lundi 24 décembre 2012

La belle histoire de mémé Misao et de son matou Fukumaru



Il y a 12 ans, la photographe japonaise Miyoko Ihara, désireuse de conserver une trace de la vie de sa grand-mère, a commencé à la prendre en photo dans sa petite maison à la campagne ou au travail dans les champs alentour. Et puis un jour, mémé Misao a trouvé dans sa cabane à outils un chaton aux yeux étranges - l'un jaune et l'autre bleu. Elle l'a appelé Fukumaru, dans l'espoir que le dieu de la chance (fuku) viendrait à travers lui aplanir toutes les difficultés pour rendre sa route fluide comme le tracé d'un cercle (maru). 


Très vite, une grande complicité est née entre la vieille dame et son petit protégé, qui ont pris l'habitude de tout faire ensemble: manger, dormir, cueillir fruits et légumes... Misao, aujourd'hui âgée de 88 ans, est devenue sourde avec l'âge, tandis que Fukumaru a toujours eu des problèmes d'audition. C'est avec des regards et des caresses que ces deux-là se parlent. 


Miyoko Ihara a immortalisé leur quotidien dans un livre touchant, à la fois documentaire en images sur la vie dans le Japon rural, ode à la beauté du quotidien et magnifique témoignage de l'amitié entre un humain et un animal. Oubliez Amazon, où cet ouvrage n'est plus disponible que chez des vendeurs tiers à un prix ahurissant, et rendez-vous plutôt sur la page de l'auteur



Misao et Fukumaru vous souhaitent un Joyeux Noël! 


8 commentaires:

Undo a dit…

Ma maman vient de recueillir un chat qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau !
Ce livre est désormais en bonne position sur ma wishlist ! :-)

EmilieSunny a dit…

J'ai entendu parler de cette histoire sur un autre blog, merci pour le lien, j'ai bien envie de craquer....:-)

nelly p a dit…

Non, mais c'est trop génial cette histoire... T'as de l'inspiration, c'est indéniable. Bref.
Faut-il y voir un espoir de voir un jour ma blogueuse préférée re-craquer pour un petit compagnon ? Cela ne me regarde absolument pas, mais je n'ai pas pu m'empêcher d'y penser en lisant ce billet. Cette histoire me parle car j'ai moi aussi une relation privilégiée avec Mémé (c'est le surnom de mon chat, bah oui, on gagatte parfois). Merci beaucoup.

Alice a dit…

Comme quoi, un chat peut être affectueux.
Non, sérieusement, moi qui ne jurais que par les chiens, je suis chaque jour plus tentée d'adopter un chaton (vie en appart' oblige).

Autrement, tu dois connaître, mais il y a ici : http://www.issekinicho.fr/blog-japon/issekinicho-print un recueil de photos sur des chats.
Prix pas hallucinant et images de qualité.

ARMALITE a dit…

En effet, je connaissais, mais ils avaient fait la souscription à un moment où j'étais en no buy, et après j'avais perdu le lien, merci de me le redonner!

Anonyme a dit…

les chats blancs aux yeux vairons sont sourds du coté de l’œil bleu.
(voilà j'ai sorti ma science)

Anonyme a dit…

Salut Armalite, as-tu acheté ce livre sur le lien que tu donnes?

J'ai vérifié et c'est possible d'acheter via carte bleue (pas paypal :(

Tu peux m'en dire plus stp?

Taz

ARMALITE a dit…

Désolée, mais je l'ai pris sur Amazon et du coup je ne sais rien te dire de plus...