mercredi 22 septembre 2010

L'enfer de la page blanche

Allez donc compatir au désespoir de Chouchou ici. Et puis détrompez-le. Pour un autodidacte parti de rien et qui n'a que très peu de temps à consacrer au dessin, il fait des progrès remarquables... mais je ne suis peut-être pas objective puisque je l'aimeuh :-)

Aucun commentaire: