dimanche 20 janvier 2019

3 idées fausses sur le yoga



Source: Lululemon


Le yoga, c'est pour les gens souples
Quand toutes les publicités pour des écoles, des sites internet ou des magazines de yoga montrent des pratiquantes contorsionnées comme des pretzels dans des postures qui défient simultanément les lois de la gravité et la configuration du corps humain, c'est facile de se décourager avant même d'avoir commencé. En réalité, le yoga, c'est 90% de mouvements accessibles à n'importe qui, à condition de ne pas vouloir les exécuter parfaitement ou à fond dès le début. Des vieillards de plus de 90 ans font du yoga. Des personnes en chaise roulante font du yoga. Le principe de base, c'est de bouger en accordant son souffle à ses mouvements. Vos poumons fonctionnent? Vous pouvez faire du yoga. Vos poumons ne fonctionnent pas? Vous n'êtes pas en train de lire cet article, donc peu importe. Et si vous êtes raide comme un bout de bois, vous allez constater une amélioration encore plus rapide et plus spectaculaire que que les pratiquants croisés avec un chewing-gum. Vous avez peur de vous sentir ridicule? S'il y a une communauté où les gens sont bienveillants et ne jugent pas les autres, c'est bien celle du yoga. Au pire, commencez chez vous avec des vidéos faciles. En plus, le yoga boostant l'estime de soi et l'auto-compassion, il vous aidera à accepter vos limites et à ne plus craindre le ridicule dans quelque domaine que ce soit. 

Le yoga, c'est trop spirituel pour vous
Vous voulez que je vous confie un secret? Pendant des années, chaque fois qu'un(e) prof partait dans un délire sur la chanson de l'âme, la lumière du coeur ou le dessein divin, je levais les yeux au ciel intérieurement. Aujourd'hui, même si je n'adhère toujours pas à cette conception des choses, je me concentre sur l'intention derrière ces paroles: l'invitation à se connecter à quelque chose de plus grand que soi, à s'ouvrir sur le monde au lieu de rester replié sur sa petite personne, à écouter sa voix intérieure et respecter son voisin. Tout ça, ce sont des valeurs rationnelles et positives auxquelles je peux adhérer à cent pour cent. 

Le yoga, ça prend du temps que vous n'avez pas
C'est vrai: se rendre chaque semaine dans une salle de sport à une heure précise, si on compte le temps de transport et le déshabillage-rhabillage en plus du cours lui-même, ça bouffe vite deux heures que des tas de gens ne peuvent pas soustraire à leurs autres obligations quotidiennes. Mais sur internet, vous pouvez trouver des tas de vidéos de quinze ou vingt minutes. Et vous serez soufflée de voir les résultats qu'on peut obtenir avec juste vingt minutes de pratique la plupart des jours de la semaine. Vous pensez n'avoir même pas vingt minutes par jour? Ce temps consacré à vous recentrer et à améliorer votre bien-être physique comme mental vous donnera de l'énergie qui vous rendra plus à même d'affronter vos journées chargées. Considérez-le, non pas comme une corvée supplémentaire, mais comme un investissement productif à tous les niveaux.


Mon cultivateur de bonnes habitudes

5 commentaires:

nekonezumi a dit…

Parmi les idées fausses il y a aussi celle qui consiste à croire que le yoga est une pratique molle et statique, alors que certains cours sont très exigeants musculairement parlant (on en ramène facilement des courbatures bien pires que celles de la danse classique).
Sinon j'admire ta capacité à pratiquer en solo, moi j'en suis incapable, j'ai besoin de la démarche "prends tes affaires, sors et vas-y". Et de ressentir qu'en face de moi il y a quelqu'un qui m'insuffle la bonne énergie et me guide en toute bienveillance et positivité non niaise (et j'ai la chance d'avoir trouvé ces personnes-là, ainsi que la/les pratique.s qui convient à mes épaules trop fragiles).
Mais en tout cas, c'est sûr, le yoga c'est le bien, mangez-en !

ARMALITE a dit…

@nekonezumi: En fait y'a vraiment de tout, du statique et très doux, de l'hyper remuant qui fait transpirer des litres, du super facile et du très athlétique... C'est impossible de ne pas trouver un type de yoga qui convienne à une personne donnée (mais bon, faut parfois un peu chercher LE bon cours).

Anonyme a dit…

Si je ne passais pas 4h au mieux dans les transports ces jours-ci et si j’avais un peu de place dans ma chambre... je me laisserais sans doute tenter.

Mélusine

Ness a dit…

Je n’arrive pas à prendre 20 min tous les jours dans mon quotidien. Mais en vacances, j’ai transformé 20 min/jour voire plus de frustration matinale parce que je n’arrivais pas à dormir autant que mon corps en avait besoin en 20 min d’une autre source de bien être en faisant du yoga quand tout le monde dort. Double gain : moins de frustration et plus de souplesse. Et les jours où ma paupiette s’est réveillée plus tôt, j’ai continué avec elle et c’était rigolo aussi (moins relaxant - notamment quand elle poussait sur la tête pour la rapprocher du sol dans une position un peu soutenue car elle remarquait que « je faisais pas bien comme la madame » qui a des années de pratique, mais rigolo). Beaucoup d’enfants de 2,5 ans adorent les tapis de sol, imiter les grands et les positions bizarres, donc ils sont yoga-compatibles en cas de besoin 😄

ARMALITE a dit…

@Ness: Sur IG, je vois plein de gens qui suivent le challenge avec leur partenaire ou leur gosse, voire carrément en famille quand ils ont la place, je trouve ça génial!