mercredi 17 août 2016

"Mangeur de feu" (Gérald Gorridge)


A Hanoï, Hoa doit rédiger un guide touristique consacré au pho (prononcer "feu-euh"), la soupe vietnamienne typique. Après avoir mangé dans son échoppe préférée, elle se rend chez Chef Didier qui a francisé la recette en remplaçant le boeuf par du foie gras. Tous deux se lancent dans de grandes suppositions sur les origines exactes du pho... 

Difficile de donner un avis global sur cette surprenante bédé culinaire. J'ai adoré la première partie qui s'attache à la confection du plat même, moins aimé l'histoire des marsouins cernés dans leur fort militaire et de la marchande de vivres peut-être traîtresse, et complètement décroché pendant le délire fantasmagorique sur le génie du pho qui clôture "Mangeur de feu".

Je dirais néanmoins que celui-ci vaut le coup d'oeil ne serait-ce que pour ses dessins magnifiques (mis en valeur par un très beau papier), son mélange de gourmandise et de sensualité, mais aussi l'éclairage culturel qu'il jette sur les rapports entre les langues française et vietnamienne. 

Aucun commentaire: