mardi 19 septembre 2017

Ma PAL: état des lieux à la rentrée 2017




Le grand tri de début septembre a été l'occasion de faire du ménage dans ma PAL. Je me suis aperçue que plus un livre traînait dans celle-ci, moins il avait de chances d'être lu au final: je suis toujours intéressée en priorité par mes achats récents. Donc, il ne sert à rien de conserver des ouvrages pendant des années et des années comme ça m'arrive encore de le faire. Voici ce que contient mon étagère à ce jour (mais il est fort possible que j'en élimine encore une dizaine de livres très prochainement):

FANTASTIQUE
- "Zombie Iceland" (Nanna Arnadottir)
- "La 25ème heure" (Fredrik Rivat)
- "Crooked kingdom" (Leigh Bardugo)
- "The midnight queen" (Sylvia Hunter)
- "Just one damned thing after another" (Jodi Taylor)
- "The Dark Days Club" (Alison Goodman)
- "Lungdon" (Edward Carey)
- "The watchmaker of Filigree Street" (Natasha Pulley)
- "The crimson skew" (S.E. Grove)
- "La fée, la pie et le printemps" (Elisabeth Ebory)
- "Guide de survie pour le voyageur du temps amateur" (Charles Yu)

RECITS DE VOYAGE
- "The roads to Sata" (Alan Booth)
- "Seule sur le Transsibérien" (Géraldine Dunbar)

LITTERATURE GENERALE
- "The goldfinch" (Donna Tartt)
- "Marelle" (Julio Cortazar)
- "Une île trop loin" (Annika Thor)
- "Mapp & Lucia" (E.F. Benson)
- "La vie des autres" (Neel Mukherjee)
- "Truly madly guilty" (Liane Moriarty)
- "Beloved" (Toni Morrison)
- "L'arche de Darwin" (James Morrow)
- "The ministry of utmost happiness" (Arundhati Roy)

BEDE/MANGA
- "Sortie de secours" (Joyce Farmer)
- "Le cabinet de curiosités" (Alexandra V. Bach/Hilda Alonso)
- "Erased: Re" (Kei Sanbe)

DIVERS NON-FICTION
- "Cataloging the world" (Wright)
- "Apprendre à dessiner à la japonaise" (Kamo)
- "Ainsi de suite" (Sophie Calle)
- "Le petit livre du Lykke" (Meik Viking)

En gras, les livres qui sont là depuis plus d'un an.
En italique, les achats récents - ceux qui datent de moins d'un mois.

4 commentaires:

Boomerang a dit…

Je suis dans le même cas: les livres qui sont depuis trop longtemps dans ma PAL, bien souvent je n'ai plus envie de les lire. Mais comme je les ai, je me force à les lire et bien souvent, ou j'abandonne ou je les termine en les traînant tout du long...

Donc j'ai réduit ma PAL et ce qu'il y a dedans est lu rapidement et me plait car ce sont mes envies du moment (bon, on est jamais à l'abri d'une déception non plus...).

Je me suis créé une petite wish list, où je note les livres qui me font envie, et quand il faut me renflouer en lecture, je pioche dedans ( et dans ce qui me plait encore dedans, bien sûr !).

Lauriane a dit…

Ah, ça me fait très plaisir de voir "Just one damned thing after another" : j'ai adoré ! Je suis super impressionnée par Jodi Taylor et sa créativité (rien que cette série compte actuellement 8 tomes, elle en publie un par an en plus d'autres nouvelles et autres séries, et pourtant chaque tome fourmille d'idées, détails, bons mots... Je serai très intéressée de connaître ton avis quand tu l'auras lu !

Anneso a dit…

Je suis en train de lire "Le chardonneret" de Donna Tartt (j'ai presque terminé..enfin autant dire que j'ai terminé,il me reste 30 pages sur 800 environ).
Moi,en tout cas,je le qualifie de chef-d'oeuvre (je sais que nous n'avons pas toujours les mêmes goûts mais parfois).
A part un tunnel vers la fin,à Amsterdam dans la chambre d'hôtel (pas un spoiler,c'est aussi évoqué au début),sinon,ce roman sur le parcours "initiatique" d'un enfant qui voit son monde douillet s'effondrer lorsque sa mère bien-aimée est tuée dans un attentat au MET qui fait de nombreuses victimes.Un vieil homme mourant lui demande curieusement d'emporter un petit tableau flamand (petit par la taille mais immense par la valeur artistique) "Le chardonneret" (d'où le titre,ahah), ce qu'il fait, dans la panique et cet acte va le hanter toute sa vie. Là,commence pour lui une descente aux Enfers parsemée de rencontres parfois douces,souvent cruelles...
C'est magnifique et poignant,la longueur n'est absolument pas un problème (au-delà de 500 pages,ça a intérêt d'être palpitant et bien écrit/traduit pour que je m'y attelle et que je ne lâche pas!).
Je te conseille de ne pas le virer,tu passerais à côté de quelque chose.
Perso,je vais m'attaquer au "Maître des Illusions" rapido,du coup.

shermane a dit…

Après avoir bouffé plus de 100 pages de Marelle, j’ai eu un grand sentiment de tourner en rond dans la vie d’intellectuels bobo qui ne me parlent pas (désolée Malena ^^"). Je lui redonnerai sa chance mais clairement, c’est pas prioritaire.