vendredi 12 avril 2019

La fin de l'Annexe




Quand j'ai créé un blog lecture en novembre 2015, j'avais deux objectifs:
- désengorger Le rose et le noir, sur lequel je publiais énormément à l'époque, au point je crois que mes lectrices avaient du mal à suivre le rythme
- être légitime pour demander des services de presse aux éditeurs, et ainsi faire baisser mon énorme budget lecture.

L'Annexe n'a jamais vraiment décollé. Les billets que j'y écris sont 4 ou 5 fois moins vus que si je les avais laissés sur Le rose et le noir. De plus, je me suis rendu compte que recevoir des services de presse me gênait finalement plus que ça ne me faisait plaisir: une fois sur deux, je n'aime guère l'ouvrage reçu (voire, il me tombe des mains au bout de quelques chapitres), et je culpabilise vis-à-vis de l'éditeur de ne pas pouvoir en écrire une critique élogieuse. Je sais que ça n'est pas une obligation, mais je culpabilise quand même. De toute façon, je lis de moins en moins en français, et l'adoption récente de la liseuse a suffi à ramener mon budget lecture à un niveau plus ou moins raisonnable.

A tout cela s'ajoute le fait que le rythme de publication sur Le rose et le noir a naturellement ralenti ces derniers temps: au bout d'une quinzaine d'années de blogging intensif, on a forcément moins de choses à raconter quand on ne veut pas ressasser toujours les mêmes. Du coup, rien ne justifie plus la poursuite d'une expérience semi-ratée (semi seulement, parce que comme tous les échecs, c'était fort instructif). Je n'ai plus envie de me forcer à écrire des critiques juste pour alimenter un blog poussif; je préfère simplifier ma présence en ligne en rapatriant la catégorie lecture sur Le rose et le noir. 

Donc, ce week-end, je vais importer ici les critiques publiées depuis la création de l'Annexe afin de ne pas les perdre, puis je supprimerai ce second blog. Je n'ai pas encore décidé ce que je ferais du compte Instagram qui y est rattaché, mais même si je le laisse en ligne, il est peu probable que je continue à publier dessus. Désormais, je n'écrirai plus que sur les livres que j'ai VRAIMENT adorés et à propos desquels je veux partager mon enthousiasme. Bloguer a toujours été un plaisir, et j'entends que ça le reste. 

10 commentaires:

Laurence Genève a dit…

Merci pour ces explications et je comprends ta décision. Je me suis toujours demandée comment fonctionnaient ces "services de presse", également sur Instagram. Si on aime lire, on va forcément trouver inintéressant une grande partie de ce qu'on lit, surtout si on ne fait pas soi-même le choix des auteurs. Quand je vois tout-à-coup fleurir les bonnes critiques sur Musso..il y a de quoi s'interroger! Je comprends bien ton tiraillement et je me dis que je serais moi-même très gênée de descendre en flèche un ouvrage qui m'a été offert par un auteur ou une maison d'éditions. Je me réjouis de continuer à te lire sur ton blog principal.

ARMALITE a dit…

@Laurence: En fait, certains éditeurs ne m'envoyaient que les titres que je demandais expressément - et même là, je ne les aimais pas tous - tandis que d'autres me faisaient parvenir, pas tous leurs titres, mais une sélection faite selon des critères qui leur étaient propres. Il n'y a pas longtemps, j'ai reçu le dernier Michel Bussi dédicacé par l'auteur, et ça m'a vraiment embêtée, parce que ça n'était pas du tout ma came. Je me suis sentie forcée de lire quelques chapitres quand même, ce qui n'a fait que confirmer mon impression. J'ai beaucoup d'amis auteurs et ça m'ennuie de dédaigner ainsi le travail de quelqu'un.

Laurence Genève a dit…

Je comprends bien! Il est plus élégant de ne rien dire que de dénigrer le travail d'un auteur. Merci pour ta réponse!

Allie a dit…

Sache en tout cas que pour ma part, je continuerai à lire avec plaisir tes critiques de livre, j'ai fait de très belles découvertes grâce à toi !

Balise a dit…

J'ai découvert pas mal de choses via l'Annexe, alors je t'en remercie bien. Et, ma foi, si tu continues à partager ici, quelque part, ça change pas grand chose pour moi, ça fait un RSS à suivre au lieu de deux ;) Alors j'attends avec impatience les billets sur les livres que tu as vraiment adorés :)

Lucy a dit…

J'adore tes billets littéraires et j'ai y découvert aussi beaucoup de choses. Hâte d'en lire d'autres ici; comme avant.

Shermane a dit…

Personnellement, je ne trouve pas que ce soit "dénigrer" le travail d'un auteur si on dit ne pas l'avoir aimé ou ne pas y avoir été sensible - ce n'est certes pas facile ou agréable si l'auteur en question vient lire l'avis. Si on n'a plus que des avis positifs, comment le lectorat peut-il faire son choix ? (Si tu ne parles pas de ce que tu n'as pas aimé, comment pourrais-je trouver mes prochaines lectures ? Haha.)

Concernant L'Annexe, je lisais et commentais beaucoup moins, sans doute parce qu'il faut s'identifier et que c'est moins pratique sur téléphone. Bref, bonne rapatriation ^^

ARMALITE a dit…

@Shermane: Je ne parlais pas de dénigrer (en faisant une mauvaise critique) le travail de l'auteur, mais de le dédaigner en ne le critiquant pas plutôt que de faire une mauvaise critique (et donc de le dénigrer :-D ) Oui je sais, c'est le chien qui se mord la queue :-D J'ai du mal à pondérer mes propos quand je n'ai pas aimé quelque chose; j'ai tendance à partir tout de suite dans des formules lapidaires et sans pitié à cent lieues de la critique constructive. Et je ne peux pas m'empêcher d'imaginer le pauvre auteur tombant dessus par hasard...

ARMALITE a dit…

@moi-même: Pourquoi un chien à la place d'un serpent? Tu es ivre, Sue Ellen.

ARMALITE a dit…

@moi-même: Disons que c'est un chien qui fait du yoga avec Adriene, et qu'il est devenu très souple.