mercredi 20 juin 2012

Où manger bien et pas trop cher à Reykjavik?


L'Islande est un pays cher. Niveau alimentation, je m'étais fixé deux objectifs pendant ce séjour: rester aux alentours de 15€ par personne et par repas, et manger local au maximum, c'est-à-dire des produits de la mer ou éventuellement de l'agneau. Et malgré la prédominance local du burger - TOUS les restos en font, c'est juste dingue! -, je suis ravie de dire: "Mission accomplie". Voici les adresses que je recommande chaudement. Toutes acceptent les paiements en carte Visa. Budget: 4500-5000 ISK (30-32€) pour deux plats et deux boissons sans alcool. 

1. Le Vegamòt, Vegamòtastìg 4, 101 Reykjavik

Café branché situé dans une rue perpendiculaire à Laugavegur. Grande salle avec étage, plus terrasse. Pas d'effort particulier côté déco, mais énorme choix de plats (soupes, salades-repas, burgers, viandes, poissons, spécialités), pour la plupart avec une petite touche fusion. Service raisonnablement rapide et souriant. 



Mon plat du déjeuner de mardi:
Saumon grillé avec des noodles, des légumes grillés et une sauce aigre-douce. 
Fraîcheur du poisson et saveur d'ensemble du plat: à se mettre à genoux. 

Le plat de Chouchou:
Salade japonaise avec blancs de poulet froids, quartiers de mandarine, 
noix de cajou grillées, rondelles de radis et oignons rouges. 
Un mélange réussi, frais et léger.

Mon plat du dîner de vendredi:
Cabillaud "à la Malaysienne", avec marmelade de gingembre, riz à l'oeuf frit, 
confit de tomates et sauce un peu piquante au seleriac(?)
Miam.

Le plat de Chouchou:
Burger à la mozzarella, à l'avocat et à la tomate confite,
servi avec une sauce au yaourt et des potatoes aux oignons rouges.
Savoureux.


2. L'Icelandic Fish & Chips, Tryggvagötu 8, 101 Reykjavik

Fish & chips "organique", le plus réputé de la ville. Situé sur le vieux port. On commande au comptoir et on paye directement; les plats une fois prêts sont apportés à la table. Quatre sortes de poisson frit qui varient chaque jour en fonction de la pêche, mais aussi poissons au four, moules et soupes de fruits de mer. Assez grand choix d'accompagnements et de sauces à base de skyr (sorte de yaourt local) à choisir à part. 



Cette soupe de homard servie avec tartines grillées et tapenade, que j'avais complétée d'une salade grecque et d'un délicieux thé blanc à la pêche, était une pure tuerie, une des meilleures choses que j'ai mangées de toute ma vie. 
La fois suivante, j'ai pris un fish & chips largement meilleur et bien moins lourd que ses semblables londoniens. Chouchou a opté pour des moules qu'il a déclarées "très bonnes".


3. Le Laundromat Café, Austurstraeti 9, 101 Reykjavik

Bar-resto branché situé dans la vieille ville, entre Laugavegur et le port. On peut y aller à toute heure pour manger ou juste boire un verre. Une pancarte dans la rue annonce la couleur: "Life is too short for bad burgers". Carte simple et peu variée: sandwichs, quelques burgers et une poignée de plats chauds. Par contre, déco recherchée et très sympa. Livres et jeux de société à disposition de la clientèle. Laverie et grande salle de jeux pour les enfants au sous-sol. Pour l'ambiance plutôt que pour la nourriture.






Sandwich à la salade de thon pour Chouchou, 
saumon au four avec tubercules poêlés pour moi. 

3 commentaires:

La princesse a dit…

Le problème, c'est quand on sort de Reyjkavik ;). On a très bien mangé dans des endroits très perdus, mais parfois, c'est pas évident de trouver des options pas trop junk food.

Miss Sunalee a dit…

"seleriac" s'écrit en fait "celeriac" et est donc du céléri rave ! (à force de lire des recettes en anglais, j'ai appris le vocabulaire !)

Londoncam a dit…

J'allais traduire celeriac, mais miss Sunalee est passée avant moi :). Je me contenterai donc d'un "ça avait l'air très bon tout ça" !