mercredi 16 juin 2021

10 things I love Wednesday #42



 

1. La machine à écrire Lego. Presque plus vraie que nature, et disponible le 1er juillet. Vais-je me laisser tenter?

2. L'épisode de "You're wrong about" consacré à la cancel culture. 1h20 de mise en contexte et de réflexion intelligente, ça fait toujours du bien. (en anglais)

3. Cette robe en lin parfaite pour la plage. C'est d'ailleurs celle que je portais (dans la couleur Sea Blue) sur les photos que Chouchou a prises quand on est allés à l'anse Méjean. Je la trouve si confortable - et bien plus décontractée que mes modèles cottage core - que j'en ai commandé une seconde dans la couleur Spice.

4. Cette vidéo récapitulative du Me Too de l'édition française. Si vous n'avez pas vraiment suivi mais que vous être curieux.se,  c'est clair, complet, mesuré et argumenté. 

5. "Un jour avant Pâques", de Zoyâ Pirzâd dont j'avais déjà adoré "C'est moi qui éteins les lumières". En Iran, au bord de la mer Caspienne, un jeune garçon découvre avec son amie Tahereh les prodiges minuscules de l’univers. Lui est arménien. Elle, fille du concierge musulman de l’école. Dans cette petite communauté se côtoient les coutumes, les religions, les histoires d’amour et d’amitié, les crispations anciennes et les aspirations à la liberté. Entre passé et présent, Téhéran et le village natal, la vie quotidienne se dessine avec virtuosité, un art précieux du détail et beaucoup de finesse. 

6. Le compte Instagram Elite Owls, pour avoir mon fix de hiboux et de chouettes avant de retourner voir mon filleul à Graide la semaine prochaine - j'ai tellement hâte!

7. Le shampoing sec Wonder Woman de Batiste. En tant que feignasse doublée d'une fausse rousse, je suis une grande fan du shampoing sec qui me permet d'espacer au max les shampoings mouillés - et donc de préserver ma colo plus longtemps. Celui de Batiste est le plus efficace que j'ai testé, et comment résister à cette version super-héroïne? En Belgique, ça se trouve chez Di. 

8. Ce Junque journal coloré hyper inspirant. Mais la vendeuse est basée aux USA, et 25,41€ de frais de port plus au moins autant de frais de douane, ça met le papier au prix du caviar...

9. Ces tentacules de poulpe. Après les cornes de bélier, je me ferais bien un autre délire du même genre. Et pour la séance photo, le musée de la piscine de Roubaix ou peut-être l'aquarium Nausicaa à Boulogne-sur-Mer? Mmmh...

10. Ce thé vert à la fleur d'oranger me fait vraiment très envie; malheureusement l'offre du site est trop restreinte pour que j'aie de quoi compléter une commande...


Aucun commentaire: