lundi 24 juillet 2017

"One of us is lying" (Karen M. McManus)


Ils sont cinq à être collés ce jour-là. La meilleure élève de terminale, l'athlète le plus prometteur du lycée, la princesse du dernier bal de promo, le marginal qui deale de la drogue après les cours, et le blogueur qui dévoile en ligne tous les secrets des autres. Contrairement aux apparences, nous ne sommes pas dans "The breakfast club", et à la fin de l'heure, seuls quatre d'entre eux sortiront vivants de la salle de retenue. Qui a tué le cinquième, et pourquoi?

Attention: roman jeunesse hautement addictif! Je l'ai commencé un dimanche après-midi et terminé le soir même. Même si son style n'a rien d'extraordinaire (les quatre adolescents dont elle présente tour à tour le point de vue ont tous la même voix, si bien qu'il m'arrivait d'oublier qui était en train de raconter ce qui lui arrivait), l'auteure sait distiller les révélations au compte-goutte et maintenir le lecteur en haleine jusqu'à la fin. Elle montre très bien l'influence des média et des réseaux sociaux sur l'opinion publique, l'impact de la révélation des secrets de chacun, la façon dont les quatre suspects sont mis à l'écart par leurs camarades et se rapprochent les uns des autres pour tenter de résoudre le mystère. Au-delà des archétypes initiaux, elle réussit à faire d'eux des personnages plus complexes que prévu, parfois même surprenants et au final tous attachants. Je ne doute pas qu'un éditeur français proposera bientôt une traduction de "One of us is lying".

3 commentaires:

Mathilde de Cherbourg a dit…

Il me tentait beaucoup mais là il me tente encore plus.
Concernant le niveau d'anglais, est-il accessible ou plutôt compliqué ?

ARMALITE a dit…

Plutôt facile, je pense.

Mathilde de Cherbourg a dit…

merci :)