mardi 9 août 2016

Pourquoi j'ai été déçue par "Harry Potter and the cursed child"


Au départ, je ne pensais pas lire "Harry Potter and the cursed child": ce n'était pas le 8ème roman de la saga, mais le script d'une pièce de théâtre, et je savais que ça me plairait forcément moins. Et puis le plan "Ayant épuisé l'histoire de la première génération de héros, intéressons-nous maintenant à leurs enfants" s'est toujours révélé un peu décevant pour moi. Mais après avoir lu les critiques dithyrambiques des premiers spectateurs de la pièce qui se joue actuellement à Londres, j'avoue, j'ai cédé à la hype et commandé le bouquin. Ce qui prouve bien qu'un comportement moutonnier est rarement une bonne idée. 

Car je suis peut-être la seule, mais je n'ai pas du tout aimé "Harry Potter and the cursed child". Passons sur le fait qu'effectivement, lire les dialogues et les indications scéniques d'une pièce, ce n'est pas du tout la même chose que lire un roman construit avec de longs passages narratifs - ça va beaucoup plus vite et c'est un peu l'équivalent littéraire de la barbe à papa, rien d'assez substantiel pour satisfaire mon appétit de lectrice. C'était annoncé dès le départ, et on ne peut pas reprocher à un cochon de ne pas faire "Meuh" (je me comprends).

Le vrai problème, c'est l'histoire. J'ignore quelle part J.K. Rowling a prise à sa conception, mais j'ai eu l'impression de lire une longue fanfic rédigée par des amateurs dont le seul but était de s'amuser en trouvant un prétexte pour réutiliser des personnages morts depuis 20 ans. Résultat: un scénario pas crédible pour deux sous dans lequel les protagonistes enchaînent des décisions aberrantes. Il arrive même un moment où Draco Malfoy devient plus sympathique que Harry Potter! Ce n'est pas "Harry Potter 8": c'est une farce pour enfants, dans le meilleur des cas. Une farce qui doit très bien donner au théâtre vu la profusion de scènes d'action magiques et/ ou spectaculaires, mais une farce qui, malgré quelques moments drôles ou émouvants, a totalement échoué à me convaincre.

3 commentaires:

elmaya a dit…

Bon, tu me rassures : ce que j’en ai lu sur internet , ce que j’en ai vu en le feuilletant, ne m’ont absolument pas donné envie de le lire. J’en resterai à la saga originale.

Par contre, ton expression, là, «  on ne peut pas reprocher à un cochon de ne pas faire « Meuh » , tu as un copyright dessus ? Je ne l’avais jamais rencontrée, et elle me plaît énormément !

Lili a dit…

Chère Armalite,

Merci, ça fait du bien... Je suis ENTIEREMENT d'accord !
En sachant que j'ai lu une dizaine de fois chaque tome d'Harry Potter, et que j'ai pu avoir des places pour aller voir la pièce à Londres (40 sont mises en jeu chaque vendredi sur le site de la pièce !).

J'ai donc vu la pièce dimanche, sans avoir lu le script avant pour garder la surprise. Et bien le spectacle est vraiment top, les effets de la magie sur scène très réussis, super utilisation de l'espace, bien chorégraphiée, et très bon-ne-s acteurs-trices dans l'ensemble (même si c'est bien sur surprenant la forme "pièce de théâtre, ils-elles parlent fort etc...).

Mais alors l'histoire, je ne trouve pas les mots tellement j'ai trouvé ça raté ! La trajectoire des personnages me semble totalement incohérente pour la plupart, l'idée générale est très paresseuse et incohérente avec certains éléments des libres... C'est tellement dommage, et bizarre ! Je n'en reviens toujours pas que JK Rowling ait écrit / approuvé cela.
Je viens de finir de lire le script pour prendre un peu de recul, mais décidemment je ne m'y fais pas, on dirait vraiment un fanfiction !!

Bref je vais relire les autres pour oublier !

ARMALITE a dit…

Elle m'est venue à l'esprit alors que je rédigeais mon billet, mais elle me plaît beaucoup, je pense que je vais l'intégrer à mon lexique!