mercredi 31 octobre 2012

Octobre 2012



11 commentaires:

Isa a dit…

Comme une envie de te faire un gros câlin, là, maintenant, tout de suite, et aussi de réunir le petit garçon tout triste avec mes deux loulous pour les entendre rire et chanter à nouveau. Je crois bien que c'est le plus dur au-delà de ma propre peine, les voir privés de cet amour et de ce regard bienveillant qui les aidait à grandir.
Je t'embrasse bien fort.

ARMALITE a dit…

Le petit garçon tout triste, c'est Attila le mal nommé (cet enfant est un doux rêveur, et il a extrêmement bon coeur). Son frère et lui étaient très affectés par le décès de leur papy, mais apparemment ils ont bien intégré le truc. Les enfants rebondissent mieux que nous je crois.

Isa a dit…

C'est vrai qu'au-delà des premiers jours, ils ont retrouvé le sourire, mais je trouve que ce n'est pas tout à fait le même allant, et il y a beaucoup de questions. (Ce qui a le don aussi de te mettre par terre à un moment où toi tu reprenais le dessus.)

ARMALITE a dit…

Reprendre le dessus, personnellement, je n'y suis pas encore... Je compte d'abord sur les 5 jours que je vais passer à Barcelone (nous partons demain), puis sur le fait que novembre et décembre vont être surchargés niveau boulot avec le retard que j'ai pris ces deux dernières semaines. Je me dis que ça "tombe bien", si je puis m'exprimer ainsi: de courtes vacances vidage de tête avant d'embrayer sur deux trads qui me plaisent et qui seront juste assez denses et difficiles pour me distraire sans me prendre le chou. Par contre, après, j'appréhende les vacances de Noël... mais nous traverserons ce pont une fois arrivés devant. Je t'embrasse bien fort aussi.

Miss Sunalee a dit…

Pour moi, ce sont les 15 premiers jours qui ont été les plus difficiles. Après, j'ai repris le travail et j'ai eu la chance d'avoir une bonne nouvelle à ce moment là (dans le travail).
Bon courage, profite des petites choses et de ton voyage, bisous.

Miss Sunalee a dit…

et de même pour toi, Isa...

Anonyme a dit…

Super photos colorées...
Je suis super indiscrète : est-ce que c'est toi sur la 7ème photo ?

ARMALITE a dit…

Non, c'est Nancy Pena en dédicace, en train de dessiner...

Isa a dit…

Merci Miss Sunalee. je suis d'accord avec ce qu'écrivait Armalite hier, cette impression de faire partie désormais "d'une triste société secrète", celle des gens qui ont perdu un parent. La compassion que l'on éprouve naturellement dans ces cas-là ne permet pas de mesurer ce que ça représente vraiment tant qu'on ne l'a pas vécu. Et, d'une certaine manière, c'est tant mieux, car personne ne devrait avoir à anticiper une telle douleur. Bisous à toi aussi. Et bon voyage à Barcelone, Armalite. Tu descends dans le Sud et moi je monte au Nord, dommage qu'on n'ait pas pu se croiser !

nelly p a dit…

BON VOYAGE !

Nekkonezumi a dit…

Je te souhaite une belle escapade et un bon gros bol d'ailleurs.
Avec douceur (nan, j'ai pas dit mollesse ;-))