dimanche 28 juillet 2019

[TALLINN] Où je réussis à ne pas m'ennuyer dans un musée d'art




J'ai passé une nuit absolument horrible: réveillée à 1h30, j'ai lutté pour réprimer une attaque de panique jusqu'au lever du jour, en essayant de me convaincre que mon cerveau me mentait et que non, ça ne valait pas la peine de me jeter par la fenêtre pour si peu. J'ai fini par m'endormir épuisée vers 5h du matin. Je refais surface à 9h passées, pas fraîche du tout. Mais il fait super beau; c'est notre dernière journée à Tallinn et j'ai bien l'intention d'en profiter. 





Nous allons bruncher au "gastrobar" répéré par hasard hier dans le coin des remparts le plus proche de notre Air BnB. Je ne saurais pas dire ce que contient la sauce rose de nos oeufs Bénédict, mais elle est très bonne! Et la terrasse à l'écart du passage est fort agréable malgré les nuées de minuscules bestioles vertes qui s'élèvent des jardinières. Chouchou s'étant de nouveau tordu la cheville à l'aller, nous repassons ensuite à l'appart' chercher sa chevillère avant d'aller prendre le tram n°1, histoire de ne pas lui infliger de trop longue marche. 







Nous descendons au terminus de Kadriorg pour visiter le parc du palais royal. Le jardin japonais se révèle assez décevant; le palais lui-même est inaccessible et le soleil tape un peu trop fort à notre goût sur les allées pas toujours ombragées. Du coup, nous ne nous attardons pas et montons directement vers le Kumu, le musée d'art local. Que je m'attends à détester comme tous ses semblables.











Surprise en pénétrant dans le hall: l'architecture intérieure est tout à fait identique à celle du musée d'art contemporain d'Helsinki. Comme un petit goût de déjà vu alors que nous n'avons jamais mis les pieds ici. Nous commençons par l'expo permanente dédiée aux artistes estoniens classiques. Par rapport aux oeuvres de peintres français ou flamands des mêmes périodes, c'est beaucoup moins guindé, beaucoup plus expressif, populaire et coloré. Même les portraits conventionnels me paraissent infiniment plus vivants. J'accroche moins à la seconde moitié du XXème siècle, période où le pays était sous domination soviétique et où l'expression artistique s'en ressentait fortement. L'expo temporaire consacrée à la mode conceptuelle inspirée de l'Europe de l'Est est photogénique à défaut d'autre chose. Celle qui met en scène les oeuvres contemporaines de Tommy Cash et Rick Owens nous fait sourire 5 minutes. Gustav Klucis et son art russe d'avant-garde dans les années 1920-1930 ne parviennent pas à retenir notre attention, et l'événement "Open collections: The artist takes the floor" me fait lever les yeux au ciel selon ma bonne vieille habitude. Qu'importe, je n'ai pas perdu mon temps. Nous faisons une pause de trois quarts d'heure au café du musée pour reposer nos jambes avant de repartir à pied vers notre étape suivante. 




A la fin de notre session d'escape game d'avant-hier, la game master nous a conseillé trois autres salles concurrentes qu'elle avait adorées. Il fallait être au moins 3 joueurs pour la première; la deuxième se trouvait à Pétaouchnok, et le thème égyptien de la troisième ne m'inspirait pas outre mesure... Mais en fouillant le site internet de la boîte concernée, j'ai vu que celle-ci avait également une salle Harry Potter! Objectif: détruire le dernier Horcrux et récupérer l'épée de Godrick Gryffyndor. Après un premier quart d'heure où nous pataugeons légèrement, les énigmes plutôt classiques mais sympas s'enchaînent avec facilité, et nous accomplissons notre mission une minute et demie avant la fin du chrono. 




Nous regagnons la Vieille Ville à pied. Petit passage chez Hää Eesti Asi pour racheter de la tisane fraise-menthe, super bonne mais qui file très vite, puis au Rimi le plus proche afin de prendre des viennoiseries pour demain matin, avant de retourner au Parrot Mini-Bar où je tenais à boire un cocktail. La salle principale est vraiment belle avec sa profusion de plantes vertes tropicales et sa cage géante dans un coin; en revanche, je m'attendais à un peu plus de recherche et d'originalité au niveau des cocktails. Néanmoins, mon Watermelon Martini est très bon, et Chouchou se déclare satisfait de son mocktail également à base de pastèque. 








Nous finissons à la fois cette journée et ce séjour au Tai Boh, le restaurant frère du Manna La Roosa où nous avons si bien mangé jeudi. Situé à l'étage de la même magnifique maison, il n'est hélas pas climatisé, et je dégouline littéralement de transpiration à la table du fond que la serveuse nous a attribuée. Je demande s'il serait possible de nous rapprocher d'une des fenêtres grandes ouvertes, et après un "Désolée, c'est impossible, tout est réservé", on nous déplace finalement à une table pour quatre beaucoup mieux située. Ici aussi, la déco est complètement kitsch et délirante; ici aussi, les boissons comme les plats sont recherchés, bien présentés et délicieux. En fait, la seule fausse note, ce sont les quatre Français assis juste derrière moi, et dont je serais très étonnée que le domicile se situe à plus de 100 km de Monpatelin. Totalement sans gêne, ils parlent super fort et téléphonent pendant leur repas. J'ai un peu de mal à les ignorer. Néanmoins, je savoure mon canard au curry jaune comme le mérite sa sauce divine et me retiens de justesse de piquer le verre dragon en terre cuite du mocktail de Chouchou tellement je le trouve fabuleux

Retour à l'appartement en zigzag: nous ne longerons même pas Pikk une dernière fois. Franchement, j'ai adoré Tallinn. Ca ne m'aurait pas dérangée d'y poser mes valises jusqu'à la rentrée, histoire de bosser au frais dans notre sublime Air Bnb avec vue sur l'église d'en face et, le soir, d'aller finir la journée devant un demi de cidre au Kompressor. En l'état des choses, j'espère avoir convaincu quelques lectrices que cette ville ferait une parfaite destination de city trip pour elles aussi!

12 commentaires:

Lucy a dit…

Oh que oui! Complètement convaincue par Tallinn. J'ai lu avec passion le récit de vos journées et tu m'as vraiment donné envie d'y passer 2 ou 3 jours. Moi qui ne pars plus faute de quelqu'un avec qui découvrir et m'émerveiller, je me suis dit que même seule, ça devrait être sympa.

ARMALITE a dit…

@Lucy: Oui, c'est le genre de ville où tu ne te sentiras pas du tout mal à l'aise en étant une femme seule! Les locaux sont sympas et respectueux, l'ambiance très bon enfant.

Lucy a dit…

Merci de ta réponse. Quel quartier conseillerais-tu pour se loger?

ARMALITE a dit…

@Lucy: Sans hésitation, la Vieille Ville/Old Town. C'est beau, c'est calme, c'est central, c'est là qu'il y a le plus de choses à voir et le plus d'endroits chouettes pour manger, et un immense T2 super bien placé et équipé nous a coûté moins de 80€ par nuit tout compris. (Tu peux facilement trouver plus petit et encore moins cher dans le même quartier.)

ARMALITE a dit…

Je publierai un article Conseils pratiques et Bonnes adresses dans les jours à venir :-)

Lucy a dit…

Merci beaucoup. Autant ton récit d'Oslo ne m'avait pas donné envie, autant pou Porto et Tallinn, j'ai des étoiles plein les yeux.

ARMALITE a dit…

@Lucy: Ca me paraît normal: je n'ai pas spécialement aimé Oslo, et ça devait se sentir dans mes billets! De toutes les capitales scandinaves, c'est celle qui m'a le moins plu - et d'assez loin. Si je retourne en Norvège, ce sera pour faire la route des fjords au départ de Bergen.

Karine a dit…

Tu m'as vraiment donné envie de visiter cette jolie ville. Et accessoirement ta robe avec les toucans est absolument incroyable !

ARMALITE a dit…

@Karine: merci, c'est la marque anglaise Emily & Fin.

Clarisse a dit…

Je pourrais copier le commentaire de Karine ^^
Tout ça m'a bien donné envie de visiter cette jolie ville, et les pays baltes plus largement.
Et cette rooooobe ! Magnifique en effet !
Courage pour la reprise :-)

ARMALITE a dit…

@Clarisse: On aimerait visiter Riga un de ces quatre. Et Saint-Petersbourg. Et retourner à Helsinki ^_^'

Anonyme a dit…

+ 1 convaincue ! Ce n'est pas une destination qui me serait venue spontanément à l'esprit (à tort d'ailleurs) mais tes billets donnent envie ! Ça a l'air d'être une ville très jolie et pas encore trop touristique. Merci en tout cas de partager tes expériences et tes bonnes adresses dans ces billets City trip, j'y glane souvent des idées 😉.
Isabelle