mercredi 4 août 2010

Bisous et merci! (ou pas)

Suite à l'excellente semaine que je viens de passer à Monpatelin (même si je n'ai mis le nez dehors que le jeudi et le samedi), j'aimerais remercier:
- mon primeur préféré pour ses abricots juteux qui fondent dans la bouche, ses coeurs-de-pigeon qui jouent à merveille l'alibi-légume mélangés à un sachet d'Ebly micro-ondé, et ses avocats toujours mûrs à point qu'il faut "laisser dans le sachet et ne surtout pas mettre au frigo": oui madame, tu me le dis à chaque fois, j'ai compris maintenant ^^
- Sophie Marceau et la couv' du dernier ELLE qui m'ont fourni un modèle pour ma nouvelle frange
- le chouette sac Abaco soldé à - 60% qui est enfin venu mettre un terme à ma quête d'un sac noir ayant du caractère et néanmoins portable avec n'importe quoi
- le jus de pastèque givré du Roy d'Ys, le petit collier à fleurs Axelle Création dont la seule vue me remplit de bonheur, et les cartes postales à nulles autres pareilles qu'on trouve au Castellet
- le tube d'enduit de rebouchage souple spécial "fissures qui bougent", avec lequel j'ai tenté de solutionner mon problème de fourmis pour la somme modique de 5€; verdict en fin de mois lors de mon prochain passage à l'appart'
- la voisine qui a eu la gentillesse d'écrire un petit mot de remerciement sur le panneau SERVEZ-VOUS que j'avais scotché, dans le hall de mon immeuble, au-dessus de deux cartons de jolis brols divers et flambants neufs dont je ne me servais pas mais que je refusais de jeter à la poubelle (l'opération fut un succès foudroyant: tout a été emporté!)
- le gros virement que je n'espérais plus avant le 15 septembre (traditionnellement, le service comptabilité des éditeurs est fermé en août) et qui, me parvenant hier matin, m'a permis de profiter de la toute dernière journée des soldes d'été en raflant les échasses salomés Verena de Pura Lopez que je convoitais depuis plusieurs semaines déjà

En revanche, je ne remercie pas:
- ma couturière, qui a eu l'égoïsme de se faire un lumbago et de vouloir prendre huit jours de congé pour se soigner alors que j'avais apporté trois robes et un pantalon de yoga à lui faire retoucher
- mon syndic qui doit n'être qu'une construction de l'esprit de sa secrétaire, puisqu'après treize mois passés à le supplier sur tous les tons, il n'a toujours rien fait pour résoudre mon problème de fourmis (mais s'il existe vraiment, je m'en vais l'aligner quelque chose de mignon à la prochaine assemblée générale de la copro)
- le plafond ridiculement bas au-delà duquel il n'est plus possible de déclarer ses revenus en micro BNC au régime forfataire; moi qui me voyais déjà fermer mon compte bancaire professionnel et laisser tomber la corvée annuelle de la comptabilité du même nom, je suis super déçue
- la tarte aux fromages de Picard: 306 calories les 100g, ça devrait être interdit par la loi, surtout quand il est impossible de se contenter d'une portion de 100g (évidemment)
- le gestionnaire de stock de Sarenza, qui affichait les bottines Fonfonce d'Annabel Winship toujours disponibles dans ma pointure et soldées à -44%, alors qu'en fait, la dernière paire était déjà vendue
- "Shampoo Planet" de Douglas Coupland, totalement insipide alors que je n'avais rien emporté d'autre à lire après "The book of unholy mischief"

6 commentaires:

Miss Sunalee a dit…

j'ai eu la même chose avec des bottines Chie Mihara cet hiver chez Spartoo... j'ai râlé très fort !
Heureuse en tous cas que ça s'est bien passé, ton séjour !

ARMALITE a dit…

Oui, je me rappelais très bien de ta mésaventure, c'était avec les Echus!

Anonyme a dit…

De ZOEEO

C'est trop marrant ton truc du SERVEZ-VOUS, je viens de faire la même chose devant chez moi, depuis quelques jours, et tout a filé aussi! Je suis même allée parler à une jeune femme qui prenait divers trucs, et je lui ai dit "j'ai aussi un fer à repasser à donner, si ça vous intéresse" elle a bondi au plafond (façon de parler, puisqu'on était sur le trottoir" et m'a dit "c'est trop génial, j'en ai pas, je suis obligée d'emprunter celui de ma voisine"!
Y'a juste un vieux coussin vert moche et deux gilets de mémère très laids eux aussi qui ne sont pas partis, mais tout le reste a décarré!
Moi non plus j'aime pas jeter quand ça peut profiter à quelqu'un.
Maintenant, quand je trie, je mets les trucs devant chez moi!

Miss Sunalee a dit…

C'est vrai que j'avais fait ça avec une caisse de livres que les bouquinistes de voulaient pas et tout est parti en une demi-heure !

FraiseDesBois a dit…

J'aimerais pouvoir faire ça, mais vu mon quartier je risque plus de me retrouver avec une prune et des mamies pas contente qu'avec des gens contents de trouver des choses qui leur seront plus utiles qu'a moi

Anonyme a dit…

Coupland a écrit deux bons romans, Generation X et Microserfs. Le reste, c'est du remplissage. Je sais, je suis partiale, mais j'ai horreur qu'un auteur que j'ai encensé me déçoive :-)