dimanche 11 juillet 2021

La semaine en bref #183

 


Lundi:

Décidément, je suis maudite du thé à la fleur de pamplemoussier! La méthode de fabrication du remplaçant que j'ai trouvé quand le Nong Cha a arrêté le Yu zi hua cha a changé; je n'aime pas du tout la nouvelle qui rend le thé plus amer et moins parfumé. Donc, je rafle la fin de stock de Sobica (500g) et me prépare mentalement à me remettre en chasse d'ici quelques mois. 

 Au terme d'un voyage en train longuet mais sans histoire (ni contrôle de test PCR/attestation de vaccination...), j'ai l'excellente nouvelle de découvrir que les fourmis charpentières ne sont pas encore revenues cette année. Je croise les doigts pour que les pluies récentes les aient noyées - ou autre cause de disparition, je ne suis pas regardante tant que les poutres de mon plafond sont à l'abri de leurs déprédations.

 Solange, 95 ans, ne veut pas se faire vacciner et ne croit pas au réchauffement climatique. Je me tais. Mais quand elle conclut sa tirade par un sobre: "De toute façon, c'est la merde partout", je suis bien forcée d'approuver.

Mardi:

 Cette fois, le livreur de chez Carrefour n'a pas oublié les surgelés - pour la bonne raison que j'ai renoncé à en commander. En revanche, voyant qu'il n'y avait plus de tomates-cerises en stock, il a jugé pertinent de les remplacer par une barquette de cerises. C'est presque pareil, non? Non. 

 Voilà, c'est fait. Certaines de mes collègues en pleurent de soulagement. Moi, je brille de satisfaction au point que si on me branchait sur secteur, j'illuminerais toute l'agglomération toulonnaise. Après PPDA et Cosby, cette victoire à domicile me regonfle le moral. Et la nouvelle directrice des publications est aussi géniale sur le plan humain que qualifiée pour le poste. 

Mercredi:

 Quand je veux acheter une bédé pour adultes, Amazon m’informe qu’il va d’abord faire valider mon achat par ma banque. Au cas où je serais mineure? Mec, j'ai ouvert mon compte client en 1997. Fais le calcul. 

 Aussi: Ikea m'envoie par mail la facture de ma commande de novembre dernier. J'ai failli attendre. (Mais au moins, ce n'est pas une 8ème commode blanche.)

Jeudi:

 Je dois littéralement passer un examen oral pour que ma banque consente à me vendre une assurance-vie. J'entends bien que cette nouvelle règle part d'une bonne intention (protéger le consommateur qui ne comprendrait pas à quoi il s'engage), mais m'interroger sur mes connaissances en matière de marchés financiers alors que je veux souscrire à un fonds en euros sécurisé, et m'obliger à choisir entre trois propositions qui ne sont pas mutuellement exclusives et ne couvrent pas non plus tout le spectre des possibilités, ça ne me semble pas d'une folle pertinence.

 Le clafoutis préparé avec les non-tomates-cerises reçues mardi se prend pour Spiderman et refuse obstinément de se décrocher du fond de mon moule en silicone. Dommage: c'est le meilleur que j'ai fait cette année, et il ne va pas être instagramable du tout!

Vendredi:

 Oui, j'étais censée bosser aujourd'hui, mais il fait beau, pas encore trop chaud, et j'ai envie d'aller me promener. A quoi ça servirait d'avoir renoncé à une couverture sociale décente si ce n'était pour pouvoir prendre ma journée quand ça me chante? Donc, direction Toulon où je visite la Design Parade à l'ancien évêché, vais bouquiner au Chantilly avec un thé glacé et une crêpe sucre-citron, examine les dernières sorties chez Charlemagne et achète une brioche aux pralines roses avant de prendre le TER du retour. 

Samedi:

 Mon primeur me raconte qu'une de ses clientes se prend pour un grand chef alors qu'en fait, elle cuisine assez mal. Et que comme elle est très gentille, elle lui apporte souvent son déjeuner quand il est coincé au magasin toute la journée. Dernière offrande en date: un tian aux concombres. Chaud. Apparemment, ça a la couleur du vomi et ça n'est guère meilleur. 

Dimanche:

 Après avoir longuement hésité entre une pizza à la merguez et une pizza aux artichauts, j'appelle pour commander. "Je suis désolée, s'excuse la dame au téléphone, je suis complet ce soir. C'est à cause de la finale." Décidément, je hais le foot. 

 Comment ça, je n'ai fait que parler de bouffe cette semaine? Pas du tout. J'ai travaillé, aussi. Il faut bien que je paye mes courses et les pizzas qu'on ne veut pas me vendre.


Aucun commentaire: