lundi 10 juin 2013

Petit questionnaire entre théophiles





Depuis quand buvez-vous du thé? 
J'ai commencé le 1er janvier 2000, date hautement symbolique à laquelle j'entamais une nouvelle vie. Entre autres choses, j'avais décidé de devenir végétarienne (j'ai tenu un an) et de laisser un ami m'initier au thé. Mes parents ne buvaient que de l'affreux Lipton jaune qui ne m'avait jamais fait envie. Philippe m'a fait découvrir Mariage Frères, qui a longtemps été mon unique fournisseur ou presque. J'ai été pendant près de dix ans une très grosse consommatrice de Fujiyama (thé vert japonais, nature) et de Thé sur le Nil (thé vert aux agrumes) avant de passer à autre chose.


Quel genre préférez-vous?
Je bois du vert, et quasi exclusivement du vert (même s'il m'arrive de me laisser tenter par un noir aux fruits rouges l'hiver à l'heure du goûter). Je l'aime japonais ou chinois, mais surtout pas fumé; nature ou parfumé à la menthe et/ou aux fruits, pourvu qu'ils ne soient pas exotiques. En revanche, je fuis les fleurs - surtout la rose - et les épices - surtout la cannelle, la réglisse et l'anis. Malgré de nombreuses tentatives, je n'arrive pas à apprécier le thé blanc, sauf mélangé avec du vert. Quant au rooibos dit "thé rouge"... pitié, épargnez-moi cette horreur. 

Comment le préparez-vous? 
Comme je le consomme souvent seule, je le prépare à même ma tasse, avec un petit filtre métallique muni d'un manche qui lui permet de tenir en équilibre. Si je fais du thé glacé, j'utilise une bouteille en verre d'un litre (achetée chez Ikea) et un grand filtre jetable en papier. Je possède des dizaines de théières de tous types mais m'en sers très rarement: elles sont surtout là pour la collection! Pour ce qui est de la tasse: à Bruxelles, c'est soit un joli gobelet en raku déniché à Paris l'an dernier, soit un mug en verre dont j'adore la transparence. A Monpatelin, un de mes nombreux mugs en céramique illustrés. 

Comment le buvez-vous? 
Le plus souvent, seule devant mon ordinateur. Parfois avec Chouchou, le week-end. Et parfois dans un des salons de thé que j'affectionne, avec un bon bouquin pour me tenir compagnie. En bonne puriste du thé vert, je n'y ajoute JAMAIS de sucre. 

Combien en consommez-vous chaque jour? 
Ces derniers mois, je me suis efforcée de réduire ma consommation. Mais au minimum, une grande tasse le matin en me levant et une autre en début d'après-midi quand je reprends le boulot. Le reste du temps, j'essaie de favoriser plutôt les infusions de plantes. 

Quels sont vos chouchous du moment?
Depuis des années, je bois le Yu Zi Hua Cha de la boutique Nong Cha (thé vert subtilement façonné à la fleur de pamplemousse) au petit déjeuner. Il m'est indispensable pour bien commencer la journée. Je suis également une fan de longue date de leur Roi du Thé au Jasmin, que je consomme au goûter, le week-end. Pour ce qui est des coups de coeur relativement récents, je citerais le Temple Céleste de l'Univers du Thé et la Brise Séductrice d'O Thés Divins, tous deux délicieux chauds comme glacés, et que j'aime boire l'après-midi en semaine. 

Combien de variétés différentes trouve-t-on dans vos placards?
Suite à un récent écrémage, et sans compter ni les tisanes ni le thé en sachet de Chouchou: 21 à Bruxelles, et sans doute une douzaine à Monpatelin (pas les mêmes à une ou deux exceptions près). J'en laisse aussi 3 ou 4 sortes chez ma mère, pour ne pas avoir à en apporter chaque fois que je lui rends visite.

Sur ce, je passe le relais à toutes celle qui auront envie de parler de leur propre passion pour le thé!

12 commentaires:

Isa a dit…

Comme je te le disais l'autre soir, ce questionnaire est super ! J'attrape le relais et publierai mes réponses dans la semaine :)

Londoncam a dit…

A mon tour de répondre alors !

Depuis quand buvez-vous du thé?
Depuis des années, je dirais depuis que j'ai une dizaine d'années. Mes grands-parents et ma mère sont des théophiles, j'ai donc très tôt apprécié ce breuvage.

Quel genre préférez-vous?
Je bois plutôt du thé noir le matin: fumé, épicé ou fuité, du moment que l'équilibre des parfums est subtil, cela me convient. Je n'aime plus les thés trop bas de gamme, je les trouve en général trop forts ou trop amers. Si je n'ai pas le choix et qu'on me sert du Lipton jaune, je le noie dans du lait et du sucre... Dans ce cas ce n'est plus vraiment du thé !
Dans la journée, je bois aussi du thé vert, je l'aime bien soit nature (j'aime beaucoup les thés verts japonais), soit avec un parfum frais type agrumes. Je bois peu de thé blanc ou de thé rouge (sauf le thé de Bordeaux, une préparation que j'apprécie beaucoup), mais j'adore le Oolong.

Comment le préparez-vous?
Dans un mug le matin, debout dans ma cuisine, mon mari le prépare à l'avance comme ça il est à la bonne température après que je me suis préparée. Dans un mug aussi au bureau, en sachet ou avec une boule à thé. Le week-end, on se fait souvent un thé à deux l'après-midi et dans ces cas là on sort une théière en fonte, et parfois nos petits bols à thé en verre, ou bien les tasses à thé en porcelaine fine de la grand-mère :).

Comment le buvez-vous?
En semaine, souvent seule, dans la cuisine le matin ou devant mon ordinateur au bureau... Parfois en réunion ! Le week-end, l'après-midi, à deux ou plus si on a des amis à la maison.

Combien en consommez-vous chaque jour?
J'essaye de ne pas trop en abuser, en général deux fois par jour. Un mug le matin et un dans la journée au bureau. J'essaye du coup de boire aussi des infusions de plantes et de l'eau plate.

Quels sont vos chouchous du moment?
Le thé à l'Opéra et le Vert Provence de chez Mariage Frères, le BB Détox de chez Kusmi, le Laspang Souchong de chez Malongo, et le thé des songes du Palais des thés.

Combien de variétés différentes trouve-t-on dans vos placards?
J'essaye de limiter mes achats afin de consommer ce que j'ai. Du coup en ce moment je dois en avoir une dizaine à la maison et autant au bureau.

Kleo a dit…

Depuis quand buvez-vous du thé?
Depuis toujours. Mes parents avaient un rituel le dimanche après-midi, institué par mon père : thé et petits gâteaux. Proust avait sa madeleine trempée dans une infusion, j'avais mon mikado trempé dans de l'earl grey.

Quel genre préférez-vous?
Du thé vert et du thé noir. J'ai le thé rouge en horreur, et je ne connais pas assez le thé blanc pour me prononcer. J'ai un penchant pour les thés noirs parfumés, que ce soit aux épices ou aux fleurs (tout ce qu'Armalite aime...), mais je suis aussi très thés "nature". Pour le thé vert, ayant vécu au Japon, je suis très puriste et ne bois quasiment que du thé nature. Et jamais de sucre dans mon thé, qu'il soit noir ou vert.

Comment le préparez-vous?
J'ai quatre théières de tailles, formes et matières différentes, et je m'amuse à en changer. Quand je suis seule, je n'en fais qu'une petite quantité, dans une théière adaptée. J'utilise toujours le filtre de la théière (j'ai exhumé récemment une boule à thé de mes tiroirs dont j'avais complètement oublié l'existence). Je le bois dans des grands mugs, j'en ai toute une collection disparate, ou dans de jolies petites tasses quand l'occasion est plus propice (on m'en a offert une paire en jadéite et une en céramique nappée d'or que je n'ai pas encore eu le temps de tester).

Comment le buvez-vous?
Seule en semaine devant mon ordinateur le matin. Le soir, il arrive que je prenne un thé vert (ou une infusion) avec mon amoureux dans le canapé. Le week-end, on se fait très souvent un thé parfumé le matin ou l'après-midi pour se détendre.

Combien en consommez-vous chaque jour?
En général, une théière par jour, parfois plus. Quand je me fais deux théières dans la journée, j'aime bien changer de thé, histoire de varier les plaisirs.

Quels sont vos chouchous du moment?
Je suis une inconditionnelle du genmaicha, un thé vert au riz grillé japonais, qui m'accompagne depuis quinze ans. Récemment, je me suis mise à boire du "Pomme d'amour" et du "7 parfums" de Dammann. On m'en a offert d'autres récemment, mais je n'ai pas eu le temps de les goûter. En thé glacé, j'adore le "Coquelicot gourmand" de Dammann (encore eux).

Combien de variétés différentes trouve-t-on dans vos placards?
Entre 35 et 40 au dernier décompte. Je crois qu'un nettoyage par le vide s'impose.

Helolie a dit…

Depuis quand buvez-vous du thé?
Depuis une dizaine d'année. Personne ne buvait de thé chez moi, c'est une habitude d'adulte.

Quel genre préférez-vous?
Je n'aime pas particulièrement le thé noir, mais il m'arrive d'en boire, par exemple avec des écorces d'orange ou de citron. J'aime tous les autres, avec un faible pour le thé blanc. Et je bois du rooibos (là, tous les connaisseurs s'évanouissent...), que j'ai découvert parce que je suis sujette à l'anémie et qu'il ne contient pas de théine.
Parmi les thés en sachet de grande surface, j'aime bien le thé agrumes de chez Lipton, même si j'ai conscience que c'est un autre monde.
Dans les cafés, je commande un earl grey ou un thé à la menthe.

Comment le préparez-vous?
Dans une petite théière blanche Mariage qui faisait partie d'un coffret cadeau thé de Noël qu'on m'a offert il y a longtemps. Mais souvent, ce n'est pas moi qui le prépare.

Comment le buvez-vous?
Sans sucre, tiède à tendance froide, ou froid. Je petit-déjeune avec du café, le thé est une boisson pour la journée.

Combien en consommez-vous chaque jour?
Lorsque je travaile chez moi, une théière le matin, généralement "Après l'orage", de Mariage Frères et une théière l'après-midi "Casablanca", un thé à la menthe et à la bergamote ou un rooibos (là encore avec de la bergamote, c'est encore mieux !).
Au bureau, uniquement l'après-midi, vers 15-16 h. Et ce sont mes collègues qui choisissent la plupart du temps. Après une période d'adaptation réciproque, ils savent que je n'aime pas du tout les thés fumés et les réservent pour les jours où je suis loin… (Mes collègues sont sympas)

Quels sont vos chouchous du moment?
Mon chouchou de toujours est "Après l'orage", un thé blanc parfumé de chez Mariage Frères.
Au mois de mai, j'aime bien une tasse ou deux de Lily Muguet, un thé vert parfumé au muguet, pour le clin d'oeil…
Je bois cependant de plus en plus d'infusions, notamment un délicieux mélange trouvé par hasard à la Ferme Vaudoise, à Lausanne.

Combien de variétés différentes trouve-t-on dans vos placards?
J'ai lancé l'an dernier une opération "plus d'achat tant que le stock n'est pas terminé" et j'en vois le bout. Je dirai 7, en ne comptant pas les boites antiques que je ne boirai jamais… (Merci de noter que je suis héroïque, car j'habite à côté d'une des boutiques du Palais des thés)

dola a dit…

Depuis quand buvez-vous du thé?
J'ai commencé vers 10-12 ans, je trempais des biscuits Thé de lu dans du Lipton Yellow. je n'aimais ni le café, ni le chocolat chaud à l'époque et c'est devenu ma boisson du matin. En débutant la fac j'ai commencé à en boire en journée et surtout à acheter du vrac, d'abord en supermarché puis en boutique spécialisée depuis bientôt 15 ans.

Quel genre préférez-vous?
Le thé noir darjeeling puis ensuite lesthé semi-fermentés et enfin les thés verts ( plutôt chinois que japonais).
Je ne bois presque que du thé nature, quelques exceptions: l'earl grey (C'est d'ailleurs celui que je prends si je suis dans un café, souvent moins décevant qu'un thé nature bas de gamme), le thé au jasmin et le thé à la menthe.

Comment le préparez-vous?
Dans une théière en fonte noire,j'ai 2 tailles différentes.

Comment le buvez-vous?
Sans sucre , bien chaud et toujours dans un contenant ( bol,tasse,mug) qui permette d'en apprécier la couleur :il peut être rouge à l'extérieur mais l'intérieur doit être blanc ou crème sinon cela me gâche le plaisir, une vraie manie peut-être la seule que j'aie.
J'en bois le matin tous les jours, dans la journée le week-end et parfois au boulot ( avec des sachets de bonne qualité)

Combien en consommez-vous chaque jour?
Minimum un demi-litre parfois plus.

Quels sont vos chouchous du moment?
Rose d'Himalaya est mon Darjeeling préféré depuis 10 ans, on le trouve chez Mariages frères et j'y reviens toujours. J'aime bien aussi Casablanca déjà cité; excellent aussi en sablés. J'aime bien aussi les perles de jasmin. Sinon j'apprécie de plus en plus de boire du thé en mangeant : thé vert et saumon, thé noir et cuisine indienne.

Combien de variétés différentes trouve-t-on dans vos placards?
Je dirais une quinzaine : 7 ou 8 darjeelings ,4 ou 5 thés semi-fermentés et verts, 1 earl grey, 2 jasmins (normal et des perles). Evidemment chacun est unique.

Anonyme a dit…

Connais-tu le thé à l'érable ? Et simplement l'infusion à l'érable ? Si tu ajoutes un peu de sirop d'érable, c'est un délice.
JC

ARMALITE a dit…

Non, je ne connais pas, mais j'ai une excuse: j'aime pas le sirop d'érable!

mmarie a dit…

Bon, je peux difficilement éviter de répondre à un tel questionnaire. Voici :
(et ce sera en deux parties, car la machine n'a pas l'air de digérer toute cette tartine...)

Depuis quand ?
Depuis toujours. Il y a du thé dans nombre de mes souvenirs d'enfance. En particulier un mélange earl grey et orange pekoe, chez mes grands-parents, dans le jardin, dans des tasses en verre. "Je fais du thé ?" est une question ultra fréquente dans ma famille, jadis avec ma mère, grande théinomane, aujourd'hui encore quand je vois mes soeurs. Le 'non' est rarissime.

Quel genre ?
J'ai été élevée au thé noir le plus souvent nature, ça a forgé mon goût pour ce breuvage que je n'ai jamais aimé léger (trop peu de thé ou trop peu infusé ou infusé à l'eau trop tiède et paf, c'est fade, j'aime pas). Donc des noirs robustes : assam, orange pekoe... Du plus subtil mais avec du caractère : yunnan (mon thé de base). Du parfumé : earl grey et ses variations (fleurs bleues, lady grey...) occasionnellement. Le chaï à l'indienne est une option mais la cannelle est souvent trop présente. J'aime beaucoup les oolong et leurs infinies variations selon le degré de fermentation - mais j'en consomme assez peu en ce moment. Je bois assez peu de vert, il me faudrait une initiation ;-) Mais j'ai beaucoup aimé le Lung Ching. Occasionnellement du vert au jasmin, à la menthe, au gingembre, et du genmaicha.
No way : le thé blanc (trop peu de goût, ou trop subtil pour moi), le rooibos (c'est même pas du thé, d'abord, et il lui manque l'âcreté qui est pour mon l'un des attraits du thé), la plupart des thés parfumés, en particulier aux fruits à l'exception des agrumes (melon ? fraise ? ananas ? cerise ? franchement ?)

Comment le préparez-vous ?
À la maison avec mon amie la bouilloire électrique ! Et de l'eau filtrée en Brita. De préférence en théière (la plus usuelle est grande, en inox, à l'intérieur bien culotté par le tanin), que j'ébouillante avant d'y poser ma dose de thé dans sa boule (grand modèle, pour que les feuilles aient la place de l'épanouir). J'utilise une minuterie pour le temps de l'infusion. Et parfois un chauffe théière avec bougie si je sais que je vais prendre mon temps. Parfois dans d'autres théières, plus petites. Rarement à la tasse, avec un filtre à rebord.
Au travail, depuis peu, à même un grand gobelet isotherme avec couvercle, et là le plus souvent en sachet (en ce moment vert au citron, ou oolong, ou noir earl grey).

(suite au prochain numéro)

mmarie a dit…


Comment le buvez-vous ?
Toujours nature ("no compromise !" disait jadis une pub Twinings) (sauf en cas de piteux lipton jaune dans un café : là c'est lait ou citron avec parfois du sucre). Souvent seule. Parfois avec ma mouflette. Et très volontiers en famille ou avec des amis : le plaisir du thé partagé. Au boulot devant mon ordi, ou en pause avec l'un ou l'autre collègue.
Et surtout surtout jamais en avion. Le thé d'avion est le pire que je connaisse.
Oh j'oubliais le thé glacé, que j'aime beaucoup. Infusé à chaud très concentré et versé sur toute une carafe de glaçons, ou infusé à froid et filtré.
En salon de thé spécialisé, où les thés sont bien décrits, j'en essaie volontiers de nouveaux.

Combien en consommez-vous chaque jour ?
C'est variable, mais la plupart du temps au moins mon litre du matin. (Moins le week-end, paradoxalement, où je m'aligne sur le café de mon amoureux au petit déj). Plus un ou deux ou trois mugs dans la journée. Il m'arrive d'en boire après le repas du soir mais le plus souvent c'est de la tisane (2-3 verres).

Chouchous du moment
Je suis très constante dans mes goûts. Mon favori du matin est le yunnan depuis des années (que j'achète chez un petit détaillant à Saint-Gilles, par 400 ou 500 g), et je suis de nouveau dans une période assez earl grey, le matin ou en journée (même fournisseur). Dans les thés 'de marque', j'aime assez le Prince Vladimir de Kusmi, et il m'est arrivé de succomber à de jolies tentations au Palais des thés (dont je trouve le Blue of London très réussi). Découvert en dégustation et acheté, chez Dille & Kamille, un 'thé de printemps' vert et beaucoup plus parfumé que ce que je bois d'habitude, mais bien plaisant.
Côté tisane, on oscille entre menthe, fenouil, thym, eucalyptus, lavande, en solo ou en mélange, selon l'inspiration.

Combien de variétés différentes trouve-t-on dans vos placards ?
Les thés d'usage fréquent habitent plutôt dans des boîtes en métal sur une étagère construite à cet effet ;-) Six ou sept variétés s'y trouvent (hors tisanes). Et à peu près autant d'autres dans le placard (hors sachets et tisanes toujours). Plus le même nombre environ au bureau.

(J'ai été kilométrique, je crains. Mais la balise a fonctionné, hourra)

Mnémos a dit…

Voila qui me donne envie d'essayer d'autres thés :) Merci

Alice a dit…

Je me suis permis d'importer ton questionnaire sur mon blog (http://undecoratedwall.wordpress.com/2013/06/12/petit-questionnaire-entre-theophiles/)

Les réponses de chacun et chacune sont super intéressantes (et mettent l'eau à la bouche) *dit-elle alors qu'elle est déjà avec une tasse à la main, à minuit*

Merci :D

ARMALITE a dit…

Alice, tu as bien fait, il était la pour ça!