Affichage des articles dont le libellé est Nouvelle Star. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Nouvelle Star. Afficher tous les articles

mardi 2 juin 2009

Nouvelle Star 2009: en souvenir de l'an dernier...

...Comme exceptionnellement, j'aurai accès ce soir à une télévision qui capte M6, je vous propose de faire un post en direct avec mes commentaires sarcastiques impressions à chaud. A tout à l'heure?

Edit 21h09: Bon ben c'est tellement insipide que je vais plutôt monter me coucher avec une tisane...

jeudi 16 avril 2009

Les petits minets de la Nouvelle Star peuvent aller se rhabiller


Susan Boyle on Britain's Got Talent

Une provinciale de 47 ans, affublée d'un physique ingrat et d'une tenue plus que ringarde, se présente devant le jury de la Nouvelle Star anglaise et annonce qu'elle aimerait devenir aussi célèbre qu'Elaine Paige (je suppose qu'elle parle de la mezzo-soprano qui fut la première interprète du rôle de Grizabelle dans "Cats", et pas de la jeune actrice Ellen Page qui a cartonné dans "Juno" l'an dernier). Les jurés ne font pas le moindre effort pour dissimuler leur incrédulité méprisante, voire leurs gloussements moqueurs. Puis la petite dame ouvre la bouche et se met à chanter, et en cinq secondes, toute la salle est scotchée. J'espère que Susan Boyle ira loin; avec sa naïveté joviale, elle donne ici une bonne leçon aux cyniques de tous poils!

mercredi 11 juin 2008

Nouvelle Star: la finale!

Une demi-heure avant le début de l'émission, mon téléphone sonne.

DAVID: C'est quand que vous arrivez?
MOI: Le 10 du mois prochain vers 22h, pourquoi?
DAVID: Parce qu'à 20h30 ce jour-là, y'a les finalistes de la Nouvelle Star en concert au Casino de Toulouse.
MOI: Arghhhhhhhhhhhhhhh.

Je crois que je tiens mon anecdote pour le site "Vie de merde"...

***

C'est le grand soir! L'émission commence et on voit entrer... les huit candidats éliminés lors des précédents primes: d'abord Lucile, puis chépaki car je fais pas attention, et soudain, l'éblouissement: LE JEEEEEEEEUNE! Ils m'ont rendu le jeeeeeeeeune! Bon OK, Thomas-chou ne chante qu'une phrase, mais rien que pour ces quelques secondes, ça valait le coup d'être devant ma télé ce soir. Benjamin et Amandine arrivent les derniers, en blanc alors que tous leurs petits camarades sont en noir. Le costard leur va très bien à tous les deux. Puis Virginie apparaît et... Oh, mon Dieu, la styliste m'a écoutée: elle est en rouge tomate! Du coup, elle se confond avec le tapis, hum.

Ici, une petite pause pour finir d'avaler mes gnocchi trop cuits m'empêche de détailler les tenues du jury. Quand je relève la tête, les quatre comparses sont déjà assis. Je ne sais pas si Lio porte quelque chose en bas, mais elle a les seins remontés jusque sous le menton. Classe. Manoeuvre a récupéré les fripes d'Iggy Pop et s'est taillé une veste dedans. Ciel, Dédé est en costard.

Benjamin ("Sex machine"/"I feel good"): Ca me paraît clair qu'il va gagner, pas parce qu'il est le meilleur, mais parce que des tas de filles vont voter pour lui. Cela dit, s'il fait un album dans son style, je pense que ça ne se vendra pas. Il est trop jazzy pour toucher les masses. Comme Steeve Estatof il y a quelques années, il a une personnalité musicale forte qui enthousiasme le public de l'émission, mais qui ne chamboulera pas les hit-parade.

Duo Benjamin/Amandine ("Paroles"): Benjamin est un peu juvénile pour jouer les Delon; par contre Amandine ne se ridiculise pas en succédant à Dalida. Comme d'habitude, elle fait le clown, se prend les pieds dans sa robe en se relevant, lève les yeux au ciel et joue avec ses cheveux de la manière la plus caricaturale possible.

Virginie Efira m'apprend un nouveau proverbe belge: "pour récupérer, rien de tel qu'un petit karaoké". Et pour récupérer du karaoké massacré par des voix de casserole dans mon genre, elle préconise quoi?

Amandine ("Hey you"): Elle se fait plaisir en interprétant son morceau fétiche (très bien d'ailleurs), mais je ne pense pas que le choix d'une chanson si peu connue des jeunes générations soit très judicieux à ce stade. D'un autre côté, elle n'a pas forcément envie de gagner et de se retrouver liée à M6. Quel que soit le résultat ce soir, elle aura sûrement des propositions.

Benjamin ("Elle m'a dit"): Mwi bof. Il n'y met pas des masses de conviction. Dédé et Lio sont d'accord avec moi; il se prend deux rouges.

Duo Benjamin/Amandine ("Respect"): C'est bien mais je m'ennuie. Remettez le jeune sur scène un coup, pour voir?

Amandine ("En apesanteur"): Thierry Amiel l'avait superbement bien faite la première saison de l'émission. Avec la voix d'Amandine, je n'aurais pas choisi cette chanson qui monte vraiment haut. D'ailleurs, elle rate le premier couple et ne semble ni motivée pendant le deuxième, ni contente d'elle à la fin. Jolies chaussures, par contre. Deux rouges de Lio et Sinclair. Dédé compare Amandine à une princesse qui coupe le fromage de la galaxie en quatre. Gni?

Benjamin ("1234"): Je ne connais pas l'original. En fait, ce que j'aurai préféré dans la Nouvelle Star cette année - à part le jeune, dont j'apprécierais qu'il refasse une apparition avant la fin de l'émission - ce sont les musiciens qui déchirent vraiment.

Duo Benjamin/Amandine ("Ca, c'est vraiment toi"): Benjamin sur un morceau rock, ça le fait juste pas. Quant à Amandine, elle est impressionnante de schizophrénie: une seconde, panthère rugissante au regard qui tue, la seconde d'après, petite fille au regard inquiet et au sourire embarrassé, comme si elle voulait s'excuser d'être là.

Amandine ("Somebody to love"): Elle s'en tire bien mais semble honteuse de sa propre prestation. Elle récolte pourtant quatre bleus. Et garde son air de biche traquée pendant que Manoeuvre la complimente.

Sinclair nous gratifie d'une démonstration de ses talents de chanteur pendant que Dédé s'excite sur le piano et que Lio s'excite tout court.

Le verdict. Pas si important en fait, car je crois qu'ils feront quelque chose tous les deux, mais bon... En même temps Benjamin a déjà un début de carrière d'acteur et des contacts dans le milieu de la musique, alors qu'Amandine, on dirait que sa vie en dépend.

Ouééééééééééééééééé! Elle a gagné!!!!! On va maintenant lui souhaiter de ne pas sombrer dans l'oubli comme Myriam Abel, la seule autre fille qui ait jamais remporté la Nouvelle Star.
[Edit: en plus c'est son anniversaire demain... Joli cadeau!]

mercredi 4 juin 2008

Nouvelle Star - 10ème prime en direct de Baltard

Tous les candidats ("Gimme some lovin'"): Ca attaque fort. Lio débarque en... euh, je pense que c'est un maillot de bain 50's, genre une pièce un poil couvrant sur les hanches. Je suis super jalouse de ses jambes. Sa coiffure Cléopâtre est bien aussi. Les garçons sont moui bon bof. La styliste devrait mettre des couleurs à Virginie Efira de temps en temps; marre de voir cette fille super rigolote toujours en noir et blanc psychorigide.
Cédric ("Vous les femmes"): Visiblement, il a décidé que le créneau des minettes étant déjà squatté par Benjamin, il allait mobiliser les ménagères de moins de 50 ans afin qu'elles votent pour lui. Sa version est plus soft et moins macho que l'original.
Benjamin ("Satisfaction"): Une fois de plus, il la refait à sa sauce jazzy, et même si c'est vocalement nickel, je trouve ça juste mou - pas assez rock'n'roll, quoi. Manoeuvre est ravi, ça m'étonne.
Duo Cédric/Amandine ("Comment te dire adieu"): Les candidats se lâchent; Benjamin moonwalke derrière le futur couple séparé et tente de s'approprier la demoiselle. Amandine en pantalon lamé or danse n'importe comment, c'est un grand moment de poilade. Si elle ne remporte pas la finale, une carrière de comique s'ouvre peut-être devant elle.
Amandine ("River deep mountain high"): Elle court dans tous les sens avec sa robe à paillettes ras la fraise Tagada qui lui fait un cul de mama italienne un soir de teuf à Brooklyn. Elle monte même sur le piano et vu qu'elle finit à genoux, heureusement que le cameraman n'est pas un salaud, sinon tout le monde connaîtrait la marque de sa culotte. Je ne suis pas fan de la chanson donc je n'accroche pas. Par contre, le jury la couvre de compliments.
Cédric ("Blue hotel"): Il continue dans le registre velours. Ce n'est ni bon ni mauvais.
Duo Amandine/Benjamin ("Voilà, c'est fini"): Je les trouve complètement à côté, et dans la voix et dans l'émotion.
Benjamin ("Qui de nous deux"): Rendez-moi le jeune! Oups, pardon. La voix est trop basse, la personnalité pas assez déjantée; pour moi, ça ne colle pas. Pour le jury, si.
Amandine ("Rodéo"): Le début paraît un peu hésitant, pas bien d'aplomb. Puis le volume monte, et Amandine livre une autre de ses prestations hallucinées. On dirait que la chanson lui sort direct des tripes. Respect. Lio met quand même un rouge et prouve en direct qu'elle ne sait pas chanter.
Cédric ("Eye of the tiger"): Toujours cette impression de voir un boy-scout déguisé en rocker. Ca ne passe pas.
Benjamin ("Hey ya"): Ah cette fois j'adore sa réorchestration! La styliste doit vraiment le détester: toutes les semaines, elle lui recolle les maudites pompes blanches. N'empêche, je dois avouer qu'il déchire sur ce coup-là. Allez, n'ayons pas peur des mots: il est sublime.
Duo Cédric/Benjamin ("Les feuilles mortes"): Marvelous. Mais Cédric le marin inodore incolore et sans saveur doit quand même dégager.
Amandine ("I'm kissing you"): D'habitude, je l'aime quand elle "envoie". Pour une fois, elle est magnifique dans la retenue. La styliste a dû avoir des réductions de budget: ce soir, pas une des robes d'Amandine ne comporte assez de tissu pour lui couvrir le moindre petit bout de cuisse. Je ne parle même pas des tenues de Lio qui, si elle suit la courbe remontante de ses ourlets, devrait arriver la semaine prochaine cul nu et en soutif.
Julien Doré vient chanter son premier single, "Les limites". Pas le genre de morceau que j'espérais l'entendre interpréter, mais très bien quand même. Christophe Willem et lui sont sans doute ce que la télé-réalité musicale a produit de mieux à ce jour.
And now... Le verdict. Pour moi il n'y a qu'un seul résultat envisageable: Cédric vire. Tout autre choix serait une injustice flagrante, mais bon, c'est pas comme si ce n'était jamais arrivé (rendez-moi le jeuneeeeee!).
La logique est respectée. On le prédisait depuis bien avant le premier prime: la finale se livrera entre Amandine et Benjamin. A mercredi prochain pour savoir qui des deux sera la Nouvelle Star 2008!

mercredi 28 mai 2008

Nouvelle Star - 9ème prime en direct de Baltard

Tous les candidats ("Can you feel it?"): Rien ne va ensemble, ni leurs voix, ni leurs fringues. Le jury débarque pendant le pont musical. La chemise de Manoeuvre a une rougeole carabinée. Lio est bien foutue pour son âge - pour n'importe quel âge, d'ailleurs - et elle ne laissera personne l'ignorer. Sinclair a dû perdre un pari et se voir condamné à ne plus approcher d'un coiffeur avant la fin de la saison; je ne vois pas d'autre explication crédible à la pousse verticale de ses cheveux. Dédé a enlevé son alliance; y aurait-il du Gaétane là-dessous? La robe de Virginie Efira pourrait bien dissimuler un début de bidon.
Cédric ("Joe le taxi"): Euh il essaie de se suicider artistiquement? On sent bien qu'il est absent depuis quinze jours, mais là, il voudrait se faire virer qu'il ne s'y prendrait pas autrement. Enfin c'est ce que je pense jusqu'à ce qu'il attaque la chanson. Surprise: je trouve sa version vachement bien. Mais c'est davantage dû à l'orchestration qu'à ses performances vocales. D'ailleurs, il se fait descendre par le jury.
Benjamin ("Kiss"): Moui bof. Il bouge toujours comme une saucisse, c'est dommage sur un morceau pareil. Ses chaussures en cuir blanc vernis devraient être excommuniées par l'église catholique. Bien entendu, le jury se pâme.
Duo Amandine/Cédric ("Le soleil de ma vie"): Cédric est très bien, sérieux et nonchalant; face à lui, Amandine a décidé de faire une prestation burlesque. Ca jure un peu. Mais le jury pleure de rire.
Ycare ("Déshabillez-moi"): Pas de doute, c'est un showman. Mais sur ce morceau, je trouve sa voix très difficile à supporter.
Amandine ("Bring me to life"): J'avoue, j'ai un faible pour Evanescence. En secret, je rêve d'être Amy Lee avec son physique de poupée goth, sa voix limpide et son talent de musicienne. Amandine chante le morceau d'une façon assez différente, mais après trois primes à la trouver bof, ça y est, je recommence à croire en elle. Son final est magistral. Par contre, sa maman frôle l'apoplexie; à ce rythme, il va falloir l'évacuer sur une civière avant la fin de l'émission. Lio case "éthymologie" dans son commentaire; c'est vrai qu'après "théatrique" et "deux z'hauteurs", il est urgent pour elle de montrer qu'elle cause bien la France. Dédé s'enflamme et compare la miss à Russell Crowe; à sa place, je le prendrais pas pour un compliment.
Duo Cédric/Benjamin ("Osez Joséphine"): Un hommage à Bashung, dit Virginie Efira qui l'enterre un peu vite sur le coup - même s'il paraît qu'il est en assez mauvais état, le pauvre. Cédric s'en tire mieux que de son "Vertige de l'amour" fadasse. Par contre, je préférais Benjamin susurrant "Madame rêve".
Cédric ("Enjoy the silence"): Cette chanson doit faire partie de mon top 10 absolu de tous les temps. Il n'a pas le droit de la massacrer. Mais je ne vois pas non plus comment il pourrait être à la hauteur de l'original. Haaan, en plus c'est la version Mike Shinoda, ma préférée! Bon, c'est pas un carnage vocal, mais ça serait quand même mieux si Cédric ne bouffait pas la moitié des paroles. Il ne semble pas très à l'aise avec le morceau non plus. Remarque totalement futile: ce garçon est fait pour porter des cols roulés.
Duo Amandine/Ycare ("Je suis un homme"): Nickel. Juste nickel. Ils apportent de l'émotion à une chanson qui en était dépourvue à la base selon moi. Oh, et je veux la nuisette d'Amandine.
Benjamin ("Beat it"): Du reportage qui précède, je retiens que si tu veux voir ta famille qui habite loin de toi, il faut passer à la Nouvelle Star. Dans mon cas, j'ai peur que ce soit pas gagné. Bref. Michael Jackson version jazz, c'est gonflé. Et très trèèès bien fait. Je le dis en toute objectivité, en tant que fille imperméable au soi-disant charme ravageur du jeune homme.
Ycare ("The show must go on"): "Coin coin coin", fait Hawk à côté de moi. Son pantalon vient s'inscrire en bonne place dans la liste des désastres vestimentaires de la saison. Mais je dois reconnaître qu'il se tire honorablement d'un morceau très casse-gueule. A tous les coups, il va faire partie du dernier trio, alors qu'après le théâtre, je le voyais gicler dès le premier prime.
Duo Ycare/Benjamin ("La fille du père Noël"): L'introverti et le déjanté. Le gilet leur va bien. Ils ne violent pas trop la chanson.
Amandine ("Many rivers to cross"): Hawk redescend des toilettes en courant au risque de se casser deux ou trois jambes dans l'escalier. Amandine est bien mais je déteste cette chanson, d'où mon enthousiasme très rentré. Lio met un bleu mais critique; Hawk la fait taire d'un "Ta gueule, Wanda!" impérieux. Face à mon haussement de sourcils interloqué, il lâche: "Ben ouais, j'aime bien l'appeler Wanda" comme si c'était sa copine de bac à sable. Soit.
En bonus ce soir, le nouveau single de Steeve Estatof, gagnant de la saison 2 dont j'avais acheté et beaucoup aimé le premier album. Son relooking est ridicule; il ressemble à un mannequin de cire. Quant à sa chanson... Si les autres sont toutes comme ça, je pense que je vais économiser 15 euros.
Bon, la persévérance finit par payer: pour la première fois depuis l'élimination de Thomas, je ne me suis pas ennuyée ce soir. Je vire Cédric et je laisse Ycare revenir nous faire son numéro une dernière fois la semaine prochaine.
Verdict du public? Cédric est le premier sauvé. Ben voyons. Amandine est la suivante. Ycare se retrouve en ballotage encore une fois, mais ce coup-ci, contre Benjamin, il ne peut pas l'emporter. ...Et de fait, il ne l'emporte pas. C'est pourtant bien la première fois que j'aurais voulu le voir rester.

mercredi 21 mai 2008

Nouvelle Star - 8ème prime en direct de Baltard

Aujourd'hui j'ai raté la première moitié du prime, mais c'était pour une bonne cause: Hawk et moi dînions au resto japonais avec son amie Sophie. Et même si les gyoza du Hama-Shin ne valent pas ceux que nous avons mangés à Tokyo sur le toit du grand magasin Tobu ou à Namjatown, ce fut un fort bon moment.
Lorsque nous allumons la télé, Amandine est en train d'essuyer les remontrances de Sinclair pour son interprétation d'"Allumer le feu". La récap qui suit me permet de constater combien cette critique est justifiée. Malgré sa voix sublime, elle commence vraiment à sombrer dans l'auto-caricature. Même Hawk qui l'adore est obligé de le reconnaître.
Trio Jules/Cédric/Benjamin ("Knocking on heaven's door"): Cette chanson a déjà été reprise 1 236 539 fois, on aurait pu se passer d'une 1 236 540ème. Ou peut-être était-ce juste destiné à nous rappeler que les trois garçons savent jouer de la guitare?
Jules ("Tomber"): Je m'ennuie. Sincair le trouve super-beau. Je suis donc en total désaccord esthétique, non seulement avec l'ensemble des minettes françaises de moins de 16 ans, mais aussi avec les mâles hétérosexuels de mon âge.
Ycare ("Bang bang"): Après un premier couplet vaseux, Ycare devient subitement génial. C'est pas Crazyman que j'aurais dû le surnommer mais Yoyoman. D'un autre côté, ça pète toujours moins que le "Sheila d'extrême-gauche" de Dédé...
Cédric ("La ceinture"): Apparemment, c'est la deuxième fois de la soirée qu'il reprend une chanson de gonzesse. Je ne sais pas comment il était en Kylie Minogue, mais je ne le trouve pas trop mal en Elodie Frégé (gagnante il y a quelques années d'une émission de télé-réalité concurrente, pour ceux qui l'auraient déjà oubliée...).
Duo Amandine/Ycare ("Je suis malade"): Amandine nous fait une voix de petite fille. Pour le coup, ça change. Hawk, qui dort dans le canapé à côté de moi, se réveille juste le temps de scander "Amandiiiiiine!".
Benjamin ("Just the two of us"): La chanson qui lui a permis de se faire remarquer pendant les auditions. Je reconnais qu'elle lui va comme un gant. Prise de risque zéro, mais après tout quand c'est bon, c'est bon.
Amandine ("Beautiful"): Sa petite soeur s'endort dans le public. Je ne suis pas loin d'en faire autant. Elle mange à moitié les paroles, et sur une chanson lente, ça s'entend trop pour ne pas me déranger. Surtout, contrairement à Christina Aguilera, elle n'"habite" absolument pas le morceau.
Tous les candidats ("Message personnel"): Pas vraiment une chanson faite pour être interprétée en groupe... J'ouvre la bouche pour interpeler Amandine et l'informer que le jean bleu délavé, c'est passé de mode depuis genre 20 ans. Mon regard se pose sur le jean bleu délavé qui dépasse sous mon ordinateur portable. Je referme la bouche.
Verdict: en ce qui me concerne, la Nouvelle Star de cette année c'est Virginie Efira. Pour le reste, j'ai passé le stade où je m'en souciais. Le départ de Thomas a brisé quelque chose en moi. Oué, parfaitement: brisé.
C'est quand même toujours émouvant ce moment où les candidats se serrent les uns contre les autres en attendant de savoir lequel d'entre eux sera éliminé. Comme d'habitude, Ycare est dans les deux derniers. Et comme d'habitude, ce n'est pas lui qui s'en va. Les votes des minettes de 16 ans n'auront pas suffi à sauver Jules. Il y a donc une justice en ce bas monde.

jeudi 15 mai 2008

Nouvelle Star - 7ème prime en direct de Baltard

Qu'il soit bien entendu que 1/ je suis toujours en deuil de Thomas, 2/ pour moi la Nouvelle Star a déjà été découverte et virée, 3/ je continue à suivre l'émission uniquement par intégrité bloguistique et du bout des oreilles.
Virgine Efira est somptueuse avec son tailleur pantalon noir sexy-classe. C'est là qu'on voit que d'une part elle n'est pas du tout grosse, d'autre part elle a des jambes de deux kilomètres. Et je n'arrive même pas à la haïr tellement je la trouve drôle, sympa et pas prétentieuse. Une Belge, quoi :)
Lucile ("Hung up"): Tiens, elle passe encore en premier ce soir; ça doit faire la troisième fois. La styliste lui a refilé un top bleu Klein qui a dû être très à la mode la saison passée, et des bottes vérolées en prime - tsss tsss. Lucile en fait des tonnes pour émuler Madonna; personnellement, elle a beau s'agiter dans tous les sens, je m'ennuie en la regardant.
Jules ("Ensemble"): Je déteste de plus en plus son côté petit singe. Le jury, en revanche, est épaté. Sinclair, tu as beaucoup de charme mais des goûts de chiottes.
Amandine ("When a man loves a woman"): Elle est impeccable. Rien à redire, à part: "je veux quand même qu'on me rende Thomas". Je suppose que maintenant, c'est tout droit vers la victoire pour elle. A moins que le vote du public nous réserve encore une surprise affligeante.
Duo Ycare/Cédric ("La bohème"): Une reprise jazzy inégale: Cédric est parfait, Ycare totalement à côté de la plaque.
Benjamin ("Fly me to the moon"): Après le massacre de Ferré la semaine dernière, il a retrouvé le registre dans lequel il est à l'aise. Et, oooh, il se fend même d'un moonwalk. J'ai toujours eu l'impression que ce garçon n'était pas de son temps, et ça se confirme.
Cédric ("Sunday bloody Sunday"): Les mots me manquent pour qualifier son T-shirt rouge à décolleté de pétasse. Hideux, ce serait encore un euphémisme. Je n'aime pas son interprétation de fils à maman qui tente de s'encanailler.
Ycare ("Je suis un homme"): Et le prix de la tenue la plus atroce revient à Crazyman. Oublié le T-shirt de Cédric; là, je ne suis même pas foutue de dire ce qu'Ycare port en bas. On dirait un cycliste en lycra blanc par-dessus un Dim noir opaque. Du coup, je suis sans avis sur sa prestation vocale. Le jury se prononce pour moi: it's blue all around, baby.
Duo Amandine/Jules ("Andy"): Leur petite comédie est sympa comme tout. Bravo à Amandine: réussir à faire semblant d'être folle du corps de cette crevette mal peignée, ce n'est pas un mince exploit.
Lucile ("Les moulins de mon coeur"): C'est la première fois qu'elle me touche. Je trouve que sa voix se prête très bien à cette chanson désuette. Je voudrais juste que quelqu'un lui donne dix euros pour aller s'acheter d'autres bijoux fantaisie que sa foutue parure réglisse.
Jules ("Virtual insanity"): Sa façon de prononcer l'anglais me fait grincer des dents, mais sinon la chanson lui va bien. Après un début en fanfare, cependant, il s'essouffle et mollit. Il a hérité de la troisième fringue innommable de la soirée, un genre de sac pour le torse avec un trou pointu pour passer la tête et sur le devant, des inscriptions turquoise et fuchsia qui font mal aux yeux. Il se prend un râteau total avec 4 rouges. Lio conseille à ses fans indignées de remettre leur culotte parce que "c'est avec les oreilles qu'on écoute". Gonflé de la part de quelqu'un qui n'en porte jamais, de culotte.
Duo Lucile/Benjamin ("Somewhere over the rainbow"): Occupée à expliquer à Hawk pourquoi une mitraillette au Poulycroc, ce n'est juste pas humainement digérable, j'en oublie d'écouter la chanson.
Amandine ("Déjà vu"): Je ne connais pas la version originale de Beyoncé, mais celle d'Amandine me paraît bien. Je voudrais juste savoir pourquoi elle n'arrête pas de se marrer depuis le début de la soirée. Lio a partagé sa récolte maison avec elle avant le début de l'émission, peut-être?
Benjamin ("Halléluiah"): Je préviens que je serai impitoyable avec qui ose reprendre Leonard. Puis la chanson démarre, et je vois sur le bandeau que la chanson est attribuée à Jeff Buckley. Je commence à hyperventiler. "Calme-toi", me conseille Hawk, imperturbable. Pour me distraire, j'écoute Benjamin. Il n'a juste pas la carrure pour interpréter un monument pareil. Il n'est pas horrible; simplement, on sent qu'il n'a pas encore assez souffert dans sa vie pour rendre justice au morceau. Il devrait y avoir des sanglots dans sa voix, et ils n'y sont pas.
Cédric ("Mon manège à moi"): Désolée, mais après avoir entendu Daho la faire en live avant-hier, je suis obligée de boycotter.
Ycare ("Relax"): Sa version est en dents de scie, parfois grinçante, parfois limpide. Globalement, j'aime assez. Mais je lui en veux quand même d'être là à la place de Thomas.
Bon, après le drame de la semaine dernière, je n'ose plus faire le moindre pronostic. Je dirais quand même que Cédric n'a vraiment pas été bon ce soir. Lio et Sinclair sont d'accord avec moi; les deux autres ne se prononcent pas.
Verdict: ...Cédric est le premier sauvé; artistiquement, le public de la Nouvelle Star et moi, c'est le divorce total. Et c'est Lucile qui s'en va, le premier soir où je l'avais trouvée intéressante. Je pense que ma carrière de voyante est à l'eau.

jeudi 8 mai 2008

"Rendez-moi le jeune!"

Hier soir après la nouvelle tout à fait inattendue de l'élimination de Thomas dans la Nouvelle Star, je suis restée prostrée dans mon canapé jusqu'à minuit et demie, à répéter que c'était vraiment trop injuste et à hululer: "Rendez-moi le jeune!". Aujourd'hui, j'ai passé plus d'une heure à le Googler, ce qui m'a permis d'apprendre qu'il avait un groupe de rock appelé The Sleepwalkers. J'espère qu'un producteur l'aura remarqué pendant les primes et lui donnera sa chance dans un cadre moins formaté que l'album du gagnant d'une émission de télé-réalité. Je veux croire qu'il pourra suivre le chemin d'Olivia Ruiz, de Chimène Badi ou d'Amel Bent (dans un tout autre registre musical, évidemment). En attendant, je serai triste de ne plus le voir toutes les semaines.
Difficile d'expliquer pourquoi son départ me touche à ce point. Certes, il chante très bien, avec un beau timbre capable de passer facilement du grave à l'aigu, comme j'aime. Mais je ne suis pas le pendant féminin d'André Manoukian, capable de rentrer en transe pour une voix. Je crois surtout que Thomas me rappelle une époque révolue, celle où je sortais avec des garçons blonds à cheveux longs, zyeux bleus et sourire coquin. Celle où je débordais d'énergie et d'hormones, où j'aimais me donner en spectacle comme lui sur la scène de Baltard. Celle où j'étais encore assez innocente et arrogante pour penser qu'un jour, le monde serait à mes pieds.
Je ne voudrais pour rien au monde revenir en arrière; mes 20 ans n'ont été une période faste sur aucun point de vue, et je me sens infiniment mieux dans ma peau aujourd'hui que quand j'avais l'âge de baver ouvertement sur Thomas. Mais j'ai tout de même la nostalgie de certaines choses qui, je le sais, ne reviendront pas. Si ça fait de moi une midinette, alors tant pis, j'assume entièrement.
PS: Je voudrais ajouter une mention spéciale pour Hawk qui, au lieu de ricaner "Tu es ridicule" comme l'auraient fait l'Homme et ses prédécesseurs, m'a serrée tendrement dans ses bras en me disant que oui, Thomas était génial et qu'on entendrait forcément parler de lui d'ici peu. S'il avait pu expulser lui-même Ycare à coups de pied dans l'arrière-train pour remettre mon chouchou à sa place, Crazyman serait actuellement en orbite autour de la lune.

mercredi 7 mai 2008

Nouvelle Star - 6ème prime en direct de Baltard

Tout le jury est habillé sobrement cette semaine; pfffff, de quoi je vais bien pouvoir me moquer? Par contre, la robe blanche de Virginie Efira ne va pas aider à faire taire les rumeurs de grossesse qui courent à son sujet.
Lucile ("Ain't no other man"): Deux semaines qu'elle passe en premier, faut-il y voir un message? "Dehors!", rigole peu charitablement Hawk. N'empêche qu'elle n'est pas mal en Christina Aguilera Junior; vocalement ça lui va bien. She still doesn't rock my world, though.
Cédric ("Bonnie and Clyde"): Vouloir faire Serge Gainsbourg et Brigitte Bardot à lui seul, ça me paraît un peu ambitieux. "Peut-être espère-t-il récolter huit bleus", commente Virginie qui a finalement dû avaler un clown plutôt qu'un polichinelle. Je dirais: pas mal, mais pas fracassant. Manoeuvre trouve qu'il s'est viandé et le traite carrément de pédalo. Un petit intermède vidéo nous permet de constater qu'à tout le moins, c'est un pédalo sacrément bien foutu.
Thomas ("Louxor j'adore"): Moi c'est son petit look que j'adore. Je trouve qu'il la chante un poil trop bas, mais pas de doute c'est un vrai showman; à 18 ans seulement, il a une aisance scénique bluffante. D'ailleurs, Lio le regarde avec un sourire carnassier qui ne laisse planer aucun doute sur son avis. "J'ai des oreilles de cochonne", commente-t-elle. D'après un post d'Isadora, elle en a aussi les habitudes sous-vestimentaires, hin hin hin (<- rire de hyène). Sinon, je suis d'accord avec Dédé: ça serait bien que Thomas se débarrasse de son pseudo-accent canadien.
Amandine ("Bad girls"): La chanson n'est pas vraiment dans son registre mais elle s'en sort très bien; pourtant, sur ce coup-là, elle ne me fait pas vibrer. Par contre, je retiens l'expression polie de Lio trouvant que ses camarades jurés ergotent sur des détails: "C'est de la maltraitance de mouches".
Ycare ("Mistral gagnant"): Semaine paire, il devrait être mauvais. D'autant que comme le fait remarquer Hawk, c'est une chanson pour quelqu'un de plus âgé. ...OK, deux phrases et je le donne sortant pour ce soir. C'est trop haut perché, souvent faux, et je sens aucune émotion.
Jules ("Dis quand reviendras-tu?"): Ouf, un instant j'ai eu peur qu'il nous fasse "L'aigle noir". Là, je ne connais pas l'original, mais... Niveau inadéquation entre le morceau et le candidat, c'est encore pire que la prestation d'avant. Je trouve ça scolaire et ennuyeux. "Barbara, c'est la chanteuse la plus difficile à reprendre", déclare Manoeuvre. J'ai l'impression d'entendre ça à propos de la moitié des interprètes originaux. Ca laisse quoi comme choix de répertoire aux candidats, les 2be3?
Benjamin ("D.A.N.C.E."): Lio a des bouffées de chaleur. Benjamin est bien; juste, j'ai l'impression que le spirit constipé de Julien le chevelu (candidat éliminé il y a quelques semaines) est revenu le posséder.
Lucile ("Pull marine"): Tout peut arriver: pour une fois, j'aime beaucoup ce qu'elle fait. C'est moins chichiteux que l'original qui m'énervait infiniment. Message personnel à la styliste: je veux ses chaussures!!!
Cédric ("Let's dance"): Je pense que jusqu'ici, David Bowie a été le chanteur le plus repris de cette saison. Exceptionnellement, Cédric ne m'endort pas trop. Il pourrait cependant se dispenser de gueuler "flower" comme s'il se prenait pour un lion rugissant.
Thomas ("Good-bye Philadelphia"): ...Je reste sans voix. Ce môme est fabuleux. (Et honteusement sexy, mais c'est une autre histoire.) En fermant les yeux, on a l'impression d'entendre un très très bon chanteur pop anglais. Vu la façon dont il monte en puissance à chaque prime, tous les espoirs sont permis pour lui.
Amandine ("Lola"): Ca non plus, ça ne va pas faire taire les rumeurs d'homosexualité à son sujet. On s'en fout, elle couche avec qui elle veut et elle est très bien sur cette chanson que je connaissais pas - même si, de Superbus, j'avais préféré la reprise de "Butterfly" qu'elle avait faite au théâtre. Stupeur! Le jury lui colle ses deux premiers rouges et des avis totalement injustes de mon point de vue. D'abord, monsieur Manoeuvre, on ne juge pas Superbus mais Amandine. Ensuite, monsieur Dédé, je n'ai pas trouvé qu'elle minaudait, juste qu'elle était diablement sexy.
[Parenthèse: je viens de trouver à qui Sinclair me faisait penser depuis le début, avec ses cheveux roux laqués à la verticale: c'est le frère caché de Lanfeust de Troy!!!]
Ycare ("Crazy"): Ah ben c'était pas une question de semaines mais de numéro de prestation. Là, je le trouve beaucoup mieux. Visiblement cinglé, mais bon, c'est ce qui fait sa spécificité d'intreprète. Dédé commente en étalant sa culture. Rassure-toi, Virginie, moi aussi je pensais qu'Axl Rose c'était juste le chanteur de Guns'n'Roses.
Jules ("Machistador"): Haaan la veste, horrible, il a juste l'air déguisé. On dirait un personnage de Oui-Oui au Pays des Jouets. Et comme très souvent, il se la pète un max. Les minettes du public hurlent Patriiiiick! son nom. Je suis d'accord avec Sinclair: il singe.
Benjamin ("Avec le temps"): Je me souviens de la très bonne reprise de Thierry Amiel pendant la saison 1. Je pensais que Benjamin pouvait faire quelque chose d'encore mieux mais... Sa prestation est juste affreuse. Je suis consternée. Léo Ferré ne se retourne plus dans sa tombe, il fait la toupie. C'est un massacre. Sa voix flageole et il est faux la moitié du temps. Comme Amandine la semaine dernière, je pense qu'il a trouvé ses limites.
Bon, ce coup-ci, je vous livre mes pronostics pour tout le mois qui vient - hé ouais, même pas peur. Ce soir, Ycare s'en va. Ensuite Lucile, puis Jules, puis Cédric. Le classement du trio de tête dépendra de la progression de Thomas, qui depuis deux ou trois primes égale voire dépasse les deux finalistes prédits depuis le début: Amandine et Benjamin.
Une petite chanson de groupe: "Je suis venu te dire que je m'en vais". Chouette interprétation et texte prophétique pour l'un des candidats.
Résultat des votes du public:
...
Non.
C'est pas possible.
Marianne, reviens dire au public qu'il a de la merde dans les oreilles.
Si seulement les jurés n'avaient pas gaspillé leur joker sur ce gros nul de Kristov!
Thomas s'en va.
Je suis dégoûtée.
Et pas du tout certaine de continuer à suivre l'émission.

mercredi 30 avril 2008

Nouvelle Star - 5ème prime en direct de Baltard

Les huit candidats encore en lice ouvrent l'émission en interprétant "Toute la musique que j'aime". Tiens, ils ont tous des guitares, même ceux qui ne sont pas musiciens. "Eux aussi, ils ont dû s'entraîner à Guitar Hero", commente Hawk.
Ce soir, Lio est coiffée comme Elisa Legrand (la méchante de Candy, pour ceux de mes lecteurs nés après les années 70). Elle porte un gilet super décolleté qui laisse voir tout son soutif. A mon avis, la styliste a repompé le look de la copine parisienne de Julie. Manoeuvre a changé de lunettes et tombé la veste, pour une fois; j'aime bien sa chemise à tête de mort. Dédé et Sinclair sont désespérément sobres et non-coiffés.
Jules ("Calling you"): Il faudrait qu'on m'explique pourquoi les gens qui ne comprennent pas l'anglais s'obstinent à chanter dans cette langue. Personnellement, ça me gâche tout le plaisir que je pourrais prendre à les écouter. Bon, là, même en français, les grimaces de Minipouss me donneraient envie de lui claquer le beignet, donc je ne perds pas grand-chose.
Lucile ("J'traîne des pieds"): Sur MSN, ils titraient aujourd'hui: "Lucile, favorite pour l'élimination?". Ce qui m'a étonnée, car Ycare et Kristov me paraissent nettement plus en danger. Bref. Sa prestation de ce soir est quelconque; il faut dire que la chanson ne se prête pas à des exploits vocaux ou interprétatoriaux. Par ailleurs, et bien que ça n'ait aucun rapport, je lui trouve le mollet étonnamment dodu pour une petite chose comme elle.
Duo Jules/Ycare (You never can tell"): Je n'écoute rien, je suis focalisée sur la hideur des mocassins blancs de Jules.
Benjamin ("A song for you"): Ne connaissant pas la chanson, je ne peux pas m'offusquer de ne pas la reconnaître sous la débauche habituelle d'arrangements. Benjamin est très bien, intense, puissant et retenu à la fois. Lio en a presque la larme à l'oeil. Il est brun, taiseux juste ce qu'il faut, et d'après ce que je lis sur le net depuis quelques semaines, il émeut autant la minette à peine pubère que la ménagère de moins de 50 ans. Probablement de la graine de finaliste.
Kristov ("Confidences pour confidences"): Il en fait des tonnes, c'est juste horrible. Le jury le descend en flammes; ça me fait presque de la peine pour lui.
Duo Amandine/Benjamin ("C'est comme ça"): J'adore les collants rayés mais honnêtement, ça n'arrange pas le cuissot. Le son est pourri, on ne les entend pas du tout. Dommage, ils bougent bien et ce duo de favoris aurait pu tout déchirer.
Cédric ("Eteins la lumière"): Une fois de plus, il reprend une chanson que j'adore; une fois de plus, il ne me convainc pas en rocker. Le jury n'est pas d'accord avec moi, mais il a le droit d'avoir mauvais goût.
Duo Lucile/Thomas ("Unchained melody"): Je n'aime pas du tout l'arrangement et Thomas chante trop haut à mon goût; par contre, Lucile est bien. A mon avis, la styliste de l'émission a eu un prix de gros sur les robes coupées comme des sacs à patates.
Ycare ("Le vent de l'hiver"): C'est une semaine impaire, donc Ycare est bien. Par contre, je me permets d'insister: ça fait quelques morceaux qu'on n'entend presque plus les candidats chanter; que fiche l'ingénieur du son? Dédé est en baisse de régime cette année, mais Manoeuvre a apparemment décidé de reprendre le flambeau du jury qui se fait remarquer: la tradition est sauve.
Duo Cédric/Kristov ("Femme libérée"): Ils sont habillés en symétrique, que c'est meugnon. Leur version est sympatoche.
Thomas ("Come undone"): Il faudrait qu'il arrête de sourire à la Jack Nicholson sur une chanson qui ne s'y prête pas vraiment. Sinon, son interprétation est rock et puissante. Même allongé, il envoie un max. Et puis le cheveu mi-long, rhââââ. Et le pantalon en cuir, glups. Juste glups. Je suis à deux doigts de fantasmer sur un môme qui a moins de la moitié de mon âge. Je devrais peut-être m'inquiéter...
Amandine ("Against all odds"): Mais que fait-elle? Elle se mélange dans les paroles; elle agite la main comme si elle était atteinte de la maladie de Parkinson; je n'aime pas son rythme saccadé ni le ton sur lequel elle a pris cette chanson que j'adore. C'est bien la première fois que je lui collerait un rouge. Je suis trèèès déçue. Surprise: le jury l'encense; Dédé la compare à du fromage de canut; Lio a la voix brisée par l'émotion; Manoeuvre trépigne dans son siège. Je ne comprends rien à la musique. Heureusement que je gagne bien ma vie comme traductrice parce que jury de la Nouvelle Star, de toute évidence, ne fait pas partie des reconversions professionnelles envisageables pour moi.
Tous les candidats ("Umbrella"): Drôle de choix mais leur version me plaît bien.
Bon, mon choix est fait depuis un moment: Kristov doit partir. Je le trouve absolument inodore et sans saveur.
...Le public est d'accord avec moi. Virginie Efira demande une dernière déclaration à l'éliminé: "J'ai envie de faire caca". Euh, OK.

mercredi 23 avril 2008

Nouvelle Star - 4ème prime en direct de Baltard

Le jury est déjà assis; du coup pour ce qu'on en voit, Lio pourrait aussi bien être à poil du bas. Mais elle a un bustier noir sexy juste ce qu'il faut et une coiffure sortable, halléluiah! Par contre, il faudrait qu'on m'explique pourquoi Virginie Efira porte un noeud papillon défait. Le T-shirt bleu canard de Sinclair forme un contraste, euh, intéressant avec ses cheveux. Dédé arbore une chemise en satin bleu électrique bien tapageuse; quant à Manoeuvre, c'est officiel: vestimentairement, il est resté coincé dans les années 80.
Tiens, Amandine et Benjamin passent en dernier, ce qui tendrait à confirmer la théorie selon laquelle on case toujours les favoris en fin d'émission.
Lucile ("What you're waiting for"): Un peu juste vocalement mais pour l'instant, c'est de toutes ses performances celle que je préfère. "Une Mylène Farmer avec de la gaieté", commente assez justement Dédé.
Cédric ("Emmenez-moi"): Toujours bof. Pour moi sa voix est juste trop lisse; il lui manque du grain, une fêlure, quelque chose de personnel. Mais il rajeunit assez bien la chanson de Charles Aznavour.
Trio Benjamin/Amandine/Thomas ("What a wonderful world"): La styliste qui n'a pas pu se lâcher sur Lio s'est visiblement vengée sur Amandine; elle lui a collé une sorte de toile de tente satinée informe qui lui arrive à mi-cuisses devant et tout juste sous les fesses derrière. A part ça, ils sont fantastiques tous les trois. Vraiment. Ils modernisent la chanson sans trop s'éloigner de l'original et leurs trois voix bien qu'assez différentes s'accordent super bien. Vais-je finir par changer d'avis sur Benjamin? Mmmh...
Ycare ("Un homme heureux"): Décidément, il est capable du meilleur comme du pire. Primes 1 et 3, génial; primes 2 et maintenant 4: total à côté de la plaque. Ce soir, j'ai trouvé sa voix fausse fausse fausse. Mais comme dit Hawk, le truc qu'on ne peut pas lui reprocher c'est de manquer de sincérité.
Sian ("Jardin d'hiver"): Décidément, les chanteurs morts ont la cote cette saison. Je trouve qu'elle chante un ou deux tons trop bas, mais on la sent moins coincée, plus naturelle, ce qui est un progrès. Le jury adore; je crois que Dédé a une érection.
Tous les candidats ("Can't take my eyes off of you"): Je n'aime pas du tout cette version neurasthénique du morceau.
Jules ("Bad"): Il a du mal avec les paroles. Et moi j'ai toujours autant de mal avec lui, sa mèche à la ouaneuguène et sa tête d'E.T. Je lui reconnais cependant beaucoup d'aisance scénique.
Kristov ("Mon fils, ma bataille"): Je n'arrive pas à me faire à l'idée que s'il reste, sa copine va accoucher toute seule, et que malgré ça, elle lui a donné sa bénédiction pour participer à l'émission. Personnellement, si je m'apprêtais à expulser une pastèque par mes régions inférieures, je voudrais que le responsable soit là pour morfler aussi. Deux ou trois phalanges broyées me sembleraient un châtiment minimum. En plus, qu'est-ce qu'il choisit comme chanson ce soir? L'équivalent musical de "Kramer contre Kramer". Pitié, que le public fasse un bon geste et le renvoie au chevet de sa copine.
Thomas ("Je dis aime"): Rhôôôô putaiiiiin il est bon. Je le préfère dans un registre rock déjanté, mais franchement, il assure comme une bête. Super étonnant vu son jeune âge. Et son sourire en coin, waouuuh! Si j'avais 18 ans, je serais amoureuse de lui. La meilleure prestation de ce prime jusqu'ici, et de loin! Lio dit la même chose que moi, et malgré ses 42 (ou 43?) ans et sa demi-douzaine de mômes, on sent que Thomas lui fait un bête d'effet à elle aussi.
Trio Lucile/Jules/Kristov ("La groupie du pianiste"): Bored now.
Amandine ("Rehab"): Elle prend pas trop de risques sur ce coup-là: la chanson semble avoir été écrite pour sa voix. Rien à dire, mais ce n'est pas sa prestation la plus émouvante de mon point de vue. Dédé sort ses références littéraires; par contre, il ferait bien de réviser sa géographie: Toulouse n'est pas précisément sur la Méditerranée.
Trio Cédric/Sian/Ycare ("La liste"): Non non non non non.
Benjamin ("New soul"): La chanson me gonfle grave et l'interprétation me laisse de marbre. Je vois son talent mais il ne me touche pas. Je reste donc sur mes positions: mes favoris sont Amandine et Thomas.
Et maintenant, Cindy Sander. Mais si, souvenez-vous: "Céline Dion c'est Céline Dion, et Cindy, c'est Cindy". N'empêche que la petite esthéticienne strasbourgeoise aura eu ce qu'elle voulait: elle est sur la scène de Baltard, et elle chante.
...Oh mon Dieu. Nous sommes au début des années 80. La veste à paillettes, le T-shirt rose pétard, le texte nian nian-revanchard, la gestuelle théâtrale. C'est un pur carnage artistique. Et il va y avoir un single. Note à moi-même: ce n'est pas le moment de me mettre à écouter la radio.
And now, le résultat. Je dirais adieu Ycare ou Kristov, mais je n'ai pas le profil des spectateurs qui envoient des SMS à un euro pièce.
Ah ben tiens, c'est Sian qui est virée. Juste au moment où elle commençait à faire quelque chose de bien. Bon en même temps, ça lui pendait au nez depuis le premier prime; elle en aura fait quatre, ce n'est pas si mal.

mercredi 16 avril 2008

Nouvelle Star - 3ème prime en direct de Baltard

A peine le temps de rentrer de la gare du Midi et d'avaler une soupe aux champignons que déjà, me revoilà devant ma télé avec mon ordi sur les genoux pour faire le commentaire du prime de ce soir en direct.
Virgine Efira a une coiffure Belle des Champs; Lio porte une vraie robe qui lui descend plus bas que les fesses (mais pas vraiment jusqu'aux genoux, faut pas exagérer non plus); je commence à rêver de pousser Sinclair sous une tondeuse et qu'est-ce que c'est que ce smoking ridicule; Manoeuvre se prend pour Jeanne Mas en rouge et noir; Dédé est toujours Dédé.
Les candidats attaquent avec une chanson de Pink. Je n'aime pas les exercices de groupe; je trouve qu'on n'entend personne au final.
Pas de bol, ce soir tous mes préférés passent dans la deuxième moitié de l'émission.
Jules attaque avec le "Syracuse" d'Henri Salvador. Lio ferme les yeux de bonheur; cette fois, elle a dû fumer son pétard avant le prime. Je trouve que la chanson ne va pas du tout à Jules: un crooner de 17 ans, ça ne fait pas très crédible.
Sian, la candidate belge comme Christine Massy ne cesse de nous le rappeler, nous fait la chanson probablement la plus reprise de tous les temps avec "My Way": "I will survive". Plus souriante que d'habitude, mais sa voix me touche toujours aussi peu et je trouve qu'elle ne dégage pas grand-chose. Elle ferait une bonne chanteuse de piano bar, sans plus. Sinclair a raison: elle a la technique, mais pas l'émotion.
Kristov, notre miraculé de la semaine dernière, reprend "Aline". Sa prestation est honorable.
Duo Sian/Amandine sur "Diamonds are forever". La black en blanc et la blonde en noir: la styliste ne s'est pas foulée. Totalement hors de son registre, Amandine se balade et, une fois de plus, elle est juste sublime. Sérieusement. Je pense que cette fille réussirait à m'émouvoir en chantant l'annuaire des Postes.
Ycare s'essaie à "It's oh so quiet" de Björk. Un choix courageux et original. L'orchestration est jazzy, ça va plaire à Dédé. Ycare fait son zébulon sans jouer sur le registre du trop d'émotion comme la semaine dernière. J'aime. Le jury aussi; il récolte quatre bleus.
Lucile n'a pas été échaudée par la mésaventure d'Axelle; elle nous fait rien moins que "La vie en rose". Avec sa petite voix de gamine? Hum. Je suis d'accord avec Lio: elle minaude. Et se prend trois rouges.
Thomas a choisi (ou on lui a imposé, je ne sais pas bien) "Bittersweet symphony", morceau chargé de souvenirs pour moi. Je trouve qu'il chante trop fort et en forçant exagérément son accent. Sa prestation ne m'emballe pas. Bien que je l'apprécie énormément, je voterais comme Dédé sur ce coup-là.
Trio Julien/Ycare/Kristov sur "Les playboys": ils s'amusent, c'est mignon.
Benjamin interprète "Madame rêve". Et sur cette chanson que j'adore, il réussit à me toucher pour la première fois. Même s'il aurait pu se lâcher un poil plus. Lio est subjuguée; elle ressemble à un lapin pris dans les phares d'une voiture.
La minute inutile: le raisin sec est aussi l'ennemi d'Amandine; dans mes bras, mon amie, ma soeur!
Cédric reprend "I've got you under my skin"; ça lui va mieux que les chansons des prime précédents. Lio en mouille sa culotte.
Cette semaine, c'est sur "Say it ain't so" que Julien souffre. Car bon, j'aime bien ce garçon, mais il semble toujours en train de peiner sur les toilettes. Ca serait bien qu'il arrête les grimaces. Mince alors, Dédé dit tout pareil que moi!
Trio Lucile/Thomas/Cédric, "Comme un boomerang": très sympa, avec un côté "Jules et Jim" pour ajouter à la tonalité sulfureuse de l'original.
Amandiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine! Hum. Pardon. "Ne me quitte pas". Décidément, ils tapent dans les poids lourds du répertoire ce soir. Amandine chante d'une voix très différente, dans laquelle son éraillure transparaît à peine, fugacement, comme si elle ne pouvait pas l'empêcher de remonter à la surface. Je ne sais pas quoi en penser, d'autant que je vomis le morceau. Manoeuvre est très clair, en revanche: si Dédé continue ses critiques, il lui tape dessus.
Duo Benjamin/Jules, "I'm just a gigolo". Eux aussi, ils s'amusent, et le résultat n'est pas désagréable.
Pronostic, hmmm... Hawk et moi on se débarrasserait de Sian sans l'ombre d'une hésitation, belgitude be damned.
NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON! C'est Julien qui est viré! Je suis dégoûtée. J'espérais très fort qu'il ferait partie du dernier carré. Mais c'est vrai que ses prestations des deux dernières semaines étaient décevantes. Bouhou.

mercredi 9 avril 2008

Nouvelle Star - 2ème prime en direct de Baltard

Voo et le câble coaxial acheté à l'arrache par Hawk en soient remerciés: ce soir, c'est Nouvelle Star à la maison! Tout en préparant mon clafoutis épinards/tomates spécial "facile à digérer", j'écoute distraitement Backstage, l'émission présentée par la fille qui brunchait à la table voisine de la nôtre lors de notre dernier passage au Balmoral. Anecdotique, mais permet d'attendre le main event qui commence avec un quart d'heure de retard par rapport à l'horaire français.
Et c'est parti! Virginie Efira "ne fait pas pétasse", dixit Hawk sur un ton vaguement surpris; Lio est coiffée avec un pétard; Sinclair n'a toujours pas raccourci sa tignasse; Manoeuvre conserve ses lunettes mais apparemment c'est la faute à Gainsbourg; Dédé est toujours Dédé.
N°1, Thomas (My Sharona): J'aime pas la chanson, mais il ne s'en tire pas mal. Je voudrais bien le voir sur des trucs plus grunge. Et aussi, savoir combien feraient les trois gratteux qui l'accompagnent sur "Through the fire and the flames" en mode expert.
N°2, Cédric (Aux sombres héros de la mer): C'est pas possible d'affadir à ce point un classique du rock français. Il est lisse, il n'a pas la fêlure nécessaire dans la voix, ça ne passe pas du tout. Enfin, pour moi, parce que le jury trouve ça formidable et lui colle quatre bleus. Soeur Cadette a dû aimer aussi, j'imagine.
Duo Sian-Benjamin (Purple rain): Intéressant, sans plus.
N°3, Lucile (Amoureux solitaire): La version rock du tube de Lio n'est pas désagréable, et je trouve la petite Lucile bien mignonne, mais elle ne me fait rien du tout.
N°4, Kristov (Life on Mars): Il s'attaque à un de mes chanteurs préférés, et sa performance est honorable bien que manquant un peu de punch. Mais je ne supporte toujours pas son petit côté minet au look étudié jusqu'à la longueur et au placement du moindre poil de cul barbe.
N°5, Julien (Cendrillon): Je trouve que le titre ne correspond ni à sa voix, ni à son expression souffreteuse. Il peut faire vachement mieux que ça. Sinclair et Manoeuvre sont de mon avis.
Trio Kristov-Jules-Ycare: C'est rock, Abba? On m'aurait menti? Ah effectivement, ça peut l'être si on remanie la chanson au point de la rendre méconnaissable. Mais pourquoi pas... Lio est pratiquement debout sur la table, Sinclair semble plus dubitatif.
N°6, Amandine (With a little help from my friends): La styliste a assassiné et dépecé un balai à franges pour la déguiser en Pocahontas. Ca ne l'empêche pas de tout déchirer. Le jury est debout, j'en ferais bien autant si je n'avais pas mon ordi sur les genoux. Etonnant la façon dont cette fille toute timide à la ville devient une tigresse sur scène. Dédé a peut-être raison: elle doit être possédée.
N°7, Jules (Miss you): Je dois lui reconnaître un certain feeling et pas mal d'aisance scénique. Mais c'est plus fort que moi, il m'insupporte. Lio par contre est toute excitée par sa prestation, elle en dit même "putain". Manoeuvre emphatique parle de "stratégie de la violence". Pffff.
N°8, Ycare (Ma gueule): Hawk ricane "On dirait Patrick Bruel". Puis "Est-ce qu'il y a moyen de lui mettre du noir plutôt que du rouge?". Visiblement, le genre halluciné ne le branche pas. Moi non plus, sur ce coup-là. Sinclair aime; faut toujours qu'il aille à contre-courant de ses petits camarades. Il manque s'écharper avec Dédé. Du sang, du sang!
N°9, Sian (With or without you): Elle connaît son affaire, y'a rien qui dépasse; mais justement, pour moi c'est trop lisse malgré ses larmes incongrues sur la fin.
Trio Cédric-Thomas-Julien (J'aime regarder les filles): Le fût blanc de Céric, c'est pas possible. Le fût rouge et les bretelles de clown de Julien, non plus. La styliste a été un poil plus inspirée avec le gilet de Thomas. Cédric s'excite sur son micro, Julien a la voix trop nasillarde pour le morceau, Thomas est nickel.
N°10, Benjamin (Proud Mary): J'ai cru comprendre que c'était le grand favori de cette saison avec Amandine, mais rien à faire il me laisse de glace. Je vois qu'il a du talent; j'arrive juste pas à rentrer dedans. Lio est à donf, on ne la tient plus. D'ici la finale, elle le viole sur scène.
Duo Amandine-Lucile (Où sont les femmes?): Amandine est mortelle avec son fût rouge brillant et ses escarpins!!! Les deux blondes se la donnent et ma foi c'est pas mal du tout.
Bon, à mon avis, c'est Ycare ou Sian qui vire ce soir. En plus ce serait normal, c'est les deux qui avaient le moins de votes la semaine dernière.
Voilà, Maître-Nadjeur... pardon, maître Nadjar... comptabilise les derniers appels. (Oui, j'ai honte de ce jeu de mots pourri; d'ailleurs il n'est pas de moi mais de Hawk.) Et le candidat gentiment poussé vers la sortie est... Kristov. Ben merde alors. Et d'une, mes pouvoirs de divination me font défaut; et de deux, je ne trouve pas ça très juste, mais le public prêt à envoyer des SMS à 1 euro a parlé.
Non!!! Car le jury décide de cramer le joker qu'il détient pour la première fois afin de sauver Kristov qui est, je cite "la chanteuse préférée" d'André Manoukian dont c'est l'anniversaire aujourd'hui. Ben ça, c'est un geste rock'n'roll. Ou de gens qui préfèrent se débarrasser tout de suite d'une responsabilité - au choix. Bref, la semaine prochaine, on prend les mêmes et on recommence.

mercredi 2 avril 2008

En direct de Baltard

Je suis chez moi, le ventre plein de tartines poulet/gouda/moutarde, bien calée dans Chloé le canapé transexuel. Ce soir c'est la première émission de la Nouvelle Star à Baltard et je me la joue "je commente en direct".
Virgine Efira est mignonne comme tout et de plus en plus à l'aise. Les années précédentes, elle en faisait un peu trop, là je la trouve juste dans le ton.
Le jury: Lio a une choucroute sur la tête et Sinclair n'a pas été chez le coiffeur depuis trop longtemps. Philippe Manoeuvre me rappelle Titi avec ses lunettes de soleil; je ne vais pas tarder à le prendre en grippe. Dédé est toujours Dédé.
N°1, Sian ("Fever"): je ne suis pas fan de la chanson, et son interprétation manque un poil de sexitude, mais en même temps c'est bien de changer un peu et de la jouer soft. Une chose est sûre, vocalement elle se balade.
N°2, Kristov ("Help"): il a du courage de s'attaquer à un classique et il se la joue ludique, ce qui me paraît un bon choix. Mais je ne raffole pas des crevettes en slim à barbichette et lunettes d'intello.
Un quintet rapide sur "La lettre" de Renan Luce; quatre gars à la guitare et une fille paumée au milieu. Ca me fait juste penser que je voulais écouter l'album.
N°3, Benjamin ("This is a man's world"): il ressemble à Beaver Casablancas dans Veronica Mars et ça me perturbe. Vocalement il assure comme une bête, mais son univers musical ne me touche pas.
N°4, Fred ("Le temps des fleurs" - enfin je crois): j'adore la chanson, j'aime la façon dont il l'interprète, mais son jeu scénique est beaucoup trop nerveux à mon goût. Le jury n'aime pas, il se prend 2 rouges.
N°5, Thomas (un morceau de Franz Ferdinand que je ne connaissais pas mais qui me plaît beaucoup): lui je ne l'avais même pas vu pendant les sélections, et je lui trouve un physique mou consensuel, mais sous ses dehors un peu fades, ouaaaah! Il déchire. A suivre.
N°6, Lucile ("J'envoie valser"): elle est très mimi, mais bof. Juste bof.
Trois filles et deux gars sur "Imagine". Au risque de me faire lyncher par les puristes, les Beatles m'endorment.
N°7, Julie (encore un classique dont j'ignore le titre): la chanson me gonfle, sa voix me gonfle, j'aimerais bien qu'elle s'en aille ce soir même si ça doit faire de la peine à sa mamie.
N°8, Cédric ("Vertige de l'amour"): sa voix n'a ni la gouaille ni le relief de celle de Bashung, et je ne le trouve pas crédible dans son trip rocker alors qu'il fait tellement gendre idéal. Par contre, le jury adhère à fond.
N°9, Julien ("U-turn"): un de mes chouchous des sélections, et en plus il vient de la même ville que moi. Sa voix me scotche; je trouve ça incroyable de pouvoir exprimer autant d'émotions déchirantes à son âge. En plus c'est l'un des rares candidats qui ne me fait pas grincer des dents quand il chante en anglais. Je le veux, je le veux, je le veux.
N°10, Cindy ("Divine idylle"): disons juste que si le public ne la garde pas, je ne me jetterai pas par la fenêtre. Lio traite la chanson de mièvre; dire que je la trouvais sympa jusqu'ici...
N°11, Amandine ("Nothing compares 2 U"): elle se mélange un peu dans les paroles, mais je la trouve juste sublime dans le genre écorchée vive. Une espèce de Courtney Love plus timide que trash. Elle reçoit une ovation bien méritée. Si elle n'arrive pas dans les quatre derniers, je mange ma télécommande.
N°12, Axelle ("L'hymne à l'amour"): pas vue pendant les sélections. Elle ressemble vaguement à l'ex-femme de l'Homme. Pas vraiment le coffre de Piaf mais une jolie voix limpide et de l'émotion. Ca ne suffit pas au jury qui la fracasse.
Trois garçons à la guitare et deux filles qui se dandinent sur "Dis-moi" des BB Brunes. Cette année, à part Amandine, il n'y a que les gars qui jouent d'un instrument, on dirait. La chanson me laisse de marbre.
N°13, Jules ("Toxic"): il reprend une chanson de fille à la Julien Doré. Vocalement rien à redire, mais il est statique et... depuis le début, je ne le supporte pas. Il a une tête d'E.T., une attitude de branleur et une coiffure qui me donne juste envie de sortir mes ciseaux. Par contre, le jury est en extase.
N°14, Clément ("Pomme C"): je le vois pour la première fois. La chanson ne me bouleverse pas, lui non plus. Peut dégager en ce qui me concerne. En ce qui concerne le jury - qui l'assassine avec 4 rouges -, aussi.
N°15, Ycare ("Le chanteur"): aux sélections il avait l'air à moitié cinglé, et en plus il reprend le tube qui a fait connaître mon idole d'adolescence. Je suis prête à le haïr, mais raté: c'est très bien. Très très bien.
Maintenant, les pronostics. Moi, je vire Clément, Cindy, Julie, Lucile et Cédric. Mais je pense qu'Axelle et Fred risquent de partir et Cédric et Julie de rester. Verdict après une page de pub...
Les six candidats ayant obtenu le moins de votes sont: Sian, Fred, Clément, Cindy, Axelle et Julie. Le jury va sauver Sian c'est sûr...
Ah ah j'avais raison presque sur toute la ligne.
A la semaine prochaine si Dieu et Voo le veulent bien.

jeudi 21 février 2008

La Nouvelle Star: et c'est reparti!

Impressions à chaud juste après la fin de la première émission: j'aime beaucoup le nouveau jury. D'accord, il est moins mordant que le précédent - même si Dédé Manoukian, seul élément rescapé d'icelui, reste le roi de la réplique qui tue. Mais je suis toujours mal à l'aise de voir des gens qui ont mis tout leur coeur dans quelque chose se faire descendre en flammes. Et par ailleurs, j'ai la même culture musicale que Philippe Manoeuvre, beaucoup de sympathie pour Lio et un petit faible pour Sinclair. Donc j'approuve à 100%.
Niveau candidats, j'ai eu deux coups de coeur: le premier pour Julien, grand maigre hirsute de 19 ans qui a interprété un titre folk que je serais bien en peine de reconnaître mais qui m'a quasi foutu les larmes aux yeux, et le second pour Yolaine, une rousse aux yeux clairs de 34 ans hyper traqueuse qui dégage un monde d'émotion. Julien vient de la ville où je suis née et Yolaine de celle où j'ai passé les 18 mois les plus agités de ma vie; non je suis pas du tout chauvine! Bien aimé aussi Charlotte, la petite maligne au béret rouge.
A mon avis, cette nouvelle saison va tuer, et je râle comme un pou de ne pas pouvoir la suivre. Tout comme je râle de ne pas voir Pékin Express: La route de Lima. Ou la 4ème saison de NCIS. Si quelqu'un connaît un truc pour regarder M6 en Belgique sans la capter sur la télé, je suis preneuse!