, Astrid, Hélène (Ln de Bruxelles) et Marie (Mmarie). Chacune avait apporté des vêtements, des chaussures, des produits de beauté ou de maquillage, mais aussi des accessoires, des bijoux ou de petits objets de déco en bon état dont elle n'avait pas l'utilité personnellement, plus de bonnes choses à manger ou à boire.

Après un mini "apéro" (saucisson, olives vertes, madeleines au chocolat arrosés de soda ou de vin rouge), nous avons débarrassé la table du salon pour y étaler tous nos petits trésors. Les vêtements ont été disposés sur le dossier des sièges et les chaussures sur le tapis, et les questions ont commencé à fuser: "Qui chausse du 36?", "A quoi il sert, ce fard gras blanc?", "Tu es sûre qu'il sent le pain d'épices et pas le speculoos, ce parfum?". J'ai récupéré un flacon de solution à lentilles pour Chouchou, un adorable petit monstre en tissu que j'ai aussitôt accroché à mon sac à main, un pot de Doigts de Fée Lush qui tombe à pic car j'ai presque fini le mien, un flacon de vernis Express Finish Maybelline du genre de rouge pétant dont j'aime peindre mes orteils, une palette de quatre fards à paupières Cargo Toronto, un gel douche au basilic et au citron, une paire de ballerines chinoises en satin bleu marine, une figurine d'un des nains de Blanche-Neige que je destine au geocaching et un poche de Philippe Delerm, parfait pour lire dans le train la prochaine fois que je descendrai à Monpatelin.

Puis nous sommes passées aux plats de résistance: du cambozola (un sublime fromage italien genre gorgonzola mais plus doux) avec du pain aux céréales, du raisin blanc et des petites poires; des figues au chèvre et au miel; une tarte au chocolat et aux noix et une autre aux fruits rouges. Tout en papotant chats, bouquins ou concerts, nous avons procédé aux essayages nécessaires. Comme je m'en doutais, ma jolie robe en tricot gris Urban Outfitters achetée à Copenhague il y a deux ans, et qui me donnait l'air d'un Bibendum, était ravissante sur Hélène à qui elle donnait une allure folle. Sara a essayé et adopté ma jupe en jean asymétrique Plein Sud, ainsi que de jolis escarpins peep-toe en satin bleu canard trop étroits pour moi et les low boots en cuir vernis rouges que j'avais rapportés de mon deuxième voyage au Japon. Les fards Chanel qui ne tiennent pas sur moi, les bases de teint que j'ai la flemme d'utiliser et les vernis dont la teinte faisait doublon dans ma collection ont eux aussi trouvé preneuse. Nous avons décidé de donner ce qui restait aux Petits Riens (clients de la société pour laquelle travaille Ingrid, qui se chargera de transmettre). Vers 19h30, nous nous sommes séparées le ventre plein et le sac aussi - mais pas des mêmes choses qu'à l'aller! Une opération très sympa, à reconduire dans six mois le temps de reconstituer les stocks.

Le compte-rendu de Gridou est ici.

mardi 31 août 2010

Après-midi troc: il reste quelques places!

Au cas où des Bruxelloises seraient intéressées et auraient raté mon message initial pour cause de vacances, je rappelle qu'un après-midi troc (vêtements, chaussures, produits de maquillage...) est organisé dimanche - le 5, donc - chez Ingrid, et qu'il nous reste quelques places. Laissez-moi votre mail dans un commentaire que je ne publierai pas, et je vous donnerai plus de détails en privé.

jeudi 5 août 2010

Une soirée troc, ça tente quelqu'un?

Parce qu'il y en a marre que les Parisiennes soient les seules à s'amuser! Malheureusement, mon appart' n'est pas assez grand pour accueillir une dizaine de filles, mais Bruxelles ne manque pas de brasseries ou de cafés dans lesquels on pourrait annexer un coin de salle et passer un moment à papoter en buvant des cocktails garnis d'une ombrelle et en faisant circuler les produits de soin ou de maquillage en bon état (=n'ayant pas servi, ou très peu) dont on ne se sert pas. Pour les vêtements, ça me paraît plus délicat car il sera difficile de les essayer dans un lieu public, mais si quelqu'une veut le tenter, why not? Si vous êtes tentée, laissez-moi votre adresse mail dans un commentaire que je ne publierai pas, et je vous contacterai directement. Vos suggestions de lieu seront également les bienvenues car je suis loin de connaître tous les endroits sympas à Bruxelles. Et il faudra déterminer une date qui convienne au plus de monde possible. Miss Sunalee, Ln de Bruxelles, Gridou, Mmarie, La Princesse, je peux compter sur vous?

Edit: alors pour l'instant on partirait sur le 5 septembre, chez Gridou qui a gentiment proposé de prêter son appart', et il y aurait en plus de Gridou et moi: Miss Sunalee, Ln de Bruxelles, Astrid, Céline, Mmarie, Sara et Mlle Catherine. D'autres amatrices?