dimanche 9 octobre 2011

Croissant vs couque au beurre: le crash test


Mon intégrité bloguesque m'obligeant à vérifier ce que j'avance, ce matin, j'ai envoyé Chouchou me chercher un croissant et une couque au beurre, pour comparer.




Visuellement, on conviendra qu'en effet, la couque au beurre est plus courte et plus dodue; donc, qu'elle a sans doute un ratio de croustillance plus faible (j'invente des mots si je veux), mais une tendreté supérieure.

Je mords dans le croissant, mon fidèle ami et allié boulanger... Et là, c'est le drame. Il est fourré avec une espèce de pâte immonde. "Ah, zut, je me suis trompé, j'ai pris un croissant au chocolat", bredouille Chouchou, mi-contrit mi-mort de rire. Un croissant au chocolat??? Le boulanger belge est fourbe, et le petit ami belge tout autant. Si vous êtes française et que vous sortez avec un boulanger belge, bon courage. Un croissant au chocolat, quelle absurdité! Alors qu'il existe de très bons pains au chocolat, alias chocolatines dans le Sud-Ouest de la France, alias couques au chocolat à Friteland.

Je me dis que je vais me rattraper avec la couque au beurre, puisque même mes compatriotes m'assurent que c'est de la bombe. Et là, c'est le drame (bis): la couque au beurre est trop large pour entrer dans ma tasse à chocolat préféré. Elle bloque à l'entrée, et je dois la déchirer en deux dans le sens de la longueur pour pouvoir lui faire faire trempette. D'où miettes partout et grosse contrarité. Heureusement que je n'avais pas mis de la confiture dedans, ça aurait été un carnage.

Ici s'arrête ce numéro de "Vis ma vie difficile en Belgique". Je vous laisse: il faut que j'aille chercher l'éponge et l'aspirateur de table pour nettoyer les reliefs de mon crash test. L'intégrité bloguesque, c'est drôlement salissant.

12 commentaires:

MTLM a dit…

on voit bien les tutes du croissant

funambuline a dit…

Ça me fait penser à un crashtest entre deux chocolats à la pistache. La vie de blogueuse est dure, très dure.

Cécile de Brest a dit…

Et finalement, à part l'apparence, c'est quoi la différence entre un VRAI croissant et une couque ?
Moi je dis, on n'a pas des vies faciles !

Emilie Sunny a dit…

Je crois qu'il faut que je fasse un test tout pareil, j'ai faiiiim :-)

Nuryko a dit…

Mais on ne sait toujours pas si la couque au beurre vaut le croissant, et inversement.

Et je plussoie : le croissant au chocolat c'est une hérésie ! :)

sandradeBruxelles a dit…

j'adore le croissant "au chocolat" ...

chez ma boulangère, ils sont fourrés à la "pâte pralinée noisette" avec des granulés au chocolat dessus (pour ne pas confondre le croissant nature de celui au "chocolat")

Vanette a dit…

Euh... je me dois de rectifier certaines choses, en temps que Belge, et ex-épouse de boulanger-pâtissier.
De un, les pains au chocolat ne contiennent aucunement de pâte immonde chocolatée, mais bien DEUX barres de chocolat noir. Ton boulanger est donc plutôt nul, il fabrique un faux pain chocolat de grande surface.

De deux, la couque au beurre ne se trempe pas !!! Sacrilège ! Une couque au beurre se mange nature, sans trempette ni confiture.

Faut être Français pour ne pas savoir ça ! :))
(je vis avec un Breton à qui j'apprends toutes les subtilités de la pâtisserie belge).

De trois, Bruxelles n'est pas la capitale de la pâtisserie et autres viennoiseries, le bruxellois aimant copier à gauche et à droite toutes les spécialités d'ailleurs pour se les approprier et les mettre à sa propre sauce.

Voilà. Rectification terminée. J'espère que personne ne me haïra. :p

Myriam, qui n'est plus une elfe fée a dit…

Moi j'aime ton intégrité bloguesque!!!!!
Les couques... c'est pas bon !

Anonyme a dit…

Quelle abnégation ! ; )

Mélusine

sylvie-québec a dit…

Un couque c'est un croissant obèse ? euhhhh, s'cusez la québécoise.......

ARMALITE a dit…

UNE couque, malheureuse!

sylvie-québec a dit…

s'excusezzzzzz, je ne le ferai plus jamais....une couque, une couque, une couque, une couque......