lundi 24 décembre 2018

2018 dans le rétro





Janvier: Je m'inscris sur Goodreads et me fixe un objectif d'un livre par jour cette année (que je réussirai à tenir). Phase Lego: je monte d'abord la boîte Women of Nasa, puis le Combi VW. Gros soulagement, ma tension oculaire n'a pas augmenté. Je finis de rembourser mon crédit immobilier et en profite pour changer mon vieux MacBook que je traînais avec 2 touches cassées depuis un an.

Février: Test à Bruxelles du Submarine bunker, un escape game high tech ambiance blockbuster. En revanche, grosse frustration dans La fabrique de chocolat secrète à Gand, où nous aurions autrement passé une journée parfaite (expo robots au Design Museum, cocktails chez The Cobbler). Ma copropriété repousse encore le ravalement de façade. De la neige à Monpatelin pour la première fois depuis plus de 15 ans.

Mars: Chouchou nous a pris des billets de train dans le mauvais sens pour aller à Livre Paris: gros coup de stress en dernière minute. Pour mon anniversaire, une nuit très agréable aux Cabanes de Rensiwez - ainsi qu'un coup de fil de ma soeur. Mais au retour, nouveau coup de stress lié à la grève de la SNCF et à la difficulté de changer les billets pour mon prochain voyage.

Avril: Visite de Shermane à Bruxelles. Munis de billets dernière minute, nous passons une excellente soirée au concert des Brigitte à l'AB. Aller photographier les jacinthes au bois de Halle manque tourner à la catastrophe à cause d'un cartable oublié dans le coffre d'une Zip Car. Une belle journée à Amsterdam où nous triomphons de la seconde salle de Questomatica (Arcade Invasion) et buvons de délicieux cocktails chez Tales & Spirits.

Mai: Au terme d'une grosse prise de tête et en m'y reprenant à 3 fois, je parviens à faire ma première déclaration de revenus en Traitements & Salaires. Une journée très sympa à Aix-en-Provence avec Isa.

Juin: Pour la première fois en plus de 20 ans, je me retrouve au chômage technique. Mais ça m'incite à me bouger pour démarcher de nouveaux éditeurs, et au bout d'une semaine seulement, je reçois une proposition de G, puis une de M 15 jours après. Un superbe lumbago qui met 3 semaines à s'estomper. Bien que mouvementé, notre road trip en Ecosse me remue profondément et achève de me faire tomber amoureuse de ce pays.

Juillet: Fermeture de mon compte Hellocoton. Une incompatibilité de planning me débarrasse de la longue série de bit-lit qui me sortait par les trous de nez. Je réussis enfin (non sans difficulté) à faire mon premier don de plasma. Une journée à Lille avec Phil & Stef, à l'occasion de laquelle je pique une énorme crise de nerfs chez Omega Agency. Insupportable canicule à Bruxelles et à travers toute l'Europe.

Août: 3 semaines et demie à Monpatelin sans Chouchou; au milieu, un week-end parfait chez ma soeur, à Toulouse, avec notamment une belle soirée à Ma biche sur le toit.

Septembre: Nos amies M&M quittent Bruxelles pour Munich, et je les envie. Première vidéo (moche) sur IGTV. Le typhon Mangkhut ravage Hong Kong 4 jours avant notre départ, mais nous pouvons quand même partir sans problème. Hélas, cette ville dont je rêvais depuis si longtemps me rebute une fois que j'y suis, tandis que Singapour m'enchante malgré sa chaleur punitive.

Octobre: Ma copropriété accepte de financer une intervention anti-fourmis au printemps. Par contre, je dois de nouveau me colleter avec des souris qui squattent ma cuisine, et organiser une dératisation de la résidence. Titou fait un oedème pulmonaire suivi d'un AVC, mais se rétablit bien. Je découvre la chaîne Youtube Yoga With Adriene, et c'est le coup de foudre qui me permet enfin d'établir une pratique quotidienne à la maison.

Novembre: 3ème période de chômage technique cette année. Je passe la première moitié du mois à solliciter mes contacts dans le monde de l'édition, mais en vain. Je suis au 36ème dessous quand l'éditeur de chez M m'envoie enfin un texte. Une invitation en dernière minute de Laurie, et nous revoilà à l'AB pour un excellent concert d'Etienne Daho. 48h à Paris: je réseaute à l'inauguration du salon du livre jeunesse de Montreuil et revois JC pour la première fois depuis... 8 ans?

Décembre: Les gilets jaunes enflamment l'opinion. Je me retrouve enfermée avec ma soeur, David et les enfants dans les Galeries Lafayette de Toulouse pendant que des casseurs pètent les vitrines. Lancement de ma boutique internet. Je rends ma dernière trad de l'année à l'éditeur de chez M, qui m'envoie un autre texte dans la foulée: professionnellement, 2018 s'achève donc sur une note d'espoir. Au programme des fêtes: petite balade à Maastricht et réveillon du jour de l'An chez Sophie-Grosquick.


Mon cultivateur de bonnes habitudes

Aucun commentaire: