lundi 29 août 2016

"Coquelicots d'Irak" (Brigitte Findakly/Lewis Trondheim)


Jusqu'ici, je ne connaissais Brigitte Findakly qu'en tant que coloriste et épouse de Lewis Trondheim. Dans "Coquelicots d'Irak", elle raconte sa jeunesse à Mossoul, la difficulté d'être issue d'une famille chrétienne dans un pays majoritairement musulman, les bouleversements politiques du début des années 70, les raisons qui poussèrent ses parents à émigrer en France - le pays d'origine de sa mère -, l'adaptation délicate à sa nouvelle vie et ses retours successifs en Irak où elle constate combien les conditions de vie se dégradent pour la population en général et pour les femmes en particulier. Son récit d'où ne ressortent ni jugement ni colère est entrecoupé de photos personnelles en noir et blanc, d'anecdotes culturelles et de bons souvenirs d'enfance qui apportent un contrepoint apaisant à la violence des événements historiques. Un témoignage plein de sensibilité, pré-publié sur le site du journal Le Monde où vous pouvez en lire des extraits.


Aucun commentaire: