mercredi 3 mars 2021

10 things I love Wednesday #27

 


1. "Men in kilts", qui suit le road trip écossais de deux des acteurs de la série "Outlander". Chouchou et moi manquons pleurer de frustration environ douze fois par épisode, mais sinon, c'est vraiment très chouette. 

2. Le Harmoni standing desk. J'avais acheté il y a quelques années une tablette réglable pour bosser debout, mais elle était moche et pas très pratique, si bien que je ne m'en suis presque jamais servie. J'aime le côté démontable et peu encombrant de ce système, ainsi que son esthétique épurée. Par contre, 220€ pour 4 morceaux de contreplaqué, si intelligemment taillés et assemblés soient-ils: les mecs ont fumé ou quoi? 

3. Cette belle initiative de financement participatif pour nourrir les étudiants - vu que notre bon gouvernement préfère s'inquiéter de l'islamo-gauchisme dans les facs que des jeunes qui crèvent de faim.

4. "Be a lady they said", un très bel article de blog (en anglais) sur les injonctions innombrables et souvent contradictoires que les femmes se prennent dans la gueule chaque jour de leur vie. 

5. Le gel douche-savon à main au cassis et à la sauge de Naturals Remedies, dont j'adore l'odeur délicieuse mais discrète.

6. Le compte Instagram de David Ross Lawn, beau brun barbu qui pose en robes cottage core. Oui, ça fait bizarre, alors qu'une femme en pantalon-gilet-casquette ne choquerait personne - parce que tendre vers le masculin, c'est s'élever sur l'échelle de la considération sociale, alors que tendre vers le féminin, ça reste quelque chose de honteux et dégradant (à ce sujet, voir aussi la fameuse photo  d'Iggy Pop en robe du soir). C'est à la fois très poétique et complètement politique, bravo à lui.

7. L'excellent sketch d’Alex Ramirès sur la charge mentale. S'il me restait encore un ou deux lecteur.rice.s non féministes, je dois les avoir semés en route à ce stade. 

8. La vidéo de Jessica Kellgren-Fozard sur les thérapies de conversion (en anglais). C'est très intéressant; j'y ai notamment appris que malgré toutes les conneries qu'il a pu raconter par ailleurs, Freud était un des seuls penseurs de son époque à considérer que l'homosexualité n'était pas une maladie et qu'il n'y avait pas lieu de chercher à la "guérir". 

9. La crème de jour Hydra-Boost d'Elemis. Pendant des années, je n'ai juré que par cette crème de jour pour sa texture fluide et moelleuse à la fois + son discret parfum que je trouve absolument divin. Mais elle était vendue uniquement en Grande-Bretagne, ce qui en comptant les frais de change et de port mettait le tube au prix du safran. Maintenant que me voilà forcée d'adopter une crème pour peaux matures, le Brexit (je présume) a motivé la marque à ouvrir un site français. Pfff. 

10. La gamme de puzzles Exit de Ravensburger: non seulement il faut reconstituer l'image, mais celle-ci est le prétexte d'une énigme à résoudre façon escape game. Je viens de me commander la cuisine de la sorcière.


4 commentaires:

Garance a dit…

Bonsoir,

Toujours un plaisir de lire cet article, qui me permet de découvrir des comptes, artistes, etc etc intéressants :D Merci !

Je me demandais, sur quelle plateforme avez-vous trouvé Men in Kilts ? Je pensais que je n'y aurais pas accès depuis la Belgique :)

Merci et bonne soirée,

Garance

ARMALITE a dit…

@Garance: En effet, il faut se la procurer par des moyens, euh, alternatifs.

Garance a dit…

haha d'accord, je ferai quelques recherches 😛
Merci 😊

nini a dit…

hello j'adore votre blog.
J'ai eu 6 puzzles exit de Ravensburger pour noël (issus du marché de l'occasion) je me régale j'en ai déjà fait 5. J'aime les motifs et les énigmes. J'ai d'ailleurs suivi la vidéo de karenpuzzles où elle en fait un.

Justement je viens de finir la cuisine de la sorcière et attention petit spoiler sur la solution









la solution a une forme plus originale que les autres mais a un côté un peu décevant.