dimanche 24 septembre 2017

C'était la semaine où... (#38)




...une nouvelle éditrice dans une maison pour laquelle je bosse depuis longtemps m'a écrit: "Inutile de vous présenter, j'ai déjà entendu beaucoup de personnes de l'équipe chanter vos louanges". Ce qui m'a mise d'excellente humeur pour attaquer ma semaine de travail. 

...j'ai reçu mon nouveau Lumix, et hormis pour le fait que changer de format demande désormais une demi-douzaine de manips au lieu d'une seule, j'en suis très satisfaite.

...j'ai beaucoup parlé dans ma tête pendant le premier cours de yin yoga de l'année scolaire. Ma prof: "You don't need to be right. You don't need to be consistant." Moi: "OF COURSE I DO!!!" Ma prof: "You are not the things you do." Moi: "OF COURSE I AM!!!" Le yoga, cette activité où mon corps se donne à fond mais mon esprit refuse catégoriquement de participer.

...je suis passée chez Marks & Spencer faire le plein de bouffe indienne et anglaise avant la fermeture. Une partie du food court était déjà condamnée, et la moitié des rayons encore accessibles tristement vide. J'ai pris autant de choses que je pouvais en porter dans mon grand tote bag du Dam Sum, qui a lâché sous le poids. Mais son sacrifice n'aura pas été vain.

...du coup, avec Chouchou, on a cherché frénétiquement sur internet s'il y avait des M&S sur le lieu de nos prochains city trips, prêts à raquer pour une valise en soute au retour histoire de faire de la contrebande de butter chicken et de scones au cheddar.

...on a eu grand plaisir à retrouver Kirsten Bell pour une deuxième saison de "The good place" qui s'annonce aussi déjantée que la première.

...notre chaudière a défunté la veille du premier jour de l'automne, dans un grand jet d'eau bouillante. Le plombier passera mercredi prochain pour constater le décès; après ça, il faudra encore obtenir que les propriétaires financent son remplacement, puis procéder. Jusque là, ce sera douche froide et shampoing sec. Je suis ra-vie.

...pour me changer les idées, je suis allée lire le tome 2 de "La cantine de minuit" affalée sur une des banquettes du Dominican avec un Basilico. Oui, à quatre heures de l'après-midi, parfaitement.

...grâce à un employé désagréable et à la réaction apocalyptique de Chouchou, nous sommes désormais personae non gratae à la bouquinerie où nous avions l'habitude d'apporter mes tombereaux de bouquins déjà lus. Tous ces livres hyper récents qui, parce que je suis très soigneuse, ont l'air de n'avoir même pas été feuilletés, laissent apparemment à croire que je les ai volés quelque part. J'aurais dû montrer mes relevés de carte bleue. Ou proposer de résumer n'importe lequel des ouvrages de la pile.

...pour nous remettre de nos émotions, nous sommes allés dîner au Dam Sum (j'avais envie de dim sum et le Yi Chan était déjà complet). L'avantage des bouchées vapeur, c'est qu'on peut se régaler pour une addition calorique raisonnable. Et leurs raviolis à la soupe sont juste une tuerie; je ne m'en lasse jamais.

...on s'est échangé des montagnes de vêtements et autres brols chez Sunalee. Je me suis débarrassée du contenu de trois grandes valises et ai réussi à ne rapporter qu'un roman de Christian Bobin, deux jupes grises, deux robes noires et une courgette jaune géante qui ne passera pas la semaine.

2 commentaires:

Astoria a dit…

Bonjour,

Je te lis depuis des années mais je n'ai jamais posté de commentaire. Je suis ravie de te venir en aide pour tes envies de plats indiens.
Les M&S qui ne vendent que de l'alimentaire restent ouverts en France. Tu sais maintenant comment occuper ta prochaine journée en Paris !

Clarisse a dit…

Et vous aurez sans doute déjà vu qu'il y a un M&S à Dublin, dans Grafton Street si j'ai bonne mémoire ^^