dimanche 3 mars 2019

La semaine en bref #60




Lundi:
Avant de remettre la première moitié de ma trad, je m'attelle à l'adaptation des noms de personnages farfelus. Pas évident de préserver à la fois le sens et la sonorité, mais je trouve que je ne m'en sors pas trop mal. 
 L'éditeur à qui je demande si je vais bien recevoir mon paiement pour la fin du mois, comme convenu, me répond qu'il m'a envoyé un chèque la semaine dernière. Un chèque? En papier? Qu'il faut porter à la banque? Alors qu'il m'a toujours réglé par virement jusqu'ici - comme la totalité de mes clients depuis une bonne vingtaine d'années? Je. Hein.
★ Je découvre avec stupeur que les gif n'ont pas de son. Chouchou essaie de m'expliquer la différence avec une vidéo, et c'est un échange extrêmement frustrant pour nous deux. 
 Oscar de l'Indécence: Micron qui se fait photographier déguisé en mec cool, agenouillé près d'un SDF avec un air concerné, alors qu'il vient juste de sabrer 57 millions d'euros dans les aides à l'hébergement d'urgence. 

Mardi:
 La controverse autour du hijab de running de Décathlon me fait grimper la tension à 47. Entre les islamophobes planqués derrière des arguments faussement féministes et les bien intentionnés qui se proposent, avec un paternalisme insupportable, de sauver de leur culture des gens qui ne leur ont rien demandé et que ça arrangerait sans doute de faire du sport avec un équipement adapté, je ne sais pas sur qui taper en premier. 
 Pour la Xème fois en l'espace de quelques mois, je me résous à descendre chez la voisine du dessous pour lui demander de baisser sa musique. Elle me répond que le tapage nocturne, ça commence à 22h et que jusque là, elle peut mettre sa musique aussi fort qu'elle veut. Et aussi, qu'elle n'est jamais venue se plaindre alors qu'on fait vachement de bruit en marchant au-dessus d'elle. Ce en quoi elle n'a pas tort, même si "on" = Shubby et seulement Shubby.  
 Je me plonge avec délice dans "Draw your day", manuel de sketch journaling signé Samantha Dion Baker. Dessiner tous les jours était une excellente résolution pour cette année 2019: au fil du temps, je me sens de plus en plus inspirée et motivée.

Mercredi:
 Les chaussons que j'ai mis hier dans mon panier Amazon, en attendant qu'une copine qui a les mêmes me confirme s'ils taillent juste ou pas, ont augmenté de 20€ dans la nuit. Euh. 
★ J'expérimente ma toute première bouffée de chaleur. Périménopause, me voilà! Ca fait très, très bizarre pour une grosse frileuse comme moi de se mettre soudain à transpirer sans raison apparente. 
★ Chouchou se fait voler son iPhone à la gare du Midi. Poussé vers l'avant dans un escalator en descente, il aurait pu faire une très mauvaise chute. Et après avoir reçu un mail de phishing, il reste debout jusqu'à 6h du matin à changer tous ses mots de passe par précaution. 

Jeudi:
★ Dans le cadre de la Semaine de la Poisse, je vous présente: le détecteur de fumée qui se met subitement à sonner très fort toutes les 15 secondes alors que l'immeuble n'est pas en feu et que je n'ai rien fait cuire depuis une heure. Bien sûr, je suis trop petite pour le débrancher même en montant sur une chaise. Et quand j'appuie sur le bouton avec la pointe d'un parapluie, il émet un gargouillis atroce mais continue à biper avec une régularité de métronome. 
★ Je grimpe sur un échafaudage composé de deux chaises + un tabouret et retire le boîtier du plafond. Il bipe toujours. Je retire la pile. Il bipe toujours. A ce stade, ou notre détecteur de fumée est hanté, ou des aliens tentent d'entrer en contact avec moi. Je me sens comme dans un vieil épisode de "Friends".
★ Sans surprise, février se termine sans que j'aie reçu aucun des deux (et même trois) paiements attendus.
★ Ah, tiens, ma soeur, David et Darklulu sont à New York. (Merci Instagram de me tenir informée des allées et venues familiales!)

Vendredi:
★ Avant même d'enlever son manteau, Chouchou sort son appareil pour prendre des photos de notre jolie chambre d'hôtel, jure dans sa barbe, commence à respirer très fort et m'annonce: "Mon objectif est cassé." "Celui qui est encore sous garantie?" "Non." "Celui dont on a besoin pour les photos en intérieur?" "Oui." 
(...Heureusement, ce n'est qu'un problème d'électronique qui se résout tout seul au bout de dix minutes.)
★ Je suis toujours partante pour manger vegan, surtout dans un cadre aussi joli que celui du Botaniste. Mais vegan ET sans gluten, franchement, c'est punitif. On aurait mieux fait de céder aux sirènes du gras et d'opter pour les burgers d'Uncle Babe. Tant pis, ça nous fera une raison de revenir  à Gand une autre fois. 

Samedi:
★ Je propose la canonisation pour l'inventeur des bouchons d'oreille - probablement une femme qui ne voulait pas finir veuve et en prison. 
★ Au centre commercial installé sous notre hôtel, je craque pour un joli carnet de Tine De Groote, que je croise à la caisse du magasin. Un peu plus loin, je me fais plaisir dans la boutique d'helen b, autre créatrice locale dont j'ai déjà plusieurs pièces. 
★ Au Design Museum où, profitant de nos Museum Pass, nous sommes entrés pour tuer trois quarts d'heure, Chouchou me fait placer sous un lustre pour une photo qu'il légendera amoureusement "Lumière de ma vie". Mais avant de la prendre, il me demande avec beaucoup de diplomatie: "Euh, tu aurais un peigne?". Traduction: "C'est pas une coiffure que tu as sur la tête, c'est un nid à écureuil".
★ Moi chez Maison Elza, antre du kitsch où nous prenons un high afternoon tea: "C'est quoi le Lady Grey, une sorte d'Earl Grey?" Serveur: "Oui, c'est une version féminine." Moi: "Il se boit avec le vagin?" Serveur: "Ha ha, non, c'est juste un peu plus doux que l'Earl Grey qui est quand même assez costaud, vous voyez." Moi: "Oh, oui, je vois très bien." Face à moi, Chouchou fait la tête du type qui rêve d'être n'importe où ailleurs. 
★ Si j'avais un euro pour chaque fois que quelqu'un s'est déclaré surpris que je sois française parce que "je parle vraiment très bien anglais", je pourrais me permettre d'oublier jusqu'à la signification de "yes" et "no" car je n'aurais plus jamais besoin de gagner ma vie. 
★ C'est drôle: j'étais déjà venue plusieurs fois à Gand, mais sans être particulièrement charmée. Alors que là, je m'extasie à tous les coins de rue sur les jolies maisons flamandes, les terrasses au bord des canaux, le street art délirant, les nombreux bars à cocktails, les restos tous plus tentants les uns que les autres, les commerces indépendants qui donnent envie de faire du shopping... En plus ce n'est qu'à 30 mn de train de Bruxelles. On reviendra!

Dimanche:
★ Après en avoir longtemps parlé sans passer à l'action, nous prenons un abonnement Netflix - même si l'apparition des canaux de diffusion Disney et Warner risque de rendre la chose beaucoup moins intéressante sous quelques mois. 
★ "Spiderman: Into the Spider-Verse": RRrrrooonFffflllll. 
★ Si vous êtes française-e, vous avez jusqu'à minuit pour vous prononcer sur la question du changement d'heure saisonnier (perso, je suis Team Heure d'Eté Toute l'Année). 

4 commentaires:

sandradeHannut a dit…

Le tapage diurne existe, on peut le faire mesurer... si ça t’empêche de travailler, ça vaut peut être la peine de le faire surtout si ta voisine écoute souvent sa musique à fond.

Emilie a dit…

« Il se boit avec le vagin? », mon fou rire de la soirée, merci j’en avais besoin! :D

clo a dit…

Comme dit plus haut, l'idée qu'on peut faire du bruit impunément jusqu'à 22h est fausse, le tapage diurne existe (en France tout au moins, en belgique je ne sais pas ). C'est vrai quoi, j'ai horreur des gens bruyants et qui en plus s'estiment dans leur bon droit!
Merci pour le moment Phoebe sinon :) Perso je suis team heure solaire mais je suis une rabat-joie (et j'ai vécu dans un pays où la nuit tombe tôt,la réacclimatation à l'heure d'été a été pénible ;))

Isabelle Pernot a dit…

Pour le "Lady Grey", je te le dis franchement, tu es mon héroïne de la semaine. (Non mais sérieux, quoi !)
Et je suis totalement d'accord avec toi, c'est fou comme certains hommes se découvrent féministes dès qu'il s'agit de dire à une femme comment elle doit s'habiller...