samedi 1 septembre 2018

J'aimerais être le genre de personne





J'aimerais être le genre de personne qui lit de la poésie et qui s'en délecte au lieu de se manquer s'endormir sur la page qu'elle vient de relire 12 fois et de se sentir aussi intellectuellement raffinée qu'un bulot. 

J'aimerais être le genre de personne qui sautait du lit en pleine forme le matin à 5h30 longtemps avant qu'Hal Elrod invente le Miracle Morning. Le genre de personne qui adore courir à cause du shoot d'endorphines et du bol d'air pur. Le genre de personne qui publie des Instagram d'elle bras-dessus bras-dessous avec sa team de crossfit ou contorsionnée en forme de bretzel sur un rooftop à la mode.

J'aimerais être le genre de personne qui reste zen quand un service client lui renvoie une réponse-type à côté de la plaque, quand elle n'arrive pas à joindre l'administration pendant les 12 minutes quotidiennes d'ouverture du service au public, quand le livreur a encore laissé un avis de passage dans la boîte sans sonner, quand ses clients sont partis en vacances sans la payer mais qu'elle doit quand même régler ses factures et remplir le frigo, quand le putain de MacBook à 1500 balles commence à tomber en morceaux 6 mois après son achat (liste non-exhaustive). 

J'aimerais être le genre de personne qui n'a pas de sueurs froides quand elle doit décrocher son téléphone ou côtoyer des inconnus pendant toute une soirée. Le genre de personne munie d'un filtre entre le cerveau et la bouche, ainsi que de la capacité à décoder le langage corporel d'autrui au lieu de passer sa vie à mettre les pieds dans le plat - et à s'en vouloir ensuite pendant des semaines, des mois, voire des années. Le genre de personne qui peut faire du bénévolat parce qu'elle supporte d'être entourée de gens, et de leur parler, plus de 5 minutes d'affilée. 

J'aimerais être le genre de personne qui métabolise tout très vite et qui se désole de ne pas arriver à grossir parce que c'est dur de trouver des fringues en 34. Ou alternativement, le genre de personne pour qui les pâtes et le riz ne constituent pas une drogue indispensable à son équilibre mental. Et qui peut donc porter des bottes au genou avec une minijupe en jean et un gros pull mou (mon look rêvé depuis toujours) sans que ça lui donne l'air de la petite soeur du bibendum Michelin.

J'aimerais être le genre de personne que les moustiques dédaignent et qui ne se balade pas les jambes pleines de boufioles chaque année du 15 juin au 15 septembre. 
Le genre de personne qui kiffe conduire et qui réussit toujours des créneaux impeccables d'une seule main en talons de 12.
Le genre de personne qui a la main verte et une vraie jungle d'intérieur chez elle.
Le genre de personne qui fait du 37 ou du 38 et qui trouve toujours des chaussures à sa pointure.  
Le genre de personne qui peut boire plus de deux verres dans la soirée sans se réveiller avec un casque en plomb le lendemain.
Le genre de personne qui adore recevoir ses proches et cuisiner pour eux; dont les tentatives pâtissières sont généralement comestibles et qui se régale à préparer des plats nécessitant 47 ingrédients.
Le genre de personne photogénique que ça ne dérange jamais de poser pour son amoureux, et qui ne grimace pas devant 99% des portraits d'elle à cause de sa frange en bataille ou de ses multimentons. 
Le genre de personne qui ne chope pas des migraines à vomir dès qu'il fait trop chaud pendant la nuit ou qu'elle est incommodée par une odeur un peu forte.
Le genre de personne qui ne se visualise pas en train d'éclater violemment contre un mur de brique la tête de tout individu masculin venant de faire une remarque sexiste ou paternaliste.
Le genre de personne qui ne tombe pas régulièrement sur des profils de dictateurs dans les tests psychologiques.
Le genre de personne capable de pardonner et d'oublier.
Le genre de personne qui trouve ça délassant de faire le ménage au lieu de s'y mettre avec un fusil dans le dos quand ça devient vraiment trop dégueu.
Le genre de personne qui trouve un sens et un intérêt à l'art contemporain au lieu d'avoir envie de foutre le feu à ce ramassis de merdouilles prétentieuses.
Le genre de personne qui n'a pas besoin d'arriver à la gare une heure avant le départ de son train, et à l'aéroport 3 heures avant le décollage de son avion. 
Le genre de personne pour qui les mots "optimisation fiscale" ont un sens. Ou au moins, le genre de personne que les annonceurs de tourisme se battent pour inviter à l'autre bout du monde en échange de trois Instagram et un article de blog. 
Le genre de personne qu'on qualifie d'indécrottable optimiste, ou que les autres décrivent comme à la fois cool et chaleureuse. 

Mais hé, je fais de mon mieux dans la vie, et il y a sans doute 2-3 points sur lesquels d'autres gens aimeraient être mon genre de personne. 

6 commentaires:

elmaya a dit…

Ben, si tu coches ne serait-ce qu’un quart de la liste, ça donne surtout « le genre de personne que tout le monde déteste », non ?
En somme, heureusement qu’on ne peut pas réunir les points forts de chacun en une seule personne…

D’un autre côté, certaines « options » devraient être automatiquement dans la version de base universelle. Le coup des moustiques, entre autres. Scandaleux que ce ne soit pas le cas (dit-elle en se grattant le mollet et le cou).

Melle Mars a dit…

Mais l'Art contemporain EST un ramassis de merdouilles prétentieuses :D Tu devrais plutôt être contente d'être le genre de personne qui s'en est rendue compte, et qui sait que ce n'est quasiment plus qu'un marché comme un autre :)
(Je suis en train de lire "Requins, caniches et autres mystificateurs" de Jean-Gabriel Fredet, ça pourrait peut-être t'intéresser)

Sunalee a dit…

Il y a en effet des merdouilles prétentieuses mais il y a tellement d'autres choses qui surprennent, font rire, font pleurer, sont une analyse de la société actuelle... Il est très probable que dans le passé, il y a eu pléthore d'oeuvres insignifiantes mais elle ne sont pas parvenues jusqu'à nous. De même, les oeuvres moins importantes d'aujourd'hui ne survivront sans doute pas.

Gasparde a dit…

Moi j'aimerais être le genre de personne capable de transvaser de la farine d'un récipient à l'autre sans en mettre la moitié à côté. Ou le genre de personne capable de changer de ligne à Arts-Loi sans se perdre. Ou le genre de personne capable de s'intéresser au cinéma :D...
Bref, c'est une chouette liste, je devrais faire la mienne pour m'amuser !

ARMALITE a dit…

@Gasparde: Ca sent le vécu récent, pour la farine :-D Elles étaient bonnes, les madeleines à la crème de cacao?

Gasparde a dit…

@Armalite : elles attendent le préchauffage du four. Donc on verra très bientôt !