vendredi 7 septembre 2018

Les conversations absurdes #44


Je viens de servir un risotto aux asperges. Chouchou s'empare de la boîte de fleur de sel. 
MOI: Goûte avant de saler. Il ne devrait pas y en avoir besoin. 
Chouchou s'exécute. 
CHOUCHOU: Ah, c'est vrai que c'est déjà très goûtu; tu as mis quoi dedans?
MOI: Beaucoup de poivre. En général, ça élimine le besoin de sel. 
Chouchou saisit le paquet de parmesan râpé et en renverse la quasi-totalité dans son assiette. 
MOI: Par contre, je n'ai toujours pas trouvé ce qui pourrait éliminer le besoin de fromage. 
CHOUCHOU, catégorique: Un autre fromage. 

1 commentaire:

elmaya a dit…

Ah là, je ne suis pas d’accord : ceci n’a rien d’une conversation absurde, c’est l’expression de la simple vérité. Non mais !