dimanche 13 juin 2021

La semaine en bref #179

 


Lundi:

 C'est le deuxième aeschynanthus qui dépérit dans mon salon. J'avais dû trop arroser le premier, mais là, je pense que c'est juste l'endroit qui ne convient pas à cette espèce. Je n'en prendrai pas de troisième. 

Mardi:

Entre le plaisir énorme que me procure ma trad actuelle (BURN PATRIARCHY BURN) et l'excellent retour que je viens de recevoir sur la précédente, ça faisait des années que mon boulot n'avait pas été une telle source de satisfaction et que je ne m'étais pas sentie aussi zen vis-à-vis de la suite. 

Mercredi:

 Depuis des semaines, je me dis "Le 9 juin après le boulot, je file bouquiner au bar du Dominican avec une limonade à la framboise". Sauf que la salle si confortable n'a pas encore rouvert, qu'il n'y a plus de limonade à la framboise, que quand je demande une thé glacé à la pêche la serveuse m'apporte un Ice Tea pétillant au citron absolument infâme et que pour couronner le tout, je n'arrive pas à me connecter au wifi. Du coup, je pose mes sous sur la table et je m'en vais sans avoir touché à mon verre. 

 Je suis hyper heureuse d'acheter à nouveau des guides de voyage chez l'Anticyclone des Açores, afin de préparer nos vacances du mois d'août dans un pays où nous ne devrions pas nous retrouver au coude-à-coude avec des hordes d'autres touristes. En revanche, je découvre avec tristesse que Sterling Books a définitivement fermé ses portes. 

 Premiers clients en salle de l'année 2021 au LIB! Je bavarde un long moment avec Harouna en attendant l'arrivée de Chouchou, puis teste un cocktail surprenant à base de gin infusé au poivron jaune et de liqueur de rhubarbe. Premiers clients en salle de l'année 2021 également au Dam Sum de la place Sainte-Catherine, où je goûte leur nouveau plat d'agneau au cumin. Verdict: pas mauvais mais un peu sec.

 Il y a deux semaines, j'ai commandé des bouchons d'oreille spéciaux pour les personnes qui ont des troubles sensoriels (autistes, notamment). Ils coûtaient 24€, auxquels j'ai ajouté 9,50€ de frais de port. Aujourd'hui, BPost me réclame 34,31€ de frais de douane pour me les remettre. Euh, non. Désolée pour toutes les petites boîtes anglaises dont j'adore les produits, mais le Brexit et la douane belge auront tué mes velléités d'achats outre-Manche. 

Jeudi:

 Darklulu s'est éclaté le week-end dernier au stage de sélection de l'équipe de France. Il ne reste plus qu'à attendre le résultat en croisant les doigts! Ah non, les doigts étaient déjà croisés pour le concours de médecine d'Attila. Bon, ben les orteils alors. Ca va pas être facile pour se promener dans les bois ce week-end.

Vendredi:

 Je profite aujourd'hui du massage d'anniversaire offert par ma famille. Malgré la difficulté de respirer quand on est sur le ventre avec la tête dans le trou de la table et le masque plaqué sur le bas du visage, c'est toujours un moment aussi délassant. M. Oh! devrait être inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. 

 Apparemment eux aussi tombés au champ d'honneur du Covid: le Pho Pho, où nous aimions manger un bol de soupe aux raviolis vite fait, et le Stam où je sirotais un thé glacé maison en bouquinant les après-midi de flemme. J'espère que les gens qui bossaient là rebondiront rapidement. 

Samedi:

 On atteint la tour Malakoff en même temps qu'une tribu de gens vêtus de chemises bleues, qui pendant notre shooting se débrouillent pour être toujours dans le champ. Alors qu'on s'apprête à lever le camp, un jeune homme arrive, guidant une jeune femme aux yeux bandés. La tribu se planque derrière la tour et filme pendant qu'il la demande en mariage de l'autre côté. OK, c'était mignon - mais il va falloir photoshoper vos chemises bleues sur tous nos plans larges. 

 D'un autre côté, sur la vidéo de la demande en mariage, il risque de traîner une illuminée en robe de bergère Marie-Antoinette et une autre avec des cornes de bélier. Je crois qu'on peut conclure au match nul. 

 Lupin #201: C'est pas suspendre l'incrédulité qu'il faut, là, c'est l'envoyer rejoindre Thomas Pesquet à bord de l'ISS.

Dimanche:

 J'ambitionnais de descendre sur le marché pour acheter des cerises et faire un clafoutis, mais la migraine de chaleur avec laquelle je me lève en décide autrement. Plus je vieillis, plus je déteste l'été. 


6 commentaires:

Thiphane a dit…

Pour les bouchons d'oreille, vous pouvez peut-être trouver votre bonheur sur hoptoys.fr qui est un site spécialisé. J'y ai trouvé plein d'astuces pour mon fils.

Karine a dit…

Pardonne mon ignorance mais quelle est la différence entre un ice tea et un thé glacé ?

ARMALITE a dit…

@Karine: Le thé glacé, c'est censé être un truc maison que le café a préparé lui-même avec un thé décent. L'Ice Tea, c'est un soft drink gerbant dproduit par Lipton, bourré de sucre et vraiment dégueu. C'est un peu comme si j'avais demandé un citron pressé et qu'on m'avait servi un Pulco (ce qui arrive régulièrement).

Karine a dit…

Ohh ! En Suisse on dit thé froid pour les deux ! Thé froid ou thé froid maison 😂

ARMALITE a dit…

@Karine: Le diable est toujours dans les détails. Par exemple, contrairement à ce qu'on pourrait croire, un cheesecake et un gâteau au fromage, c'est pas la même chose du tout non plus! ^_^

Karine a dit…

C'est vrai. 😂 Le cheesecake factory aurait certainement moins de succès s'il ne servait que des quiches haha