samedi 16 janvier 2021

"Ne m'oublie pas" (Alix Garin)

 

Atteinte de la maladie d'Alzheimer, la grand-mère de Clémence ne cesse de fuguer de sa maison de retraite, dont la directrice à bout de patience réclame la permission de la mettre sous calmants. Touchée par le désespoir de sa Mamycha, Clémence décide de l'enlever en voiture pour la ramener à la maison de son enfance, où la vieille dame est persuadée que ses parents l'attendent...

Mes deux grands-mères sont mortes ravagées par l'une ou l'autre forme de démence sénile; aussi le sujet de cet album me tenait-il particulièrement à coeur. Et de fait, Alix Garin retranscrit avec une justesse poignante la désorientation des personnes qui en sont atteintes, la manière dont leurs souvenirs anciens refont surface tandis que leur mémoire récente fout le camp, la panique de ne plus comprendre où elles sont, ce qui leur arrive et qui sont ces gens qui les entourent. 

Celle qui va s'efforcer de conjurer le sort est une jeune femme gay à l'allure androgyne, un peu en quête d'elle-même. Elle prend des cours de comédie et entretient des rapports extrêmement distants avec sa mère - une médecin généraliste qui travaille beaucoup et qui l'a élevée seule. Après avoir déjà perdu son grand-père, Clémence ne supporte pas de voir sombrer la seule adulte de sa famille pour qui elle éprouve un attachement fort. Bien que pleine de bonnes intentions, elle ne réfléchit pas avant de se lancer dans un grand road trip avec une personne âgée totalement dépendante. 

Tout au long des 220 pages de "Ne m'oublie pas", des péripéties tantôt cocasses tantôt tragiques vont resserrer les liens entre ces deux femmes dont chacune se tient à une extrémité de sa vie, jusqu'à une fin magnifique qui m'a tiré des larmes d'émotion. Pour le premier album de 2021, choisi sur une pure impulsion à la vue de la couverture, on peut dire que j'ai eu la main très heureuse!

1 commentaire:

Unknown a dit…

Je n'ai pas été touché de près mais ce sujet me touche beaucoup. Merci pour le livre je vais l'acheter.
J'ai vu il y a 3 jours sur Netflix, vivre deux fois, du rire, de l'émotion, un très beau film à voir.
Bonne soirée
Sophie