dimanche 29 avril 2018

La semaine en bref #17





Lundi:
★ Le sarrasin grillé dans la soupe froide carottes-agrumes, j'aime pas du tout. Heureusement que j'avais prévu une tresse au chocolat en dessert, ça rattrape un peu le coup. 
★ "La casa de papel", c'est l'exemple-type de la série objectivement pas terrible et néanmoins très addictive. Un peu comme un paquet de chips: c'est pas subtil, mais c'est gras et ça croustille, donc on continue à en manger tant qu'il en reste au fond du sachet.

Mardi:
★ Hier soir entre minuit et demi et une heure, nous avons émis l'hypothèse que les T-Rex étaient peut-être de redoutables prédateurs uniquement parce qu'ils n'arrivaient pas à se faire livrer des rouleaux de printemps, et que pour ce qu'on en savait, l'assassinat de JFK avait été commandité par Rémy Bricka. A la lumière du jour, moi non plus, je n'ai pas d'explication.
★ Si ça continue comme ça, je vais être obligée de présenter mes excuses aux abstentionnistes du second tour que j'ai houspillés sur le thème: "Macron vaudra toujours mieux que MLP". Parce que le démantèlement du code du travail et du service public, je m'y attendais, mais cette attaque ignoble envers les droits des migrants, elle est digne de la pire extrême-droite.
★ Ca faisait longtemps que je n'avais pas perdu une demi-journée de boulot suite à une fausse manip', et curieusement, ça ne me manquait pas du tout.
★ Le Yamato a installé quelques tables en terrasse, youpi! Mais ce soir, il ne fait pas assez chaud pour manger mon miso katsu ramen et le katsu rice de Chouchou dehors. La prochaine fois.

Mercredi:
★ Alors que j'enfile mon manteau-redingote avant de partir, Chouchou me lance: "Tu es jolie, on dirait un petit lutin". Je suis super attendrie, jusqu'à ce qu'il précise: "...Un petit lutin autoritaire prêt à envoyer tous ses hommes à Vienne". Grmbl.
★ Pour cette journée à Amsterdam, nous avons droit à une vraie météo printanière: couvert et frisquet le matin, un peu de pluie vers 13h, soleil éclatant à partir du début de l'après-midi. Les photos de Chouchou sont ici.
★ Pas de grandes découvertes côté bouffe: le café des 9 rues où nous lunchons sert de gros sandwichs corrects sans plus, et les cornets de pâtes que nous achetons à la gare centrale pour manger dans le train du retour sont limite dégueu (je croyais que c'était impossible de faire de mauvaises pâtes, en fait, si - il suffit d'utiliser une sauce vraiment pas terrible). En revanche, le chocolat chaud de Chocolàtl et les cocktails de Tales & Spirits sont de pures merveilles. Avantage boissons pour ce day trip!
★ Notre Thalys de retour a une heure et quart de retard. En l'absence d'informations, nous bavardons sur le quai avec un couple de touristes brésiliens un peu perdus, et une fois à bord, nous les aidons à trouver une solution pour leur correspondance. Nous courons même avec eux et une partie de leurs bagages dans la gare du Midi pour essayer de choper le 23h27 en direction d'Ostende, que nous ratons à une minute près. Heureusement, il y a un dernier train une heure plus tard, mais ils ne sont pas couchés, les pauvres!

Jeudi:
★ MAIS COMMENT CA, IL FAUT REMETTRE LES COLLANTS ET LES CHAUSSURES FERMEES? REMBOURSEZ!
★ Je pensais que mes notes de coiffeur allaient sérieusement baisser à partir du moment où je porterais mes cheveux plus courts, mais pas du tout: ce que je gagne sur la colo (il faut beaucoup moins de produit), je le perds en coupe. Les chauves ne se doutent pas des sommes folles qu'ils économisent. Et du temps qu'ils gagnent: 3h30 pour une retouche racines et un rafraîchissement de coupe, pffff.

Vendredi:
★ Les chips de légumes achetées hier chez Noix et moi sont fabuleuses, et même pas culpabilisantes à boulotter.
★ Demande de compensation envoyée à midi, bon d'achat Thalys reçu à 13h30. Ca servira pour aller faire un day trip à Rotterdam un de ces 4!
★ Les deux Corée se réconcilient et Abba se reforme. Voilà qui boucle la semaine en beauté.
★ Pour l'apéro, je mélange 1 cuillère à café d'huile d'olive, 1 autre de Maïzena, 1/2 cuillère à café d'ail en poudre, 1 cuillère à soupe de paprika et du sel dans un petit saladier; je rajoute une boîte de pois chiches bien égouttés; je touille jusqu'à ce qu'ils soient tous recouverts de rouge et je les étale sur une plaque pour les enfourner 20 mn à 200° (recette trouvée hier dans un Flair sur lequel je m'étais rabattue par désespoir chez le coiffeur après avoir fini mon bouquin de sac).

Samedi:
★ Je tente une recette de chou-fleur rôti donnée par Funambuline sur son Instagram. Comme il me manquait deux ingrédients, que j'en ai remplacé deux autres, légèrement modifié les proportions et utilisé un sac trop petit pour tout mélanger, le résultat est plus que dispensable.
★ Alléchée par une photo sur Facebook, j'entraîne Chouchou (qui résiste peu) chez Chouconut afin de goûter les nouveaux donuts matcha-confit de framboise-fraises fraîches. Puis chez Be Burger pour un burger végétarien, car je ne veux pas revoir ce chou-fleur dans mon assiette une seconde fois dans la même journée.
★ Je suggèrerais bien qu'on fusille l'auteur de cette ignoble reprise lounge de "Smells like teen spirit", mais apparemment, tous mes hommes sont déjà partis pour Vienne en emportant leur matos.

Dimanche:
★ Journée pluvieuse à la maison. Coup de fil à ma mère, paperasse et tâches administratives diverses, ménage de la cuisine, longue séance de yin yoga, masque de beauté à la perle, préparation de buddha bowls et deux épisodes du sachet de chips de "La casa de papel".
★ L'équipe de hockey d'Attila est vice-championne de France, c'est la teuf!

5 commentaires:

Anonyme a dit…

C'était comment ces pois chiches au final ?
Biz Nad ;)

rosaannoma a dit…

3H30 chez le coiffeur ?!?
J'ai laissé tombé l'affaire il y a 6 ans et j'ai depuis de longs cheveux gris que j'attache en chignon (ou une resplendissante chevelure argentée qui flotte au vent, selon l'humeur), que j'égalise moi-même de temps en temps dans ma salle de bain (en appelant une fois sur deux une de mes filles à la rescousse pour "rectifier" un coup de ciseau de travers).
Régulièrement je me dis que "quand même je devrais faire quelque chose" (mon âge, mon boulot à responsabilité, ...)
Mais imaginer passer 3h30, 10 fois par an j'imagine, chez un coiffeur. Non. Tu viens de me convaincre : ce sera raide et grise jusqu'au bout.
Et ce temps gagné, je le passerai à lire des blogs et à soupirer de jalousie devant de belles chevelures flamboyantes...

ARMALITE a dit…

@rosaannoma: Ah mais je n'y vais pas 10 fois par an, plutôt... une fois tous les trois mois, je dirais. Entre les visites, je refais mes racines moi-même, ce qui ne me coûte presque rien et me prend assez peu de temps.

ARMALITE a dit…

@Nad: bon mais pas facile à manger!

Anneso a dit…

Je suis moins sévère avec "La Casa de papel", bien qu'au fond je trouve tes arguments assez justes: beaucoup d'incohérences, persos caricaturaux etc MAIS quel kif! J'ai vraiment beaucoup aimé même si ce n'est pas d'un niveau de GOT ou Breaking Bad ou Bron ou Narcos ou The killing (etc etc etc).
Et ça fait tellement du bien de voir une série non anglo-saxonne ni scandinave,bordel!(comme pour Dark pourtant je ne capte pas un mot d'allemand).

¡Me encanta!