dimanche 16 juin 2013

La fête de personne


Aujourd'hui, c'est la première fois que je n'ai personne à qui souhaiter la fête des pères. 

En soi, ça ne change pas grand-chose. Je n'ai jamais attaché beaucoup d'importance à ce genre d'évènement arbitraire. Et puis, ce n'est pas comme si je ne pensais pas à lui tous les jours, de toute façon, et comme si je n'avais pas envie d'en chialer à chaque fois. 

Huit mois après sa mort, je ne me fais toujours pas à l'idée que je ne le reverrai plus. Une minuscule part de moi continue à espérer qu'un jour, je décrocherai mon téléphone et qu'il sera au bout du fil. J'entends encore très bien sa voix dans ma tête, mais pour combien de temps? 

Aujourd'hui, c'est la première fois que je n'ai personne à qui souhaiter la fête des pères, et son absence ne me fait ni plus ni moins mal que les autres jours. Mais un vilain hasard veut que ce soit aussi l'anniversaire de ma mère, qui pour le coup va avoir bien du mal à s'en réjouir... 

7 commentaires:

zizabel a dit…

Bonjour, je t'envoie un gros bisou virtuel. Moi aussi, je pense fort à mon papa parti il y a 8 ans... Entoure bien ta maman, ça risque d'être dur pour elle! Tu me fais penser que je devrais aussi appeler la mienne qui doit avoir le coeur gros!

Anonyme a dit…

Courage à toi et à ta mère en cette journée. J'espère qu'aucune de vous deux n'est seule aujourd'hui.
Le hasard veut que je rêve pas mal de mon grand-père ces temps-ci, parti il y a 5 ans. C'est un peu moins douloureux mais paradoxalement, j'ai de plus en plus de souvenirs qui remontent (sont-ils réels ou inventés, fantasmés ?).
Un hug virtuel.

Nairo a dit…

Toutes mes pensées vous accompagnent, le deuil, c'est toujours long et difficile. On n'oublie pas mais on apprend à vivre sans. Bisous

Akroma a dit…

Je crois que ce qui m'agace le plus, c'est le manque de tact de ma belle-famille qui m'a encore invitée à "venir fêter la fête des pères". J'ai décliné, pour la forme.

Yuzu Quimperial a dit…

J'ai partagé exactement la même foutue "expérience" que toi cette année. incapable d'appeler maman, incapable de pensée à autre chose.

Bon courage (si il en reste).

Des bises.

ARMALITE a dit…

Il a bien fallu que j'appelle la mienne, vu que c'était son anniversaire... Là, je suis juste contente de penser que je vais pouvoir de nouveau me promener en ville sans être assaillie par des affiches "Avez-vous pensé à la fête des pères?" "Cadeaux spécial fête des pères", etc. Bon courage à toi aussi...

EmilieSunny a dit…

Bisous virtuels, courage...