mardi 12 décembre 2017

En 2017, la vie aura-t-elle eu plus d'imagination que moi?



Du temps où je tenais un journal papier, j'avais l'habitude, chaque fois que je commençais un nouveau carnet, de l'ouvrir vers le dernier quart et d'y noter mes grandes interrogations du moment en me demandant où j'en serais une fois arrivée à cette page, des mois plus tard. Puis je n'y pensais plus, et chaque fois que j'arrivais à la page en question, je m'émerveillais du chemin parcouru depuis le début de mon carnet, des préoccupations dont je me faisais une montagne et qui s'étaient envolées entre-temps, des choses qui me semblaient sans importance sur le coup et qui avaient pris une place énorme dans ma vie. L'évolution était presque toujours inattendue, parce qu'apparemment, la vie a beaucoup plus d'imagination que moi. 

Je rédige ce billet le 10 avril 2017, alors que je suis pleine de doutes et d'inquiétudes - moins pour mon avenir que pour celui du monde, mais si ça se trouve, une fois de plus, j'ai bien tort! Du coup, j'ai envie de noter tout ça pour y revenir en fin d'année et, avec un peu de chance, pouvoir pousser un soupir de soulagement rétrospectif. Voici donc mes grandes questions du moment:

- D'ici le mois de décembre, Donald Trump aura-t-il été destitué? Dans le cas contraire, aura-t-il déclenché une guerre avec la Syrie? Avec la Corée du Nord? (Je n'arrive pas à concevoir pire, et j'espère ne pas y être obligée.)

- En France, qui aura été élu président? A l'heure actuelle, la campagne est si ahurissante et les sondages bougent tellement vite que la seule chose qui semble certaine, c'est que Marine Le Pen sera présente au second tour. Et j'aimerais TELLEMENT que ça ne soit pas le cas, mais ça paraît peu probable. Je m'attends à devoir aller voter pour Emmanuel Macron, que je déteste marginalement moins, afin de lui faire barrage.

- Sur un plan professionnel, vais-je réussir à accomplir mon objectif de me diversifier en décrochant de nouveaux clients pour travailler sur de nouveaux genres littéraires? Parce que la fantasy et le fantastique en général, je n'en peux plus du tout. J'ai juste envie de continuer à traduire les romans de Claire North - mais à l'heure où j'écris ceci, il n'est même pas certain que je fasse "The end of day" qui vient juste de sortir en VO, ce qui m'attriste beaucoup. Pour le reste, je voudrais basculer vers la blanche. 

- J'espère par ailleurs que d'ici fin 2017, je serai toujours heureuse avec Chouchou et que nous serons en bonne santé tous les deux. Le reste n'est que détails. 

Et maintenant, vas-y, Moi De Dans Huit Mois: rigole un bon coup. Je croise les doigts pour que tu ne rigoles pas jaune. 

★★★

Hé bien en fait, je n'étais pas tellement à côté de la plaque. 

Trump n'a pas encore été destitué, mais j'imagine que ça arrivera dans le premier semestre 2018. Il a perpétué beaucoup d'horreurs dans son propre pays mais pas déclenché de conflit international pour l'instant - ouf. Les élections en France se sont bien passées comme je l'imaginais, et le résultat est aussi catastrophique que je l'imaginais: démantèlement du droit du travail, chasse aux migrants... 

Je n'ai pas traduit "The end of day", et c'est sans doute mieux: j'ai essayé de le lire et abandonné au milieu tellement je n'accrochais pas! Même sans nouvel éditeur, j'ai réussi à me diversifier un peu dans le type d'ouvrages sur lequel je bosse, et j'ai de bonnes raisons d'espérer que cette évolution se poursuivra à l'avenir. 

Chouchou et moi avons eu des hauts et des bas (surtout en août et en octobre, les bas), mais globalement, nous nous portons bien tous les deux et notre couple reste solide. 

Début janvier, je pense m'amuser à faire un petit jeu de prédictions pour 2018. 

3 commentaires:

ElanorLaBelle a dit…

Je n’y avais pas pensé sous cette forme, mais je fais quelque chose de semblable en m’écrivant des lettres à la moi plus vieille d’un an à mon anniversaire et en y insérant des questions, qui, pour ma part, sont plutôt égoistes.

Cyrielle a dit…

Mais c'est une super bonne idée ça :-) je pense te la piquer d'ailleurs, pour mon journal de 2018 !

ARMALITE a dit…

@Cyrielle: Mais je t'en prie, j'aime bien que les idées circulent (surtout les miennes :-P )