samedi 8 janvier 2011

"Les émotifs anonymes"

Ce qu'on aurait vraiment voulu, Chouchou et moi, c'est voir "Raiponce" en VO. Mais y'avait pas (ou plus).
Ce que j'aurais vraiment voulu à la place, c'est voir "Les petits mouchoirs", mais ça ne disait pas trop à Chouchou.
Ce que Chouchou aurait vraiment voulu à la place, c'est voir "Somewhere", mais ça ne me disait pas trop.
Alors, on s'est rabattus sur "Les émotifs anonymes" à cause de Benoït Poolvoerde Poelvoorde et parce que la bande annonce nous avait fait rire.

"Jean-René, patron d’une fabrique de chocolat, et Angélique, chocolatière de talent, sont deux grands émotifs. C’est leur passion commune pour le chocolat qui les rapproche. Ils tombent amoureux l’un de l’autre sans oser se l’avouer. Leur timidité maladive tend à les éloigner et génère quiproquos, malentendus et situations improbables."

La trame est mince, très mince, et le dénouement plus que prévisible, mais les décors et les costumes composent une atmosphère au charme désuet fort sympathique. Et surtout, Benoît Poolvoerde Poelvoorde et Isabelle Carré, à mille lieues de l'atmosphère de "Entre ses mains" qui les avait réunis pour la première fois à l'écran il y a quelques années, campent deux personnages touchants dans leur maladresse. On rit d'eux tout au long du film, mais avec infiniment de tendresse.

Edit du 20/01/2011: Je viens par hasard de revoir "Entre ses mains" à la télé, et curieusement, je l'ai bien plus apprécié la deuxième fois. Au lieu de trouver le personnage d'Isabelle Carré trop fade, j'ai parfaitement ressenti son trouble et compris pourquoi elle se laissait entraîner dans cette relation avec quelqu'un qu'elle sait dangereux. Et en relisant mes impressions, qui datent de l'époque où j'étais encore en couple avec mon ex, je suis amusée de lire la réponse que Chouchou m'avait faite à l'époque :-)

3 commentaires:

marion a dit…

Bonsoir,
Je sors de Another Year, foncez le voir ! Un chef d'oeuvre!
Bon we.

Anonyme a dit…

Mais sinon c'est Poelvoorde, et pas Poolvoerde. Faudra encore bosser pour le doctorat en belgitude :)

ARMALITE a dit…

Rhô voilà c'est rectifié! ^^