Affichage des articles dont le libellé est maquillage. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est maquillage. Afficher tous les articles

lundi 21 janvier 2013

DIY 3/52: Fard à paupières recyclé en vernis à ongles




Inspiration: Une recette de Charlène publiée dans le numéro noir de Paulette
Matériel: un vieux fard à paupières, un flacon de vernis transparent (celui-ci, de la marque Essence, a coûté royalement 1,69€), un mortier, un cure-dents, un bout de papier, un coton démaquillant, un peu de dissolvant
Temps de réalisation: 10 minutes

Ca doit bien faire 3 ans que je n'ai pas porté d'ombre à paupières, alors que j'en avais auparavant accumulé une collection insensée. Alors, quand j'ai vu cette idée de Frankenpolish ultra-simple et rapide, je me suis dit que je DEVAIS essayer. 

J'ai choisi un fard MAC Mineralize appelé Blue Flame, un très beau bleu irisé que je n'aimais pas porter sur les yeux à l'époque car je trouvais qu'il faisait trop de chutes. A l'aide du cure-dents, j'en ai gratté environ la moitié dans mon mortier, et je l'ai réduit en poudre aussi fine que possible. 

J'ai pris mon flacon de vernis transparent, et j'en ai vidé une petite partie pour faire de la place au fard. J'ai essuyé le goulot avec un coton imbibé de dissolvant afin d'éviter que le bouchon se retrouve collé au flacon.

J'ai confectionné un entonnoir en roulant le bout de papier, et je l'ai introduit dans le goulot ouvert du flacon de vernis. J'ai versé le fard à paupières dedans (et j'ai bien dû en gaspiller la moitié entre ce que j'ai foutu à côté et ce qui est resté collé au fond du mortier). 

J'ai pris le cure-dents et touillé soigneusement le contenu du flacon pour mélanger vernis et fard. De nouveau, j'ai nettoyé le goulot avec du dissolvant, puis j'ai fermé le flacon et secoué vigoureusement. 

Enfin, j'ai appliqué. La première couche était inégale et pas opaque du tout, mais dès la seconde, j'ai obtenu une bonne couvrance et une couleur absolument magnifique (à laquelle ma photo ne rend évidemment pas justice). Le temps de séchage m'a paru être celui d'un vernis normal, ou peut-être un poil plus long. 




Concernant la tenue, je ne l'ai gardé qu'un peu moins de 2 jours, mais il n'a pas bougé dans ce laps de temps. Le moment venu de l'enlever, il est quasiment parti en pellicule entière, comme un peel-off, et j'ai ôté le reste au bain dissolvant Sephora sans aucun problème. Par contre, au fil des jours, le fard tend à se séparer du vernis transparent; il faut donc agiter le flacon avant chaque nouvel usage.

Je trouve cette idée formidable pour recycler de vieux fards, se créer une couleur perso en mélangeant deux voire trois d'entre eux, ou assortir la couleur de ses ongles à celle de ses yeux. Et je me dis que si, au lieu d'un simple vernis, on utilise un soin transparent comme base (un durcisseur, par exemple), on doit obtenir un chouette 2-en-1...


jeudi 17 mars 2011

En attendant de devenir président, Georges-Arthur joue les muses

En plus des bédés que Chouchou lui consacre, Georges-Arthur a inspiré Funambuline qui vient de créer un vernis à ongles à son nom. Bien entendu, il est super flatté. Et moi, je zyeute mes trois coffrets Muji pleins à craquer en me demandant quel flacon je vais sacrifier et quelles teintes je vais commencer par mélanger. Ca fait un petit moment que je n'ai rien fabriqué de mes deux mimines, et j'avoue que ça me manque un peu!

mercredi 16 février 2011

Teint Miracle de Lancôme

Ca fait un petit moment déjà que je ne parle plus de cosmétiques ici. C'est qu'après avoir passé deux ans à essayer tout et n'importe quoi, j'ai fini par trouver les produits de soin qui convenaient à ma peau et les produits de maquillage que je portais vraiment. Du coup, je n'achète plus rien d'autre que ces indispensables. Parmi eux: le fond de teint, allié précieux pour une quasi-quadra encore assez bien épargnée par les rides, mais malheureusement pas par le mélasma. A cause de ces vilaines taches brunes qui recouvrent mon front et ont commencé à coloniser mes joues, j'ai besoin d'un produit assez couvrant. Problème: je déteste les textures épaisses qui me donnent l'impression de me plâtrer la figure. Et j'ai la peau tellement claire que la plupart des marques ne proposent que des teintes trop foncées ou trop jaunes pour moi.

Mais à Noël dernier, il est entré dans ma vie. "Il", c'est le Teint Miracle de Lancôme, le produit le mieux nommé que j'aie jamais utilisé. Croyez-le ou non: quand je le mets, ce sont dix ans qui s'envolent instantanément de mon visage. Une couche normale suffit à dissimuler mon mélasma, que je ne vois plus qu'en m'examinant de près près dans la glace, les yeux plissés. Ma peau semble lisse et parfaitement unie, lumineuse et naturellement veloutée. On dirait vraiment un tour de magie. Certes, à 40€ le flacon, il n'est pas donné. Mais de mon point de vue, il vaut chaque cent de son prix.

dimanche 16 janvier 2011

L'atelier multi-tâches

Dans la série "J'occupe mes dimanches d'hiver", mais aussi "Je multiplie les visites chez Lady Paname", "Je saisis la moindre occasion de voir mes copines Miss Sunalee et La Princesse", "J'investis dans des expériences, pas des objets" et "J'apprends à me rendre un peu plus présentable pour compenser les effets de l'âge ce salopard", je participerai le 6 février prochain à cet atelier:


Plus de précisions sur le site Belfollies qui recense tous les évènements liés au burlesque en Belgique.

vendredi 6 août 2010

7 tentations auxquelles je tente vaillamment de résister

- Commander les Nilon dans la collec' automne-hiver de Chie Mihara. Ces chaussures hurlent "Adopte-nous, on est faites pour toi!". Et comme elles le font directement dans ma tête, impossible de les bloquer avec les mêmes boules Quiès que les ronflements paternels et beaufréricides (ou beaufrériciens?). Non, je ne craquerai pas! Je n'ai encore jamais payé une paire de Chie plein pot et je ne vais pas commencer aujourd'hui! Si elles tiennent tant que ça à finir dans mon placard, elles m'attendront jusqu'aux soldes de début janvier. Na.

- Me lancer dans la saga du Trône de Fer. Des mois que mes petits camarades amateurs de fantasy me font saliver avec leurs critiques dithyrambiques, et voilà que HBO s'apprête à tourner une série inspirée des bouquins. Oui mais G. R. R. Martin en est déjà au tome 11 si je ne m'abuse, et ma PAL compte actuellement 43 volumes plus une dizaine en cours de lecture. A moins de gagner au loto et de pouvoir consacrer toutes mes journées à la littérature, ça ne va pas être possible.

- Passer une monstrueuse commande de vernis OPI à 4€ sur le site Transdesign. Je craque complètement sur la collection suisse que le Cosmeticary de Bruxelles n'a pas encore rentrée - et sur tant d'autres teintes merveilleuses... Mais Chouchou et moi avons décidé d'utiliser les éco-chèques gracieusement offerts par son employeur pour nous payer un aller-retour à Londres mi-octobre, histoire de fêter dignement nos quatre ans. Si je veux avoir des sous à claquer chez Urban Outfitters, Absolute Vintage, Tatty Devine et Space NK, je ne peux pas les dépenser maintenant.

- Trouver des pochoirs pour me peindre des étoiles sur les ongles. Sans déconner, j'en rêve la nuit. Vu que j'ai deux mains gauches, je sens l'entreprise vouée d'avance à l'échec.

- Investir dans l'album d'Hindi Zahra (quand j'achète un CD juste sur des avis enthousiastes, je suis systématiquement déçue), le dernier Jeanne Cherhal (dont j'avais adoré le premier, beaucoup aimé le second et pas trop apprécié le troisième) et le comeback de Guns'n'Roses (parce que bon, quinze ans après leur séparation, ça sent l'opération renflouage de caisses à plein nez).

- Ecrire à l'ex-femme de l'Homme que j'ai retrouvée par hasard sur Facebook pour lui raconter comment s'est terminée mon histoire avec lui. Mais je ne sais pas si elle tirerait une quelconque satisfaction de savoir que je ne l'ai pas emporté en paradis et que, dans mon cas du moins, bien mal acquis n'a pas profité plus de 7 ans. Si ça se trouve, ça remuerait juste le couteau dans une plaie mal cicatrisée, et bon, je lui ai déjà causé assez de tort comme ça, je pense. Je vais donc m'abstenir.

- Aller poser une bombe chez mon syndic. Aux dernières nouvelles, l'isolant hydrofuge que bouffent les fourmis ne serait peut-être pas solidaire du gros oeuvre, auquel cas les travaux d'éradication seraient entièrement à ma charge. Et comment on fait pour savoir? On réclame la visite d'un expert. Et comment on fait pour organiser la visite d'un expert? On lui demande un devis qui devra être ensuite accepté par la copropriété. AAAAAAAAAAAAAAAAAAARGH.

dimanche 14 mars 2010

4 chouettes produits à prix riquiqui

Même si j'ai nettement ralenti mes expérimentations en matière de maquillage et de crèmes de beauté, il m'arrive encore de tester des produits dont j'ai entendu le plus grand bien. Restrictions budgétaires obligent, j'ai surtout pioché dans le rayon parfumerie des grandes surfaces ces derniers temps. Et j'y ai trouvé quelques sympathiques surprises.


Faux Cils volum'express, de Maybelline: Au début, j'ai eu un mal de chien à utiliser la brosse recourbée qui fait tout l'intérêt de ce mascara. Franchement, la positionner juste au ras des cils sur toute la longueur de la paupière réclame une sûreté de geste qui ne m'est pas naturelle. Les premières fois, j'ai bien failli y laisser un oeil ou deux.Mais comme beaucoup de choses en maquillage, c'est un coup à prendre. Et le résultat, même s'il n'atteint pas la sublimitude du Smoky Lash de Make Up For Ever ou de l'Inimitable de Chanel, est assez bluffant pour un produit qui ne coûte qu'une grosse dizaine d'euros chez Carrefour.

Mat'Morphose de L'Oréal: Un fond de teint mousse qui prend une texture poudrée quand on l'applique. Le résultat bien mat et joliment velouté n'est pas très loin de ce que j'obtiens avec mon chouchou le Teint Idole de Lancôme, mais en moins couvrant. Pour planquer les cartes de géographie brunâtres qui me décorent le front, c'est insuffisant. Et la teinte la plus claire est encore trop foncée pour moi. Produit à recommander, donc, aux peaux qui n'ont pas trop de choses à cacher et qui trouveront leur bonheur dans la demi-douzaine de teintes de la gamme.

Breezy cheeks blush de Une: Un blush-crème recommandé par mmarie, testé hier après-midi et aussitôt adopté. Facile à appliquer avec les doigts, donc idéal pour emporter en voyage. Les couleurs subtiles donnent la bonne mine de la fille qui vient de courir un peu et à qui l'effort a fait monter le rose aux joues. Je suis fan du packaging qui s'ouvre comme un téléphone portable à clapet, et dont le couvercle est muni d'un miroir fort pratique. Lui, il va m'accompagner au Japon le mois prochain, c'est sûr! Comme ça, pour une fois, je ne ressemblerai pas à un flétan avarié sur mes photos de vacances.

Doigts de fée de Lush: Un beurre hydratant parfumé au citron, a priori destiné aux cuticules, mais que j'utilise essentiellement sur mes talons et mes coudes. Il sent super bon, il n'est presque pas gras et son pouvoir nourrissant me laisse baba (au point que j'en fait des rimes). Cela lui vaut un permis de séjour à durée indéterminée sur ma table de nuit. 9,95€ dans les boutiques de la marque.

lundi 22 février 2010

La trouvaille beauté du week-end

Samedi, alors que je traînais chez Sephora comme une âme en peine à la recherche (vaine) de la palette Urban Decay "Alice in Wonderland", mon regard s'est posé sur un curieux petit flacon violet au rayon entretien des zongles. "Bain dissolvant express", cékoiça? Ayant approché l'objet à deux centimètres de mon nez, j'ai réussi à déchiffrer le mode d'emploi rédigé en corps 0,5.

Dissolvant sans acétone, sans paraben
Action ultra-pratique, ultra-rapide, ultra-efficace! Elimine instantanément les vernis les plus tenaces sans dessécher les ongles.
Utilisation: insérer et tourner les ongles vernis dans la mousse, les uns après les autres.

Pour 7,90€, j'ai cédé à la curiosité, d'autant que j'arrivais justement au bout de mon flacon de dissolvant. J'ai testé hier sur une double couche d'OPI rouge vif + top coat. C'est assez bizarre d'enfoncer son doigt dans le flacon et de faire tourner celui-ci, un peu en biais pour que l'ongle frotte bien contre la mousse imprégnée de produit. Par contre, effectivement, en deux petites rotations, le vernis a disparu... sauf sur le pourtour si, comme moi, on en met jusqu'aux cuticules. Mais je n'obtiens de toute façon pas un meilleur résultat avec des Demak'Up. Je suis conquise a priori, même si j'attends de voir combien d'utilisations va me durer cette petite merveille.

dimanche 6 septembre 2009

Maquillage n°13: Fumée verte et blanc pas basique!



En temps normal, mes photos de maquillage sont toujours moches.
Aujourd'hui, elles sont extra-moches. En effet, nous avions rendez-vous au Cook&Book à 12h30 pour bruncher avec Miss Sunalee et diane cairn. A 11h45, j'enfile les vêtements préparés depuis la veille: catastrophe, le pantalon anthracite à fines rayures blanches que j'ai vaillamment traqué en 38 dans tous les Pimkie de France et de Belgique pendant les dernières soldes d'hiver, et que je viens seulement de me décider à faire raccourcir, est encore 10 bons centimètres trop grand! Même avec mes bottines Ash noires à talons hauts, je marche dessus. Et toute ma tenue du jour était construite autour de lui, grrrr. Tant pis, pas le temps de me changer intégralement; je me contente d'enfiler un bête jean à la place du pantalon maudit. Du coup, nous avons raté le bus, et c'est en attendant le suivant que Chouchou prend mon maquillage en photo dans la rue.
Lorsque nous rentrons à la maison à 17h et que je visionne le résultat, c'est la cata: la lumière naturelle a bouffé toute la couleur de mes fards, on dirait que mes paupières sont nues. Je demande à Chouchou de les refaire en intérieur avant que la nuit tombe. Mais évidemment, mon maquillage est défraîchi puisque je le porte depuis plus de cinq heures. Et je n'ai pas pensé à me peigner les sourcils. Damned.
(J'ai vraiment de gros soucis dans la vie, n'est-ce pas?)
Bon, tout ça pour dire que mon nouveau Greensmoke adoré ne rend absolument rien en photo; en vrai c'est un kaki légèrement doré beau à mourir, bien plus intense qu'il n'en a l'air ici.

Halo sur paupière supérieure: Greensmoke (MAC)
Au-dessus du halo: Half-Baked (Urban Decay)
Coin interne de l'oeil: Unbasic White (MAC)
Liner: Aqua Eyes 10 (Make Up For Ever)
Mascara: Colossal noir (Gemey Maybelline)

lundi 24 août 2009

Maquillage n°12: senteurs côtières à la prune




Encore un bidouillage avec la fameuse palette Coastal Scents 88 pour le barbecue auquel Miss Sunalee et diane cairn nous avaient conviés hier dans leur nouvelle maison.

- Coin interne paupière mobile: rose clair, 2ème fard en partant du haut, 5ème colonne en partant de la droite (Coastal Scents)
- Milieu paupière mobile: pêche, 4ème fard en partant du haut, 3ème colonne en partant de la droite (Coastal Scents)
- Outer V et ras de cils inférieurs: violet foncé, 2ème fard en partant du bas, 4ème colonne en partant de la droite (Coastal Scents)
- Highlighter: Unbasic White (MAC, collection temporaire Colour Craft)
- Crayon au ras des cils supérieurs: Aqua Eyes 4L prune (Make Up For Ever)
- Mascara: Colossal noir (Gemey Maybelline)

mardi 11 août 2009

Maquillage n°11: Mary-Jane et son anneau en argent mi-cuit




Dimanche après-midi, je me suis amusée à maquiller Soeur Cadette avec les couleurs de ses palettes qu'elle ne savait pas trop à quoi assortir. Et j'avoue que je suis TRES contente du résultat. Pour une fois, je trouve mon estompage réussi; peut-être m'est-il plus facile de travailler sur les yeux de quelqu'un d'autre que sur les miens.

- Coin interne de la paupière mobile: Half-Baked (Urban Decay)
- Milieu de la paupière mobile: Mary-Jane (Urban Decay)
- Extérieur de la paupière mobile: Silver Ring (MAC)
- Ras de cils inférieur: Typography (MAC)
- Highlighter: Vanilla (MAC)
- Liner crème: Smudge Pot gris (Stila)
- Mascara: Colossal noir (Gemey Maybelline)

dimanche 26 juillet 2009

Maquillage n°10: Comme un Satellite...

Hier, j'ai eu envie de faire un maquillage pour assortir au pendentif que je portais (sous-préfète powaaaaa!) et que voici:


Chouette, n'est-ce pas? Bon, j'ai tenté le rouge, ça me donnait l'air d'avoir la myxomatose, donc je suis sagement restée sur une base rose/orange:




- Tiers intérieur de la paupière mobile: rose moyen, 4ème fard en partant du haut, 5ème colonne en partant de la droite de la palette 88 Coastal Scents
- Deux-tiers extérieurs de la paupière mobile: orange moyen, 3ème fard en partant du haut, 3ème colonne en partant de la droite de la palette 88 Coastal Scents
- Banane et ras de cils inférieur: brun clair, 6ème fard en partant du haut, 2ème colonne en partant de la droite de la palette 88 Coastal Scents
- Highlighter: Effet paupières 02 (Body Shop)
- Liner crème: Dipdown (MAC)
- Mascara: Smoky Lash (Make Up For Ever)

Soyez indulgent(e)s: je ne m'étais pas maquillée depuis longtemps et mes mains tremblent un peu en ce moment... Il faudrait aussi quelque chose à l'intérieur de l'oeil pour "finir" ce maquillage, mais je n'ai toujours pas trouvé de crayon qui tienne pour l'instant.

mardi 30 juin 2009

Le retour des tests

Ayant enfin trouvé les produits de beauté qui me conviennent, je ne me risque plus à en changer, d'où la disparition de la rubrique "tests" du mercredi. Côté maquillage, par contre, je m'en donne toujours à coeur joie et continuerai à vous faire part de temps en temps de mes impressions sur les produits essayés.

Mascara Inimitable (Chanel), 26,50€: avec ses poils/picots très fins, la brosse permet de bien gainer les cils individuellement sans faire de paquets. Le mascara lui-même n'est pas hyper épais, et il faut en mettre pas mal pour que ça se voie. Si vous recherchez un effet très allongeant ou épaississant, façon "faux cils", ce n'est pas le bon produit pour vous. Par contre, si vous visez un rendu naturel, histoire qu'on pense que vous n'êtes pas maquillée mais juste sublime de base, foncez! Les jours de flemme intense ou si vous êtes très pressée, l'Inimitable se marie très bien avec un fond de Painterly Paint Pot + un halo brun clair discret.

Mascara Telescopic Explosion (L'Oréal,) 14,60€: pour être honnête, je l'ai acheté uniquement à cause de sa brosse boule, car j'ai beaucoup de mal à atteindre les cils du coin interne de mes yeux avec les brosses "normales". Et de ce point de vue-là, l'outil est effectivement parfait. Par contre, pour faire l'ensemble des cils avec, c'est long et chiant. Et le mascara est assez quelconque. Un achat gadget qui risque de ne pas servir souvent, donc. Et à presque 15 €, un peu onéreux pour être gaspillé.

Ombres à paupières (Body Shop), 10€: certes, elles ne sont pas beaucoup moins chères que les recharges MAC, et il y a nettement moins de choix niveau couleurs Mais tout le monde n'a pas la chance d'habiter à proximité d'une boutique MAC. Et puis, les fards Body Shop ne sont pas dénués d'intérêt. J'aime leur texture poudrée et satinée, facile à travailler même par-dessus une base, et aussi la subtilité des teintes proposées. Coup de coeur pour le 31, un gris-vert-bleu indéfinissable qui doit être somptueux sur des yeux clairs, et pour le 01, un pistache très doux susceptible de convenir à toutes les couleurs d'yeux.

Pluie de pétales de fleurs d'oranger (Cinq Mondes), 34€: après avoir dit beaucoup de mal des spas de la chaîne, je tiens à signaler que cette eau tonifiante est une merveille absolue. La fleur d'oranger est mon parfum préféré dans tout l'univers, et j'ai passé la journée d'hier à me renifler les bras toutes les cinq minutes pour me shooter avec. Bosser seule chez soi, ça fait moins d'opportunités de se maquiller, mais aussi moins d'occasions de passer pour une folle. Ce qui explique sans doute que je circule toujours en liberté.

Et une petite info pour les Gelbiquettes: les fameux mini-vernis Mavala sont en vente à Bruxelles chez Equiform! Au magasin du passage Louise, grand choix de couleurs pour seulement 3,75€ pièce (contre 4,95 au Monop' des Champs-Elysées ou 4,50 à la pharmacie de Monpatelin - pour une fois que c'est moins cher ici!). Du coup j'ai adjoint un quatrième petit flacon à ma collection: le n°1, Ankara, un beau rouge foncé avec une pointe de rose dedans.

mercredi 24 juin 2009

Maquillage n°9: Sous-préfète taupe et orange

Aujourd'hui, pour sortir déjeuner avec Adriana, j'avais décidé de porter la jolie robe Promod déjà montrée récemment dans un auto-portrait du dimanche. Et une fois n'est pas coutume, j'ai eu envie d'assortir mon maquillage aux très jolis motifs du décolleté: des bandes corail entourées d'autres bandes rose chair et blanc cassé, le tout sur fond taupe.


Pour ça, j'ai sorti ma palette Coastal Scents de 88 fards (mais si, celle que j'ai tant pleuré pour avoir en février et que je n'avais encore jamais utilisée depuis). Et j'ai fait ça:




- moitié intérieure de la paupière mobile et tiers intérieur du ras de cils inférieur: orange situé sur la 3ème colonne en partant de la droite, 4ème fard en partant du haut (Coastal Scents)
- moitié extérieure de la paupière mobile et deux tiers extérieurs du ras de cils inférieur : taupe situé sur la 1ère colonne en partant de la droite, 4ème fard en partant du haut (Coastal Scents)
- paupière fixe: rose chair situé sur la 2ème colonne en partant de la droite, 1er fard en partant du haut (Coastal Scents)
- liner crème: Dipdown (MAC)
- mascara: Telescopic Explosion (L'Oréal)

samedi 20 juin 2009

Maquillage n°8: Bonne mine en rose et doré




D'habitude, les couleurs de mes fards apparaissent plus foncées sur les photos qu'en vrai; aujourd'hui que je fais un truc léger, c'est l'inverse et on dirait que je n'ai rien sur les paupières. Je ne sais pas non plus pourquoi mon Lumix a fait disparaître le crayon sur la moitié interne d'un de mes yeux.

Or donc, je me suis laissée inspirer par le maquillage "anti-sale gueule" qu'Hélène propose aujourd'hui sur MBDF.

- totalité de la paupière mobile: fard crème doré Hydro Power H9 (Shiseido)
- extérieur de la paupière mobile: Da Bling (MAC)
- sous l'arcade: Vanilla (MAC)
- autour de l'oeil: crayon bronze Aqua Eyes 10L (Make Up For Ever)
- mascara: Smoky Lash (Make Up For Ever)

J'aime le résultat qui est très frais et facile à porter!

jeudi 11 juin 2009

Maquillage n°7: Symphonie en vert




Je sais: mes photos sont pourries - et de traviole. Mais il faisait gris ce jour-là, mon maquillage datait déjà de trois heures, et je savais que je n'aurais pas de Chouchou sous la main avant quatre heures supplémentaires pour en prendre de meilleures. Donc, je vous remercie par avance pour votre indulgence.

- coin interne de la paupière mobile: Juxt (MAC)
- milieu de la paupière mobile: Swimming (MAC)
- banane fermée et ras de cils inférieur: Flourishing (MAC)
- sous l'arcade: Malt (MAC)
- liner noir: Smudge pot (Stila)
- mascara: Smoky Lash (Make Up For Ever)

Avec ça je portais:
- blush: Fun & Games (MAC)
- rouge à lèvres: Jolie rouge brillant 05 Papaya (Clarins)

mardi 9 juin 2009

Maquillage n°6: Ere brune de la fleur de sushi




Bon d'accord c'est pas mon délire d'hier, mais c'est tout ce que j'avais comme photos de maquillage sous la main :-)
Je me demande pourquoi mon Lumix donne l'impression qu'il y a, dans mes couleurs, des "trous" ou des irrégularités de teintes que je ne vois pas à l'oeil nu le nez à cinq centimètres de mon miroir. Pourrais-je trouver un meilleur réglage pour mon appareil, ou faut-il que je change de lunettes?
Sinon, côté maquillage proprement dit, il aurait fallu un trait de khôl brun à l'intérieur de l'oeil pour bien le "finir".... Mais très peu de crayons marquent sur moi, et les rares qui y parviennent ont disparu dans les dix minutes qui suivent :-(

- coin interne de la paupière mobile: Sushi Flower (MAC)
- coin externe de la paupière mobile et ras de cils inférieur: Brun (MAC)
- arc au-dessus du pli (comme une banane ouverte): Era (MAC)
- liner marron: Dipdown (MAC)
- mascara: Smoky Lash (Make Up For Ever)

Avec ça je portais:
- blush: Orgasm (Nars)
- rouge à lèvres: Rouge G 303 (Anna Sui)

Soeur Cadette, je t'ai comprise

Or donc, n'ayant pas pu me rendre chez MAC samedi pour cause de montage de lit Ikea, j'y suis allée hier après-midi. J'ai une palette de 15 vide qui crie famine depuis mon dernier passage à Paris, et je craignais que la DDASS du make-up finisse par débarquer à la maison pour me confisquer tout mon matos. Avant de partir, j'ai pris le temps de confectionner un léger délire paupiéresque: éventail de vert anis et vert émeraude de la palette Cargo Tahiti + Contrast (bleu marine MAC), banane ouverte au Fig.1 (violet MAC), et un rien de Yogurt (rose très pâle MAC) en highlighter. J'aurais bien rajouté du liner bleu marine mais j'en avais pas. Et j'aurais bien pris le résultat en photo, mais à bout de bras ça ne donnait rien et le temps que Chouchou rentre à la maison, il n'y avait plus assez de lumière. Tant pis.

Arrivée chez MAC, je me suis mise à swatcher comme une furieuse sur ma main gauche. La responsable de la boutique et deux de ses vendeuses m'observaient. Un instant, je me suis demandé si j'avais une tache mal placée sur mon jean ou si elles admiraient ma besace Dreyfuss. Puis mon regard a croisé celui de la responsable, qui m'a lancé: "Ca vous va très bien ce vert. Les filles aussi pensent comme moi." Rose d'émotion, j'ai piqué du nez et bafouillé un remerciement. Mon choix fait, j'ai hélé une des vendeuses pour qu'elle vienne me sortir les recharges de fàp dans les couleurs que je venais de choisir et dont je répétais la liste en boucle dans ma tête pour ne pas les oublier. "Tou es maquilleuse professionnelle?" m'a-t-elle demandé avec curiosité et un léger accent néerlandais.

Rhââââ. Mini-orgasme, là debout, devant le présentoir de fards à paupières. Bon d'accord, c'est facile d'avoir l'air de s'y connaître un peu dès qu'on ose des couleurs pétantes, et cette jeune femme aurait probablement revu son jugement si elle avait vu mes paupières fermées. Mais ça m'a fait super plaisir - beaucoup plus, par exemple, que mes résultats au concours d'entrée des grandes écoles de commerce. OK, c'était il y a plus de vingt ans mais je me souviens distinctement de mon absence d'émotion. Parce qu'il a toujours été entendu que j'étais brillante scolairement et que l'échec n'était pas une option. Mais du coup, j'ai longtemps cru que je n'étais bonne à rien d'autre qu'à calculer des probabilités compliquées, mémoriser le nombre de tonnes de poisson pêché chaque année au Japon ou disserter sur le droit et la force. Et me rendre compte que j'arrive à faire quelque chose de joli avec mes mains, c'est aujourd'hui ma plus grande satisfaction. Un truc tellement enivrant qu'en sortant de chez MAC, au lieu d'aller faire les courses prévues au Palais de Thés et chez Nias, j'ai repris directement le chemin du métro Louise en gambadant comme une môme.

mercredi 27 mai 2009

Les tests de la semaine #8

Vernis n°7 Macao, Mavala, 4,95€
C'est assez rare que je prenne la peine de me faire une manucure, et le vernis à ongles n'a pas une très grande espérance de vie une fois entamé. Résultat: je finis par jeter les flacons après m'en être servie deux ou trois fois seulement. Au prix des Estée Lauder que j'affectionne (une vingtaine d'euros), ça finit par énerver un peu. J'ai bien essayé les petits vernis Sephora, mais leurs couleurs manquent vraiment de subtilité et leur texture est trop épaisse. Par contre, je suis très contente des Mavala que j'ai découverts récemment. Le Macao a tenu pas moins de trois semaines sur mes orteils, et quand j'ai fini par l'enlever, il commençait tout juste à s'abîmer! Il s'étale très bien, et j'aime ce rouge-rose bien tonique*. Du coup, j'ai également acheté le Shangai, une sorte de rose orangé assez clair. Et vu la taille des flacons, je ne devrais pas trop en gaspiller.
*Que, comme d'habitude, la photo ne rend pas bien du tout.

UV Prime SPF 50, Make Up For Ever, 27€
Le concept était génial: une base de maquillage doublée d'une très forte protection solaire, permettant de faire l'économie d'un produit et de se tartiner une couche de moins le matin. La réalisation n'est, de mon point de vue, pas à la hauteur. L'UV Prime est aussi désagréablement blanche et collante que n'importe quel écran total, et elle coûte facilement deux fois plus cher. En plus, je la soupçonne d'être responsable des petits boutons apparus quand j'ai commencé à l'utiliser en même temps que tout le protocole Menard. Je vais peut-être essayer l'Eucerin vanté par Hélène. Ou juste continuer à utiliser ma fidèle crème solaire Ducray, et fuck la base.

Hair Repair, Sachajuan, 25€
Je ne saurais vraiment pas dire ce qui m'a poussée à acheter, lors d'une virée chez Sephora, ce produit au packaging minimaliste et au prix relativement prohibitif d'une marque suédoise dont je n'avais jamais entendu parler. Test cette semaine sur cheveux fraîchement colorés. Le flacon à pompe est, de mon point de vue, toujours une bonne idée même si un débit supérieur eût été plus pratique: là, j'ai dû faire une grosse dizaine de pressions pour obtenir la dose de produit nécessaire. Le masque a une odeur assez légère mais agréable. Il faut le laisser poser 5 à 10 minutes - le temps de faire un gommage visage et corps, par exemple. Le rinçage est assez facile, et une fois essorés les cheveux se démêlent quasiment tout seuls.

Body Scrub Lavender Apple, Sabon, 19,95€
L'odeur de ces sels de gommage pour le corps est très artificielle; on reconnaît à peu près la pomme mais très peu la lavande (à la base j'étais partie pour acheter le citron/menthe, mais il puait vraiment trop). Pour le reste, les grains sont petits et très abrasifs, comme j'aime. Une quantité équivalente à une cuillère à café bien pleine et un ratio temps/effort minimum suffisent pour faire un gommage efficace. Par contre, je ne suis pas certaine qu'on trouve ces produits hors des boutiques de la marque, basée en Hollande.

dimanche 24 mai 2009

Maquillage n°5: Yogurt sur henna et épines argentées



J'ai voulu tester ce matin le Silverthorn acheté hier chez MAC... Grosse déception: dans le magasin, je le voyais vert argenté; à la lumière du jour, il n'est qu'argenté tout court et ressemble furieusement à l'Electra de la même marque.
- coin interne de la paupière mobile: Silverthorn (MAC)
- coin externe de la paupière mobile et ras de cils inférieur: Henna (MAC)
- highlighter: Yogurt (MAC)
- liner marron: Dipdown (MAC)
- mascara: Smoky Lash (Make Up For Ever)
Avec ça je portais:
- blush: Fun & Games (MAC)
- rouge à lèvres: Joli Rouge Brillant 05 Papaya (Clarins)

samedi 23 mai 2009

Maquillage n°4: reflet de la lune dans le bling contrasté





Y'a des jours où j'ai envie de me faire un maquillage sophistiqué et aucune inspiration. Et puis y'a des jours où je me dis: "Je vais faire simple, juste un petit halo gris avec une pointe de rose", et au final, je me retrouve avec pas moins de cinq fàp différents sur les yeux. Ici:
- coin interne de la paupière mobile: Da Bling (MAC)
- milieu de la paupière mobile: Moon's Reflection (MAC)
- extérieur de la paupière mobile + ras de cils inférieur: Contrast (MAC)
- creux de la pauière: gris argent de la palette Cargo Paris
- highlighter: White Frost (MAC)
- liner: Smudge Pot gris (Stila)
- mascara: Smoky Lash (Make Up For Ever)
Et ça ne se voit pas sur la photo, mais je portais aussi:
- blush: Orgasm (Nars)
- rouge à lèvres: Joli Rouge Brillant 03 Guava (Clarins)
...et c'était très joli!
Du coup, comme nous passions chaussée de Charleroi cet après-midi, je n'ai pas pu m'empêcher d'entrer chez MAC et d'acheter le Yogurt (rose très pâle) et le Silverthorn (vert argenté satiné de la collection limitée Rose Romance, absolument sublime). Je tâche de les tester demain pour aller barbecuter chez Olive et Aurore.