lundi 24 juin 2013

Introduction au geocaching


La cache de la Jeanneke Pis, à Bruxelles. Une taille 4, exceptionnelle en milieu urbain.

Le geocaching, ça consiste en quoi? 
C'est une chasse au trésor qui se pratique n'importe où, aussi bien en ville qu'à la campagne, à l'aide d'un GPS. Le but est de trouver un container qui contient, au minimum, un logbook dans lequel les geocacheurs victorieux inscrivent leur nom. Si sa taille le permet, il peut également abriter de menus objets échangeables selon le principe du "1 out, 1 in" (je prends un truc, mais j'en laisse un de valeur équivalente ou supérieure à la place). En milieu urbain, la plupart des caches sont minuscules pour ne pas être repérées et vandalisées par les Moldus (= les non-initiés); donc, on n'y trouve généralement pas de trésor. Mais il y a des exceptions, et elles sont souvent très populaires! Actuellement, il existe plus de 2 millions de caches à travers le monde, pour plus de 5 millions de geocacheurs. 

Comment faire pour me lancer?
- D'abord, inscrivez-vous sur le site Geocaching. C'est rapide et gratuit. Plus tard, vous pourrez si vous le désirez prendre un abonnement Premium qui coûte $30 pour l'année et qui offre accès à des caches supplémentaires ainsi qu'à des fonctionnalités rigolotes (notamment les statistiques), mais ça n'est absolument pas indispensable. 
- Une fois logué sur le site, indiquez le code postal ou le nom de l'endroit où vous voulez jouer; il vous sera alors fourni une liste de toutes les caches se trouvant dans les environs, par ordre de proximité décroissante. A titre indicatif, une ville comme Bruxelles en abrite plusieurs centaines: il y a donc de quoi faire!
- Consultez la liste des caches pour déterminer celle que vous avez envie de chercher (voir question suivante).
- Entrez les coordonnées GPS fournies dans votre appareil. Attention: si vous achetez un GPS exprès pour faire du geocaching, prenez garde à ce qu'il possède une fonction randonnée (c'est-à-dire, qu'il ne fonctionne pas uniquement dans un véhicule en mouvement, mais aussi pour des gens qui se déplacent à pied), et qu'il permette de rentrer une latitude et une longitude plutôt qu'une adresse postale en guise de destination. Sinon, un smartphone pourvu d'une fonction GPS fait très bien l'affaire aussi, et permet en outre de télécharger l'application geocaching pour localiser toutes les caches à proximité durant une balade quand on n'a rien préparé à l'avance.
- Suivez le guide! Sur place, agissez discrètement pour assurer la pérennité des caches. Il est toujours utile d'avoir un stylo sur soi (au cas où la cache n'en contiendrait pas), et quelque chose pour se nettoyer les mains après coup si nécessaire. 
- Une fois votre chasse terminée, revenez sur le site pour signaler si vous avez trouvé ou non la cache que vous cherchiez. Si oui, vous serez invité à parler de votre expérience dans les logs, et votre total de découvertes augmentera d'un point. Il est important de signaler également qu'on n'a pas réussi à trouver une cache, car cela peut signifier qu'elle a été vandalisée et permet à son créateur de la remplacer ou de la retirer de la circulation si nécessaire, évitant des déconvenues aux prochains geocacheurs.

Comment décrypter les fiches des caches pour choisir celles que je veux chercher?
- Il existe plusieurs types de caches, identifiés par un petit logo. Une boîte verte indique une cache "classique". Deux boîtes jaunes indiquent une cache multi-étapes, plus longue et plus difficile à trouver. Un point d'interrogation bleu indique une cache-mystère: il vous faudra résoudre une énigme pour obtenir les coordonnées GPS du container. Une petite planète Terre indique une cache immatérielle qui vise à augmenter vos connaissances en matière de géologie. Ce sont les quatre types les plus courants, mais il en existe d'autres. 
- Autres critères de classification des caches: 
*la taille du container - de 1 à 4, 1 désignant un container pas plus gros qu'une boîte de pellicule et 4 pouvant désigner une cantine de l'armée!
*la difficulté de la recherche - au début, focalisez-vous sur des caches de niveau 1 ou 1,5 sur 5
*la difficulté du terrain - au-delà de 2, il faut généralement des baskets et/ou beaucoup de discrétion pour atteindre la cache concernée
- Pour vous aider, certaines fiches fournissent un indice codé (il suffit de cliquer dessus pour le déchiffrer, ceci afin de ne pas spoiler les geocacheurs en quête de difficulté supplémentaire), et parfois une photo. Dans le cas d'une cache-mystère, vous pourrez aussi trouver un lien geochecker qui vous permettra de vérifier si les coordonnées calculées sont les bonnes. 
- Il est souvent utile de parcourir les logs laissés par d'autres geocacheurs à la fin de la fiche. S'ils ne doivent pas contenir de spoilers flagrants, on peut en revanche y glaner des indices voilés qui s'avèrent parfois cruciaux!
- Bon à savoir: les geocaches spéciales pour débutants sont surlignées en vert dans les listings.

C'est quoi, l'intérêt du geocaching? 
Pratiquer une activité de loisirs gratuite et aussi amusante pour les petits que pour les grands. Découvrir, dans sa propre ville ou sur son lieu de vacances, des endroits où l'on aurait jamais mis les pieds autrement. Avoir un but de balade. Se cultiver, souvent. Faire des rencontres, parfois: soit sur le terrain, soit lors des événements organisés à certaines occasions. 

Voilà, j'espère vous avoir donné envie de vous lancer. Si vous voulez lire le récit de mes expérience de geocaching depuis août 2010, cliquez sur le tag "geocaching" à la fin de ce billet. Si vous avez des questions supplémentaires, n'hésitez pas à me les poser dans les commentaires; j'y répondrai très volontiers. Et si vous décidez de vous inscrire, vous pouvez me faire une demande d'amitié sur le site de geocaching: nous sévissons sous le pseudo Armalite&MTLM.

7 commentaires:

Rasputina a dit…

Et hop, j'ai rejoint la grande aventure hier! Qu'est ce que c'est sympa! Vite la prochaine virée ^_^

Leyciaan a dit…

Merci pour ce billet :)
C'est tout bien expliqué :)
Je vais voir avec Lgqmp s'il est motivé pour se lancer avec moi :)

ARMALITE a dit…

(Le garçon qui te plaît? C'était lui sur la photo FB de ce week-end?)

Geraldine a dit…

Merci pour ces explications très utiles.

Pillapon a dit…

Super article, depuis le temps que tu en parles et que je me demandais comment ça s'organisait ... ! :) Merci pour cette jolie découverte !

Leyciaan a dit…

Oui Armalite :) C'est le garçon qui me plait et qui est devenu mon chéri qu'on voit sur la photo. Je lui avais parlé de géocaching du coup cet article tombait super bien :)

Anonyme a dit…

Bel article de présentation ! Chacun trouve son intérêt dans le géocaching, il y a aussi des géocaches en montagne, en haut d'arbres, dans des grottes... j'avais déjà lu avec plaisir tes billets dans les différentes villes où tu as géocaché.
Notre nouveau portail en français et forum http://france-geocaching.fr , rejoignez-nous :-)