mercredi 27 juin 2012

Le "jamais deux sans trois" du mardi soir




Comme je ne serai pas à Bruxelles les deux prochaines semaines, j'avais envie de me faire un bon petit dîner au resto avec Chouchou hier soir. Le Slurp, resto végétarien un moment envisagé, a des critiques plutôt mélangées sur Cityplug: certains clients lui reprochent une carte limitée, une addition un peu salée et un service négligent. Je demande à Chouchou s'il a une autre idée; il suggère le Tom Yam, fournisseur du meilleur pad thaï de Bruxelles et de surcroît détenteur d'une très belle cour où manger quand il fait beau. Nous appelons pour réserver.

"Le restaurant est fermé pour congés annuels du 24 juin au 15 juillet." Fail.

Nous décidons de nous rabattre sur le IIème Elément, dont nous aimons bien la carte et qui présente l'avantage d'être à 10 minutes de marche de chez nous. Surtout, il a une cour intérieure moins spectaculaire que celle du Tom Yam mais néanmoins assez sympathique. Au téléphone, nous demandons qu'on nous garde une table là. "On a déjà pas mal de réservations, réplique la serveuse. Au pire, on vous mettra sur la terrasse de devant." J'insiste: c'est la cour intérieure ou rien. "Venez, mais je ne peux pas vous promettre qu'il restera de la place." 

Nous arrivons avec dix minutes d'avance, histoire de griller les gens qui auraient réservé à la même heure que nous. En pénétrant sur le parvis Saint-Boniface, nous pouvons voir que bien qu'il soit à peine 19h20, toutes les terrasses de tous les restaurants sont déjà prises d'assaut. C'est que le soleil ne nous a pas souvent gratifiés de sa présence ces derniers mois, alors même si c'est mardi, les gens en profitent! L'ambiance est très sympa, et je me dis que finalement, la terrasse du IIème Elément, ça aurait peut-être été pas mal. Pas grave, la cour intérieure est super sympa aussi...

...Ou elle l'était avant que les propriétaires ne décident de la couvrir pour pouvoir aussi l'utiliser en hiver. Du coup, une moche toiture en verre et en métal remplace la chouette vue sur les arbres, et les murs jadis couverts de pimpants motifs verts et rouges sont désormais peints en rose vomi. C'est juste hideux. On ne peut même pas respirer l'air du dehors. Mais après tout le foin que j'ai fait pour manger là, je n'ose pas demander qu'on nous change de place. Double fail. 

Consolons-nous avec un bon petit plat. Ce dont j'ai vraiment envie, c'est d'un pad thaï ou d'un boeuf à l'ail et au caramel. Mais j'ai décidé de mettre la pédale douce sur les féculents, alors ce serait bien d'oublier un peu les pâtes et le riz. Un poulet au curry jaune et au lait de coco devrait mieux remplir mon nouveau cahier des charmes alimentaires. 

Sauf qu'il est accompagné de pommes de terre ET de riz. Triple fail. 

La morale de cette histoire, c'est que j'aurais mieux fait de rester à la maison et de préparer ma salade asiatique avec ce pamplemousse rose et ces radis ronds que Chouchou va immanquablement laisser moisir dans le bac à légumes pendant mon absence. 

2 commentaires:

Sophie a dit…

Ha ha j'adore le poulet au curry du deuxième élément avec patates et riz. Miam.
Tiens, maintenant que je pense à la place Saint Boniface, j'ai envie d'une soupe et de petits raviolis du japonais du coin, ça fait longtemps.

Un Homme a dit…

Comme Sophie! J'ai ete un peu surpris la premiere fois; mais j'ai bien aime...

Quant a la terrasse, j'ai remarque ca aussi. Je me demandais si c'etait recent ou non comme installation. Dans mon cas, c'etait pratique vu qu'on se les gelait encore et qu'autrement le resto etait plein. ;)