mercredi 11 mai 2016

Concours: "Miss Dumplin"


Willowdean est grosse, et alors? Pas besoin d'être super slim pour s'assumer. Jusqu'au jour où elle rencontre Bo, qui porte un peu trop bien son nom et ne tarde pas à lui voler un baiser. Mais peut-il vraiment l'aimer? On lui a tellement dit que les filles comme elle ne sont que des seconds rôles... Un seul moyen pour retrouver confiance en elle: faire la chose la plus inimaginable qui soit et s'inscrire au concours de beauté local présidé par sa propre mère, une ex-miss filiforme. Entraînant dans son sillage tout un groupe de candidates hors normes, Will va prouver au monde, et surtout à elle-même, qu'elle a aussi sa place sous les projecteurs. 
"Il me dit que je suis belle. 
Je me dis que je suis grosse. 
Et si j'étais les deux en même temps?"

J'ai adoré traduire ce roman jeunesse pêchu à l'héroïne hors-normes, et pas seulement à cause de sa taille de vêtements: par exemple, c'est une fan absolue de Dolly Parton! "Miss Dumplin" sort aujourd'hui en librairie, et je vous propose d'en gagner un de mes exemplaires de traducteur. Pour ça, dites-moi en commentaire qui était votre idole quand vous aviez seize ans (l'âge de Willowdean dans le roman). Clôture du concours dimanche à minuit; tirage au sort et annonce du résultat lundi. Envoi en Europe uniquement. Bonne chance à tous!

24 commentaires:

EmilieSunny a dit…

Mon idole quand j'avais 16 ans c etait Buffy ^^ je me retrouvais beaucoup dans son caractère et sa facon d'être...puis bon l'histoire avec Angel, tout ca, tout ca ...;)

thi phane a dit…

Mes 16 ans datent un peu mais je regardais "Dirty dancing" en boucle. Je trouvais Bébé aussi godiche que moi au début du film. J'aimais cet éveil du corps, je rêvais de danser comme elle...Je suis restée godiche ^^

Mayla a dit…

Mon idole quand j'avais 16 ans, c'était Végéta de Dragon Ball Z, on ne rigole pas, merci XD. Une peau de vache pas si méchante que ça et tout le temps à faire la gueule, on ne cherche pas pourquoi.

Sunalee a dit…

Dolly Parton - euh non - je ne connaissais pas encore. Probablement Madonna, même si j'étais sans doute déjà en train de m'en éloigner.

Georgia a dit…

Michael Jackson. Je me "reconnaissais" dans son côté atypique, en marge.

Anne-Sophie a dit…

A 16 ans je ne jurais que par le groupe de musique Radiohead. je ne comprenais pas toutes les paroles avec Thom Yorke qui mâchouillait ses mots, mais leur musique me faisait un effet dingue !

Elisa a dit…

Mon idole, à ce moment-là, c'était mon premier amour. Où alors était-ce une obsession? Je ne le saurais jamais vraiment.

Sabine a dit…

Mon idole quand j'avais 16 ans c'était Simone Veil. Survivante des camps, elle a porté le combat pour la légalisation de l'avortement à l'Assemblée, supporté une opposition d'un machisme incroyable et réussi à sauver la vie de milliers de femmes. On l'oublie aujourd'hui, mais avant l'avortement légal, les femmes allaient voir des "faiseuses d'ange" et risquaient leur vie (par ex. ma mère connaissait une jeune femme morte de septicémie en 2 jours après un avortement clandestin réalisé avec des instruments mal nettoyés). Aujourd'hui encore, respect total à Simone Veil.

Olivia a dit…

Mon idole quand j'avais 16 ans était Shirley Manson, la chanteuse du groupe Garbage (que j'aime toujours d'ailleurs). J'aimais la musique du groupe et sa voix grave, son côté rebelle, son look. Je rêvais de faire partie d'un groupe de rock ce qui contrastait avec ma personnalité timide et réservée. J'ai appris plus tard qu'elle avait eu une adolescence difficile et avait souffert de dysmorphophobie!
Dans un autre genre, j'ai aussi beaucoup admiré Brad Pitt et je lui ai même envoyé une lettre dans un anglais... approximatif. Mais il ne m'a jamais répondu et si je le croise un jour je lui demanderai pourquoi! ;)

Annelise Robin a dit…

Mon idole quand j'avais 16 ans?! Je dirais Julia Roberts car je regardais tous les films dans lesquels elle a joué ;-)

Kalthea a dit…

Petite, j'avais découvert Tim Burton avec Beetlejuice, sans vraiment comprendre le film, mais il m'avait tapé dans l’œil. Mais c'est à 16 ans en regardant les Noces Funèbres que ça a été la révélation, Tim Burton est alors devenu mon idole (et l'est toujours aujourd'hui). Pour mes 16 ans, j'avais commandé la plupart de ces films en DVD, et je me les suis engloutis. J'adhère à sa personnalité, à ses films, à ses ambiances si particulières. Merci beaucoup Armalite pour ce concours, j'avais sauté de joie quand j'ai appris que Dumplin allait sortir en France. Bonne Chance à tous

Gribouilleage a dit…

Hello,

Je tente ma chance et je réponds Christophe Lemaitre :')

Merci !

Systia a dit…

Rholàlà, elle est dure c'te question (enfin pour moi pour qui cette époque est passée depuis plus de 10 ans, elle l'est)...
*réflexion intense et plongée dans les souvenirs*

Ah si, je viens de me souvenirs d'une couverture de cahier où j'avais noté quelques noms de vedettes que j'aimais : Chris Jericho et The Rock (des catcheurs... bah quoi ? ^^), Robbie Williams et Valentino Rossi (champion de moto), entre autres.

Bonne soirée :-)

Petite G a dit…

Il a l'air terrible ce bouquin ;) Merci d'avoir pensé à nous en faire profiter, moi à 16 ans je ne sais pas si j'avais vraiment une "idole" mais je me reconnaissais énormément en Daria ! Sinon j'avais lu "L'abolition" et je portais aux nues Robert Badinter (et je continue de l'admirer énormément d'ailleurs) Bon dimanche, moi je file bosser.. :(

Boomerang a dit…

Mon idole à 16 ans ? Sans hésitation, Patricia Cornwell ! Je lisais tous ses bouquins et je voulais même devenir médecin légiste.
Les 10 ans et plus d'études pour le devenir ont fini par me refroidir...

Ness a dit…

Mes souvenirs sont flous, je n'avais pas une idole précisément il me semble. Mais parmi les noms qui peuplaient mon univers, il y avait Baudelaire et Barbara (haha, joie de vivre).

shermane a dit…

Tu m'as si bien "vendu" ce roman que je tente ma chance. J'ai dû avoir quelques célébrités que j'admirais à 16 ans, notamment Jodie Foster car elle joue bien, est intelligente, parle un français à tomber, en plus de pas être vilaine à regarder. Comme ça se voit, je suis restée fan d'elle 😀

Mathilde a dit…

A 16 ans j'aimais les soeurs Halliwell, surtout l'ainée, elle était badass. J'admirais aussi Brian Molko (placebo) pour son androgynie assumée.
Ca fait des années que je n'ai pas lu, j'ai décidé de m'y remettre et ce livre me tente beaucoup! merci pour ce concours

ChaM a dit…

Sans hésitation aucune : Björk ! Quand mes parents n'étaient pas là, je passais "Homogenic" en boucle, et hurlais, et dansais dans toute la maison... (je ne parle même pas de mon état de transe quand, pour la BO de "Dancer in the dark", Thom Yorke - mon autre idole - et elle ont enregistré un titre ensemble !)

Merci donc pour ce concours, et pour les doux souvenirs qu'il permet d'évoquer... Et même si je suis plutôt discrète par ici, merci également pour toutes les belles découvertes (j'ai entre autres adoré "Les Étourneaux", et "Ici ça va" a été un véritable coup de cœur) !

Therese a dit…

Un parfait inconnu actuellement : graeme allwright. Je connais encore toutes ses chansons par coeur.

Anne Laure a dit…

A l'époque c'était Robert Smith de the cure ! En bonne ado rebelle qui se cherche j'avais du rouge a levre noir, des robes en velours noir et un gothisme communautaire.
J'ai changé de style vestimentaire mais j'aime toujours autant ce groupe ;)

Tyl' a dit…

L'idole de mes 16 ans était Helena Bonham Carter, avec son rôle de Marla dans Fight club. C'était le charme du désespoir, des rêves brisés et de la personne qui faisait au mieux avec ce qui lui restait.

Merci pour les concours que tu crées, je devrais aussi suivre ce blog littéraire depuis la séparation avec le rose et le noir !

corinne a dit…

Bonjour
Moi aussi à seize ans jétais grosse et j'était raide dingue de Yannick noah j'avais des posters partout ...et c'est à cette époque qu'il a divorcé...comment je me suis fais des films... mais non il s'est remis avec une jolie brune...pfffffff...en même temps de forme cubique et non sportive , je n'aurais pas été d'une grande utilité...à moins qu'il ait besoin d'une étagère...
Allez ...souvenirs...
merci pour ce concours et bonne soirée
corinnebut72@gmail.com

Ingrid LE BAIL a dit…

Mon idole? Patrcik Dupond et Sylvie Guilhem. Je rêvais encore de devenir danseuse, alors que je n'en avais pas du tout le format!