dimanche 7 juillet 2019

18




Il avait dit qu'il ne voulait rien faire pour ses 18 ans, et surtout pas mélanger ses copains du lycée et ceux du hockey. Bien entendu, ses parents n'en ont tenu aucun compte. Hé bien, même quelques centaines de mètres à porter une caisse de champagne sous un soleil de plomb, ça fait les muscles.  Comment ça, LA CLIM DU RESTO EST EN PANNE?  Ma soeur avait dit aux jeunes de venir à 19h30 en pensant qu'ils arriveraient à 20h; moralité: ils sont là à 19h10, et tout le monde crève de soif en attendant le héros du jour, que son père avait prévu d'amener pour 20h15.  C'est normal que les copines d'Attila se ressemblent toutes?  Mon Dieu, mais son meilleur pote a de la barbe★ En principe, le punch, c'est beaucoup de jus de fruits avec un filet de rhum pour parfumer; là, je pense qu'ils ont fait l'inverse. Un (grand) verre et hop! Je suis bourrée.  "Oh, vous êtes l'amie infirmière de ma soeur qui venait tous les jours chez mes parents pour les piqûres anti-phlébite? Mon père vous aimait beaucoup." Regard direct et sourire franc: "C'était réciproque." Ne pas pleurer, ne pas pleurer.  "Pour atténuer les symptômes pénibles de la ménopause, tu devrais essayer l'homéopathie. Ca marche hyper bien", s'enthousiasme une autre amie de ma soeur. Elle a de la chance que l'alcool émousse mes arêtes.  Sous l'influence du punch-qui-tabasse-sa-mémé, je tiens à Darklulu un grand discours dont une petite voix dans ma tête me répète en boucle que j'en serai mortifiée demain matin.  J'ai beaucoup de points communs avec cet enfant, mais il est nettement plus déterminé que moi à son âge. "A la rentrée, je fête mes 13 ans en sport-études à Grenoble. A 16 ans, je serai en Finlande, et à 18 en Amérique du Nord", m'explique-t-il très calmement.  Ces frites sont étrangement délicieuses. Il ne serait pas belge, le cuistot?  Comme on discute de la chaleur étouffante, le très sympathique ex-coach d'Attila déclare que pour sa part, il adore ça, et croit utile de préciser: "Mais je suis canadien". Monsieur, comment te dire? Ton accent à couper au couteau t'avait un brin trahi.

Je suis cette tante cruelle qui, alors que son neveu vient de souffler ses bougies et qu'il s'apprête à ouvrir ses cadeaux, crie très fort: "Un discours, un discours!".  "Ha ha, très drôle", se marre Attila, désormais autorisé à conduire seul, en déballant une petite voiture en plastique. Même cet enfant ultra-gâté depuis sa naissance n'a pas DU TOUT percuté que ses parents venaient de lui offrir une Polo grandeur nature. ★ Un serveur propose de lui montrer comment sabrer le champagne. Il ne réussit qu'à péter le verre posé sur la bouteille. A sa décharge, ça n'a pas l'air évident (et ai-je mentionné que le punch tabasse sa mémé?).  Les embrassades entre Attila et ses copains si ouvertement affectueux m'obligent à repenser au mélange de nerds socialement ineptes et de purs thugs que je fréquentais à son âge. Le contraste est assez étourdissant.  "Franchement, rien que le fait que tu sois venue, ça me fait trop plaisir", dit Attila quand c'est mon tour de recevoir un câlin. Moi aussi je te kiffe fort, Grand Loulou.  "Madame, vous croyez qu'on peut ouvrir une autre bouteille de champagne?" me demande timidement l'une des douze brunettes à cheveux raides et raie au milieu. "Oui, bien sûr, elles sont là pour ça." "Mais, euh, je ne sais pas le faire", avoue-t-elle en rosissant. En 15 secondes chrono et malgré mes 4,2 grammes d'alcool dans le sang, j'ai ouvert la bouteille sans en renverser une seule goutte, et je sers quatre coupettes avec l'inclinaison idéale pour ne pas produire de mousse. Franchement, c'était pas gagné d'avance. ★ Très sympa, cet Instax d'Attila et moi sur lequel le haut de mon bras ressemble à une cuisse.  Bon, là, j'ai atteint mon quota d'interactions sociales pour 3 mois; je vais m'asseoir dans un coin et sortir ma liseuse.  Ignorant ce qui l'attendait ce soir, Attila est venu en short. Ses potes qui ont l'intention de poursuivre la soirée en boîte l'avertissent qu'on risque de ne pas le laisser entrer dans cette tenue. Du coup, un malheureux qui doit aller au rattrapage et qui préfère rentrer chez lui après le resto lui cède son pantalon et repart en scooter avec son short.  A minuit, les serveurs montent le son, et la musique devient franchement pénible. Je suis en train de me recroqueviller sur moi-même avec les doigts dans les oreilles quand ma soeur donne le signal du départ. "Allez hop, les vieux se rentrent!

Aucun commentaire: