dimanche 5 avril 2020

[LECTURE] Des e-books pour soigner son moral pendant le confinement



Depuis 3 semaines, il me semble que tout le monde a du mal à lire - et ce n'est sûrement pas faute de vouloir échapper à la réalité l'espace de quelques heures. Voici donc une petite sélection de romans disponibles en français et en version numérique que j'ai trouvés particulièrement feel good.

"Calpurnia": Ce roman de nature destiné aux 9-12 ans, mais tout aussi délicieux pour un lecteur adulte, met en scène une fillette curieuse et passionnée par les animaux, auxquels elle rêve de consacrer sa vie. Mais au Texas à la fin du 19ème siècle, ses perspectives d'avenir semblent plutôt réduites... Il existe une suite, "Calpurnia & Travis", ainsi que plusieurs bédés inspirées du roman de Jacqueline Kelly. 

"Sauveur & Fils": Docteur en psychologie, Sauveur Saint-Yves consacre toute son énergie à résoudre les problèmes d'une ribambelle de patients tous plus attachants les uns que les autres. Mais parfois, il en oublie un peu de s'occuper de Lazare, son fils de 8 ans qui épie les consultations à travers la porte de son cabinet... Cette série de Marie-Aude Murail (l'autrice de "Miss Charity", hélas non disponible en numérique) compte actuellement 5 tomes.

"Comment être aussi cool que Nina Hill": L'héroïne est libraire, a une culture générale incroyable et vit seule avec son chat. La découverte d'une famille qu'elle ne se connaissait pas va peu à peu l'amener à sortir de sa coquille... Ca doit faire 20 ans que je ne lis plus que très peu de chick lit, mais j'avoue que ce titre-là m'a enchantée.

"La petite librairie des gens heureux": Par association d'idées, j'ai également adoré ce roman de Veronica Henry dans lequel une autre héroïne libraire se bat pour faire survivre son commerce hors du temps, niché dans une adorable petite ville des Cotswolds.

"Les saveurs de la vie", "En dînant chez Quentin" et à peu près toutes les autres chroniques de Maeve Binchy. Des personnages attachants que l'on retrouve souvent d'un roman sur l'autre, les folles péripéties de leur vie professionnelle ou romantique, plus une touche de contexte social dans l'Irlande de la seconde moitié du 20ème siècle - franchement, ça se lit tout seul!

"Broadway Limited": De Malika Ferdjoukh, j'aurais voulu vous recommander "Quatre soeurs" qui est à mon sens le bouquin le plus feel good de tous les temps, mais il n'existe qu'en version papier. Je me rabats donc sur cette série qui compte actuellement 2 volumes bien épais. A la fin des années 1940, le jeune Français Jocelyn Brouillard débarque à New York. Parce que son prénom prête à confusion, il a pu louer une chambre à la pension Giboulée où ne logent en principe que des jeunes filles... Un roman d'apprentissage plein de tendresse et de fantaisie.

"Un gentleman à Moscou": Au début des années 1920, un aristocrate russe est assigné à résidence dans un hôtel de luxe, où il se lie d'amitié avec les clients et le personnel. Une version du confinement nettement plus glamour que celle que nous vivons! Le roman précédent de l'auteur, "Les règles du jeu", raconte les destins croisés de plusieurs femmes dans le New York des années 1930, et c'est un sacré page turner.

"Les Suprêmes": Une savoureuse histoire d'amitié entre trois quinquagénaires afro-américaines qui se sont rencontrées dans les années 60 et plus jamais quittées, partageant joies et épreuves au fil de leurs vies bien remplies. Rarissime: la suite, intitulée "Les Suprêmes chantent le blues", est tout aussi chouette.

"En camping-car": Si vous avez besoin de voyager dans votre tête, je vous conseille vivement ce récit nostalgique mais très joyeux des vacances qu'Ivan Jablonka passait à sillonner l'Europe avec sa famille lorsqu'il était enfant. 

"L'espace d'un an": Je ne suis pas du tout fan de SF, mais ce roman de Becky Chambers façon "tranches de vie dans l'espace" est une petite merveille d'humanité et de tolérance. On y voit des représentants de plusieurs espèces hyper différentes cohabiter à bord d'un vaisseau au long cours et tisser des liens durant leur voyage. Deux autres romans dans le même univers sont également disponibles (mais je les ai moins aimés).

N'hésitez pas à partager vos propres suggestions dans les commentaires!

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci c’est exactement ce dont j’avais besoin. Tu es merveilleuse! Prends bien soin de toi. Bisous Groquick

Karine a dit…

J'ai adoré les Suprêmes et les Suprêmes chantent le blues. Je vais de ce pas rajouter toutes tes recommandations à ma e-PAL 🥰

thi phane a dit…

Merci je vais m'empresser d'aller lire "les suprêmes". Perso en livre qui fait du bien j'ai adoré "Vieux, râleur et suicidaire, la vie selon Ove de Fredrik Backman et du même auteur "ma grand mère vous passe le bonjour". Il en a sorti un autre "le monde selon Britt-Marie" que j'aimerai lire mais jusqu'à présent je le trouvais trop cher en format kindle.

ARMALITE a dit…

@thi phane: Oui j'ai adoré les deux premiers Fredrik Backman (mais pas du tout accroché au 3ème).

Athéna a dit…

The Rosie project et the Rosie effect, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, L'analphabète qui savait compter et tout Wodehouse
et Arto Paasilinna
et les polars "Her Royal Spyness", sur Kindle ça vaut trois sous et c'est assez drôle et pas du tout prise de tête
je sais ce n'est pas récent mais mes dernières lectures sont très sérieuses (Irving, Chesterton, Dostoïevski)

rocknlaurette a dit…

J’ai adoré « les Suprêmes » et la série des « Sauveur et fils ». J’ajoute à ta liste « La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis », je crois que tu l’avais bien aimé aussi...

Clo a dit…

Hello
Je ne connais rien de ce que tu recommandes (ni lis, en général nos goûts sont aux antipodes, je ne m'approches pas trop de la littérature jeunesse, ni fantasy, ni, bon bref ^^) mais mes livres réconforts à moi c'est la série des Adrian Mole de Sue Townsend, le 1er a été traduit en français (le journal secret d'Adrien, 13 ans 3/4), les autres sont en VO mais très facilement trouvables en ebook. J'ai lu le 1er à 13 ans, et j'ai été enchantée adulte de découvrir qu'il en existait d'autres, je les adore, je les lis dès que j'ai besoin d'un réconfort (bon là je lis Bukowski, ça me réussi moins bien question réconfort ;))
Bref, ma question : connais-tu et aimes-tu Adrian Mole? (c'est une passion que je ne partage avec absolument personne hélas)

Allie a dit…

Merci pour cette liste, je note Maeve Binchy que je ne connais pas du tout !(par contre mon dieu que les couvertures anglaises sont moches...)

J'ajouterais en adulte la série Le chat qui... de Lilian Jackson Braun, sorte de romans policiers où il ne se passe pas grand chose mais que je trouve toujours très réconfortants, en jeunesse la série Georgia Nicolson, à mourir de rire, et en fantasy the Innkeeper Chronicles (en anglais uniquement) d'Ilona Andrews, même si ce n'est pas à proprement parler du feel good...

Athéna a dit…

@Allie, ah oui, les livres où Liliane Jackson Braun tue à peu près la moitié de la population d'un comté imaginaire "au nord de partout" ! très amusants !
dans le genre policier pas vraiment prise de tête il y a aussi "Agatha raisin", mais je ne sais pas si les traductions sont bonnes. l'adaptation télévisuelle est catastrophique

ARMALITE a dit…

@Athéna: Ah oui, Wodehouse, j'aurais pu mentionner les intégrales de Jeeves, super drôles même en français! Et Agatha Raisin, j'ai lu les deux ou trois premiers en français mais j'ai trouvé ça bof.
@rocknlaurette: Effectivement, je l'avais adoré, j'avais même correspondu avec Francis Danemark un petit moment après ça.
@Clo: Oui, j'ai lu tous les Adrian Mole! Les premiers étaient sympas, mais ça a perdu de son intérêt au fur et à mesure, et le dernier où il est quadra et père célibataire était franchement déprimant.

brigitte a dit…

Moi j'ajoute "la dernière conquête du major Petitgrew" d'Helen Simonson.

Agnès a dit…

@brigitte je suis tout à fait d'accord avec toi concernant La dernière conquète du major Pettigrew qui est d'ailleurs le premier livre que j'ai acheté et lu en ebook :)
Sinon, j'ai aussi adoré Broadway Limited (à quand la suite ? Ça me déprime...) et Quatre sœurs, la saga Sauveur et Fils même si je trouve qu'elle perd un peu de sa saveur à partir de la fin du 3ème tome.
J'ai beaucoup aimé l'espace d'un an dont j'ai recommencé plusieurs fois le début car je n'arrivais pas à accrocher mais que j'ai lu d'une traite au final !
Je recommanderais aussi la série des policiers pour ados le club Wells and Wong de Robin Stevens dont quatre tomes sont parus en français et disponibles en ebooks.
La suite n'est malheureusement pas disponible en français mais la série est terminée avec le dernier tome qui est disponible depuis quelques jours !