vendredi 19 octobre 2012

My favorite person in the whole wide world


Illustration: Heather Landis

C'est la personne la plus intéressante que je connais. Et grâce à mon boulot, j'en connais vraiment beaucoup, des gens intéressants. Mais Chouchou, il sait tout sur tout, ou presque. Les domaines dans lesquels je peux lui en remontrer se comptent sur les doigts d'une main: la littérature ou la génétique féline, par exemple. Pour le reste, ce garçon est une encyclopédie vivante, calé en sciences aussi bien qu'en histoire-géographie ou en trucs inutiles plus futiles comme le cinéma. Surtout, il a suffisamment bossé sur lui-même et étudié le fonctionnement de l'esprit humain pour avoir un jugement très sûr. Il cerne les gens super vite et ne se trompe jamais. On n'est pas d'accord sur tout mais, même quand je ne finis pas par me ranger à son avis, une discussion avec lui me pousse toujours à regarder les choses sous un angle nouveau. Et puis il est drôle. Souvent, son humour belge tombe complètement à plat avec moi, mais quand il touche juste, personne ne me fait rire autant que lui. Je le trouve délicieusement absurde et farfelu. 

Que je propose une virée shopping, un goûter dans un salon de thé, un voyage dans un pays lointain ou la visite d'une expo par un artiste dont il n'a jamais entendu parler: il est toujours partant. Ce n'est pas qu'il n'ait pas ses propres goûts, c'est que contrairement à moi, tout l'intéresse et qu'il trouve quelque chose à tirer de toutes les situations. Avec lui, même un aller-retour à la boulangerie peut se changer en aventure. Il n'est avare ni de câlins ni de compliments; je n'ai jamais l'impression d'être transparente à ses yeux. Depuis le début, il me semble qu'on a une bonne influence l'un sur l'autre, qu'on se tire mutuellement vers le haut - parfois dans la douleur, mais toujours avec beaucoup de bonne volonté.

Quand je l'entends monter l'escalier le soir à 18h, je suis toujours contente de le voir et de lui demander comment s'est passé sa journée. Quand il m'arrive quelque chose, bon ou mauvais, il est le premier à qui j'ai envie de le raconter. Quand nous sommes séparés, j'ai hâte de le retrouver. Il m'a déjà fait de la peine - beaucoup, même -, mais jamais je ne me suis ennuyée avec lui sauf quand il part dans des tirades interminables sur le cinéma. Parfois, je refuse des invitations à faire des trucs sympas avec mes copines juste pour glander à l'appart' avec lui le dimanche après-midi. Il est tout simplement ma personne préférée au monde, et ce depuis 6 ans aujourd'hui. 

J'ai écrit ce texte il y a presque un mois déjà. Il était programmé pour paraître aujourd'hui. A défaut de pouvoir fêter notre anniversaire comme prévu, Chouchou méritait que je lui dédie quand même cette pensée. 

10 commentaires:

Nairo a dit…

Rhôooo, ça, c'est de la déclaration <3 <3 <3
Joyeux anniversaire à tous les deux et je vous souhaite encore plus de bonheur à venir :)

Surella a dit…

Très belle déclaration.
J'espère trouver un jour la personne qui m'inspirera de telles pensées.

l'âne a dit…

"Avec lui, même un aller-retour à la boulangerie peut se changer en aventure." c'est peut-être la phrase la plus touchante :-)

Moi a dit…

Happy anniversary !
Bisous à vous deux

Anonyme a dit…

Si si, parfois il se trompe sur les gens... et même sur lui-même...

Isa (W)

Katell a dit…

Très, très jolie déclaration ! Que votre belle histoire se poursuive encore au moins aussi longtemps. Vous avez su prendre le temps d'essayer de comprendre ce qui n'allait pas et vous êtes là aujourd'hui, donc bravo ! Profitez au maximum du temps à deux.

sylvie-québec a dit…

Soupir........très long soupir......chanceuse va et bonne continuation pour au moins 100 ans encore !

Princesse Audrey a dit…

C'est super beau <3 Tu sais vraiment parler des sentiments comme peu de monde... Tu es touchante. Je vous souhaite encore plein d'anniversaires, de glandouille le dimanche en amoureux, de géocaches, de goûters, de lectures, de voyages et d'AMOUR ! Soyez heureux :-D

Nat75 a dit…

The show must go on <3

Anonyme a dit…

Trop mignon.

ANNESO