lundi 22 juillet 2013

Snapshots of the week-end



La grande roue de la Foire du Midi, prise au vol vendredi soir en allant chercher Hélie à la gare. Le beau temps a persisté tout le week-end, avec une pointe à 32° dimanche après-midi. Pour un peu, je me serais crue à Monpatelin!


Dîner en terrasse au Ricotta & Parmesan du parvis Saint-Boniface. Grand choix de plats italiens, dont des assiettes de pâtes à composer soi-même avec option complètes ou sans gluten. En dessert, l'assiette de fromages ne se moque pas du client. Dommage qu'un hurluberlu bourré ait cru bon d'escalader la statue au centre de la place et de faire des acrobaties à plusieurs mètres de hauteur: nous avons passé une bonne partie du repas à craindre l'accident. 


Samedi, j'ai étrenné la robe Kling dégotée en soldes à 20€ avec une grosse ceinture vernie de chez Veritas. Flatteuse et confortable, elle sera sûrement un de mes basiques de l'été 2013.


Après avoir fait quelques courses dans le centre et montré à notre invitée la Grand-Place et les Galeries Royales, nous avons goûté dans la très agréable cour intérieure du Pain Quotidien du Sablon. 


Mini-séance de geocaching dans le coin, avec une taille 2 trouvée au Petit Sablon et un échec dans le Parc d'Egmont, où de nombreuses citations et extraits de poèmes sont gravés sur le sol ou les murets. 


Le soir, barbecue chez La Princesse. Rillettes maison en entrée et mini-chorizos  grillés: bon, ben on va oublier les bonnes résolutions alimentaires pendant une heure ou deux, hein? Surtout que le vin d'Afrique du Sud était bien bon. Et qu'entre la salade de tomates-cerise et le baba ganoush klaffi d'ail, on a eu au moins trois de nos cinq légumes quotidiens. (Comment ça, non?)


Une fois repus, on s'est écroulés devant la télé pour regarder les vidéos YouTube les plus nazes qu'on a pu trouver, et fini par mater à la suggestion d'Hélie les 3 premiers épisodes des Chevaliers du Zodiaque Abrégés. Fou-rire garanti si, comme moi, vous avez passé quelques années de votre jeunesse à traiter mentalement Seiya de gros boulet et Athéna de gourdasse de compète.


Dimanche matin, brunch au Clan des Belges (more about that later). Puis promenade et chasse au trésor infructueuse dans le parc de Woluwé avant de reprendre le chemin de la gare. Je sais que mon week-end a été bon quand je le termine plus fatiguée que je ne l'étais à la fin de ma semaine de travail! Du coup, cette année encore et malgré mes bonnes résolutions, nous avons séché le feu d'artifice qui terminait cette journée de festivités nationales. 

2 commentaires:

Ness a dit…

C'est sûr qu'Athéna, c'est l'éloge de la passivité faite femme.

(Je ne sais pas si c'est raccord avec la série, mais je ne me souviens d'elle que couchée dans le coma. Je la détestais)

ARMALITE a dit…

C'est un peu ça. Mais je voulais quand même ses cheveux ^^