Affichage des articles dont le libellé est cartes postales. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est cartes postales. Afficher tous les articles

lundi 6 avril 2015

Ronde de cartes d'anniversaire 2015


En fin d'année dernière, pour diverses raisons que j'ai expliquées ici, je décidais d'arrêter les swaps. Mais comme j'adore envoyer et recevoir du "vrai" courrier, dans la foulée, je lançais une ronde de cartes d'anniversaire 2015 avec une trentaine de lectrices fidèles réparties en deux groupes. Ainsi, fin mars, ma boîte à lettres a été inondée d'enveloppes souvent ornées de très jolis timbres, et parfois gonflées par un cadeau surprise. Certaines sont arrivés à Monpatelin après que j'en suis partie, et je ne les trouverai qu'à mon retour, mais voici déjà une bonne partie de la moisson colorée qui m'a fait chaud au coeur:




On notera qu'à 5 contre 4, la team Renards l'emporte de peu sur la team Hippos, tandis que chats et poulpes sont également représentés bien que de manière plus discrète.

Avec tout cela, j'ai également reçu (par ordre d'apparition): de la papeterie Moomin kawaii, un sachet d'excellent tamaryokucha, des fournitures de swap, une étiquette à bagages renard, deux broches en feutrine - un renard et un mouton - ainsi qu'une ravissante bourse cousue et brodée main, une paire de chaussettes renard, un savon Woolworths au packaging rétro et une bougie Geodesis à la divine odeur de bergamote.

Par ailleurs, le cadeau que Chouchou évoquait dans ici a fini par arriver à bon port (et en bon état, ce qui n'était pas gagné d'avance!): c'est un dessin de Brian Kesinger, illustrateur américain au style steampunk dont nous sommes fans tous les deux et à qui on doit notamment les personnages de Victoria et son poulpe domestique Otto.




Il ne me reste plus qu'à lui trouver un cadre pour l'accrocher.

Merci à tous pour ces attentions qui m'ont beaucoup touchée et qui ont contribué à rendre cet anniversaire extrêmement joyeux!

mardi 10 juin 2014

Opération "carte de vacances"




L'opération "Envoyez une carte de voeux, recevez une carte de voeux" lancée en décembre dernier ayant connu un franc succès, j'ai pensé que ça pourrait être sympa d'organiser un swap postal similaire à l'occasion des vacances d'été. Voici ce que je vous propose: 
- Envoyez-moi au plus tard le samedi 21 juin à midi votre adresse postale à leroseetlenoir@hotmail.com, et UNIQUEMENT là. Précisez, si vous en avez un, le pseudo sous lequel vous commentez habituellement. Et pour me faciliter la vie, indiquez "Opération carte de vacances" en sujet de votre message. 
- Tout le monde peut participer. Par contre, j'ignorerai impitoyablement les demandes d'inscription qui ne tiendront pas compte des consignes. 
- Je transmettrai mon adresse à la première inscrite, l'adresse de la première inscrite à la deuxième, et ainsi de suite jusqu'à la dernière inscrite dont je garderai l'adresse pour moi. 
- Chaque participante s'engage à envoyer une carte postale de son lieu de vacances (ou de sa ville de résidence habituelle, si elle ne part pas) à la personne dont elle a reçu l'adresse, et ce, au plus tard le vendredi 29 août. 
- Avant de poster leur carte, celles qui le souhaitent peuvent m'en mailer une photo. Début septembre, je choisirai la plus jolie, la plus originale ou la plus drôle, et son expéditrice remportera un petit cadeau. Si j'ai reçu assez de photos, j'en publierai également une mosaïque sur le blog. 
A vos claviers :-)

jeudi 16 janvier 2014

Opération "Envoyez une carte de voeux, recevez une carte de voeux"


Vous avez été 36 (en plus de moi) à participer à ce swap de cartes de voeux, depuis la France et la Belgique mais aussi l'Allemagne, l'Italie ou le Canada, et je vous remercie toutes pour votre enthousiasme! La date limite d'envoi était avant-hier; si vous n'avez pas encore reçu votre carte, un peu de patience - en revanche, si votre boîte à lettres reste désespérément vide d'ici la fin de la semaine prochaine, n'hésitez pas à me contacter pour que je me renseigne auprès de votre correspondante.

Cela étant, le choix a été très dur parmi les cartes dont les expéditrices m'ont envoyé la photo. Et j'ai finalement décidé d'en primer 2: une dans la catégorie DIY, et une dans la catégorie toute faite. Voici la première, envoyée par Zéphine:




Sa destinataire nous dira peut-être ce qu'il y avait sous la pastille à gratter?

Et voici la seconde carte, dont j'aime le design sobre et le poème d'accompagnement rédigé par Dola:





Zéphine, n'oublie pas de m'envoyer ta nouvelle adresse pour que je puisse t'expédier ton petit cadeau. Dola, sauf avis contraire de ta part j'utiliserai celle que tu m'as fournie pour la ronde. (Par contre, soyez patientes, je suis un peu débordée en ce moment! Mais je ne vous oublierai pas, c'est promis.)

mercredi 11 décembre 2013

Opération "Envoyez une carte de voeux, recevez une carte de voeux"




Nous sommes pas mal à déplorer la disparition des bonnes vieilles cartes de voeux au profit des mails, des SMS ou des souhaits à la cantonade sur Facebook. Aussi, je vous propose un truc tout bête: 
- Envoyez-moi au plus tard le vendredi 20 décembre à midi votre adresse postale à leroseetlenoir@hotmail.com, et UNIQUEMENT là. Précisez, si vous en avez un, le pseudo sous lequel vous commentez habituellement. Et pour me faciliter la vie, indiquez "Opération carte de voeux" en sujet de votre message. 
- Tout le monde peut participer cette fois. Par contre, j'ignorerai impitoyablement les demandes d'inscription qui ne tiendront pas compte des consignes. 
- Je transmettrai mon adresse à la première inscrite, l'adresse de la première inscrite à la deuxième, et ainsi de suite jusqu'à la dernière inscrite dont je garderai l'adresse pour moi. 
- Chaque participante s'engage à envoyer une carte de voeux (achetée ou faite maison, peu importe) à la personne dont elle a reçu l'adresse, et ce, au plus tard le 15 janvier prochain. 
- Avant de poster leur carte, celles qui le souhaitent peuvent m'en envoyer une photo. Le 16 janvier, je choisirai la plus jolie, et son expéditrice remportera un petit cadeau. 
A vos claviers :-)

lundi 28 janvier 2013

DIY 4/52: 4 idées pour exposer temporairement photos et cartes


1. Utiliser du masking tape

Je suis dingo de ce scotch japonais à motifs colorés, qui se découpe à la main et se repositionne aussi facilement qu'un Post-It. Du coup, j'en ai accumulé une belle collection depuis quelques années. Des copines me disent régulièrement: "C'est sympa, mais tu en fais quoi au juste?" Et bien, ça, par exemple: je m'en sers pour accrocher au mur de ma chambre les jolies cartes de voeux reçues en ce début d'année 2013. Au printemps, je les enlèverai en un tour de main et sans laisser la moindre trace sur la peinture. Pratique, non?


Le masking tape (également appelé washi tape, et à ne pas confondre avec le deco tape qui, lui, n'est pas repositionnable!) est vendu en papeterie, magasins de loisirs créatifs et dans certaines boutiques de brols comme Bird on the Wire ou Les Fleurs, à Paris (mais ce n'est pas là que vous trouverez le plus de choix). Un rouleau coûte environ 3,50€. Sur internet, beaucoup de motifs et des tarifs intéressants chez Freckled Fawn aux Zuess ou, plus près de nous,  chez Lovely Tape.


2. Mettre à profit une porte blindée

Un autre truc que j'ai tendance à accumuler, ce sont les magnets, qu'ils soient touristiques ou juste petits et rigolos. Ils m'ont permis de transformer la porte blindée de notre appartement bruxellois en pêle-mêle géant.




3. Tricher avec de la peinture magnétique

Vous me direz que tout le monde n'a pas une porte blindée; je vous répondrai qu'en revanche, tout le monde peut aller se procurer un pot de peinture magnétique au Casto du coin. Certes, ce n'est pas donné: le pot de 0,5l coûte plus de 30€, et comme il faut passer quatre ou cinq couches pour que ça tienne bien, on ne peut guère traiter qu'une surface de 50x50 cm avec. Pour les gens qui n'aimeraient pas le gris, il est possible de recouvrir la peinture magnétique avec une autre couleur de peinture "normale", mais ça diminue son efficacité. Prévoir du scotch spécial pour délimiter la zone à peindre, un pinceau large et un temps de séchage de 24h.




4. Investir dans un tourniquet à cartes postales

Si vous aimez faire les brocantes, peut-être aurez-vous la chance d'en dénicher un ainsi. Le mien vient tout bêtement de chez AM-PM; c'est le modèle Alexia qui existe en deux tailles (49€ le petit, 89€ le grand en temps normal, mais il y a -20% dessus en ce moment). Je l'utilise pour exposer les cartes postales reçues de mes proches, celles que je m'auto-envoie à chacun de mes voyages, et les plus jolies de celles qui m'ont été expédiées dans le cadre du Postcrossing. Mais il est tout à fait possible d'y mettre plutôt des photos.


samedi 9 juin 2012

Swap postal "Cartes humoristiques": les cartes que j'ai reçues



Les cartes de Kleo (Eléonore), Giulia et Autre Moi (Isa)



Celles de Funambuline, Rock'n'Laurette (Laurie) et Nekkonezumi



Celles de Bérénice, Sophie et Draxdana (Sylvie)



Celles de Ioionette (Marion) et mlle-cassis

Encore un swap de bouclé! Avec le recul, je me rends compte que le thème "humour" était un peu trop proche du thème "insolite" de février. Le problème ne devrait pas se reposer avec le thème "exotisme"que je vous proposerai en août. Si vous êtes intéressée, vous pouvez d'ores et déjà commencer à ouvrir l'oeil et à récolter des cartes à envoyer! A très vite...

samedi 21 avril 2012

Swap postal "cartes humoristiques": ouverture des inscriptions


Suite au swap de cartes insolites qui avait bien marché en février, je vous propose en mai un autre thème d'échange postal. Le principe reste le même:
- Pour vous inscrire, envoyez-moi votre adresse postale à leroseetlenoir@hotmail.com, MEME SI VOUS AVEZ DEJA PARTICIPE A UN SWAP PRECEDENT. N'oubliez pas de préciser dans quel pays vous habitez, et si vous avez un blog dont vous souhaitez que je fournisse l'adresse aux autres membres de votre ronde.
- Clôture des inscriptions le vendredi 27 avril à minuit. 
- Le week-end suivant, je formerai des rondes d'une dizaine de personnes environ - mais ça pourra varier de 8 à 12 selon le nombre total de participant(e)s. Puis j'enverrai à chacune la liste de la ronde à laquelle elle appartient. 
- Chaque participant(e) aura jusqu'au jeudi 31 mai pour envoyer une carte humoristique (plusieurs fois la même, ou chaque fois une différente, au choix) à chaque autre membre de sa ronde. 
- Je ferai ici un compte-rendu des cartes que j'aurai reçues; pour le reste, libre à chacun(e) d'en publier un - ou pas - sur le support internet de son choix. 
Voilà, j'attends vos inscriptions (et vos questions éventuelles dans les commentaires).

L'illustration est un dessin de Voutch, que je vénère pour l'ensemble de son oeuvre délicieusement sarcastique.

mardi 13 mars 2012

Par courrier non plus, ça ne marchera pas


Après avoir envoyé jusqu'à 50 cartes certains mois, je me suis bien calmée sur le Postcrossing qui commençait à représenter un budget trop conséquent. Mais j'échange encore quelques cartes par-ci par-là. Hier, rentrant à Bruxelles après une absence de presque deux semaines, j'ai trouvé une intéressante moisson, parmi laquelle une carte de la jolie ville ukrainienne de Lviv, entièrement rédigée en espagnol, et une carte du Portugal représentant l'ascenseur de Santa Justa que j'ai eu le plaisir de prendre lors de mon séjour à Lisbonne en décembre 2010. En la retournant, j'ai pu lire le texte suivant (traduit de l'anglais, avec mes commentaires en italique):

Bonjour Armalite,
Je m'appelle Carlos et je vis dans la très belle ville de Lisbonne.
Heureux homme.
Malheureusement, je n'avais pas de cartes qui correspondait aux thèmes de ta liste, alors je t'en envoie une de l'ascenseur Santa Justa.
Pas de souci, ça me rappelle de bons souvenirs.
Il fut construit par l'ingénieur Raoul Mesnier de Ponsard, un des apprentis de Gustave Eiffel. J'ai 46 ans; je suis marié et heureux en ménage depuis 28 ans.
Félicitations Carlos, c'est rare de nos jours.
Nous avons un fils et une fille qui sont mariés eux aussi, et nous adorons les chats. Nous avons deux femelles qui s'appellent Sasha et Twenty.
J'espère qu'elles vous laissent dormir la nuit.
Dans ton profil, tu suggérais que je parle de mes espoirs pour l'avenir. Je suis particulièrement interessé par la Bible et par l'exemple que Jésus a donné à tous les hommes.
Euh... OK. Je suppose que tout le monde a besoin d'un hobby.
Je suis un Témoin de Jéhovah et j'aime parler à mes voisins des bonnes nouvelles pour notre futur annoncées par la Bible.
Sarko va perdre les élections en mai? Les éditeurs français vont se montrer vaguement raisonnables quant au montant des droits accordés aux traducteurs sur les livres numériques? Le radis noir sera dans tous les bons supermarchés l'hiver prochain, et le speculoos interdit par un amendement à la Convention de Genève?
Des Témoins ont-ils déjà rendu visite à ta famille?
Plein. Mon père les a tous envoyés à Plumeau, et je m'emploie à perpétuer la tradition. Par contre, c'est la première fois qu'on tente de me recruter par carte postale. Bravo pour ton originalité, Carlos.
Aimerais-tu mieux connaître la Bible grâce à une étude personnalisée?
Vraiment, vraiment pas.
Merci, bisous.

lundi 5 mars 2012

Swap postal "Cartes insolites": le bilan



Le chat yogi à l'air mal embouché m'a été envoyé de Montréal par LN. C'est une carte qui s'ouvre, et qui contenait un très gentil petit mot.
Les trois vieilles dames rigolotes m'ont été envoyées de Bruxelles par Mareike. C'est une carte que j'ai déjà envoyée plusieurs fois dans le cadre de Postcrossing, parce que j'adore la bonne humeur qui s'en dégage. J'étais ravie d'en avoir un exemplaire pour moi.
La pub pour les rasoirs Ginette m'a été envoyée de Suisse par Florésie. C'est la dernière carte que j'ai reçue à l'occasion de ce swap.



The X-mas factor m'a été envoyée de Paris par Eléonore. C'est une carte qui s'ouvre, et qui a été trouvée à Londres.
La Vénus de Milo m'a été envoyée d'Isère par Bérénice. C'est une carte holographique dont la photo n'a malheureusement pas réussi à capter la sublime mochitude, visible seulement lorsqu'on l'incline un peu.
La coureuse sur pilotis m'a été envoyée de Suisse par Lady Pops, qui participait à deux des trois rondes de ce swap.



La famille électrocutée m'a été envoyée de région parisienne par Autre Moi, qui n'était pas dans ma ronde mais qui connaissait mon adresse postale et qui avait une carte en rabe.
La baigneuse dans éviers jumeaux m'a été envoyée des Pyrénées Orientales par Laurie. C'est la toute première carte que j'ai reçue à l'occasion de ce swap.
Le nuage-cochon qui pète m'a été envoyé de région parisienne par Isabelle N. Sans doute est-il photoshoppé, mais je suis fan.

J'espère que tout le monde a reçu la totalité de ses cartes, et je me réjouis d'en découvrir bientôt certaines sur le blog de leurs destinataires. C'était le premier swap postal que j'organisais. J'ai trouvé ça très fun et pas prise de tête; j'espère que vous avez apprécié aussi! Pour les intéressé(es), le prochain aura lieu en mai.

mardi 31 janvier 2012

Swap postal "Cartes insolites": c'est parti!


Chacune des participantes a dû recevoir hier soir la liste des adresses auxquelles elle doit envoyer ses cartes. Si ce n'est pas votre cas, n'hésitez pas à me relancer par mail. Si vous avez un blog et que je n'en ai pas précisé les coordonnées, vous pouvez les laisser dans les commentaires de ce post. Quand vous commencerez à recevoir vos cartes, si vous voulez exprimer votre joie ou remercier les expéditrices, vous pourrez procéder de la même façon. Je vais créer (d'ici demain) un lien direct dans la colonne de droite pour que vous puissiez le consulter sans fouiller dans les archives. A vos timbres et à vos stylos! 6 de mes 8 cartes sont déjà parties hier, mais vous avez jusqu'à la fin du mois pour envoyer les vôtres.

vendredi 20 janvier 2012

Swap postal "Cartes insolites": inscrivez-vous!


En bonne adepte de Postcrossing, et amatrice de "vrai" courrier autre que factures et publicités, j'ai eu envie d'organiser un nouveau genre de swap qui, je l'espère, suscitera autant d'enthousiasme que les swaps littéraires.

Le principe est simple: 10 personnes par ronde, avec possibilité de créer plusieurs rondes parallèles si le nombre d'inscrits le justifie. Chacun des participants reçoit l'adresse des 9 autres et s'engage à leur envoyer, le 29 février au plus tard, une carte postale insolite de son choix (le thème me paraît assez ouvert pour que ça ne soit pas trop compliqué à trouver). La carte peut être la même pour les 9 personnes, ou différente pour chacune. Il n'y aura pas de questions-réponses préalables, et un seul compte-rendu: le mien, une fois que j'aurai reçu l'ensemble de mes cartes.

Si vous êtes intéressé, envoyez-moi un mail à: leroseetlenoir@hotmail.com, en incluant votre adresse complète. Vous pouvez participer depuis n'importe où dans le monde. Je clôturerai les inscriptions le 30 et enverrai les adresses le 31. A très vite, j'espère!

Le crocodile en tricot qui illustre ce post est une des créations de Patricia Waller, que j'aime beaucoup envoyer aux Postcrossers en quête de cartes "inhabituelles".

samedi 10 décembre 2011

Au programme des réjouissances pour 2012


Vu le plaisir que j'ai eu à organiser ou simplement à participer à des swaps et à des challenges photo en 2011, j'ai décidé de vous proposer un programme à l'année pour 2012, en alternant les "animations" selon le calendrier suivant:

Janvier:
Swap littéraire sur le thème "Mondes imaginaires". Paquet à envoyer pour le 31/01. 20 participantes maxi.
Février:
Swap postal de "Cartes insolites". A boucler pour le 29/02. Pas de nombre limite de participantes.
Mars:
Challenge photo à thème "Alphabet", avec publication sur 4 dimanches consécutifs.
Avril:
Swap littéraire sur le thème "Bédé, comics, manga". Paquet à envoyer pour le 25/04. 20 participantes maxi.
Mai:
Swap postal de "Cartes humoristiques". A boucler pour le 31/05. Pas de nombre limite de participantes.
Juin:
Challenge photo à thème "Matières", avec publication sur 4 dimanches consécutifs.
Swap cosmétiques. Paquet à envoyer pour le 25/06. Nombre pair de participantes.
Juillet:
Swap littéraire sur le thème "Voyage voyage". Paquet à envoyer pour le 25/07. 20 participantes maxi.
Août:
Swap postal sur le thème "Exotisme". A boucler pour le 31/08. Pas de nombre limite de participantes.
Septembre:
Challenge photo à thème "Couleurs 2.0", avec publication sur 4 dimanches consécutifs.
Octobre:
Swap littéraire sur le thème "Gourmandise". Paquet à envoyer pour le 25/10. 20 participantes maxi.
Novembre:
Swap postal sur le thème "Hiver". A boucler pour le 30/11. Pas de nombre limite de participantes.
Décembre:
Vacances pour tout le monde!

Les swaps littéraires consisteront à envoyer un livre plus quelques menus objets à une seule personne désignée par avance, et à recevoir un paquet similaire d'une autre personne selon un principe de chaîne.
Le swap cosmétique consistera à envoyer 2 ou 3 produits de soin ou de maquillage plus une surprise à une personne désignée par avance, et à recevoir un paquet similaire de cette même personne selon un principe de binômes.
Pour les swaps postaux, en revanche, chaque participante enverra une carte à toutes les autres membres de sa ronde (8 à 10 personnes).
Dans les trois cas, j'ouvrirai les inscriptions la dernière semaine du mois précédent le début du swap, et je les clôturerai soit dès que le nombre maximum de participantes sera atteint, soit la veille du début du swap. Premières arrivées, premières servies.
Le challenges photo, en revanche, sera ouvert sans inscription ni obligation de résultat à toute personne possédant un espace de publication sur internet: blog, Tumblr, Flickr...

Voilà, j'espère que ce programme vous inspirera et donnera à celles qui n'ont encore jamais participé à un swap ou un challenge photo l'envie de se lancer. A très vite?

samedi 15 octobre 2011

Georges-Arthur: Ze Postcard Collection



On commence par les GA importés de Gruyérie: certains offerts par ma gouroute vernis, d'autres dénichés dans des boutiques locales, dont un magnifique spécimen de chez Plonk&Replonk ("Patapon, mascotte du 20ème régiment de Force d'Inertie").



On continue avec des GA dessinés envoyés par des Postcrosseurs néerlandais, anglais, allemand et lituanien. (Sur la carte rose, c'est un toupiti GA qui transporte deux pandas sur son dos. Oui, le GA est serviable.)



Une très belle série de trois cartes envoyées simultanément par Wéééé, l'amie d'enfance de Chouchou qui a souvent de ces petites attentions sympas que j'adore.



D'autres cartes cartes envoyées par des Postcrosseurs chinois, anglais, russe ou polonais. La légende de celle d'en bas à gauche dit: "We are meant for each other". So cute.



On termine avec les bébés GA (provenance: Allemagne, Canada, Estonie). La carte du milieu, que j'avais déjà montrée, est ma préférée de toutes: on dirait que le petit fait un grand sourire au photographe.

L'hippopotame étant définitivement plus dur à trouver que le chaton, je remercie bien fort tous les gens qui se sont donné la peine de chercher ces cartes pour moi. Continuez à ouvrir l'oeil!

lundi 22 août 2011

Du pouvoir des petites attentions pour lutter contre la grisaille


Quand j'ouvre un oeil ce matin, il fait encore gris, pluvieux et lourd sur Bruxelles. Scarlett hurle à la mort depuis deux heures et j'ai l'épaule gauche complètement bloquée. Ca fait un an que j'ai un truc coincé à cet endroit, mais là ça devient vraiment douloureux, il faut que je me décide à aller voir un ostéo. Pour tout arranger, j'ai une migraine carabinée. Je me verticalise péniblement et traîne les pieds jusqu'à l'armoire à pharmacie que moins de deux mètres séparent de mon côté du lit. Mais j'ai beau fouiller dedans et puis aussi dans la boîte de la cuisine et dans la trousse de mon sac, je dois me rendre à la terrible évidence: pour la première fois depuis aussi loin que remonte ma mémoire, je n'ai pas un seul cachet de Doliprane dans la maison. Et ma hanche qui a commencé à faire des siennes samedi me décourage de me traîner jusqu'à la pharmacie de la place Jourdan en quête de Daffalgan. Je sens que cette journée va être bonne. Pas question de bosser avec le Choeur des Tambours du Bronx qui me martèle les tempes, et pas non plus question d'aller prendre la flotte l'air dehors. J'ai le moral au fond des pantoufles.

Et puis à midi, je réussis à descendre mes deux étages en boitillant pour relever la boîte aux lettres. Dedans, à défaut de Doliprane miraculeux, je trouve ça:




Deux tablettes de mon chocolat gruyérois préféré envoyé par Lady Pops avec un gentil petit mot et les deux paires de chaussettes oubliées chez elle en juin, plus deux chouettes cartes de Postcrossing en provenance de l'Allemagne et de l'Ukraine, et une autre très rigolote envoyée par la gagnante du concours zombie feltie. J'ai toujours l'impression d'avoir 90 ans dans mon corps, mais mon petit coeur est tout gonflé de joie par ces gentilles attentions. Je ne dirai jamais assez combien j'adore recevoir des surprises par la Poste, et combien j'aime encore plus que les gens pensent à moi. Merci infiniment, les filles!

lundi 9 août 2010

Demande de rançon

A L'ATTENTION D'ETRE EXQUIS


Je détiens depuis samedi après-midi une dizaine de cartes postales signées Philippe Ramette.

Les otages seront libérées dans la semaine du 22 au 27 août 2010,
contre le versement d'une rançon d'un montant de:
3 mètres (minimum) d'échelle métallique
livrable au domicile de la ravisseuse
dans le but de barrer l'accès d'icelui à l'envahisseur hyménoptère.

Sinon...
COUIC!!!
A bon entendeur, bisous.

samedi 17 juillet 2010

Funny ad cards

Le 30 juillet 2008, je m'inscrivais sur Postcrossing.

Depuis presque deux ans, j'ai envoyé plus de 500 cartes postales à des inconnus du monde entier. Une fois, j'ai "pioché" l'adresse d'une des lectrices françaises de ce blog, et une autre fois, celle d'une amie qui vit en région parisienne. Il m'est arrivé de recevoir deux cartes identiques, dans l'image comme dans le texte, à quelques semaines d'intervalle: la première fois, d'une Finlandaise qui me racontait qu'elle avait deux saunas chez elle, un traditionnel et un électrique; la deuxième fois, d'une Roumaine qui avait collé le même petit laïus tapé à l'ordinateur au dos d'une photo d'un monastère moldavien. Et le mois dernier, j'ai dû écrire deux fois à la même Suissesse en l'espace de huit ou dix jours.

J'ai reçu des cartes d'endroits où je n'avais jamais eu envie de me rendre et qui m'ont pourtant donné des fourmis dans les jambes, et puis des cartes qui ont fait ressurgir plein de souvenirs parce qu'elles représentaient des endroits que j'avais déjà visités: le café Demel et l'Opéra de Vienne, Arches National Park dans l'Utah ou le lac Kawaguchi au pied du Mont Fuji. Des cartes touristiques bon marché sans doute achetées en nombre, et de ravissantes cartes d'art dont je devinais qu'elles avaient été choisies spécialement à mon intention. Des photos imprimées à la maison, des dessins d'enfant maladroits, des monstruosités pailletées, des recettes de cuisine dans des langues que je ne comprends pas, des chatons en-veux-tu-en-voilà. Toutes sans exception m'ont fait sourire de plaisir lorsque je les ai découvertes dans ma boîte aux lettres.

N'empêche que si on le pratique intensivement, Postcrossing n'est pas un loisir économique. En Belgique, les timbres pour envoyer une carte postale dans un autre pays d'Europe coûtent 0,90€, et les timbres pour envoyer une carte postale dans le reste du monde, 1,05€. A cela, il faut rajouter le prix des cartes elles-mêmes (de 0,25€ pour les cartes touristiques de base à près de 2€ pour certaines cartes d'art). Mon budget n'étant pas infini, je me suis donc mise à fouiller les présentoirs de cartes postales publicitaires qui fleurissent un peu partout dans les cinémas, les bars et les restaurants de Bruxelles. Parfois, on y trouve des choses très drôles, au point que j'en rafle quelques exemplaires pour envoyer et en prends aussi un pour moi. Quelques exemples parmi mes préférées:


"For once, the dark side saves the planet", clame cette publicité pour la journée nationale des économies d'énergie.


Une pub pour Coca-Cola qui met en scène Blanche-Neige et les sept nains dans un cinéma. La légende en flamand dit: "Ils furent heureux et regardèrent encore longtemps".


J'ai réservé cette "pause-pipi" à mes correspondants francophones, of course.


Ma dernière trouvaille en date, dans le hall de l'UGC DE Brouckère, me rappelle que je n'ai toujours pas vu la 6ème saison de Kaamelott...

mardi 23 février 2010

Le pouvoir du bisou

Depuis dimanche matin, je ne sors plus, je ne lis pas, je mange à peine et j'ai quasiment cessé de cultiver des brocolis virtuels. En effet, bien que ça ne soit pas ma date-butoir, j'ai décidé de rendre ma traduction en cours jeudi soir. Vendredi matin, je passe un examen médical flippant et je veux avoir la tête libre pour, euh, flipper. Donc, je bosse comme une brute.

Pour un peu, je me croirais revenue dans la deuxième moitié des années 90, quand je faisais des années de 51 semaines, des semaines de 6 jours et des journées de 10 à 12 heures. Sarkozyste avant l'heure j'étais. Sauf que je ne cherchais pas tellement à gagner plus. Dans l'ordre, ça a plutôt été: "Oublions que mon mariage se casse la gueule", puis :"Oublions que le plan je-refais-ma-vie-aux-Etats-Unis se heurte à moultes difficultés, dont le chantage au suicide de mon soon-to-be-ex-husband", "Oublions que je dois retourner vivre chez mes parents le temps d'économiser de quoi reprendre un appart à Monpatelin car mon divorce m'a plumée", "Oublions que le trèèès gentil garçon avec qui je sors en ce moment n'est pas l'homme de ma vie", "Oublions que je suis raide dingue de mon prof d'aïkido qui m'a laissée lui courir après pendant neuf mois sans juger utile de me dire qu'il était sur le point de se marier", etc etc. Une période fun, donc.

Aujourd'hui, je bosse pour ne pas ruminer mes visions de maladie et de mort, pour ne pas refaire d'attaque de panique en m'imaginant séparée de Chouchou par de bêtes considérations de sécurité sociale. Et histoire de relâcher un peu la pression ce soir, vous savez ce que j'ai trouvé d'intelligent à faire? Regarder "Dr. House". Trois épisodes d'affilée - et en VF siouplé, pour ajouter la torture mentale à la trouille débilitante.

Heureusement, avant de quitter Bruxelles vendredi matin, j'ai trouvé cette carte sur le clavier de mon ordinateur:


Depuis, elle est posée sur ma table de chevet. Et si mes journées sont placées sous le signe d'une angoisse constante, mes nuits sont miraculeusement exemptes de cauchemars. Bisou power rules?

lundi 9 mars 2009

"A lifetime of secrets"

Si vous êtes anglophone, vous vous devez de connaître PostSecret. A la base, il s'agit d'une expérience sociologique dont l'auteur avait demandé à des inconnus de lui envoyer leurs secrets les plus intimes de manière anonyme, en les écrivant sur une carte postale. Sidéré par le succès de l'opération, Frank Warren en a fait un site internet, puis s'est mis à publier un florilège des secrets reçus.

"A lifetime of secrets" est le quatrième volume d'une série qui en compte cinq depuis peu. On y trouve des confessions jubilatoires ("When you said I wasn't good enough to be your girlfriend, I used it as my inspiration. Congratulations, asshole: you're famous!"), atterrantes ("The first time I got drunk, my friends left me in an empty room because I blacked out. I woke up naked and bleeding. I was 12."), émouvantes ("I still can't believe you died, so I pretend you are away on a very long vacation having the best time ever"), cocasses ("Sometimes I pretend I'm being sexually probed by aliens and dragons when I'm having sex with my husband") ou glaçantes ("I'm a scientist. I never falsified my data, even when my ex-boss (a world-famous scientist) TOLD me to. Later, he sabotaged my career. I can't tell anyone because everyone will believe the world-famous scientist when he denies it"). Des petits bouts de vie poignants ou honteux qui ne laissent pas le lecteur indemne.

Beaucoup d'auteurs confectionnent eux-mêmes leur carte en l'accordant au sujet évoqué, ce qui en fait aussi des oeuvres de postal art pas toujours très abouties mais infiniment personnelles. A défaut d'acheter les bouquins, allez au moins faire un tour sur le site. Sa mise à jour hebdomadaire est l'un de mes grands plaisirs du dimanche matin.

jeudi 5 mars 2009

218 jours de Postcrossing

L'été dernier, je me suis inscrite sur Postcrossing, qui permet à ses membres inscrits d'échanger des cartes postales entre inconnus à travers le monde entier. Le site vient de fêter ses deux millions de cartes. Depuis le 30 juillet 2008, j'en ai moi-même envoyé 150 (et reçu à peu près autant) au travers de mes deux comptes - un à mon adresse belge, l'autre à mon adresse française. Et malgré la récente augmentation du prix des timbres* qui, ajouté à celui des cartes, en fait une activité pas vraiment gratuite, mon intérêt pour Postcrossing ne faiblit pas.

J'aime les ponts minuscules et éphémères qui se tissent ainsi entre moi et mes correspondants. J'aime dévoiler des fragments choisis de ma vie et recevoir des messages allant du purement factuel au très intime. J'aime découvrir de nouvelles images dans ma boîte à lettres, et suis toujours un peu déçue les jours où elle n'en contient pas. J'aime déchiffrer des écritures aussi variées que leurs propriétaires. J'aime les imaginer en train de m'écrire, cette étudiante finlandaise de 22 ans qui adore la neige, cette mamie américaine ultra-catho qui demande à Dieu de me bénir, ce photographe portugais à l'anglais hésitant qui a dû pas mal chercher ses mots, cette jeune Chinoise enthousiaste qui rêve de faire le tour du monde. Je range toutes leurs cartes dans une jolie boîte rouge, et parfois quand j'ai la bougeotte, je les passe en revue pour voyager sans quitter mon fauteuil. En voici quelques-unes parmi les plus marquantes.

- Celle qui a fait le plus de chemin pour venir jusqu'à moi:


18721 kilomètres pour cette carte venue de Nouvelle-Zélande, le record risque d'être difficile à battre!

- Celle qui portait le plus petit numéro d'identification:


C'est seulement la 1129ème carte envoyée depuis le Qatar (à titre de comparaison, les Finlandais qui sont extraordinairement actifs sur Postcrossing approchent gentiment des 500 000!).

- Celles qui me donnent le plus envie d'aller voir là-bas:


Entre Riga, la capitale de Lettonie surnommée "le Paris du Nord"...


...et l'exotisme du joyau de l'Indonésie, mon coeur balance.

- Les plus drôles:


J'adore cet orchestre de grenouilles stationné près de la bibliothèque de West Bend, dans le Wisconsin.


Et aussi cette collection de fôtes d'ortograf en provenance de Grande-Bretagne.

- Et ma préférée entre toutes:


D'abord la carte en elle-même est très jolie, avec un visuel original, une texture tramée et deux ravissants timbres à motifs oiseaux. Ensuite, j'ai été touchée par le message de l'expéditrice. "Dear Armalite, my name is Phoebe from Shangai, China. I'm a 27 year old girl, married, no kid. My husband and I are considering about having a baby this days. It's a tough decision to make. Actually I'm not quite sure if I can be a good mother. It's not like buy a dress and I can throw it away once I'm tired of it you know. Anyway, I think I will take the responsibility once I have the baby. Good luck to me! This card shows a protected building established before the foundation of the People's Republic of China. It used to be a hotel. Hope you like it! Phoebe. PS: China is a lovely place to go traveling or whatever. Hope you can come one day!"

*0,65€ pour l'Europe et 0,85€ pour le reste du monde depuis la France; 0,90€ pour l'Europe et 1,05€(!) pour le reste du monde depuis la Gelbique.

lundi 11 août 2008

J'ai reçu mes premières cartes!


Dans ma boîte à lettres aujourd'hui: une carte venue d'Allemagne, deux de Finlande et une de Norvège. Pas d'illustrations remarquables dans le tas, mais une recette de tourte aux myrtilles que je serais bien en peine d'exécuter faute de lire le finlandais. Et des timbres tous jolis, avec une mention spéciale pour le Finlandais qui représente un gâteau entouré de framboises.
De mon côté, je dois trouver une carte avec un chat pour un Chinois, une carte avec un ange ou un "truc religieux" pour une Finlandaise (le pays semble trèès actif sur Postcrossing; ce sera déjà mon 4ème échange avec), et un timbre pour envoyer ma carte de la Tour Japonaise de Bruxelles à une scrapbookeuse hollandaise. Je suis fan fan fan.