Affichage des articles dont le libellé est Edimbourg. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Edimbourg. Afficher tous les articles

vendredi 22 juin 2018

[EDIMBOURG] Panda & Sons: un barbier? Non, un bar à cocktails!





Derrière une pimpante façade de barbier se cache un bar façon speakeasy - ces établissements clandestins qui, à l'époque de la Prohibition, étaient souvent planqués en sous-sol derrière une fausse cloison.

mercredi 20 juin 2018

[EDIMBOURG] Department of mysteries: Prophecies quest





Ca faisait très longtemps que j'avais envie d'essayer un escape game Harry Potter, mais tous ceux qu'on aurait pu faire lors de nos déplacements nécessitaient une équipe de 3 voire 4 personnes minimum. Du coup, lorsque j'ai appris qu'il en ouvrait un à Edimbourg deux mois avant notre séjour là-bas, je me suis empressée de réserver une session. Qui a donc eu lieu lundi en fin d'après-midi. 

mercredi 22 juin 2016

[EDIMBOURG] Coup de coeur vegan: Henderson's




Lors de nos vacances écossaises, le dimanche en fin de matinée, nous avons voulu déjeuner dans le plus vieux resto végétarien d'Edimbourg: Henderson's, installé au sous-sol de l'église Saint-John dans un cadre qualifié d'unique par mon guide de voyage. Mais une fois de plus, celui-ci n'était pas à jour. Nous avons eu beau chercher sous une pluie battante, de resto au sous-sol de l'église St-John, il n'y avait point. Nous avions repéré un autre Henderson's non loin de là, dans Hanover Street, et une recherche internet nous a appris qu'il en existait un troisième juste à côté, dans Thistle Street, dédié à la cuisine vegan. Chouchou était super partant; moi, j'avoue que j'hésitais un peu. Je nourris vis-à-vis de la cuisine vegan exactement les mêmes préjugés que les carnivores vis-à-vis de la cuisine végétarienne: j'ai l'impression que ça va forcément être fade et ennuyeux, que sans oeufs ni crème ni fromage, mes papilles ne pourront pas être satisfaites. Mais c'est rare que Chouchou réclame spécifiquement quelque chose, alors j'ai dit OK pour lui faire plaisir. 





Première bonne surprise: lorsque nous sommes arrivés, le Henderson's vegan était encore vide, et la salle à la fois gaie avec ses chaises jaunes pimpantes et cosy avec ses bûches alignées le long de tout un mur m'a immédiatement séduite. Puis j'ai ouvert le menu et j'ai commencé à saliver: tout avait l'air franchement délicieux. Après quelques hésitations, mon choix s'est porté sur le Buddha Bowl: freekeh (du blé vert grillé), pois chiches rôtis aux épices, asperges, pousses d'épinards, grenade, graines variées. Chouchou, lui, a opté pour le Granma's pancake. 






Hé bien, mon Buddha Bowl était fantastiquement bon, avec une saveur un peu acidulée grâce au jus d'orange présent dans la sauce, et mini-MTLM Chouchou a adoré son Granma's pancake lui aussi. C'est sûr qu'à £12-14 le plat ne contenant que des végétaux, on peut trouver ça un peu cher, mais au moins, on se régale pour de vrai, sans jamais avoir l'impression qu'il "manque quelque chose". 




Mais l'épreuve de vérité, c'était le dessert. Parce qu'un gâteau sans oeufs ni lait ni beurre, franchement, j'étais sceptique. Nous avons commandé une part de banane-avocat-chocolat avec deux cuillères, et... ouah. C'était super bon, avec une texture fondante à souhait et aucun goût d'avocat perceptible: juste le chocolat avec une pointe de banane. Une vraie réussite, et sans contestation possible le meilleur repas que nous avons fait pendant ces vacances (alors que nous avons très bien mangé toute la semaine). Ca m'a donné envie de me pencher sur la cuisine vegan, et j'ai beaucoup regretté que Henderson's n'ait pas publié un livre avec ses meilleures recettes. En tout cas, c'est un endroit que je recommande y compris à ceux qui ne mangent pas vegan d'habitude: vous aussi, vous pourriez bien être conquis!

25c Thistle Street
Edinburgh EH2 1DX

lundi 20 juin 2016

[EDIMBOURG] Un afternoon tea de rêve chez Mimi's Bakehouse




S'il est une tradition britannique que j'adore, c'est bien celle de l'afternoon tea: un thé, des scones avec de la clotted cream et de la confiture, un assortiment de petits gâteaux généralement très sucrés et un autre de sandwichs de pain de mie à la garniture généralement un peu fade. Du point de vue gustatif, ça ne colle pas réellement avec ce que j'aime, mais je ne connais pas de meilleur prétexte pour traîner dans un endroit cosy en bavardant ou en bouquinant. Le problème, c'est que dans les salons de thé et les hôtels chics, l'afternoon tea coûte souvent un bras, même sans opter pour la version de luxe avec flûte de champagne. Et le taux de change actuel de la livre n'arrange rien à l'affaire! Pourtant, durant notre séjour à Edimbourg, nous avons découvert un petit paradis terrestre nommé Mimi's Bakehouse où nous avons pratiquement passé une journée entière...





A la base, nous avions pris le bus 35 jusqu'à son terminus - le port industriel de Leith. Celui-ci nous a paru si peu engageant que nous avons très vite rebroussé chemin vers un resto indien repéré sur mon guide. Bien entendu, le resto indien avait changé d'enseigne et était désormais fermé le lundi. Nous nous sommes donc rabattus sur Mimi's Bakehouse, juste à côté, où je comptais prendre un goûter dans l'après-midi mais qui servait également à déjeuner. Quand j'ai découvert son intérieur si douillet et joliment décoré, j'ai décidé d'y revenir un peu plus tard après avoir fait une promenade sur la plage de Portobello, et demandé à l'une des adorables serveuses si elle voulait bien nous garder le canapé en velours noir qui avait l'air si confortable!






Vers 15h15, donc, nous sommes revenus chez Mimi's Bakehouse. Laissant le canapé à Chouchou, je me suis lovée dans le fauteuil à oreillettes assorti, et j'ai commandé mon fameux afternoon tea tandis que Chouchou se contentait d'un thé et d'un gâteau. D'expérience, il devait se douter que je mangerais à peine la moitié de ce que j'avais commandé et qu'il récupèrerait le reste! (Au final, à nous deux, nous avons même réussi à laisser le dernier gâteau...)





Ta-daaaaam! Avouez que ça fait envie, non? Dans les petits gâteaux, il y avait une mini-Pavlova, un cupcake banane-beurre de cacahuète, un gâteau aux Maltesers et un autre au fudge. Côté sandwichs, les classiques salade d'oeufs et jambon-mayo, plus un autre garni d'un chutney que je n'ai pas su identifier mais que j'ai adoré (et pas de maudit saumon fumé, youhou!). Quant aux scones, la clotted cream était si épaisse que la petite cuillère tenait debout dedans, et la confiture de framboises était à se damner. Pour les thés, Mimi's Bakehouse se fournit chez Tea Pigs, sympathique marque anglaise que j'ai moi-même découverte à l'époque de mon abonnement à la Thé Box. 

Nous sommes restés dans notre petit coin pratiquement jusqu'à la fermeture, moi bouquinant le tome 2 des Ferrailleurs avec mes jambes repliées sous moi et Chouchou piquant du nez sur son iPhone au milieu des coussins. Un de ces moments parfaits où je suis dans ma bulle et où le monde pourrait s'écrouler à l'extérieur sans que je m'aperçoive de rien. Quand je suis allée payer, les serveuses se sont extasiées: "We didn't want to bother you, you looked so comfortable all tucked there with your book!". Indeed, mesdemoiselles, indeed. 

63 Shore
Edinburgh EH6 6RA
Ouvert tous les jours
(Attention, il existe deux autres salons de thé du même nom dans le centre d'Edimbourg, 
mais beaucoup plus petits et moins chouettes)
Afternoon tea: £15

jeudi 16 juin 2016

[EDIMBOURG] Camera Obscura: le fabuleux musée des illusions d'optique à Edimbourg




A la base, j'ai proposé que nous visitions ce musée parce que je pensais que ça plairait à Chouchou. Mais quand nous sommes arrivés sur place et que j'ai vu que le prix de l'entrée, annoncé à £10 dans mon guide, était passé à £14.50 (pas loin de 20€ par personne, en comptant les frais bancaires), j'ai failli faire demi-tour. Chouchou a un peu insisté. Nous sommes ressortis une grosse heure et demie plus tard, ravis, hilares et en possession de dizaines de photos délirantes. 

Camera Obscura occupe une tour de cinq étages. Au sommet, on trouve le dispositif vieux de 175 ans qui lui prête son nom: une chambre noire depuis laquelle un jeu de miroirs permet d'observer toute la ville, voire d'espionner les passants réduits à la taille de fourmis. Le ciel était fort couvert le jour de notre visite, ce qui donnait un rendu peu contrasté et pas très spectaculaire. Honnêtement, ce que j'ai le plus aimé, ce sont les quatre étages de dessous, et les dizaines d'attractions interactives où petits et grands se succèdent en gloussant à qui mieux mieux. J'ai rarement vu un musée aussi ludique!


 Une vue d'un des nombreux miroirs déformants.

Une expérience de morphing en personnage de manga. Je me suis aussi transformée en bébé, en homme et en vieille femme, tandis que Chouchou préférait se transformer en... moi. Bizarrement, aucun de nous n'a été tenté par l'option chimpanzé. 

Je crois que Chouchou fait la tête de veau.  


Un trompe-l'oeil en perspective forcée.  

Vérifions si nous sommes chauds ou froids à l'aide d'une caméra thermique. 

Chouchou en train de photographier la vue panoramique sur Old Town, New Town et le château d'Edimbourg.  

Traditionnel mais toujours fun, le labyrinthe de miroirs. 

 Jeux d'ombres colorées. 

 Tunnel étoilé. 

Galeries de portraits victoriens qui, selon l'angle sous lequel on les regarde, révèlent des visages bien plus inquiétants! 

...Et pour terminer la visite, le vortex de la gerbe: la passerelle ne bouge absolument pas, et pourtant, on est pris de vertiges et de nausées au bout d'un mètre. Difficile d'atteindre l'autre extrémité sans fermer les yeux. 

Et ceci n'est qu'un petit aperçu de tout ce que nous avons pu admirer au Camera Obscura. Je ne vous montre pas les appareils qui produisent des effets électriques quand on les touche, ni les animations qu'on active en marchant ou en sautant dessus, ni la capture d'ombres, ni les hologrammes dont certains sont carrément flippants. Plus romantico-rigolo: au rez-de-chaussée, on trouve une "machine à marier" (ainsi qu'une très chouette boutique). Franchement, c'est notre gros coup de coeur de ces vacances. Si vous allez faire un tour à Edimbourg, je ne peux que vous le recommander! 

Castlehill
The Royal Mile
Edinburgh EH1 2ND
Ouvert tous les jours