lundi 21 février 2011

Où mon père s'effraie d'un rien

Mon père vient de réceptionner mes Delilah et m'envoyer le mail suivant:

Bonjour ma fille,

La factrice vient de nous livrer un colis contenant une paire de chaussures marron à talon bois gigantesque provenant des USA.
J'ai eu la frayeur de ma vie en déballant !
Nous n'avons pas eu de droits de douane à payer et le tout est en parfait état.
Je conserve les paperasses et la boîte qui vont avec.
Bisous ma fille. Je vais essayer de me remettre de mes émotions...

Papa

7 commentaires:

L@ure a dit…

Ce sont les talons qui l'ont effrayé ? ou le fait qu'il n'y ait pas de frais de douane ? ;-)
soi dit en passant, elles sont superbes !
et tes Irregular Choice au fait, sont-elles confortables ?

ARMALITE a dit…

Les talons, sûrement. Nous parlons d'un homme qui a trouvé mes Ugg "très belles". De toute évidence, mon gène de l'esthétisme ne me vient pas de lui. (Ni de ma mère qui porte exclusivement des Méphisto, d'ailleurs.) Quant aux Irregular Choice, elles sont si spéciales que je n'ai pas encore trouvé d'occasion de les porter!

funambuline a dit…

Mais il a le sens de la formule en tout cas :-)

Anonyme a dit…

Ha oui ça c'est bien vrai pour le sens de la formule !

Mélanie a dit…

Y aurait une rubrique à lancer avec les réactions de ton père à la réception de tes colis vestimentaires, il me semble qu'il y avait déjà des précédents.

ARMALITE a dit…

Celui-ci reste un moment d'anthologie:

http://leroseetlenoir.blogspot.com/2010/05/lespace-de-quelques-minutes-jai-eu-peur.html

Adeline a dit…

Il a beaucoup d'humour ton Papa !!!