lundi 15 octobre 2018

La semaine en bref #40





Lundi:
Couchée hier avant 21h, debout ce matin avant 6h. Hé ben, à cette heure-là, il fait nuit, il fait froid et y'a rien à glander si on essaie de ne pas réveiller le conjoint qui dort encore dans la pièce voisine.
 Au cours des dernières 24h, j'ai eu des interactions avec Sebastien de Castell sur Goodreads, Pénélope Bagieu et Peng Shepherd sur Twitter. Les réseaux sociaux, ça a quand même des aspects formidables.
 Il se peut que j'aie légèrement pété un plomb chez Filigranes avec toutes les nouveautés parues ces dernières semaines. Mais bon, n'ayant lu que deux pauvres bouquins pendant les vacances, je dois mettre les bouchées doubles pour rattraper mon retard et atteindre mon objectif Goodreads 2018.
 Le sweat d'intérieur tout mou-tout doux que j'avais repéré à Hong Kong n'est pas vendu à l'Uniqlo de la Monnaie. Le Nong Cha où je comptais me ravitailler en You Zi Hua Cha est exceptionnellement fermé, et le Peck 47 a retiré mon sandwich préféré (le Wild Belgian) de sa carte. Tant pis, c'est une belle journée d'octobre et je vais profiter de ce dernier répit avant de me remettre au travail.

Mardi:
 Nous nous entendons avec M&M pour racheter leur ancienne machine à laver séchante - depuis des années, je déplore de devoir aller sécher notre linge à la wasserette, sans pour autant avoir envie de dépenser les sous nécessaires à l'achat d'une lavante-séchante neuve tant que notre lavante simple fonctionne. Là, ça ne nous revient pas très cher, et ça débarrasse M&M.
 Du coup, sur la page Facebook du blog, je propose notre ancienne machine gratuitement à qui peut venir la chercher, et la première lectrice qui me contacte travaille sur un projet d'hébergement collectif pour les migrants du parc Maximilien. C'est juste parfait.
 Retour de la première trad que j'ai faite pour l'éditeur jeunesse de chez S. Dans ses corrections, il a lissé l'argot et traduit les phrases/termes qui étaient en espagnol à l'origine. Ca me chiffonne, mais bon, il doit connaître sa marque et son public.
 Pour profiter du bel été indien, nous sortons dîner au Little Tokyo. Un Planteur en terrasse avec une chouette bédé en attendant Chouchou qui arrive séparément, puis un donburi de canard fabuleux avec ses légumes multicolores vinaigrés, et en dessert, la moitié d'un pain perdu avec une boule de glace matcha. Ce resto revient décidément très fort au hit-parade de nos préférés. 

Mercredi:

 Parce qu'Isa, n'ayant pas encore 45 ans, ne peut pas faire de simulation de sa retraite sur le site de l'IRCEC, je m'amuse à en réclamer une pour moi. Première réaction: ils se sont débrouillées pour inverser droits bloqués (si je ne gagne plus un centime de droits d'auteur à partir d'aujourd'hui) et droits constants (si je continue à gagner la même chose qu'aujourd'hui jusqu'à la retraite). Deuxième réaction: c'est vachement plus que ce à quoi je m'attendais. A condition évidemment que les règles ne changent pas entre-temps. Et que je vive au moins jusqu'à 63 ans. Mais hé, c'est quand même une bonne nouvelle: si je deviens vieille, je ne finirai pas sous les ponts. 

Jeudi:

★ Fin novembre, je vais donc enchaîner mon premier salon de Montreuil (enfin, la soirée d'inauguration) et deux jours chez ma soeur. Je suis joie.
★ Cocktails au LIB et dîner au Yi Chan avec Gasparde. En remontant à pied jusqu'à la gare Centrale, on traverse la Grand-Place qu'on trouve illuminée tout en rose, avec plein de groupes de jeunes assis par terre comme s'ils attendaient quelque chose et de gens en train de filmer ou de prendre des photos. "Houlà, y'a foule", commente Gasparde. J'explose de rire et, bien traumatisée par mes vacances à Hong Kong, réplique: "Tu rigoles? Je peux faire des moulinets avec les bras sans toucher personne." Et de joindre le geste à la parole. 

Vendredi:

★ Je suis totalement amoureuse de Randall Pearson; je tenais à le dire. 

Samedi:
★ A la rechercher du tome 3 de "Kamakura diary" : Brüsel n'en a aucun, Pêle-Mêle a 4 tomes 1 mais rien d'autre, MultiBD qui avait toute la série jusqu'au tome 8 avant-hier quand j'ai acheté le 2 n'a plus que le 1, Spirit Manga n'a que le 1, Tropismes a le 1 et le 2. Par ailleurs, un ratage n'arrivant jamais seul, Polette n'a pas en magasin l'unique monture que je voulais essayer; il y a une heure et demie de queue pour entrer au marché des plantes dans les Halles St-Géry, et International Home of Cooking a cessé de vendre la gamme Kitchen Aid, donc c'est pas chez eux que je vais trouver un coupleur de rechange. Quand ça veut pas...
★ Pour me consoler, une limonade maison chez Les Gens Que J'Aime avec ma Kindle, suivie d'un fish & chips au Bia Mara où les serveurs sont débordés et où le cuisinier crame mon panko. Mais c'est pas grave, il fait bon et on s'aime. 

Dimanche:

Chouchou passe très vite au bureau de vote mais doit faire la queue à la boulangerie. Apparemment, c'est plus dur de choisir des viennoiseries que des candidats aux communales.
★ Je teste un masque liftant en deux parties de la marque sud-coréenne Innisfree et, charmée par le principe qui me donne encore plus que d'habitude l'air d'un méchant de film d'horreur pendant la pose, je cherche si y'a moyen d'acheter ça en Europe. Hélas, apparemment pas.
★ Toutes les destinations à 2h d'avion étant désormais trop chères pour la période du Nouvel An, nous nous rabattons sur une ville accessible en train et que nous parlions de visiter depuis un bon moment déjà: Rotterdam.
★ C'était très sympa ce petit été indien, mais maintenant, vous pouvez envoyer l'automne, le vrai.

Intéressée par un swap de Noël? Les modalités d'inscription sont ici

2 commentaires:

FraiseDesBois a dit…

En masque lissant / hydratant en deux parties, je suis raide dingue du masque TonyMolly à la bave d'escargots, j'en teste d'autres mais c'est le plus efficace pour moi (avec le blanc de shot d'erborian, qui lui n'est qu'en une partie)

https://tonymoly.us/collections/skincare-masks/products/intense-care-snail-hydro-gel-mask

Anonyme a dit…

Le sèche-linge n'abîme pas trop les affaires, ou bien tu ne l'utilises pour les draps, torchons et autres trucs résistants ?

Tu adorerais la Corée je pense, mais ton compte en banque beaucoup moins^^

Méghane