jeudi 14 juin 2012

"Des fourmis dans les jambes"


Alex a 33 ans, un boulot de concepteur dans la pub et une compagne prénommée Chloé qui lui a donné une petite Marion. Depuis dix ans, Alex est également atteint de sclérose en plaques, une maladie neurologique qui provoque des crises plus ou moins graves et plus ou moins prévisibles, pour laquelle il est traité par chimiothérapie et par administration ponctuelle de cortisone. "Des fourmis dans les jambes" nous raconte son quotidien d'amoureux, de père et de travailleur qui tente tant bien que mal de composer avec son handicap. A Paris où il a toujours vécu, Alex se sent constamment agressé par l'incivilité des autres. Il accepte de suivre Chloé à Nantes, où habitent ses parents et où elle espère retrouver un boulot après son licenciement économique. En province, il découvre un rythme de vie plus lent, au milieu de gens moins stressés et plus amicaux, et semble y trouver l'apaisement nécessaire pour mieux gérer le mal chronique qui l'afflige. 

Chronique à peine scénarisée de la vie d'Arnaud Gautelier, "Des fourmis dans les jambes" est quasiment un documentaire sous forme de bédé. Cette tranche de vie émouvante et instructive à la fois explique, sans pathos excessif, les difficultés rencontrées au quotidien par les gens à mobilité réduite, la frustration qui en découle forcément et la pression que cela peut mettre sur les relations avec leur entourage. S'il ne tente pas de minimiser les souffrances engendrées par sa maladie, l'auteur parvient toutefois à terminer son ouvrage sur une scène hautement symbolique et chargée d'espoir. "Des fourmis dans les jambes" est une de ces lectures dont on ressort humainement un peu plus intelligent. 

1 commentaire:

Londoncam a dit…

je rajoute à ma PAL !