samedi 15 octobre 2011

Injection de sang frais dans ma garde-robe automne-hiver


A chaque période de ma vie, j'ai eu des marques de vêtements préférées, celles vers lesquelles je me tournais toujours quand je cherchais quelque chose de précis ou même juste pour le plaisir. Pendant toute ma vingtaine, j'ai été très Etam. De 30 à 35 ans, je ne jurais que par One Step, Cop Copine et IKKS, et je faisais des stocks de pulls Comptoir des Cotonniers pendant les soldes. Mais depuis quelques années, je peine à trouver des marques dont le style me correspond vraiment. Je pioche le "jetable" chez H&M. Je dégote parfois, au milieu de 99% de trucs atrocement banals ou dont les imprimés me font saigner les yeux, une pièce géniale chez Promod. Je craque pour les petites robes d'été et pour certains tops chez Naf-Naf. Je déniche des robes de mi-saison Anthropologie en jersey sur eBay. Je m'offre une fois de temps en temps une jolie robe rétro de la marque anglaise Collectif. Je craque une bonne partie de mon budget soldes bisannuel chez Noa Noa, où mon bon 40 se loge aisément dans du S (Halléluiah!) (Une chanson de...?). Je commence à avoir trop de fringues Desigual et à me lasser de leurs imprimés, ainsi que de leurs coupes toujours plus ou moins identiques. Pour l'hiver, je ne jure que par les pulls en cachemire - et Dieu sait que le choix est délicat quand on trouve Bompard trop BCBG et Zadig &Voltaire archi-surfait. Bref, plus moyen d'entrer dans un magasin en ayant la quasi-certitude d'y trouver mon bonheur.

Cette longue entrée en matière pour dire qu'avant-hier, les Galaries Lafayette ont réussi à m'attirer avec leur 8J en or ou autre opération du même style. "Du 13 au 15 octobre, -15% supplémentaires sur tous les articles en promotion", clamaient moult publicités dans ma boîte à lettres, ainsi qu'un paquet d'immenses affiches en ville. A l'intérieur, c'était en travaux et il régnait une sorte d'atmosphère "Beyrouth après les bombardements". Mais j'étais une femme investie d'une mission, et ce n'était pas quelques tonnes de gravats menaçant de choir sur ma tête qui allaient m'en détourner. Mon objectif? Trouver, parmi des marques pour l'instant absentes de ma garde-robe, un ou deux tops à manches longues et un ou deux pulls, de préférence pas en cachemire, de préférence en promo. Bilan des courses?



Un top rayé bleu et rouge Version Originale (la marque des Galeries Lafayette) pas du tout en promo, et un top noir romantique DDP à - 30, plus - 15%. Je sais: le premier ressemble à un maillot de rugby pailleté. Mais il me va super bien et sa matière, bien qu'ayant l'aspect du lurex, est agréablement douce.



(C'est difficile à photographier les fringues noires, on ne voit jamais les détails... J'ai éclairci un maximum pour vous les montrer.)



Deux pulls Caroll, un noir en promo également à - 30 plus - 15%, et un beige-doré à paillettes discrètes, plein pot (mais à un prix raisonnable) et qu'il va falloir faire très attention à mettre dans un filet de protection pour le laver en machine. Le 38 de cette marque est nickel pour moi, ce qui fait toujours plaisir quand on peine à entrer dans le 42 chez Zara!



(Détail du premier pull, également éclairci à mort...)

Pour compléter ce rafraîchissement de garde-robe automnal, j'ai acheté les fameuses ballerines à paillettes noires La Redoute dont je parlais ici (ce que je trouve super raisonnable de ma part, vu leur prix comparé à celui des ballerines à paillettes multicolores Anniel qui hantent mes nuits), et ces babies Hush Puppies gris clair en promo à - 50% sur Sarenza:


Deux paires de chaussures pour moins de 70€, je pense que ça ne m'était pas arrivé depuis trèèès longtemps.

Et vous, vous avez des marques fétiches? Vous avez fait des achats vestimentaires sympas depuis la rentrée?

16 commentaires:

Cécile de Brest a dit…

Argh !! J'adore tes babies !!
J'ai des marques-phares, chez lesquelles je suis quasi-certaine de toujours trouver mon bonheur.
Il y a Caroll, Laura Clément dans le catalogue de La Redoute et, au risque de passer pour la parfaite femme d'officier de marine, Cyrillus, chez qui j'ai craqué pour cette robe
http://www.cyrillus.fr/robe-en-maille-laine-cachemire-femme-camel.htm?ProductId=009000134&FiltreCouleur=6529&t=6
qui me va divinement bien, n'ayons pas peur des mots et qui va à la perfection avec mes bottes cavalières fauve de l'hiver dernier.

ps : j'aime beaucoup le top noir ! Et j'avais acheté l'an dernier un pull chez Caroll qui ressemble beaucoup à ton beige à sequins et je confirme, il est très fragile. Par contre, il a une coupe légèrement cintrée très très sympa !

Miss Sunalee a dit…

Voilà une partie de réponse: http://popupmonster.wordpress.com/2011/10/15/ou-je-rentre-quasi-bredouille-dune-seance-de-shopping/

J'aime beaucoup les chaussures !

Isa R a dit…

Je suis très vestes en ce moment, que ce soit avec un jean ou un beau pantalon noir, et j'ai craqué pour une jolie veste rose saumon de chez H&M. Toujours chez le Suédois, j'aime aussi beaucoup leurs robes forme empire qui, du fait de mon mètre 62, m'arrivent sous les genoux, mais n'en restent pas moins très jolies, notamment avec des bottes. La forme empire a l'avantage de me mettre en valeur malgré une prise de poids catastrophique ces derniers mois (stress, quand tu nous tiens...)
Sinon, j'ai vu les promos Hush Puppies sur Sarenza et je bave sur un ou deux modèles (tes babies sont absolument canons !). Dis-moi, est-ce qu'elles taillent plutôt large ou plutôt étroit, ces chaussures ?

Isa R a dit…

Et j'ai oublié de préciser, j'aime beaucoup tes nouveaux achats, notamment le top et le pull pailletés :)

ARMALITE a dit…

Isa: elles taillent moyen-large, je dirais.

Isa R a dit…

OK, merci, je crois que je vais tenter le coup alors ^^

ARMALITE a dit…

Les Hush Puppies sont vraiment confortables, et d'un très bon rapport qualité-prix même à prix normal....

Isa R a dit…

Au final, j'ai choisi de jolies ballerines noires, mais sur Spartoo parce qu'aucun modèle ne m'intéressait chez Sarenza. (Enfin, si, je trouve que leurs escarpins et leurs boots sont une tuerie, mais j'en ai déjà et j'ai beaucoup dépensé ces derniers temps, donc il faut savoir rester raisonnable. Damn.)

Nuryko a dit…

Rhaaaa des pulls à paillettes !!!! Je perds la tête quand ça scintille ^^

Depuis quelques mois ma garde-robe est au point mort pour diverses raisons. Mais je m'en vais faire quelques achats la semaine prochaine pour cause d'entretien d'embauche.
Sinon, niveau marque je n'en ai plus de fétiche depuis un moment. J'ai tendance à acheter en ligne chez Asos et La Redoute parce que c'est là que j'ai le plus de facilité à trouver de quoi caser mon mètre 80 et mon 42/44.

ARMALITE a dit…

Nuryko: tu cherches du boulot dans quoi? Moi je n'ose pas acheter chez Asos, parce que quand c'est des marques que je ne connais pas, il y a de grandes chances pour que ça m'aille comme un noeud papillon à un canard, vu que je suis très mal foutue...

Nuryko a dit…

Pour le boulot, je cherche dans un peu tout ce que je sais faire puisque j'ai un besoin impératif de travailler. Là j'ai décroché un entretien pour un job qui réunit en quelque sorte mes 2 casquettes puisque c'est pour administrer le portail web d'une médiathèque. Je croise les doigts.

Anonyme a dit…

Mes achats de vêtements sont dictés par le "Évitez autant que possible les matières synthétiques." du dermato il y a pas loin d'une vingtaine d'années. Mine de rien, cela diminue fortement les tentations ^^°
Somewhere me va très bien pour les tee-shirts et gilets, j'ai des robes et jupes qui viennent de chez eux également dont je suis très satisfaite. La Redoute me voit commander de moins en moins sauf exception (Les tops en soie chez Soft Grey par exemple, j'en chéris un qui fatigue beaucoup, porté depuis le début de mes études à la fac - une éternité - et viens de recevoir son successeur qui me ravit.) Ethos était en train de me gagner avec des tee-shirts très doux à manches bien longues, des imprimés qui sortaient de l'ordinaire et des robes très bien taillées pour moi mais la boutique qui suivait cette marque a fermé (C'est sans doute pour cela que mes dépenses vêtements/chaussures de 2011 représentent à l'heure actuelle moins de la moitié de ce que j'ai acheté en 2010...) et les nouvelles collections en ligne me déçoivent beaucoup. Tout mon problème réside actuellement dans un dilemne entre la coupe impeccable d'une jupe patineuse chez Chattawak et le fait que la boutique demande au minimum le double de ce que j'accepte de mettre dans des vêtements...
Très jolies chaussures, au passage :)

Mélusine

mmarie a dit…

Leonard Cohen !

À part ça, les limbes viennent de bouffer un commentaire beaucoup trop long où j'évoquais

- Marks & Spencer, qui fut longtemps mon fournisseur officiel de lingerie et dont j'aimais les classiques-basiques pantalons proposés en 2 ou 3 longueur par taille - et dont j'ai porté pendant de nombreux hivers un manteau adoré.

- Monoprix, où aux soldes d'été je m'équipe en pantalons, notamment.

- Gap, où j'ai récemment déniché des chouettes gilets et un modèle de tee-shirt idéal pour moi.

Que des enseignes grand public, certes, mais absentes du sol belge..

ARMALITE a dit…

Rhaaaa les M&S, j'en avais un pas loin de chez moi quand j'étais étudiante à Toulouse, j'y prenais pas mal de trucs, notamment des sous-vêtements et de la bouffe, c'était le bonheur. J'adore Monoprix et regrette qu'il n'y en ait pas à Monpatelin; je fais des razzia quand je vais chez mes parents. Gap, je n'y trouve pas mon bonheur en fringues femme, mais je trouve qu'ils font de super basiques pour homme.

mmarie a dit…

Je ne vais pas me lancer sur le sujet Marks & Spencer sinon ça va déborder ici de chips au vinaigre, shortbread cookies et collants increvables (et papier cadeau, et sandwiches triangle eggs & cress ou chicken tikka, et crème pour les mains à la gelée royale, et mint sauce, et et et), sans compter un torrent de nostalgie.

ARMALITE a dit…

Je me fais un petit shoot de M&S à chaque passage à Londres... Je te comprends!