Affichage des articles dont le libellé est 2019. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est 2019. Afficher tous les articles

lundi 18 mars 2019

Better now than 10 years ago




Du temps où j'étais encore sur HelloCoton, parfois, je voyais passer un billet d'une vingtenaire ou d'une tout juste trentenaire qui s'extasiait sur le thème: "Vieillir, c'est merveilleux". Je mourais toujours d'envie de répondre: "Non, bichette. Ce que tu trouves merveilleux, c'est d'être une adulte  avec la liberté de faire ce que tu veux et l'argent nécessaire, plus d'acné, un style vestimentaire enfin potable et la confiance en toi dont tu manquais ado. Mais vieillir, ce n'est pas ça. Vieillir, c'est enterrer les gens qu'on aime les uns après les autres, ne plus se reconnaître dans la glace, être de moins en moins mobile, avoir la mémoire qui flanche et des perspectives de plus en plus limitées. Je doute fort que tu tiennes le même discours dans quelques décennies." (Mais je me taisais parce que l'expérience n'est pas une maladie transmissible et que personne ne m'avait demandé mon avis.)

lundi 17 décembre 2018

[2019] Un Cultivateur de Bonnes Habitudes





Comme beaucoup de gens sans doute, lorsque je me suis fixé un but, visualiser ma progression m'aide à rester motivée. Il y a quelques années, je découvrais le principe de l'habit tracker: un calendrier conçu pour marquer chaque jour où l'on a pratiqué une activité dont on souhaite faire une habitude. Qu'il s'agisse de faire un jogging quotidien, de pratiquer l'italien sur Duolingo ou même de s'abstenir de fumer, chaque petit rond noir apparaît comme une victoire qui incite à poursuivre les efforts. A l'aube de 2019, faute de trouver un habit tracker correspondant à mes besoins, j'ai décidé de bidouiller le mien. Et puisque j'avais dans l'idée de créer une boutique Le rose et le noir depuis un moment déjà, j'ai pensé que ça ferait un bon produit-test, peu cher et pas compliqué à mettre en vente techniquement. 

mercredi 12 décembre 2018

Intentions pour 2019





Comme tous les ans en décembre, j'avais commencé une liste d'objectifs concrets pour l'année prochaine. Mais je me suis vite rendu compte que, hormis pour des voyage que je n'étais pas certaine d'avoir les moyens de faire, je n'avais pas grand-chose de concret à y noter. La seconde moitié de 2018 a été très compliquée et j'ai devant moi un gros travail de reconfiguration mentale et d'adaptation matérielle pour affronter (à peu près) sereinement le ralentissement de ma carrière et la baisse abrupte de revenus qui l'accompagne. Au final, donc, peu d'intentions mais qui toutes vont nécessiter un investissement important de ma part, et que je ne pourrai jamais vraiment cocher sur une To Do List.