vendredi 16 juin 2017

"Comment maximiser (enfin) ses vacances" (Anne Percin)


MAXIME MAINARD EST DE RETOUR!

Pardonnez-moi de crier, mais j'ai littéralement bondi de joie en découvrant au hasard du rayon jeunesse de ma Fnac qu'Anne Percin venait de sortir un quatrième tome des aventures de son héros si gouailleur et attachant. Déjà deux ans que j'avais dévoré les trois premiers, et je n'espérais pas revoir Maxime un jour. Pour une bonne surprise...

Dans "Comment maximiser (enfin) ses vacances", Maxime vient de décrocher son bac avec mention très bien et... d'être recalé à l'entrée de Sciences Po, où il rêvait de faire ses études depuis toujours. C'est l'occasion d'explorer sa nouvelle passion pour la musique. Maxime embarque les autres membres de son groupe de rock, mais aussi ses potes Alex et Kévin, sa petite amie Natacha et même sa soeur Alice: direction le bassin d'Arcachon, où le Kremlin a été engagé pour se produire durant le festival de la Moule...

Autant le dire de suite: je n'ai pas tout aimé dans cette "saison 4". L'humour de Maxime, qui me faisait mourir de rire jusqu'ici, m'a paru souvent forcé, et extrêmement lourdingue par moments. Surtout, j'ai eu un gros problème avec le fait que, lors de ses disputes avec Natacha, tous deux se bousculent et se mettent des claques. Je trouve que banaliser la violence physique sous prétexte qu'il s'agit de jeunes gens au tempérament vif est un parti pris dangereux lorsqu'on s'adresse à un lectorat adolescent. Même s'il ne s'agit que de deux ou trois scènes courtes sur 400 pages, c'est un élément qui m'a beaucoup dérangée, voire choquée.

A côté de ça, l'auteure décrit très bien les sentiments de Maxime lorsqu'il est sur scène, la façon dont la musique le transporte. Et j'ai aimé qu'elle l'amène à remettre son avenir en question, à s'interroger sur ce qu'il veut vraiment et à envisager des possibilités nouvelles - c'est, de nos jours, un thème qui peut parler à beaucoup d'adultes! C'était chouette aussi d'en apprendre davantage sur les acolytes de Maxime, notamment les trois autres membres du Kremlin, et de les voir évoluer au fil du temps. Dans l'ensemble, malgré tout, un bilan de lecture mitigé qui m'empêche de souhaiter une "saison 5".

Aucun commentaire: