mercredi 12 mai 2021

10 things I love Wednesday #37

 


1. "Studio Ghibli" in real life, 3 minutes et demie de magie durant lesquelles les personnages des films de Miyazaki font irruption dans la vie réelle, au milieu de décors japonais ou coréens.

2. La tisane bio Provence d'Antan aux fruits des bois. Ca faisait un moment que je lorgnais les jolies boîtes de cette marque, mais toutes les variétés que j'avais vues jusque là contenaient une de mes némésis gustatives: fenouil, réglisse, rose, hibiscus... Là, il y a juste de la pomme et des baies. 

3. "Les saveurs du béton". Après sa première bédé autobiographique "Banana girl", Kei Lam poursuit le récit de son enfance d'immigrée chinoise dans la banlieue parisienne. Problèmes d'urbanisation liés aux grands ensembles, attente désespérante à la préfecture pour obtenir un titre de séjour, parents qui s'appuient un peu trop sur elle pour communiquer en français sont mis en scène avec beaucoup de lucidité et un humour un peu fataliste. 

4. La campagne Ulule de Parenthèse, l'enthousiasmant projet de reforestation que Samantha Bailly et Antoine Fesson mènent dans le Loiret. Avec de superbes contreparties, dont des nuits en tiny houses décorées par des artistes. J'espère pouvoir y aller un jour avec Chouchou!

5. Les portraits de Bonnita Postma, collages étranges et beaux réalisés à partir de vieilles photos. 

6. Les compotées pêche-abricot-verveine de Bonne Maman, ma plus récente monomanie en matière de dessert (en plus, c'est moins culpabilisant que les Danette Pop).

7. "Je cherche un logement", la nouvelle chronique de Marina Rollman qui se fait malheureusement beaucoup trop rare sur France Inter. Si vous avez un jour acheté un bien immobilier à Paris, vous devriez rire jaune fluo.

8. La brume d'oreiller Graine de Pastel. Je supporte très peu d'odeurs, mais j'adore celle de l'huile de pastel employée par cette marque artisanale du Sud-Ouest de la France. J'ai déjà testé leur savon et leur bougie parfumée, et j'ai dû abandonner leur lait pour le corps à la sécurité de l'aéroport de Blagnac il y  quelques années. Je me vengerais bien sur une brume d'oreiller pour faire de beaux rêves. 

9. Le podcast "Change ma vie", réalisé par la coach Clotilde Dusoulier dont je trouve la voix et l'élocution très agréables. Dans les épisodes les plus récents, "Les fausses dichotomies", "Et si c'était facile?" et "Les courbatures de vulnérabilité" m'ont particulièrement interpelée. Mais TOUT est vraiment, vraiment super pour qui s'intéresse à la gestion des émotions. Et avec plus de 180 épisodes déjà en ligne, il serait surprenant que vous n'en trouviez pas au moins un dont le thème vous parle. 

10. Vite Ma Dose: en France, si vous avez plus de 18 ans, vous pouvez par l'intermédiaire de ce site trouver un créneau de vaccination pour le jour même ou le lendemain. Go, go, go!


4 commentaires:

nelly poipoi a dit…

Quand je vois l'affligeant système belge de QVax et celui décrit ici, ça me rend tout bonnement malade. Pourquoi n'a t-on pas la chance de bénéficier d'un tel dispositif en Belgique ? On a vraiment l'impression d'avoir 10 ans de retard.

ARMALITE a dit…

@Nelly: Je trouve ça d'autant plus curieux que d'habitude, c'est la France qui est en retard sur tout par rapport à la Belgique. On a encore des chéquiers et des cartes d'identité sans puce...

nelly poipoi a dit…

Tout dépend où l'on se situe en Belgique. Les disparités régionales sont juste sidérantes pour un pays de cette taille. L'accélération de la campagne est annoncée, ça donne un peu d'espoir. Sinon, je n'avais jamais réalisé que ma carte d'identité ne comportait pas de puce ! J'utilise bien plus souvent ici ma carte de résidente mais les modalités d'emploi de sa puce restent pour moi un vrai mystère. Une poule qui trouve un couteau, en somme.

mamzelle CarnetO a dit…

ça y est, je suis vaccinée grâce à BruVax (Nelly tu habites en Wallonie ?), et je rêve des compotées BM depuis un bout de temps, mais je n'en trouve pas ici... (j'ai goûté abricot-pêche lors de mon passage à Rennes !)