vendredi 2 novembre 2018

Momox: pour vous débarrasser facilement des livres, CD, DVD et jeux vidéo dont vous ne voulez plus





J'ai souvent parlé ici de mes difficultés à évacuer 95% des bouquins que j'ai lus - un peu parce que je n'ai pas la place de les garder et un peu parce que, relisant rarement, je ne vois pas l'intérêt de m'encombrer. Sauf que quand je débarque chez des bouquinistes avec des sacs entiers d'ouvrages parus très récemment et d'apparence neuve (pardon de lire vite et d'être soigneuse), ils me regardent comme si je les avais volés dans le seul but de les revendre. Je ne sais pas ce qui me vexe le plus, qu'on mette en doute mon honnêteté maladive ou qu'on pense qu'il est impossible de lire autant et en abîmant si peu ses bouquins. Bref. 

L'adoption de la lecture sur Kindle, en fin d'année dernière, a quelque peu atténué le problème. Désormais, je dois acheter environ un tiers de mes livres en version numérique - surtout ceux en anglais, pour lesquels le prix est souvent très intéressant. Que les libraires bruxellois et toulonnais se rassurent, je continue à dépenser chez eux chaque mois l'équivalent du PIB du Lichtenstein, d'autant que j'ai parallèlement cessé de recourir à Amazon pour les livres papier sauf dans des cas hyper spécifiques. 

Concernant les deux tiers qui restent, je viens de tester une solution assez intéressante: le site Momox. (Merci à Isa qui l'a mentionné un jour dans un billet et m'a donné la curiosité d'aller voir.) Le principe? On ouvre un compte en indiquant son IBAN; confirmation d'adresse mail comprise, le processus prend environ deux minutes, et on peut commencer à vendre tout de suite. On tape l'ISBN d'un livre (ou le code-barres d'un autres produit culturel: CD, DVD, jeu vidéo) dont on souhaite se débarrasser, et on obtient immédiatement un prix de rachat ferme calculé en fonction de la demande pour cet article. Si on est d'accord, on met l'article dans un panier de vente et on continue avec les articles suivants. 

Une fois le panier clôturé, on reçoit un bon récapitulatif et une étiquette d'expédition à imprimer soi-même. On emballe soigneusement ses articles, on glisse le bon récapitulatif dans le carton, on ferme le tout, on colle l'étiquette d'expédition sur le dessus et on dépose le colis dans n'importe quel point Mondial Relay (pour la France) ou DHL BPost (pour la Belgique). Quand Momox a réceptionné l'envoi et vérifié l'état des articles, le compte bancaire du vendeur est crédité sous quelques jours. 

Avantages: 
- Momox fonctionne en France et en Belgique mais aussi, semble-t-il, en Allemagne, en Autriche et en Grande-Bretagne.
- La création de compte ainsi que le processus de vente sont super clairs et simples. 
- L'étiquette d'expédition est valable 4 mois pour la France et 2 mois pour la Belgique; tant que le colis n'est pas parti, on peut facilement rajouter des articles à son panier.
- Momox rachète les livres récents plus cher qu'aucun bouquiniste de ma connaissance: à titre d'exemple, mon premier envoi (5 romans jeunesse en grand format + 2 mangas format poche) m'a rapporté 29,99€.

Inconvénients:
- Il faut avoir des cartons solides sous la main, du papier à bulles ou assimilé pour protéger les articles, et une imprimante. 
- Momox ne rachète que les livres en français (ou disons, dans la langue du pays d'envoi), de préférence récents. Les ouvrages en langue étrangère ou plus anciens, pour lesquels il y a moins de demande, sont soit refusés, soit rachetés une misère: 0,15€. 
- Les frais de port ne sont gratuits qu'à partir de 10€ d'articles rachetés, et si Momox refuse certains de vos articles de visu parce qu'ils ne sont pas en assez bon état, vous devrez payer 9€ de frais de retour pour les récupérer.
- Le traitement est assez long: un peu plus de deux semaines entre le dépôt du colis en point relais et l'arrivée du virement bancaire.

Malgré tout, dans mon cas précis, Momox apparaît comme une excellente solution. Du coup, les bouquinistes ne vont plus me voir beaucoup - seulement pour les bouquins en anglais que j'ai achetés en version papier ou les vieilles séries de bédé que j'élimine d'un coup histoire de récupérer de la place dans ma bibliothèque. 

MISE A JOUR 20/02/19: A ce jour, j'ai effectué 8 ventes Momox: 4 sur mon compte français au départ de Toulon et 4 sur mon compte belge au départ de Bruxelles. Les ouvrages envoyés étaient tous en état comme neuf, et très soigneusement emballés. Mon expérience a été la même dans tous les cas: délai d'envoi et de traitement un peu long, mais aucun problème pour me faire régler l'intégralité de la vente. 

12 commentaires:

Bunny Solaena a dit…

Super, je cherchais justement ce genre de service :)

Francoise a dit…

Tu as aussi Gibert, avec envoi payé par eux ou dépôt en magasin. Ca vaut le coup (et le coût) de comparer : les prix de rachat peuvent être plus avantageux pour les livres récents.

luna a dit…

Méfiance avec Momox, il y a de nombreux abus : des livres soit disant manquants ou soi-disant en mauvais état qui ne sont payés (comme par hasard, ce sont les livres du colis qui ont le plus de valeur) pour les récupérer ils demandent 9€... très nombreux cas dans les groupes FB sur le désencombrement. La parade c'est de prendre une photo du colis ouvert avant envoi et de poser une réclamation publique sur leur page FB
(service client muet sinon). Voir aussi ici les nombreux témoignages :
https://www.60millions-mag.com/forum/commerce-en-ligne/momox-rachat-de-livres-cd-dvd-t24786.html?sid=7c518bec7532e7419edc2a8443c3147b&start=120

ARMALITE a dit…

@luna: Merci pour le lien! Je viens de parcourir le thread, et je me demande dans quelle mesure il s'agit d'abus intentionnels (tout à fait possible) ou juste d'un petit pourcentage de problèmes inévitable dans le cas d'une entreprise qui traite une telle quantité d'opérations. En tout cas, je ne manquerai pas d'updater ce billet suite à mes prochaines expériences: j'ai un deuxième colis de plus grande valeur qui va partir demain.

luna a dit…

un des points communs des personnes "abusées" sur les groupes FB type Flylady ou Marie Kondo c'est que le 1er colis passe toujours très bien, ça se gâte ensuite (et toujours sur les livres de valeur, pas les poches à 15 cts comme par hasard), donc difficile de leur laisser le bénéfice du doute :/

ARMALITE a dit…

@luna: Hé bien, je vais tester ça et je rapporterai comment ça s'est passé, ce sera intéressant!

Véro35 a dit…

Merci à tous les conseils donnés ! Je pratique Gibert depuis longtemps : ils reprennent les livres plus cher, certes, mais sont beaucoup plus sélectifs, et l'envoi est payant, même en Mondia relay.

Emilie a dit…

Je viens de lire les commentaires qui confirme ce que j’avais déjà lu sur Momox, il paraît effectivement qu’il disent que les livres ne sont pas en bon état. Je vais tester Gibert pour voir...

Ana a dit…

Bonjour, j'ai testé Momox il y a peu et en effet, mon deuxième colis a été amputé de deux ventes. Pas les livres les plus chers, mais je suis certaine que l'un des deux était en parfait état, pages bien blanches, aucune marque, pliure, etc., stock faible et demande moyenne… Hum.

Depuis, je n'ose plus et je me dis qu'au moins, un bouquiniste me laisse les livres dont il ne veut pas… et ne peut pas les revendre ! (Et aucun ne m'a regardée comme une voleuse pour des livres récents en excellent état.)

ARMALITE a dit…

@Ana: Question de volume sûrement. Je lis un livre par jour et n'en garde quasiment aucun. Ca fait un très gros sac de livres en état neuf chaque mois, que j'apportais toujours au même endroit...

Anonyme a dit…

Bonjour Armalite,
Je lis ton blog depuis longtemps, mais c'est la première fois que je commente, alors j'en profite pour te dire que j'adore te lire.

J'habite en Allemagne et personnellement je suis une grande fan de Momox (qui me rachète mes vieux livres) et de Médimops (qui revend les livres d'occasion) (je crois qu'en France, il n'y a que Momox pour l'achat et la revente).
Je n'ai jamais eu de problème ni avec l'un ni avec l'autre. Sur Medimops, j'achète des livres en francais, anglais et allemand, sur Momox je les revends quand il ne m'ont pas plus. Medimops pour moi, c'est même le paradis, ca me donne accès à des livres francais récents, sinon il faudrait que je passe,par Amazon avec livraison à l'étranger (hors de prix). Et j'achète aussi pleins de livres pour enfants, ca permet à mon fils de 8 ans de lire en francais. (Le paradis je vous dis!).
Pour les livres à 15 centimes, c'est vrai, mais ca concerne surtout des livres déjà plus très actuels. Moi, je les revends quand même, ca permet parfois de complèter un colis pour atteindre le seuil des 10 Euros.
Pour les emballages, je garde mes cartons des colis Medimops pour renvoyer les livres à Momox, je pense qu' on peut réutiliser les cartons amazon, zalando, etc. ou des boites de chaussures. (Mais je n'ai quasiment pas de livres grands formats).

Merci à toi pour ton blog et bon mois de novembre, sans souris ni fourmi...

Céline

Emilie a dit…

Même chose que toi, je me suis lancée, 4 ventes en tout pour le moment, et chaque fois sans soucis. Je suis très satisfaite du système.